Un désir sacré d'assurance maladie qui lui fait perdre 116 millions d'euros ☏ Mutuelle santé pas cher pour qui et comment souscrire ?

Le rôle d’une mutuelle de santé est de prendre en charge intégralement ainsi qu’à partiellement les dépenses de soin non couvertes dans l’Assurance Maladie. En contrepartie d’une cotisation, les adhérents de la mutuelle santé se voient remboursés leur frais de santé à hauteur du niveau de garanties souscrit.

Contrairement à l’Assurance Maladie, la mutuelle santé n’est pas obligatoire. Chacun est libre d’y adhérer ou bien non. Toutefois, avec la perte des remboursements de la Sécurité Sociale, la couverture d’une mutuelle santé est aujourd’hui indispensable. De plus, avec la mutuelle entreprise obligatoire d’or 1er janvier 2016, tout salarié français bénéficiera d’une complémentaire santé.

Les mutuelles santé françaises sont régies en le Code de la Mutualité et sont des organismes à but non lucratif dans quoi les adhérents sont intégrés d’or processus décisionnel.

L'assurance maladie n'a pas un joli bijou. Le différend entre lui et le géant du secteur pharmaceutique Sanofi pourrait lui permettre de lever pas moins de 115,9 millions d'euros. Mais sans explication claire, la Caisse nationale d'assurance maladie des salariés (CNAMTS) a perdu une réclamation en raison de cette très belle somme, ont indiqué vendredi Les Echos. Tout a commencé en 2009, lorsque Sanofi a introduit le traitement bien connu des patients cardiovasculaires, Plavix, depuis plus de dix ans.

Comme le titre économique le souligne, ce médicament est alors le quatrième produit le plus vendu au monde, sauf que sa substance active, le Clopidogrel, vient d'être retirée de la protection réglementaire. Conséquence: les médicaments General Plavix sont actuellement vendus par plusieurs laboratoires. Sanofi décide lui-même de commercialiser des médicaments génériques, tout en encourageant les professionnels de la santé à toujours donner la priorité à leurs médicaments.

Sanofi condamné à une amende de 41 millions d'euros

Les pratiques de laboratoire n'ont pas plu à l'Office de la concurrence qui a condamné en 2013 le groupe pharmaceutique à une amende de près de 41 millions d'euros pour "abus de position dominante". Certains concurrents de Sanofi ont alors voulu récupérer les dommages subis. Le titre économique suggère que des acteurs tels que Sandoz, Salutas, Lek et Teva ont demandé à Sanofi entre 2 et 30 millions d'euros. Cependant, si certains finissent par conclure des contrats avec le laboratoire, la CNAMTS ne négocie rien, bien qu'il soit responsable du remboursement de Plavix aux patients. À cet égard, elle a porté l'affaire devant les tribunaux et demandé 115,9 millions d'euros. Seulement que son recours n'a été déposé qu'en 2017, huit ans après le début

<p class = "canvas-atom canvas-text Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "(…) Cliquez ici pour en voir plus"data-reagid =" 23 "> (…) Cliquez ici pour voir plus

<p class = "canvas-atom canvas-text Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Le Cantal revient également à 90 km / h à partir du 1er février
Les cotisations versées par la SNCF aux non-grévistes sont-elles légales?
Le célèbre musée américain dépense une fortune sur un faux travail de Gauguin
Bouygues attaqué par une cyberattaque massive
Courchevel, Isola 2000, Super-Besse … une comparaison des prix de l'immobilier dans 103 grandes stations de ski
"data-reagid =" 24 "> Le Cantal revient également à 90 km / h à partir du 1er février
Les cotisations versées par la SNCF aux non-grévistes sont-elles légales?
Le célèbre musée américain dépense une fortune sur un faux travail de Gauguin
Bouygues attaqué par une cyberattaque massive
Courchevel, Isola 2000, Super-Besse … une comparaison des prix de l'immobilier dans 103 grandes stations de ski

Un désir sacré d'assurance maladie qui lui fait perdre 116 millions d'euros ☏ Mutuelle santé pas cher pour qui et comment souscrire ?
4.9 (98%) 32 votes