Assurance invalidité – Wikipedia ◄ Comment marche le remboursement d’assurance santé ?

MUTUELLE PAS CHÈRE ET EFFICACE
Avenir Mutuelle vous donne l’occasion de souscrire une réel complémentaire santé, efficace et complète, conçue pour les équilibre modestes ou pour ceux duquel les nécessités en santé sont faibles. En effet, mutuelle pas chère s’adapte aussi bien aux étudiants qui n’ont pas les moyens de cotiser beaucoup pour leur mutuelle, qu’aux individus duquel les besoins en santé sont brin importants. En fonction de votre profil et de vos désirs médicaux, vous proposerons le contrat de mutuelle pas cher répondant le mieux à vos attentes pour enrichir les manques de l’assurance maladie obligatoire et obtenir un remboursement optimal.

Articles homonymes, voir ADI.

Assurance invalidité (ADI) est une assurance couvrant l'assurance décès et invalidité.

En France, la garantie de l'assurance invalidité est dans la pratique une condition pour contracter un emprunt hypothécaire (ce n'est pas une obligation légale).

Si les banques imposent une assurance décès, invalidité et invalidité, elles peuvent également offrir la possibilité de prendre le risque de perdre leur emploi. Ce dernier, plus communément appelé assurance chômage, libère le locataire pour lui permettre de rembourser temporairement ses échéances mensuelles de son emprunt s'il réalise le risque de perdre son emploi.

Assurance invalidité décès (ADI)(changement | changer le code)

cible(changement | changer le code)

L'assurance protège:

  • banque, bénéficiaire du contrat;
  • emprunteur et sa famille ; il conserve les chances de l'emprunteur de conserver le bien acquis en cas de perte de revenu soudaine résultant d'une invalidité ou de son incapacité à travailler, et évite de transférer la dette aux héritiers en cas de décès.

C'est la compagnie d'assurance qui remboursera le prêt en cas de décès ou d'invalidité de l'emprunteur.

droit(changement | changer le code)

Les garanties de contrat d'assurance ne sont pas réglementées et leur contenu (principalement en risque d'invalidité et d'incapacité de travail) peut varier considérablement d'un établissement à l'autre. Seule la garantie d’invalidité dite PTIA (perte totale et irréversible d’autonomie) a la même définition pour tous les assureurs.

Bien que cela ne soit pas requis par la loi en France, les établissements de crédit exigent que leurs clients soient assurés pour couvrir le prêt. L'assurance couvre la constitution d'un emprunt en cas de décès de l'emprunteur, de perte d'autonomie complète et irréversible, mais également en cas d'invalidité temporaire ou de chômage, selon les options choisies.
Plusieurs lois ou projets de loi réglementent l'assurance prêt hypothécaire.

Loi MURCEF (2001)(changement | changer le code)

Loi MURCEF (mesures urgentes réforme nature économique économique)(1) voté en juillet 2001. Il couvre toute une série de mesures visant à clarifier les prix des services des banques
à vos clients(1).(2)En particulier, il est interdit de nouer des assurances de crédit et de prêt.

Loi Lagarde (2010)(changement | changer le code)

Loi Lagarde – nommée d'après le ministre de l'Économie et des Finances de l'époque(3) – Septembre 2010. Complète la loi de Murcef. Intervient principalement
dans le domaine du crédit en établissant un système de carte de crédit standard, que la banque doit fournir à son client qui sollicite un crédit. Ce formulaire doit contenir un résumé des détails du prêt, mais
aussi les besoins d'assurance des clients. En utilisant ce formulaire standard, l’emprunteur peut trouver et décider plus facilement s’il souhaite souscrire une assurance auprès d’une organisation autre que la banque. Ce dernier ne peut refuser le transfert de droits si le contrat d’assurance responsabilité civile est au moins équivalent en termes de garantie aux besoins spécifiés dans le formulaire type.(3).. La banque ne peut offrir un taux de crédit plus attractif à condition que l'emprunteur
choisissez l'assurance qu'il offre.

Bill Lefebvre (2011)(changement | changer le code)

En octobre 2011, le projet Frédérica Lefebvre a(4) Le Parlement examine la protection des consommateurs(5)Cependant, son adoption n'a pas encore été annoncée en raison de la surcharge de l'agenda politique(6), Le projet de loi intervient dans plusieurs domaines pour protéger les consommateurs, notamment l’assurance prêt hypothécaire. Dans ce cas, il serait interdit aux banques de facturer à leurs clients les frais d’affichage d’assurance.(7).(8).

Law Hamon (2014)(changement | changer le code)

Recherché par Benoit Hamon, puis ministre délégué à l'Économie sociale et à la Consommation, ce projet de loi offre notamment une plus grande liberté aux consommateurs pour annuler leur assurance.(9)À compter du 26 juillet 2014, les emprunteurs pourront modifier leur police d'assurance-crédit pour les 12 premiers mois à tout moment et sans frais.(10).(11)Cette réforme vise à ouvrir un marché encore monopolisé par les banques qui imposent des marges de distribution élevées. En changeant votre assurance, vous économisez en moyenne 10 000 EUR et utiliser des contrats mieux couverts(12)Cette loi permet aux entreprises de venir briser ce monopole(13) et offrir aux consommateurs une assurance plus compétitive avec des garanties équivalentes.

Le changement d'assurance de l'emprunteur est toutefois soumis à certaines conditions: pour souscrire une nouvelle assurance emprunteur, la personne assurée pour la première assurance de l'emprunteur doit informer sa banque prêteuse au moins 15 jours avant la date d'échéance (12). mois). La banque devra alors répondre et justifier son choix auprès de l'assuré. Pour que la réponse soit positive, les garanties offertes par la nouvelle assurance de l'emprunteur doivent être égales ou supérieures aux garanties offertes dans le premier contrat. Si toutes les garanties d'assurance de l'emprunteur remplissent ces conditions, la banque ne peut refuser de changer. S'il ignore la lettre recommandée envoyée par l'emprunteur, il encourt une amende pouvant aller jusqu'à 3 000 EUR.(14).

Coût et type de calcul(changement | changer le code)

Le coût de l'assurance fournit également partie importante paiement hypothécaire total mensuel (parfois jusqu’à 10% actuellement).

Il existe deux systèmes de calcul des primes:

  • Ou sur le capital social (contrats d'assurance de groupe): un taux de prime conventionnel appliqué au capital-actions garanti assure un apport annuel constant pendant toute la durée du prêt.
  • A propos du capital exceptionnel (CRD) (contrats d’assurance individuelle): le taux de prime dépend de l’âge du souscripteur. Il augmente d'année en année en fonction de l'âge de l'assuré, mais concerne le capital restant dû, pas l'apport de capital. En d'autres termes, le taux d'assurance augmente chaque année, mais s'applique à la diminution du capital. Le kit produit un abonnement annuel qui augmente les premières années afin qu'elles soient nulles ces dernières années.

En pratique: difficile à dire a priorice système est meilleur qu'un autre. Trop de paramètres sont impliqués. Le seul critère objectif est le coût total de l'assurance pendant la période d'amortissement. Lui seul peut comparer efficacement les coûts de deux systèmes tarifaires.

Avantages et inconvénients:

  • Dans le cas de prix collectifs (taux du capital de départ), la prime d'assurance est lissée.
  • Dans l'évaluation individuelle (taux CRD), la plupart des assurances sont payées les premières années d'amortissement (environ les dix premières années dans le cas d'un prêt de 15 ans, les quinze premières années dans le cas d'un prêt de 20 ans).

Cela a deux conséquences:

  • effort financier plus difficile d'accepter les premières années en personne
  • en cas de remboursement anticipé du prêt, cet effort financier s'avère inutile.

organisations(changement | changer le code)

La banque propose généralement un contrat d'assurance conclu avec l'assureur (type CNP) dans le cadre du prêt immobilier. La conclusion d'un contrat d'assurance avec une banque de crédit n'est pas une obligation légale.

Aucune loi n'autorise un établissement de crédit à imposer un assureur pour garantir un prêt. Cependant, le législateur, en vertu du code de la consommation (art. L.312–9), oblige le créancier à respecter les dispositions suivantes:
notifie l'emprunteur du risque, toute modification ultérieure de la définition du risque n'est possible que si elle est officiellement acceptée.

Cette option de souscription à une autre institution peut être intéressante si vous avez moins de 40 ans, car les primes des contrats de groupe de la banque ne distinguent pas les primes en fonction de l'âge de la souscription et donc des coûts moyens.
Au contraireL'emprunteur de 50 ans sera probablement mieux inclus dans l'accord de banque proposé.

Mais l'emprunteur de l'assurance est devenu un marché très souhaitable. La concurrence fait rage et divers acteurs augmentent leur agressivité commerciale. Par conséquent, il est conseillé de les consulter sans aucune idée préalable.

Achèvement / renégociation(changement | changer le code)

En France, le contrat d'assurance peut être renégocié et modifié pendant le prêt. Votre nouveau contrat sera accepté par la banque, à condition que les garanties du nouveau contrat soient au moins équivalentes aux garanties contenues dans le contrat en cours.
La nouvelle loi Hamon, qui permettra à tous les emprunteurs ayant souscrit une assurance après le 26 juillet 2014, de résilier et de modifier celle-ci gratuitement et à tout moment dans les 12 mois suivant la date de souscription, facilitera cette solution et le changement de l'emprunteur assureur. Les anciennes règles s’appliquent à tous les emprunteurs qui ont souscrit avant cette date; l'annulation est possible chaque année à la date anniversaire du contrat.

Si, en revanche, l'assureur déduit la prime d'assurance séparément et qu'aucune pénalité n'est prévue, vous pouvez la résilier à volonté, conformément à l'art. L 113-12 du code des assurances, qui pose le principe de la notification annuelle: "L’assuré a le droit de résilier le contrat après un an en envoyant une lettre recommandée à l’assureur au moins deux mois avant la date limite (…). Le droit de résilier le contrat chaque année doit être invoqué dans chaque police (…). Cette disposition s’applique aux contrats en cours à partir du 1st Mai 1990 "

L'article L 113-15 du code des assurances ajoute que la résiliation peut être faite:

"Soit par une déclaration faite avec accusé de réception au siège ou avec le représentant de l'assureur dans la ville, soit à l'amiable, par lettre recommandée ou autrement indiquée dans la police."

La durée du contrat doit être accompagnée de signes très visibles dans le contrat sous peine d'inopposabilité de cette clause pour les assurés (article L 113-15 du code des assurances).

Assurance funérailles(changement | changer le code)

Cette assurance vous permet de financer vous-même vos obsèques. Le bénéficiaire recevra un montant qui servira de capital pour financer les funérailles. Il est possible de transférer une organisation de pompes funèbres si vous ajoutez une assistance organisationnelle à votre assurance de services funéraires, l'organisation de funérailles sera donc gérée par l'assureur.

assuré(changement | changer le code)

Il s’agit de l’emprunteur, du coemprunteur, du garant hypothécaire ou du partenaire SCI. Dans les contrats d'assurance «individuels», la protection contre les risques dépend de l'âge et de la situation professionnelle. Le tarif tient généralement compte du fait qu'il ne fume pas.

Âge d'admission, âge de l'assurance, retraite(changement | changer le code)

L'âge limite d'admission à toutes les garanties varie en fonction du contrat (souvent 65 ans, seule l'allocation funéraire étant autorisée). L’âge limite d’assurance, c’est-à-dire l’âge auquel la garantie expire, est généralement identique à l’âge limite d’admission, parfois augmenté de 5 ans. Si vous êtes retraité ou retraité, sans activités rémunérées supplémentaires le jour de l'adhésion, seule l'allocation pour obsèques est proposée. Atteindre l'âge de la retraite pour les personnes déjà assurées entraîne la cessation des prestations d'invalidité.

Il convient de noter que certains contrats individuels autorisent l’assurance (uniquement en cas de décès) jusqu’à un âge très avancé (85 ou 90 ans), ce qui n’autorise pas les conventions collectives. Donc, dans le cas des investissements retardés, il existe une solution d’assurance.

Contenu du contrat(changement | changer le code)

L'assurance est ouverte à l'assuré en fonction de son statut social. Les garanties spécifiques "d'incapacité de travail" et "d'incapacité de travail temporaire" (ITT) sont réservées aux personnes ayant un revenu.

S'il n'y a qu'un seul emprunteur, la situation est simple, l'assurance couvre cet emprunteur. S'il y a deux emprunteurs, l'assurance peut couvrir chaque emprunteur séparément. La partie assurance consiste en la répartition de la protection entre emprunteurs. Les banques demandent généralement à cette division de prendre en compte le revenu de chacune d’elles et leur contribution au remboursement du prêt. Par conséquent, il est recommandé de prendre en compte un total de plus de 100% pour compenser la perte de revenu en cas de décès de l'un des coemprunteurs. Le calcul de la partie assurance doit être correctement estimé.

Les risques suivants peuvent être garantis:

  • Décès: l'assureur reprend le prêt et renvoie le solde du capital en capital directement à la banque, dans la limite de la partie assurée.
  • invalidité absolue et permanente (ou permanente et absolue), qui est une déficience physique ou intellectuelle qui vous empêche de manière permanente d'exercer une activité lucrative et qui nécessite l'assistance constante d'une tierce partie pour vos activités quotidiennes
  • incapacité temporaire totale de travailler, qui est un temps d'arrêt au travail déterminé médicalement,
  • invalidité permanente totale ou partielle, c’est-à-dire un taux d’invalidité permanente égal ou supérieur à 33%, déterminé sur la base des connaissances médicales.

Les deux premières garanties permettent le remboursement intégral du principal restant dû. Les deux autres, dont les conditions diffèrent sensiblement d’un contrat à l’autre, couvrent tout ou partie du paiement mensuel pendant la période d’invalidité ou d’invalidité.

Articles connexes(changement | changer le code)


Assurance invalidité – Wikipedia ◄ Comment marche le remboursement d’assurance santé ?
4.9 (98%) 32 votes