nouveaux prix personnalisés et contrats simplifiés ◄ Assurance maladie : Comment ça marche ?

A qui se chance la mutuelle santé pour particulier ?
Chacun souscrire à une complémentaire santé, quels que soient son âge et sa situation. Si plusieurs individus profitent d’une mutuelle d’entreprise, d’autres peuvent choisir de souscrire à une couverture santé à titre individuel ou bien familial. Il existe aujourd’hui une pléthore d’offres qui proposent des garanties plus ou bien moins étendues par rapport à vos désirs et de votre compte : Avenir Mutuelle vous présente à juste titre un choix de complémentaires destiné à apporter des réponses à l’ensembles des attentes, à celles des seniors à la retraite tel que à celles des jeunes débutant leur carrière.

Qu’est-ce qu’une mutuelle pour particulier ?
Si vous recherchez la plus belle des mutuelles pour particulier, encore faudrait-il savoir ce qui caractérise une “bonne” assurance santé. Son taxe doit bien entendu convenir à votre budget, afin que votre mutuelle ne pèse pas trop lourd dans votre balance financière. Et, surtout, la complémentaire pour particulier doit être ajustée à vos désirs en termes de santé : dans l’hypothèse ou vous devez régulièrement recevoir des soins, et s’ils sont coûteux, il sera primordial de régler pour une cran capable de vous rembourser suffisamment. A l’inverse, si vos dépense de santé sont faibles (ce qui est couramment le cas chez les plus jeunes), une conviction aux garanties plus basiques pourra suffire, pour des cotisations plus faibles.

La véritable mutuelle pour particulier est donc ce que vous couvre le mieux par rapport à vos désirs (frais dentaires, optiques, d’hospitalisation), de sorte que, en cas de dépense, vous puissiez être remboursé en or premier taux.

Le nouveau code des assurances en Tunisie introduira de nouveaux prix personnalisés et des contrats simplifiés. C'est ce qu'annonce aujourd'hui le directeur exécutif de FTUSA, Kamel Chibani.

En marge du 24ème Forum de la FAO, le président de la FTUSA a déclaré que la nouvelle valorisation de l'assurance prendrait en compte plusieurs facteurs. A savoir: expérience du conducteur, nombre d'utilisateurs du véhicule et autres critères.

En outre, il a souligné l’importance de la numérisation. Et ceci pour accélérer l'indemnisation des assurés. Il a ajouté qu'une plateforme d'échange électronique est en cours de création. L’objectif est d’accélérer le ralentissement du règlement.

En outre, M. Chibani souligne que les autorités de régulation ont pris des mesures de précaution au cours des dernières années. L'objectif est de protéger le développement assuré et durable des entreprises.

Et pour souligner qu'avec l'émergence de nouveaux risques, il est de plus en plus difficile pour les entreprises d'assurer et de compenser.

Le rôle de l'assurance dans l'intégration africaine

Pour sa part, Ridha Chalghoum, ministre des Finances, a évoqué l’importance du rôle de l’assurance dans l’intégration africaine. Et ceci en établissant un nouveau système de réglementation de l'assurance et de la réassurance.

En ce sens, il fait valoir que les régulateurs locaux et les réassureurs régionaux n'ont d'autre choix que d'investir dans la modernisation de la réglementation. Et aussi des compétences de formation et des avantages croissants.

OAA Insurance Forum "width =" 696 "height =" 469 "data-recalc-dims =" 1 "srcset =" https://i0.wp.com/www.leconomistemaghrebin.com/wp-content/uploads / 2019 / 09 / OAA.png? W = 556 & ssl = 1 556w, https://i0.wp.com/www.leconomistemaghrebin.com/wp-content/uploads/2019/09/OAA.png?resize=474% 2C320 et ssl = 1 474w "data-lazy-tailles =" (largeur maximale: 696px) 100vw, 696px "src =" https://i0.wp.com/www.leconomistemaghrebin.com/wp-content/uploads/2019/ 09 / OAA.png? Redimensionner = 696% 2C469 & est-en-attente-chargement = 1 "srcset =" data: image / gif; base64, R0LGODlhAQABAIAAAAAAAAP /// yH5BAEAAAAALAAAAAABAAAAAAIBRAA7

En outre, le ministre a rappelé que le secteur des assurances en Tunisie avait bénéficié de plusieurs mesures au cours des deux dernières décennies. Ces mesures visent à harmoniser le cadre juridique avec les normes internationales. En modernisant les méthodes de gestion, renforçant leur base financière. À cela s’ajoute la maîtrise de leurs connaissances techniques et financières. Ainsi que la diversification du réseau de distribution.

En outre, les réformes adoptées concernaient l’ensemble de la sphère financière et les industries connexes. Ils ont concerné toutes les fonctions liées à l'audit, à la gestion des risques, à l'actuariat et à la diligence raisonnable dans la lutte contre le terrorisme et le blanchiment de capitaux.

Cependant, il estime que ces réalisations restent en deçà du potentiel. Savoir que le taux de pénétration de l'assurance dans l'économie reste faible et limité à 2,1%.

Pour la vision panafricaine de la régulation

Pour sa part, Delphine Traoré, présidente de l'OAA, estime qu'il est important d'avoir une vision panafricaine de la réglementation. Parce que les autorités de régulation varient d'un pays à l'autre.

Il dit que le plus gros défi consiste à recapitaliser la plupart des compagnies d’assurance. Cette recapitalisation vise à trouver plus de fonds qui renforceront financièrement les compagnies d’assurance.

Il faut aussi assurer la population. Et que les compagnies d’assurance règlent leurs réclamations. Et pour que la population continue à faire confiance et à acheter une assurance.

Rappelons que l’assurance en Afrique ne représente que 1,4% du marché mondial.

nouveaux prix personnalisés et contrats simplifiés ◄ Assurance maladie : Comment ça marche ?
4.9 (98%) 32 votes