La Commission d'appel des accidents du travail est une décision importante de la commission ® mutuelle entreprise

La mutuelle européen a les mêmes buts que la complémentaire santé individuelle : vise à compléter, en partie ou bien en totalité, les dépense de santé qui ne sont pas remboursées dans la Sécurité sociale. Les employés du secteur privé ainsi que leurs employeurs sont concernés par la mutuelle collective, autrement appelée mutuelle d’entreprise ou bien mutuelle de groupe.

Rendues obligatoires à partir du premier janvier 2016, mutuelles collectif offrent de nombreux avantages pour salariés. Elles sont tout moins onéreuses que les complémentaires de santé individuelle. De plus, une part des cotisations est prise en charge en l’entreprise.

Les employeurs doivent veiller à présenter à leurs salariés une mutuelle qui répond à un cahier des charges précis, prévu dans le législateur.

Qui est à rêve à qui on parle chez la mutuelle d’entreprise ?
Tous les employeurs du clientèle privée devront avoir souscrit d’or 1er janvier 2016, une mutuelle fédératif pour leurs salariés. Sont ainsi concernées :
TPE et PME
grandes entreprises ainsi qu’à multinationales
les groupe
fédérations
Les ayants droit du salarié, famille ou enfants, peuvent aussi bénéficier de la mutuelle collective. Si le contrat le prévoit, ils y être affiliés.

A l’inverse, la mutuelle communautaire ne concerne pas le secteur public. Les fonctionnaires ne peuvent ainsi pas y prétendre. Les prolétariat non employés ne sont pas plus concernés. Pour couvrir dépenses de santé, elles s’orienter vers un contrat de prévoyance.

En principe, la mutuelle collectif est obligatoire pour tous salariés. Sous certaines conditions, le salarié refuser de s’y soumettre.

Quelles dépenses de santé la mutuelle européen doit rembourser ?
L’Accord national interprofessionnel (ANI) du 14 juin 2013, qui fourni la mutuelle européen obligatoire, émane de la loi sur la sécurisation de l’emploi. L’objectif primordial est de permettre aux employés du secteur privé d’accéder à une mutuelle de qualité. Ainsi, la mutuelle collective d’une entreprise assure un socle de garanties minimales, préparés chez le législateur. Il s’agit :

de l’utilisation en charge de l’intégralité du coupon modérateur pour consultations, les offres et les actes de soins qui sont remboursés dans la Sécurité sociale
du remboursement de la totalité du forfait journalier hospitalier
de l’usage en charge des frais dentaires à hauteur de 125% du tarif conventionnel
de l’usage en charge des frais d’optique forfaitaire dans période de 2 ans. Pour une correction simple, le minimum de prise en charge est fixé à 100 €
Ces garanties ont pour mission obligatoirement figurer a l’intérieur du contrat de mutuelle collective. Il s’agit du panier de soins minimum. Légalement, l’employeur n’a pas le droit de allouer une mutuelle de laquelle les garanties seraient inférieures à ce seuil de couverture. Il peut, en revanche, souscrire des garanties supplémentaires : une garantie d’assistance, une meilleure prise en charge pour l’optique ou bien le dentaire, le tiers payant… Le contrat de la mutuelle fédératif est aussi l’obligation d’être responsable.

Qui finance les cotisations de la mutuelle collective ?
Une partie des cotisations de la mutuelle européen est prise en charge parmi l’employeur (la part patronale). En cela, les employés sont avantagés. L’employeur prend en charge d’or moins 50% des cotisations de la mutuelle collective, pour la partie qui correspond or panier de soins minimum. Le reste des cotisations est à la charge de l’employé (la salariale).

Comment mettre à sa place la mutuelle collectif obligatoire au sein de l’entreprise ?
Avant de souscrire une mutuelle d’entreprise, employeurs ont la possibilité de soumettre choix aux représentants du personnel. Ils aussi organiser un référendum auprès de salariés. En cas d’échec des négociations, l’employeur souscrit une mutuelle communautaire sur décision unilatérale.

Employeurs, renseignez-vous proche votre branche professionnelle ! Ces dernières vous recommander des mutuelles européen intéressantes, parfaitement adaptées à votre secteur d’activité (construction, hôtellerie, restauration, agriculture…) Négociés parmi la branche professionnelle, contrats de mutuelle sont souvent très avantageux.

Depuis le premier janvier 2016, offres de mutuelle communautaire sont nombreuses sur le marché. Petites, moyennes ou bien grandes entreprises : les intermédiaire en toupet peuvent vous aider à trouver le contrat qui s’adapte le mieux à vos besoins. Contactez-nous !

En Banc
les décisions
| Décisions importantes de la Commission Des cas
en attente d'appel
| Disclaimer

Pour afficher les solutions, cliquez sur le titre PDF de la solution (à droite de la date) pour soumettre un fichier PDF contenant la solution. L’utilisation de la citation California Compensation Citation à des fins d’information et de commodité n’est prise en compte que si le texte des décisions et / ou leur résumé peuvent être inclus dans d’autres publications.

2019 Décisions importantes de la commission

Puni Pa'u
v.
Département des forêts / Cal Fire, non légalement assuré et ajusté par le Fonds public d’assurance indemnisation
2019 11 septembre 2019-SPD-2
Numéro de cas ADJ9159725, ADJ7757931, ADJ9640668
84 Cal. Comp. Des cas
2019 11 septembre La chambre de recours a rendu une décision importante de la commission précisant que le samedi n'était pas un "jour ouvrable" au sens de l'article 4610 (i) (1) du Code du travail, qui exige généralement que les décisions relatives à la révision de l'utilisation soient prises dans un délai de cinq ans. " jours ouvrables suivant la réception d'une demande de traitement médical. Appliquant les principes d'interprétation des lois, la chambre de recours a estimé que le terme "journée de travail" utilisé à l'article 4610 du Code du travail n'incluait pas les samedis fondés sur l'usage moderne ordinaire, comme l'indiquent les définitions des dictionnaires, les lois et règlements et les actes judiciaires. décisions. En outre, la chambre de recours a noté que, même si samedi avait été un jour ouvrable, les décisions de l'UR en question auraient été adoptées à temps conformément à l'article 12a du code de procédure civile, qui proroge le délai imparti pour l'exécution des actes du samedi.

Ana Villanueva
v.
Teva Foods; Compagnie d'assurance voyage
2019 8 mars 2019-SPD-1 vue acrobatique
Numéro de cas ADJ9332041
84 Cal. Comp.
2019 8 mars La chambre de recours a rendu une importante décision d'un groupe spécial clarifiant la définition du mot "contrôlées" figurant à l'article 139 a) 1) A) du Code du travail afin de déterminer si Firstline Health, Inc. était "contrôlée". par Munir Uwaydah, MD, suspendu par le Département des relations de travail du chef d'association de malfaiteurs pour complot criminel visant à commettre une fraude à l'assurance contre les accidents du travail. L'article 4615 (a) exige que le privilège du sujet soit automatiquement conservé à la suite d'une accusation pénale au sens de l'article 139 (a) (1) (A) du Code du travail, le sujet étant "contrôlé" par un médecin, un spécialiste ou un prestataire inculpé. En vertu de l'article 139 a) 3) du Code du travail, une entité est "contrôlée" par un médecin, un praticien ou un prestataire accusé d'une infraction au sens de l'article 139 (a) (1) A) si ce médecin, praticien ou prestataire " avec un intérêt de 10% ou plus dans la société ". La chambre de recours a expliqué que les contrôles nécessaires au sens de l'article 139 a) 3) du code du travail pouvaient consister à prouver qu'un médecin, un spécialiste ou un prestataire de services était ou était un "dirigeant ou un dirigeant" de l'entité; est ou a été un "actionnaire détenant au moins 10% des actions"; possède ou possède réellement la société; ou exerce effectivement un contrôle ou une autorité sur les droits et obligations du responsable ou du directeur de l'entité.

2014 Décisions importantes de la commission

Timothy Bodam
v.
Le comté de San Bernardino / le département des services sociaux n'est pas légalement assuré
2014 20 novembre 2014-SPD-4 vue acrobatique
Numéro de cas ADJ8120989 (SBR 0041910)
79 Cal. Comp. 1519 cas
Confirmant la conclusion du juge des lésions corporelles du travailleur selon laquelle la décision du défendeur concernant l'utilisation de la décision (UR) n'a pas été communiquée au médecin requérant et à l'employé, comme l'exigent les sections 4610 (g) (3) (A) du Code du travail et 9792.9.1 (e) (3) du directeur administratif a déclaré: (1) Le défendeur doit respecter toutes les exigences de délai dans l'exécution du Cycle d'Uruguay, y compris les délais de notification de celui-ci; 2) une décision de l'UR rendue à l'heure mais non communiquée à temps est inopportune; (3) En cas de décision prématurée et donc invalide, le WCAB peut déterminer la nécessité du traitement en question sur la base d'éléments de preuve solides.

Christopher Torres
v.
Groupe d'assurances scolaires Contra Costa; Fonds d'assurance de l'État
2014 28 août 2014-SPD-3 vue acrobatique
Numéro de cas ADJ3011154 (SAC 0309784) –
ADJ3631113 (SAC 0309785)
79 Cal. Comp. 1181 cas
Lorsqu'un travailleur blessé a déposé une requête non confirmée contestant une décision de contrôle médical indépendant (IMR), la chambre de recours a décidé que la requête devait être rejetée car l'article 4610 (6) h) du Code du travail prévoyait qu'une telle décision "ne pouvait être réexaminée". vérifié appel. "En outre, l'article 10450 e) exige que toute indemnité déposée auprès de la Commission d'appel des accidents du travail" soit passible de la fausse peine de la manière nécessaire pour les déclarations vérifiées au procès "et prévoit qu'une requête approuvée peut être brièvement rejetée ou rejeté. Bien que le défaut de vérification n'entraîne pas automatiquement le rejet d'une requête non examinée, un appel peut être rejeté pour non-vérification si le demandeur omet de remédier à la lacune dans un délai raisonnable après la réception de sa notification.

Jennifer Patterson
v.
Ferme de chêne; La California Insurance Guarantee Association est en train d'être liquidée pour la California Insurance Guarantee Association
2014 24 juillet 2014-SPD-2 vue acrobatique
Numéro de cas ADJ3905924 (ANA 0339374)
79 Cal. Comp. 910 cas
Lorsque la défenderesse a mis fin unilatéralement aux services de l'infirmière responsable de dossier à l'employé blessé, la chambre de recours a approuvé l'attribution de la WCJ au rétablissement de ces services, conformément à la constatation suivante:

  1. Fournir une infirmière gestionnaire de cas est une forme de traitement en vertu de l'article 4600 du Code du travail;
  2. L'employeur ne peut pas mettre fin unilatéralement aux services fournis par l'infirmière responsable des cas s'il n'y a aucune preuve d'un changement de la situation ou de la situation de l'employé indiquant qu'il n'est plus nécessaire que les services guérissent ou soulagent le travailleur blessé des conséquences de l'accident du travail. ;
  3. Dans ce cas, l'article 5502 (b) (1) du Code du travail autorise expressément le traitement dans le cadre d'une audience accélérée.
  4. Il n'est pas nécessaire que le travailleur blessé obtienne une demande de permis pour contester la résiliation unilatérale des services d'une infirmière responsable.
Eun Jae Kim
v.
B.C.D. Maison de tofu; Cypress Insurance Company et d'autres tout
2014 7 février 2014-SPD-1 vue acrobatique
Numéro de cas ADJ9086333
79 Cal. Comp. 140 cas
La chambre de recours a statué que, nonobstant la règle 10252 de l’Administrateur de la Cour, qui accélère le litige uniquement sur des questions spécifiques concernant les revendications recevables, une audience accélérée peut être demandée en vertu de la règle 5502 b) 2) du Code du travail et de la règle 9767.6 c) du directeur de l’administration. ) déterminer si un employé est tenu d’agir au sein du réseau de fournisseurs médicaux de l’employeur dans le cadre d’un délai de grâce de 90 jours prévu à l’alinéa 5402 b) du Code du travail et sur lequel l’employeur doit enquêter et décider s’il accepte ou non la demande.

2013 Décisions importantes de la commission

Maria Elena Mendez
v.
La boulangerie Le Chef; Pacific Compensation Insurance
2013 25 avril 2013-SPD-2 vue acrobatique
Numéro de cas ADJ6509620 ADJ6509621
78 cal Comp. 454 cas
La chambre de recours a conclu que, en vertu de l'article 4903.06 du Code du travail, le requérant n'était pas tenu de payer les frais d'activation de privilège avant 2013. lien où: (1) la déclaration de disponibilité (DOR) est déposée au plus tard le 31 décembre 2013; 1er janvier; 2) La conférence sur les privilèges a lieu jusqu'en 2013. 1er janvier; et (3) le privilège est en cours en 2013 sans aucune ingérence dans l'exercice 2013.
Eliezer Figueroa
v.
B.C. Doering Co: Employers 'Compensation Insurance,
2013 5 avril 2013-SPD-1 image du mot
Numéro de cas ADJ3274228 (AHM 0120365)
78 cal Comp. 336 cas
La formation d’appel a conclu que, lorsque le privilège cherchait à satisfaire aux exigences relatives aux frais d’activation de privilège de l’article 4903.06:

  1. les frais d'activation de privilège doivent être payés avant le début de la conférence de privilège, qui correspond à l'heure prévue pour le début de la conférence et non à l'heure à laquelle l'affaire est effectivement engagée;
  2. Si le demandeur omet de payer les frais d'activation du privilège avant le début de la conférence de détention et / ou ne fournit pas la preuve du paiement du privilège à la conférence, le privilège est levé sans préjudice;
  3. la violation de l'obligation du défendeur de fournir les documents requis ou la négociation négociée ne dispense pas le demandeur de l'obligation de privilège de payer les frais d'activation de privilège; et
  4. un avis d'intention n'est pas requis avant la libération du privilège, étant donné qu'aucun frais d'activation de privilège n'a été payé ou qu'une preuve de frais d'activation de privilège n'a été payée lors de la conférence sur le privilège.

Faits marquants de 2011 Décisions de la Commission

Jose H. Hernandez
v.
Embaucher du personnel AMS
2011 11 avril 2011-SPD-1 image du mot
Dans le cas non.
ADJ2182149 (LAO 0837423)
ADJ3329537 (ANA 0360928)
76 Cal. 343 cas
La chambre de recours a déterminé que, lors du dépôt auprès de la chambre de recours pour réexamen, suppression ou exclusion (1), un fichier papier, un fichier électronique ou un fichier à la fois papier et électronique devait être envoyé à la chambre de recours. dossier complet et correctement tenu à jour, y compris tous les documents admis en preuve (2), le WCJ est chargé de veiller à ce que tous les enregistrements du dossier soient numérisés dans EAMS ou au moins correctement placés dans un dossier papier au plus tard au renvoi du ou des fichiers à la Chambre de recours et (3) sans dossier approprié, le dossier peut être renvoyé au WCJ pour qu'il soit correctement complété.

2007 Décisions importantes de la commission

Kimberly Stokes
contre
Patton State Hospital / Unité de santé mentale /
État de Californie, non assuré,
administré par le Fonds national d'assurance contre les accidents
2007 9 juillet 2007-SPD-2 image du mot
Numéro de cas SBR 0311485
72 cal Comp. 996 cas
La commission a conclu que si un centre de chirurgie ambulatoire prétend dispenser un traitement à un demandeur en tant que "clinique", il doit posséder un permis de nom fictif et une licence de médecin. Toutefois, si elle prétend fournir des services uniquement en tant qu '"établissement de consultation externe", vous n'avez pas besoin d'une licence ou d'un nom fictif du Conseil médical, à condition qu'il soit dûment accrédité par un organisme reconnu par le Conseil médical.
Nelly Romero
contre
Costco Wholesale, assuré,
2007 14 juin 2007-SPD-1 image du mot
Numéro de cas OAK 0328271
72 cal Comp. 824 cas
La Commission a déterminé que, conformément aux objectifs des Codes du travail 4062.1 (e) et 4062.2 (e), l’employé "avait" fait l’objet d’une évaluation médico-légale approfondie lorsqu’il se présentait et se présentait avec un médecin légiste. Dans la présente affaire, étant donné que le demandeur n'avait pas et ne recevait pas (c'est-à-dire "recevait") l'expertise de la commission envisagée et qu'il n'était pas représenté par un avocat, le demandeur avait le droit de demander une nouvelle commission QME lorsqu'il était représenté par un avocat. Par conséquent, l’ordonnance du juge des accidents du travail de former une nouvelle commission QME a été approuvée. Le présent avis a interprété l'addendum aux annexes 4062.1 et 4062.2 du code du travail au SB 899.

2006 Décisions importantes de la commission

Caryl Erickson
contre
Groupe médical permanent du sud de la Californie /
Kaizer Permanente, couvert permissivement
2006 28 décembre 2006-SPD-5 image du mot
Numéro de cas POM 246580, POM 2465824
72 cal Comp. 103 cas
Le conseil d'administration a examiné et modifié la décision de la WCJ de reporter le calcul du montant de la prestation d'invalidité permanente au demandeur après la distribution jusqu'à la décision de la Cour suprême dans l'affaire Brodie v. Workers Comp. Appel Bd. 15 novembre, S146979 (Cal. 2006 LEXIS 13527), dans Welcher v. Workers Comp. Appel Bd., Révision accordée en 2006. 15 nov., S147030 (Cal. LEXIS 13523, 2006), ou dans toute autre affaire dans laquelle la Cour suprême rend un avis qui résout le problème. Cette approche différée s'inscrivait dans le prolongement de la période précédemment appliquée par la chambre de recours, compte tenu du conflit persistant et des doutes exprimés dans la jurisprudence de la juridiction d'appel sur cette question impliquant une redistribution multiple des lésions et / ou des invalidités au sens des nouveaux articles 4663 et 4664 du Code du travail.
Catherine Robbins
contre
Protection de la santé féroce; American Manufacturers Mutual Insurance Company;
et Broadspire Services, Inc., un organisme de réglementation
2006 26 septembre 2006-SPD-4 image du mot
Numéro de cas SDO 0335934
71 cal Comp. 1291 cas
La formation de la Commission a conclu que la partialité ou la présence de partialité à l’encontre d’un avocat ou d’un cabinet d’avocats seul, par opposition à la partie représentée par l’avocat ou le cabinet d’avocats, peut constituer un motif valable pour présenter une demande d’exclusion des WCJ. En faisant valoir la demande de récusation du défendeur, il a été conclu que, même si le juge n'avait pas de parti pris contre le bureau du procureur à ce moment-là, il existait un parti pris suffisant pour justifier la récusation.
Kathy Ward
contre
Desert Hot Springs City;
couverture et administration autorisées par Hezelrigg Risk, Management Services
2006 25 septembre 2006-SPD-3 image du mot
Numéro de cas RIV 0069499
71 cal Comp. 1313 cas
Le conseil de fondation était d’avis que les prétendus accidents du travail survenus en 2005 avaient eu pour conséquence 1er janvier Ou, plus tard, lorsque l’employé est représenté par un avocat: (1) en vertu de l’article 4060 (c), les litiges médicaux concernant des dommages industriels présumés ne doivent être résolus que conformément à la procédure énoncée à l’article 4062.2; et (2) en vertu de l'article 4064 (d), une estimation de la compensation peut ne pas être reçue; si reçu, ce n'est pas acceptable.
J Deanna Brasher
contre
Fondation des études nationales; et le fonds d’assurance indemnisation
2006 5 septembre 2006-SPD-2 image du mot
Numéro de cas OAK 0296709
71 cal Comp. 1282 cas
Le conseil d'administration a déterminé qu'en réponse à la recommandation du médecin concernant la chirurgie de la colonne vertébrale, l'employeur avait les options suivantes: (1) autoriser l'opération, (2) s'opposer à l'opération en vertu de l'article 4062 (b) en remplissant un formulaire DWC. 233 dans les 10 jours suivant la réception de la recommandation du médecin, 3) faire une recommandation pour un examen de l'utilisation, ou 4) mettre en œuvre les options 2 et 3, simultanément ou en déposant une objection à l'examen de l'utilisation, en respectant le calendrier de chaque processus. Si l'employeur abandonne l'opération conformément à la révision de son utilisation, l'employé doit s'opposer dans les 10 jours suivant son retrait de l'employeur. Le différend sera alors résolu par la deuxième procédure d’avis mentionnée à la section 4062 (b).
Dans le cas de John H. Hoffman Jr. 2006 17 mai 2006-SPD-1 image du mot
Divers 250
71 cal Comp. 609 cas
En confirmant la conclusion du WCJ selon laquelle M. Hoffman avait enfreint les dispositions de la règle 10779 du WCAB, a conclu que (1) et la règle 10779, ainsi que la loi sur le barreau, interdisent à un ancien avocat en retraite mis à la retraite ou suspendu par la Cour suprême (pour des raisons autres non-paiement du bureau du procureur) à qui les procureurs ont assigné le statut d'inactivité forcée ou qui ont démissionné au cours d'une procédure disciplinaire avant ou avant de comparaître en tant que représentant d'une partie au WCAB (au moins s'ils n'ont pas obtenu l'autorisation en vertu de la règle 10779); (2) cette interdiction de comparaître en tant que représentant d'une partie inclut la participation au nom d'un tribunal, y compris, mais sans s'y limiter, les privilèges; et (3) cette interdiction de représentation dans les affaires de la WCAB ne s'applique à aucune activité considérée comme une pratique du droit.

Faits marquants de 2005 Décisions de la Commission

Wilma Diggle
contre
District scolaire unifié de Sierra Sands, permis
Auto-assuré; et California Mutual Insurance Schools (agent d’ajustement),
2005 7 octobre 2005-SPD-3 image du mot
Numéro WCAB BAK 0138299)
70 Cal. Comp. 1480 cas
Il est à noter que les décisions de la chambre de recours sont contraignantes pour les précédents de toutes les chambres de recours et de la WCJ en vertu de la règle 10341 du WCAB. La Chambre a conclu que ce principe s'appliquait même lorsqu'un appel était interjeté ou même qu'un réexamen était accordé dans cette affaire, dans lequel le jugement est rendu à la Banque et dans tout autre cas dans lequel le jugement est directement lié au jugement, à moins que et jusqu'à ce que (1) la juridiction d'appel annule de manière expresse ou implicite le jugement en banc, ou (2) la juridiction d'appel suspend ou suspendre en exécution avant que le tribunal ne donne son avis.
Paul Hestehauge & # 39; s
contre
Wayne ressemble à Charkins; Laurie Charkins; Dans l'état de Californie
Association des associations d’assurances automobiles; et
Gestion des risques à trois étoiles (agent d'ajustement),
2005 23 septembre 2004-SPD-2
(WCAB No. SFO 452026)
70 caisses cal. 1294
NOTA: La Commission a déterminé que le demandeur n'était pas un «employé» des propriétaires défendeurs aux termes des articles 3351 (d) et 3352 (h) du Code du travail, car ils n'avaient pas travaillé au moins 52 heures et avaient gagné au moins 100 $ dans les 90 jours précédant la blessure. Néanmoins, le Conseil a également conclu que la requérante était un "employé" des propriétaires-occupants défendeurs au sens de l'article 3715 (b) du Code du travail: (1) car il s'applique à tous les travailleurs du secteur résidentiel y figurant, y compris ceux employés par des employeurs assurés; (2) parce que le législateur cherche expressément à soumettre les trois types de logements qui y sont énumérés à la loi sur les accidents du travail, s'ils étaient soumis à une loi en vigueur avant 1977. 1er janvier; et (3) en raison du fait qu'avant 1977, la loi adoptée couvrait les travailleurs résidentiels si le travail devait durer plus de 10 jours ou si le coût total de la main-d'œuvre était d'au moins 100 dollars et que le travail du demandeur remplissait cette dernière condition.
Jose Reyes
contre
Hart en plâtre
2005 10 février 2004-SPD-1
(WCAB No. POM 0261129)
70 223 caisses de Cal.Comp
REMARQUE: La Commission a déterminé que les modifications apportées aux articles 4663 et 4664 concernant l'attribution de l'invalidité permanente n'affectent pas les lois déterminant si la blessure a résulté de la blessure, c'est-à-dire les articles 3600 et 3208.3. , ou la jurisprudence interprétant ces lois.
Kenneth Grom
contre
Bois shasta
2004 8 décembre 2004-SPD-4
(WCAB No. RDG 0091839)
69 caisses calques 1567
NOTE: La Commission a déterminé que le demandeur avait droit au traitement raisonnablement nécessaire pour "atténuer" les effets de la lésion industrielle, même si un tel traitement ne "réparait" pas la lésion. Ainsi, les mots "guérir et soulager" et "guérir ou soulager" sont remplacés.
Teresa Godinez
contre
Buffets, Inc., assuré
et des services spéciaux de gestion des risques, agent
2004 4 octobre 2004-SPD-3
(WCAB No. SJO 0225696)
69 caisses cal. 1311
REMARQUE: Le Comité a conclu à un appel de la décision ou de la recommandation de l'unité de réadaptation professionnelle du directeur administratif avant l'audience de 2004 sur la lésion traumatique. Le 1er janvier, les délais d'appel sont régis par l'ancien article 4645 (d) du Code du travail et l'appel interjeté par l'intimé était opportun dans cette affaire (l'appel a été interjeté auprès de la Commission dans les 20 jours suivant la signification de la décision / recommandation, plus tout délai supplémentaire au titre de la règle 10507 du WCAB). ).
Tom Messin
contre
Chauffage automatique et
Fonds national d'assurance contre les accidents
2004 21 mai 2004-SPD-2
(WCAB No. RIV 055831)
69 cas de cal 480
NOTE: La Commission a conclu en principe que les agences locales de pensions alimentaires pour enfants pouvaient émettre des ordonnances valides et exécutoires sans la signature d'un greffier, que ces ordonnances de nomination pouvaient inclure à la fois des obligations alimentaires futures et une décision, et que les agences locales n'étaient pas tenues d'obtenir l'approbation préalable de WCAB. commandes.
John Lett
contre
L.A.C.M.T.A;
Compagnie d'assurance voyage
2004 5 mars 2004-SPD-1
(WCAB # VNO 0378504, VNO 0378505, VNO 0382578, VNO 0402513, VNO 0462718)
69 Cal.Comp.Cases 250 – Écriture rejetée en 69 'Cal.Comp.Cases 636 cas
NOTE: Le conseil était d'avis que la signature de la requérante lors de l'aliénation n'était pas une condition préalable au paiement des frais de dépôt en vertu de l'article 5710 (b) (4) du Code du travail.

2003 Décisions importantes de la commission

Noe Vega
contre
Cloches à tacos; Compagnie d'assurance responsabilité civile en Californie
2003 9 juin 2003-SPD-3
(WCAB No. VNO 458318)
68 caisses cal. 921
NOTE: Le tribunal était d’avis que la procédure accélérée devait figurer dans la déclaration de préparation du défendeur en vertu de l’alinéa 5502b) lorsque le droit du défendeur à un examen médical au sens de l’article 4600.3 et, en même temps, le droit du demandeur à un traitement médical .
Donna Yee Sanchez
contre
Groupe médical permanent et Athènes
Administrateurs (agent d’ajustement), Natalie Piatt
contre
Le district scolaire Eureka Union;
2003 29 avril * 2003SPD-3
(N ° WCAB OAK 271713 et SAC 304854)
68 Cal.Comp. 637 cas
En résumé, la Commission (1) a décidé que des blessures doivent être demandées avant, pendant ou après l’audience, afin de pouvoir tenir des audiences, de rendre des ordonnances ou de demander à la Commission d’intenter des poursuites; 2) a reconnu qu'une enquête préliminaire non coercitive était autorisée; (3) décrit les mesures prises contre les procédures abusives d’interrogatoire; et 4) décrit les conditions exigeant le dépôt en vertu des articles 4061 (m) et 4063 du Code du travail.
Shahin Motallebi
contre
Astro Business Solutions, ICS.
Canon USA; Yasuda Fire & Marine Insurance.
2003 18 mars * 2003SPD-2
(N ° WCAB VNO368013; VNO368014, VNO368015;
VNO368016, VNO368017; VNO368018
68 Cal.Comp. 445 cas
L'affaire contient des conditions spécifiques qui ont déterminé que la Commission n'était pas compétente pour déterminer la responsabilité de la requérante à l'égard du remboursement par UCD des prestations de DPE.
Alfred Lee (décédé)
Valerie L. Lee (veuve)

contre
Miracle Ford; Administré par la California Insurance Guarantee Association
Services d'assurance Intercare pour
HIH America Compensation (en liquidation);
Combat occidental Toyota;
Global Underwriter Insurance Company / Zurich, Amérique du Nord.

2003 18 février * 2003SPD-1
(WCAB No. LAO 781284)
68 Cal.Comp. 213 cas
La Commission a conclu que la demanderesse ne pourrait pas recouvrer CIGA s’il existait d’autres transporteurs en responsabilité viables pendant la période de l’effet cumulatif allégué.

2002 Décisions importantes de la commission

Les Hall
contre
Valley Media et Legion Insurance Company.
2002 12 septembre * 2002SPD-2
(WCAB No. SAC 309589)
67 Cal.Comp. 1147 cas
L’affaire examine si, et dans quelles circonstances, une compagnie d’assurances de la Légion active au cours de sa réhabilitation peut être exemptée de l’obligation de verser une somme forfaitaire et peut rester dans une procédure judiciaire ultérieure si un accord ne peut être conclu dans des affaires refusées ou contestées.

2 000 décisions importantes de la commission

Isidoro A. Lucena
Diablo Auto Body: Liberté: Assurance mutuelle;
Sun Valley Ford; Assurance des grands états
2000 20 décembre * 2000SPD-1
(WCAB # WCK 037874)
65 Cal. Comp. 1425 cas

1998 Décisions importantes de la commission

Jeffrey Mabe & Mike's Trucking
California Indemnity Insurance Company
1998 28 octobre * 1998-SPD-8
(WCAB No. VEN 105613)
63 Cal. Comp. 1394 cas
Daniel Kaiser contre California Electric
Échange d'indemnités en Californie
1998 26 octobre * 1998-SPD-7
(WCAB No. WCK 0039701)
63 Cal. Comp. 1391 cas
Louis Jones vs. Target Stores
La fonction publique de la Constitution,
1998 26 octobre * 1998-SPD-6
(WCAB # PAS 0040032)
63 Cal. Comp. 1385 cas
George Wilson v Hôpital Centinela
Centre médical
1998 4 septembre * 1998-SPD-5
(WCAB # LAO 726063, LAO 726064, LAO 727783)
63 Cal. Comp. 1048 cas REMARQUE: Commande corrigeant une erreur d'écriture
George Wilson v Hôpital Centinela
Centre médical
1998 31 août * 1998-SPD-4
(WCAB # LAO 726063, LAO 726064, LAO 727783)
63 Cal. Comp. 1048 cas
Stockman et la Californie
Division des services correctionnels
1998 24 juillet * 1998-SPD-3
(WCAB # BAK 123730, BAK 123079, BAK 123080)
63 Cal. Comp. 1042 cas
Mélèze (Fleming) et comté de Contra Costa 1998 10 juillet * 1998-SPD-2
(WCAB # WCK 21372)
63 Cal. Comp. 831 cas
Lettre de révision rejetée – 1998 8 décembre – 64 CCC 1098
La Cour suprême a rejeté le réexamen en 1998. 20 août NOTE: 1998 21 août
Czarnecki et l'aigle royal
Compagnie d'assurance
1998 26 mai * 1998-SPD-1
(WCAB # SDO 0217617, SDO 0217759)
63 Cal. Comp. 742 cas

1997 Décisions importantes de la commission

Becerra v Eastside Reservoir
Constructeurs de projets / Advanco
1997 17 juillet * 1997-SPD-1
(WCAB No. AHM 51304)
62 caisses cal. 937
Green-Rhoads contre Gran Teasley 1997 17 juillet * 1997-SPD-2
(WCAB # RDG 0060772)
62 caisses cal. 943
Gubbins contre le métropolitain
Compagnies d'assurances
1997 17 juillet * 1997-SPD-3
(WCAB No. SAL 227062)
62 Caisses de Comp 946
Cedeno v. American National
Compagnie d'assurance
1997 21 juillet * 1997-SPD-4
(WCAB No. LAO 729720)
62 caisses cal. 939

2015 Décembre

La Commission d'appel des accidents du travail est une décision importante de la commission ® mutuelle entreprise
4.9 (98%) 32 votes
 

Laisser un commentaire