Budget Sécu pour 2020: pas d'aide pour l'hôpital ☎ Pourquoi prendre une assurance santé ?

La mutuelle santé pas chère d´Avenir Mutuelle répond également aux besoins de complémentaire santé des étudiants
Quand est jeune, les énigme de santé, d´hospitalisation et pourquoi pas de remboursement, n´y pense pas vraiment, et c´est mieux ! Toutefois, cela ne pas vous empêcher de profiter d´une protection santé à l’aise pour que, en cas de souci, vos soins soient pris en charge. Et étant donné que, lorsqu´on est étudiant, le budget est de temps en temps serré, Avenir Mutuelle vous suggère une mutuelle jeune à taxation réduit, par contre avec de vraies garanties. Nous faire confiance quant au choix de votre complémentaire santé étudiante, c´est écrire confiance à une expérience sérieuse de plusieurs années a l’intérieur du milieu de la complémentaire santé. C´est choisir une solution de mutuelle jeune très accessible sans pour autant limiter vos remboursements. Avec Avenir Mutuelle tel que prestataire de votre mutuelle jeune, vous avez également la garantie d´un accompagnement sur-mesure assuré par l´un de nos conseillers. Pour découvrir les tarifs de mutuelle jeune, n´hésitez pas à nous demander un tarif gratuit et sans engagement : en plusieurs clics, vous définirez vos objectifs et comparerez nos tarifs pour trouver l´offre qui vous convient le mieux.
Comment souscrire à une de à nous offres ?
Nos conseillers sont à votre service pour vous expliquer l’étendue de nos formules, services, et garanties. Ils vous offriront également les informations et conseils desquels vous avez besoin afin de vous former aller vers la mutuelle parfaite offrant le remboursement ajusté à chaque besoin de santé (dentaire, optique…). N’hésitez pas également à demander un devis de mutuelle santé pas chère virtuels : c’est gratuit, et nous vous apportons une réponse claire et rapide !

Le projet de budget de la sécurité sociale prévoit une augmentation de 2,3% des dépenses de santé en 2020, soit 205,3 milliards d’euros. Une bouffée d'air frais de 4,6 milliards d'euros pour financer de nouveaux fonds. En outre, il a fallu trouver 4,2 milliards d’économies pour compenser l’augmentation naturelle des coûts: 1,2 milliard d’économies escomptées avec de meilleurs soins et prescriptions, 1,3 milliard pour le prix des médicaments et des produits de santé, 1 milliard pour une meilleure organisation des soins ambulatoire, alternative à l'hôpital, shopping …), 265 millions d'euros pour fraude au travail, 90 millions d'euros pour fraude …

Hôpital oublié? Les services d'urgence bénéficieront du plan de 750 millions d'euros d'ici 2022 pour introduire 12 mesures visant à les soulager et à apprécier le travail des aidants. Mais dans le projet de loi présenté lundi, l'hôpital ne semble pas utiliser l'appui à l'unanimité. La masse de fonds qui lui est allouée n'augmente que de 2,1% contre 2,4% pour les soins municipaux. C'est 1,7 milliard de plus pour l'hôpital cette année. Il est difficile de savoir comment l’hôpital pourra mieux respirer avec une telle augmentation lorsque ses coûts (salaires, coûts fixes…) augmentent naturellement de 3,5 à 4%, soit environ 3 milliards d’euros. Parmi les explications, le ministère semble tabler sur une baisse d'activité.

Qualité du financement. Le financement fondé sur des données probantes des établissements de santé, y compris des établissements psychiatriques, connus pour avoir un effet pervers sur la qualité et la prestation des soins, amorce un véritable virage vers des équipements ou des ensembles intégrant ou favorisant la qualité des soins. avantages. Ce FFS, en vigueur depuis 2005, a fait l’objet de nombreuses critiques. Les critiques lui reprochent d'avoir poussé les hôpitaux à promouvoir les meilleures polices d'assurance-maladie.

Nouvelle aide à l'installation de généralistes. Crise de crise et difficultés d'accès aux médecins: le ministère de la Santé simplifie et installe de nouvelles impulsions pour l'installation dans les régions où les diplômés ne sont pas en général diplômés. Jusque-là, ils ont reçu une subvention de 50 000 euros sur trois ans. À partir de 2020, leurs cotisations de sécurité sociale seront également soutenues pendant deux ans, avec une prime de 42 000 euros. Selon le ministère, 500 médecins en bénéficieront chaque année.

Réciproque pour 1 € par jour. La combinaison annoncée des soins de santé complémentaires (ACS) et des soins de santé universels complémentaires (CMU-C) cède la place au nouveau système de «solidarité complémentaire en matière de santé», qui entrera en vigueur le 1er novembre. La contribution financière demandée variera en fonction de l'âge, mais ne dépassera pas 1 EUR par jour pendant plus de 70 ans. La couverture prévue sera décrite en détail le 7 octobre.

Une nouvelle loi pour les futures mères. La sécurité sociale créera une nouvelle loi pour les femmes enceintes vivant dans un délai de 45 minutes ou plus du lieu d’accouchement prévu. Ces futures mères recevront une aide dans le domaine des transports et des hébergements de plusieurs jours à proximité de la maternité. 600 000 femmes sont potentiellement impliquées chaque année.

Cancer: plus de soins. Un nouveau panier de soins pour les patients cancéreux qui viennent de subir une intervention chirurgicale sera introduit l'année prochaine afin de réduire les coûts supplémentaires. Soutenu à 100%, ce panier doit contenir des soins psychologiques, des conseils en matière de nutrition et des activités sportives (non publiées), car ils favorisent une meilleure réponse au traitement. 10 millions d'euros sont prévus pour 2020.

Bilan de santé des enfants. 340 000 enfants bénéficient actuellement de l'assistance sociale pour les enfants non accompagnés de cette population, souvent en mauvaise santé. L'année prochaine, 100 000 nouveaux enfants qui intégreront ce dispositif chaque année bénéficieront de contrôles de santé pour détecter et traiter toutes les pathologies dans les meilleurs délais.

Certificat de fin de sport. Ils contribuent à encombrer les cabinets de médecins chaque année scolaire: le gouvernement veut abolir le certificat médical obligatoire pour le sport. Désormais, les parents devront remplir un questionnaire indiquant notamment si l'enfant a consulté un médecin au cours des trois dernières années. Si toutes les réponses sont positives, un certificat honorifique suffit. Si le champ est négatif, l'enfant devra consulter un médecin.

Budget Sécu pour 2020: pas d'aide pour l'hôpital ☎ Pourquoi prendre une assurance santé ?
4.9 (98%) 32 votes