Un pilote britannique couronné au 17. Aveyronnaise Classic (…) – Moto Magazine ☏ Assurance Santé

Le rôle d’une mutuelle de santé est de prendre en charge intégralement et pourquoi pas partiellement les dépense de soin non couvertes selon l’Assurance Maladie. En contrepartie d’une cotisation, les adhérents de la mutuelle santé se voient remboursés leur frais de santé à hauteur du échelon de garanties souscrit.

Contrairement à l’Assurance Maladie, la mutuelle santé n’est pas obligatoire. Chacun est libre d’y adhérer ainsi qu’à non. Toutefois, avec la perte des remboursements de la Sécurité Sociale, la couverture d’une mutuelle santé est aujourd’hui indispensable. De plus, avec la mutuelle entreprise obligatoire d’or 1er janvier 2016, chaque salarié à la française bénéficiera d’une complémentaire santé.

Les mutuelles santé françaises sont régies par le Code de la Mutualité et sont des organismes à but non lucratif dans quoi les adhérents sont intégrés d’or processus décisionnel.

Un autre beau programme a été créé à l'occasion de la 17ème Aveyronnaise Classic Mutuelle des Motards. 520 pilotes, répartis en 10 catégories, de l'élite au 50 cm3, ont démarré le jeudi 22 août, à l'arrivée de La Fouillade, le samedi 24 à Villefranche-de-Rouergue, parcourant 700 kilomètres sur la route de l'Aveyron.

McCanney accablé
Jamie McCanney, de l'équipe Outsider menée par Marc & # 39; et Bourgeois – dont la Mutuelle des Motards est un partenaire – partait samedi matin, moins d'une demi-seconde avant Christophe Nambotin, était déterminé à renforcer son avance et à conserver son poste. position de leadership. Dès la première étape, Decazeville, qui avait déjà joué la veille, parlera en rond et améliorera son temps face à Christophe Nambotin, mais ils seront tous éliminés.

Britannique couronné
En fin de course, Jamie McCanney, qui a terminé la ronde blanche samedi, était sur le premier podium devant Christophe Nambotin. Il remporte pour la première fois de sa carrière l'Aveyronnaise Classic Mutuelle des Motards sur sa Yamaha. Quel défi de remporter et gagner Christophe Nambotin, trois fois champion du monde et neuf fois champion de France!

Jérémy Tarroux est malchanceux
Jérémy Tarroux, pilote Sherco et triple vainqueur, termine le podium. Albigeois n'a pas eu de chance cette année. Après avoir organisé l'événement le premier jour de jeudi, un petit problème mécanique (selle desserrée) vous fera perdre tout espoir vendredi, avec un retard de plus de 20 secondes.
Et bien sûr, on peut toujours compter sur Aveyronnais Kévin Panis, toujours le meilleur local à la fête, devant son compatriote Loïc Minaudier. Faites attention à la 10ème place du jeune champion du monde d'enduro, l'Italien Andrea Verona.
Du côté des femmes, Justine Furnon a gagné dans sa catégorie.

Encore une fois, cette 17e édition de la classique Aveyronnaise a été bien affinée, tant en termes de course que de parcours proposé et d’organisation. La réunion est déjà organisée pour la 18ème édition avec de nouvelles étapes de la ville.

Laisser un commentaire