Essais cliniques "sauvages": ouvrir des informations médico-légales ® Assurance maladie : Comment ça marche ?

En France, la certification maladie complémentaire (AMC), ou bien complémentaire santé, est un système d’assurance maladie qui complète celui de la Sécurité sociale en conférencier d’un complément de remboursement des soins. Cette toupet complémentaire est soit obligatoire, d’assurance-groupe dans toutes les entreprises, ou bien branches d’activité, admettons facultative et souscrite volontairement par l’assuré auprès d’une compagnie d’assurance ou d’une mutuelle. Il est alors l’élection entre plusieurs formules de garanties complémentaires analogue à des solutions différentes pour des solde variables.

Dans le langage courant, les certains et pourquoi pas les média parlent de « mutuelle » pour désigner l’ensemble des prestataires offrant une complémentaire santé à adhérents. Toutefois, c’est un excès de langage, le terme « mutuelle » étant juridiquement protégé. Une “mutuelle” se distingue des compagnies d’assurances classiques car c’est une société de personnes (versus société de capitaux), elle se trouve être à but non lucratif (contrairement aux compagnies d’assurances) et son conseil d’administration est composé de représentants des adhérents (et non d’actionnaires). Les mutuelles font partie de l’économie sociale et solidaire.

La question n'est pas encore terminée. Le parquet de Paris a annoncé qu'il avait ouvert les informations du tribunal vendredi matin, notamment sur les "fraudes", essais cliniques "fous" pratiqués à l'abbaye près de Poitiers sur au moins 350 maladies de Parkinson et d'Alzheimer.

<p class = "canvas-atome-canvas-text Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "LIRE AUSSI> & gt; Financement, risque, légalité: trois questions sur un essai clinique "sauvage" sont interdites& nbsp; "data-reagid =" 23 ">LIRE AUSSI >> Financement, risque, légalité: trois questions sur un essai clinique "sauvage" sont interdites

Dans le cadre de cette enquête ouverte, deux juges d’instruction ont été saisis dans le cadre de cette enquête après avoir analysé les éléments transmis au Service de la santé publique du Parquet général à Paris par l’Agence nationale pour la sécurité des médicaments et des produits de santé (ANSM). ).

« Scandale »

L'ANSM a découvert ce test illégal grâce à une vérification de contrôle effectuée début septembre dans le laboratoire où des échantillons de sang ont été envoyés pour analyse.

L’expérience, qualifiée de "scandale" par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, était menée par une structure dénommée Josefa Fund, dont le vice-président, le Pr Henri Joyeux, est interrogé par la communauté médicale française, notamment en raison de son opposition au vaccin.

<p class = "canvas-atome-canvas-text Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "LIRE AUSSI> & gt; Essai clinique fou: qui est le professeur Joyeux, au centre de la controverse?& nbsp; "data-reagid =" 28 ">LIRE AUSSI >> Essai clinique "sauvage": qui est l'enseignant Joyeux, au cœur de la controverse?

Elle consistait à appliquer des patchs à des patients contenant deux molécules, appelées valentonine et 6-méthoxy-harmalane, dans l’espoir de traiter plusieurs maladies neurologiques (maladie de Parkinson, maladie d’Alzheimer, troubles du sommeil, etc.).

Selon l'ANSM, ces molécules sont similaires à la mélatonine, une hormone souvent utilisée pour mieux dormir, mais déconseillée pour certaines populations en raison d'effets secondaires.

Six chefs de bureau du procureur

Les informations judiciaires ont été ouvertes pour les besoins "d'études d'intervention impliquant une personne humaine (non justifiées par des soins ordinaires sans obtenir l'avis du Comité de protection des personnes et du permis de l'ANSM, sans consentement, sans souscription d'une assurance préalable)".

<p class = "toile-atome-toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Mais aussi pour" abus …Plus d'informations sur L & # 39; Express.fr"data-reagid =" 33 "> Mais aussi pour" abus fra … Lire la suite sur L & # 39; Express.fr

<p class = "canvas-atome-canvas-text Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Essais cliniques "sauvages": ouvrir des informations médico-légales"data-reagid =" 34 "> Essais cliniques" sauvages ": ouverture d'une enquête judiciaire

<p class = "canvas-atome-canvas-text Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Essai clinique fou: qui est le professeur Joyeux, au centre de la controverse?"data-reagid =" 35 "> Essai clinique" Wild ": qui est le professeur Joyeux au centre des controverses?

<p class = "canvas-atome-canvas-text Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Financement, risque, légalité: trois questions sur un essai clinique "sauvage" sont interdites"data-reagid =" 36 "> Financement, risque, légalité: trois questions sur un essai clinique" sauvage "sont interdites

<p class = "canvas-atome-canvas-text Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Un essai clinique "sauvage" mené sur au moins 350 patients découverts dans l'abbaye"Data-reagid =" 37 "> Étude clinique" Wild "menée sur au moins 350 patients découverts dans l'abbaye

Essais cliniques "sauvages": ouvrir des informations médico-légales ® Assurance maladie : Comment ça marche ?
4.9 (98%) 32 votes
 

Laisser un commentaire