Agir pour la protection du patient et son abordabilité – Wikipedia ✎ Devis Mutuelle Santé

A qui se chance la mutuelle santé pour particulier ?
Chacun souscrire à une complémentaire santé, quels que soient son âge et sa situation. Si plusieurs personnes profitent d’une mutuelle d’entreprise, d’autres peuvent choisir de souscrire à une couverture santé à titre individuel et pourquoi pas familial. Il existe aujourd’hui une pléthore d’offres qui proposent des garanties plus ou bien moins étendues versus vos objectifs et de votre prévision : Avenir Mutuelle vous présente conformément un choix de complémentaires destiné à répondre à l’ensembles des attentes, à celle des seniors à la retraite tel que à celui des jeunes débutant leur carrière.

Qu’est-ce qu’une mutuelle pour particulier ?
Si vous recherchez la meilleure des mutuelles pour particulier, encore faudrait-il savoir ce qui caractérise une “bonne” toupet santé. Son rabais doit bien entendu satisfaire à votre budget, afin que votre mutuelle ne pèse pas trop lourd dans votre balance financière. Et, surtout, la complémentaire pour particulier doit être ajustée à vos désirs en termes de santé : dans l’hypothèse ou vous devez régulièrement recevoir des soins, et s’ils sont coûteux, il est primordial de sélectionner une assurance capable de vous rembourser suffisamment. A l’inverse, dans l’hypothèse ou vos débours de santé sont faibles (ce qui est couramment le cas chez les plus jeunes), une certitude aux garanties plus basiques pourra suffire, pour des cotisations plus faibles.

La bonne mutuelle pour particulier est ainsi ce que vous couvre le mieux chez rapport à vos objectifs (frais dentaires, optiques, d’hospitalisation), de sorte que, en cas de dépense, vous puissiez être remboursé or premier taux.

Agir pour la protection du patient et un prix abordable

Agir pour la protection du patient et un prix abordable (en français Agir pour la protection du patient et un prix abordable), appelé " Obamacare Que la loi ait voté 111e Congrès américain annoncé par le président Barack Obama (1) Il s’agit d’un élément majeur de la réforme du système de sécurité sociale aux États-Unis, avec le Loi sur la protection de la santé et les dispositifs éducatifs (W).

L'une des activités phares de la campagne électorale de Barack Obama en 2008 a été l'introduction d'une réforme majeure du système de santé qui créerait une "assurance maladie universelle" au niveau fédéral sans imposer une assurance maladie obligatoire, sauf pour les enfants.(1)L'un des objectifs de ce changement de système de santé était d'éviter environ 45 000 décès par an imputables à une assurance maladie inappropriée.(2).

Près d’un siècle s’est écoulé depuis le débat du Congrès américain sur ce problème de santé. Le président républicain Theodore Roosevelt en a déjà parlé dans son programme, mais il a été battu à l'élection présidentielle de 1912 par le candidat démocrate Woodrow Wilson. En 1965, le président démocrate Lyndon Johnson a annoncé Assurance-maladie et assistance médicale aux indigents, assurance pour les personnes âgées et les pauvres, respectivement, après avoir recueilli la moitié des voix des républicains du Congrès. Le président démocrate Bill Clinton a également tenté de faire aboutir un projet ambitieux en 1993, mais il a échoué.

Processus d'adoption et contestation parlementaire et légale de la loi(changement | changer le code)

Néanmoins, une fois élu président, Obama a été obligé de faire des concessions pour que son projet passe par le Congrès. Près de onze mois après son inauguration et malgré une majorité confortable à la Chambre des représentants, il remporta 220 voix sur 215, en adoptant un texte réformant le système de santé. Un seul républicain, Joseph Cao, a voté pour la réforme.

Après un long débat et de nombreux amendements, le Sénat a adopté le projet de loi 60 voix contre 39, tous les démocrates et les indépendants ont voté "pour" et ont voté "contre" les républicains.

Enfin, après de nombreuses aventures, En dépit des sondages négatifs, de la polarisation plus profonde de la classe politique et des citoyens américains, la popularité du président en berne symbolisée par la victoire du républicain dans le Massachusetts, qui a remplacé Ted Kennedy et détesté de certains démocrates élus, le texte voté par le Sénat en tant que tel a été adopté par la Chambre des représentants 219 voix sur 212 (178 républicains et 34 démocrates).

Après l'annonce de la loi par Barack Obama , plénipotentiaires (ministres de la justice) de douze (puis de quatorze) États américains déclareront la procédure judiciaire fédérale pour contester la constitutionnalité de la nouvelle loi pour violation de la souveraineté de l'État(3) alors que les législateurs de 37 pays entament des débats sur le statut dérogatoire en raison du manque de réformes(4)Puis, le 24 mars, après que le Sénat eut adopté deux amendements de républicains concernant des vices de procédure, une loi de conciliation adoptée par la Chambre des représentants pour mettre en œuvre la nouvelle loi prévoyait l'extension des subventions fédérales, l'augmentation du soutien de l'État au programme Medicaid, l'extension de l'assiette fiscale et la réforme. Les programmes de prêts aux étudiants ont été renvoyés à la chambre pour un nouveau vote, retardant ainsi la mise en œuvre du texte(5)À son tour, le Sénat a adopté la loi de conciliation le 25 mars 2010.(6)La réforme devient alors l’un des sujets principaux de la campagne électorale de 2010 à moyen terme, les républicains ayant promis de l’abroger ou de la modifier.

Après les élections législatives et sénatoriales de novembre 2010, marquées par Tea Party, la tendance la plus à droite du Parti républicain, une proposition visant à abroger le projet de loi a été présentée au Congrès, mais rejetée par une majorité démocratique. Donc, en février 2011, le Sénat a voté contre 51 voix contre 47, tous les démocrates l'ont appuyé, tandis que les républicains se sont opposés à son abrogation.(7)Cependant, la lutte contre la loi s'est poursuivie et à partir de janvier 2011, le Congrès américain a recueilli 56 votes relatifs à l'abrogation, à la modification ou à la réduction de la loi. La plus récente a eu lieu en février 2015, au cours de laquelle le texte d'abrogationObamasoins il a été adopté par la Chambre des représentants avec 239 voix pour 186. Toutefois, ce vote n'aura probablement aucune conséquence comme les 55 précédents, car le président Obama a déclaré qu'il opposerait son veto au texte si le Sénat l'adoptait également.(8).

La lutte contre la loi a également eu lieu au niveau juridique. Plus de vingt affaires contestant la constitutionnalité de la loi ont été déposées et deux juges fédéraux se félicitent de ces plaintes en Floride et en Virginie.(7)L'un des jugements illégaux remettait en cause le caractère constitutionnel de l'assurance obligatoire, un mécanisme introduit par la nouvelle loi pour équilibrer l'obligation d'assurance imposée aux assureurs privés qui ne sont plus autorisés à rejeter des dossiers ou à augmenter les frais d'enregistrement de manière disproportionnée avec l'état de santé du client. La Cour suprême a finalement été invitée à résoudre le différend et le 28 juin 2012, à la grande surprise des républicains, ce dernier a approuvé par 5 voix contre 4 constitutions.Obamasoins

Blocus des représentants du parti républicain dans le budget fédéral américain dont ils veulent se débarrasser Agir pour la protection du patient et un prix abordable, il le fait pour 18e fois de son histoire et pour la première fois depuis 1996(9).(10), l'administration fédérale américaine bloque fermeture « ) (11)17 octobre, un accord a finalement été trouvé entre démocrates et républicains, qui se termine fermeture relèvement du plafond de la dette.Obamasoins n'a pas été modifié. Mais le contrat n'est valable que jusqu'au 15 janvier 2014. Pour le budget fédéral et le 7 février autoriser le Trésor à emprunter sur les marchés (plafond de la dette)(12), En décembre 2013, l'administration Obama a finalement affaibli la réforme de la santé en raison de nombreux dysfonctionnements, forçant des millions d'Américains annuels à souscrire des polices d'assurance maladie(13).

Le texte, classé comme historique, n'a pas suscité d'opposition (historiquement le premier pour de telles dispositions), protège 32 millions d'Américains qui ne l'ont pas. Néanmoins, il reste bien en deçà des promesses électorales de Barack Obama, car il ne couvre pas, par exemple, l'assurance publique universelle ni même l'assurance publique, et laissera 5% des résidents des États-Unis (23 millions de personnes) sans assurance maladie (avant 15% avant la réforme).(14).

Selon le texte adopté, la plupart des Américains devront s'assurer avant 2014, sous peine(15), Le gouvernement fédéral accordera des subventions pour aider les familles à faible revenu à payer leurs contributions (moins de 88 000 USD par an)(15)). Les entreprises de plus de 50 employés (PME et commerçants) qui ne fournissent pas d'assurance devront également payer des amendes.(16).

En outre, le texte interdit aux compagnies d'assurance de refuser de protéger des personnes en raison de leurs antécédents médicaux.(15)Les parents pourront également protéger leurs enfants jusqu'à l'âge de 26 ans.

Cependant, pour atteindre ses objectifs et adopter ce projet de loi, Barack Obama répond aux demandes du sénateur Nebraska Ben Nelson, en annonçant qu'il signera un décret garantissant que la réforme ne modifiera pas les restrictions interdisant l'utilisation de fonds fédéraux. pour les avortements(17)ce qu'il fait le 24 mars, le lendemain de l'annonce de la loi(18).

Les deux chambres n'ont pas encore adopté certaines modifications de la loi de finances. La réforme devrait coûter 940 milliards de dollars (695 milliards d'euros) dans dix ans(15), Devrait être financé par les impôts sur les revenus élevés et des dépenses de soins moins élevées(15) mais aussi par des impôts sur les sociétés et des revenus de placements supplémentaires.

Liste des principales mesures(changement | changer le code)

De nombreuses dispositions de la loi n'entrent en vigueur que pour l'application 2014(19).

  • Les assureurs doivent fournir le même niveau de protection, au même niveau, au niveau national, à tous les clients du même âge, du même sexe et du même lieu de résidence, quel que soit leur état de santé, lors de la signature du contrat d’assurance maladie.
  • Medicaid inclut les personnes et les familles vivant avec un revenu égal à 133% du taux de pauvreté.
  • Mise en place du système Échange d'assurance maladie (W) : chaque État fédéral crée un type de marché de l’assurance réglementé en choisissant des contrats privés qui respectent les principes de protection des consommateurs et bénéficient donc d’un soutien financier de l’État fédéral. Les personnes ayant des revenus modestes mais dépassant la limite supérieure de l'assistance de Medicaid reçoivent un soutien du budget de l'Etat lorsqu'elles sont assurées en vertu de contrats supervisés par ce système d'échange.
  • Assomption a Mandat d'assurance maladie (W) ou un engagement d'assurance visant à compenser l'obligation des assureurs de fournir le même niveau de protection à des clients similaires, quel que soit leur état de santé. Le principe de cette obligation est d'empêcher les clients d'être assurés au dernier moment lorsque leur état est critique, à moindre coût, afin de bénéficier d'une protection égale, tout en évitant un partage équitable des coûts de la santé. dans la communauté, à travers le système d'assurance. Cette obligation, qui existait déjà à certains niveaux dans certains États, notamment à Hawaii, est l’une des lois les plus contestées par les républicains.
  • établissement Loi sur les services et le soutien de la vie en communauté (W) (Loi de classe), intégré comme titre VII la loi. Ce projet a été particulièrement défendu par le regretté sénateur Ted Kennedy, l'un des représentants de l'aile gauche du parti démocrate. Cette disposition crée un fonds public d’assurance public fédéral, qui vise à protéger les personnes contre les caprices de la vie. L'adhésion à ce type de réciprocité est facultative. Chaque assuré reçoit, notamment en cas d'invalidité, une somme lui permettant de faire face à ses besoins quotidiens (de 50 à 75 dollars par jour). Bureau du budget du Congrès il a été estimé que cette provision pourrait économiser 2 milliards de dollars à Medicaid au cours de la première décennie, car elle permet un échange partiel de Medicaid (les volontaires ayant contribué au fonds étaient garantis par Medicaid et non par Medicaid auquel il aurait droit).
  • À travers l'intégration Loi sur la concurrence par les prix et l'innovation dans le domaine de la biologie à partir de 2009, écrit par le sénateur Ted Kennedy & # 39; Agir pour la protection du patient et un prix abordable. Administration des aliments et des médicaments (FDA) devient compétente pour autoriser les médicaments génériques. Les produits biopharmaceutiques brevetés conservent ce droit exclusif pendant 12 ans (disposition avec effet immédiat). Les médicaments génériques sont plus remboursés que les médicaments à médiation Medicaid. En novembre 2010, l'eurodéputée socialiste Françoise Castex a souligné cet art. 2.2 de l'Accord commercial anti-contrefaçon (ACTA), qui fait l'objet de négociations, est contradictoire Agir pour la protection du patient et un prix abordable fixant des limites d'indemnisation en cas de non-respect du brevet pour les médicaments(20).
  • En outre: Institut de recherche axé sur le patient (W), une organisation indépendante à but non lucratif, a été créée pour mener des analyses comparatives de l'efficacité des médicaments. L’Institut n’a que des pouvoirs consultatifs, qui ne peuvent imposer certains médicaments ni fixer de taux de remboursement. Contrairement à Institut national de la santé et de l'excellence clinique La loi interdit à l’Institut de développer l’indice QALY (Année de vie ajustée en fonction de la qualitéen comparant l’espérance de vie à la qualité, c’est-à-dire en tenant compte de la dépendance ou du handicap) dans l’évaluation comparative de la valeur du traitement.
  • Extension et modification Loi sur l'amélioration des soins de santé des Indiens en particulier, il concerne les Amérindiens vivant dans les réserves tribales.
  • modification Agir sur les fausses déclarations à partir de 1863

Solde temporaire(changement | changer le code)

La réforme, après des débuts difficiles, a permis une forte baisse de la proportion d'Américains sans assurance maladie, qui est passée de 20,3% à 13,2% de la population en 2013-2015.(21).

Commencer le programme(changement | changer le code)

La réforme a débuté en octobre 2013. Elle fait face à de sérieuses difficultés(22) :

  • la page a été ouverte 1st Octobre, lorsque des personnes non assurées ont dû chercher une assurance, n’a pas été en mesure de gérer le nombre de correspondances. De nombreux avertissements antérieurs concernant ces problèmes ont été ignorés;
  • 5% des Américains bénéficiant déjà d'une assurance privée ont vu leurs coûts augmenter, puis souscrire une nouvelle assurance.

Obama a ensuite été contraint de reconnaître les erreurs qui ont accompagné la mise en œuvre de sa réforme. Il a dû reporter l'annulation des polices d'assurance d'un an.

Augmentation de la puissance(changement | changer le code)

Après des difficultés initiales, la réforme s’est avérée un succès, ce qui a entraîné une diminution de 7 points de pourcentage du nombre de personnes non assurées. Par conséquent, en mars 2015, l'administration américaine a souligné la "réduction historique" du nombre d'Américains sans assurance maladie: "Le pourcentage de personnes non assurées est passé de 20,3% à 13,2% de la population entre le troisième trimestre de 2013 et le premier trimestre de 2015.(21) ".

Tous les États ont enregistré le pourcentage d'héritages non assurés. Mais ce déclin n'était pas homogène. Il est beaucoup plus fort dans les États qui ont décidé d'élargir l'accès à Medicaid dans le cadre de la réforme et qui ont tenté de persuader leurs résidents non assurés de souscrire une assurance, comme en Virginie de l'Ouest, dont le pourcentage de personnes non assurées est passé de 20% en 2013 à 6,8% en 2016. Au contraire, la proportion de non-citoyens a légèrement diminué dans les États du Sud, très républicains et mis en œuvre avec une grande résistance. réforme(23).

Donald Trump n'a pas réussi à le révoquer et à réessayer(changement | changer le code)

Après l’inauguration, Donald Trump signe une ordonnance visant à abroger le Affordable Act, plus connu sous le nom d’Obamacare. Le décret est d'autant plus symbolique qu'il est le premier signé par Donald Trump depuis sa prise de fonction. Cette dérogation est symboliquement perçue comme une rupture avec le gouvernement précédent(24)Cependant, face à l'opposition de la Chambre des représentants (mais à majorité républicaine), le texte de l'abrogation d'Obamacare a finalement été retiré le vendredi 24 mars 2017, à la demande du nouveau président qui y efface sa première grande défaite politique.

Le 4 mai 2017, la Chambre des représentants adopte de peu le projet d'abrogation d'Obamacare(25), mais le texte a été rejeté par le Sénat le 28 juillet 2017(26).

Le 13 octobre 2017, Donald Trump publie un nouveau décret visant à contourner Obamacare(27).

  1. Philippe Grangereau, " Obama, son Amérique pour lui " (archives ). libération de Reuters, (consulté sur 26 juin 2008).
  2. "Barack Obama" force "la réforme de la santé, monde11 mars 2010
  3. "Obama: 12 pays contre la réforme" Le journal du dimanche23 mars 2010
  4. Remarque plus tard! – François Clemenceau, Europe 123 mars 2010
  5. "Le texte de la réforme de l'assurance maladie devra être changé", monde25 mars 2010
  6. Le Congrès américain adopte enfin la réforme de la santé – Le point26 mars 2010
  7. a et b (W) Le Sénat refuse d'abroger les lois sur les soins de santé Washington PostLe 3 février 2011
  8. " Les républicains votent toujours en faveur de l'abrogation d'Obamacare », Sur lapresse.ca. .
  9. (W) " Bref historique des fermetures du gouvernement fédéral ". En dehors du passage (W). (consulté sur 28 septembre 2013)
  10. (W) dylan Matthews. " Wonkblog: Voici la clôture de chaque gouvernement, pourquoi et comment cela s'est terminé ". Le Washington Post. (consulté sur 29 septembre 2013)
  11. " États-Unis: pas de budget, État fédéral stagnant », Sur échos. (consulté sur 1st Octobre 2013)
  12. «Première page: fin de clôture» DDR, consultée le 19 octobre 2013
  13. Pierre-Yves Dugua, "Obama s'est retiré de sa réforme de la santé", dans Le Figaro, Samedi 21 / dimanche 22 décembre 2013, page 10.
  14. "Obama et la santé: les Etats-Unis rejoignent XXe l'âge Rue8922 mars 2010
  15. a b c d et e Assurance maladie: la persévérance de Barack Obama – Corine Lesnes, monde20 mars 2010
  16. "Santé: Obama remporte un vote historique" Le Figaro22 mars 2010
  17. " La Maison Blanche annonce un décret sur l'avortement "(Archive • WikiWix • Archive.is • Google • Que faire?AP22 mars 2010
  18. "Obama signe un décret sur l'avortement et déçoit ses partisans" reuters, Le 24 mars 2010
  19. " États-Unis: la partie la plus importante d'Obamacare a survécu à la "fermeture" », Sur monde. (consulté sur 1st Octobre 2013).
  20. ACTA: un engagement ou simplement un accord volontaire?, Site Internet de Françoise Castex, 3 novembre 2010.
  21. a et b "Réduction historique du nombre d'Américains sans assurance maladie", sur lemonde.fr à partir du 17 mars 2015
  22. Corine Lesnes, "Barack Obama tente d'échapper à la" défaite "de sa réforme de la santé, monde15 novembre 2013
  23. "L'impact d'Obamacare sur quatre cartes" Le New York Times31 octobre 2016
  24. " Donald Trump signe son premier décret présidentiel concernant "Obamacare" », Sur Le Figaro. .
  25. " États-Unis: révocation d'Obamacare en bonne voie, jubilé de Trump " 20minutes.fr. (lire en ligne, lire 5 mai 2017).
  26. " Suspension du vote au Sénat américain pour commencer à abroger Obamacare " Le point. (lire en ligne, lire 25 juillet 2017).
  27. Pierre-Yves Dugua, "Donald Trump démantèle par décret le système d'assurance maladie d'Obama" lefigaro.fr13 octobre 2017

bibliographie(changement | changer le code)

Articles connexes(changement | changer le code)


Agir pour la protection du patient et son abordabilité – Wikipedia ✎ Devis Mutuelle Santé
4.9 (98%) 32 votes