Transcription de la conférence téléphonique ou présentation des résultats de l'IVR 20 – 20 février 14:00 GMT a été édité ☎ Pourquoi prendre une assurance santé ?

MUTUELLE PAS CHÈRE ET EFFICACE
Avenir Mutuelle vous permet de souscrire une réel complémentaire santé, efficace et complète, conçue pour les profits modestes mais encore ceux desquelles les demandes en santé sont faibles. En effet, mutuelle pas chère s’adapte aussi bien aux étudiants qui n’ont pas les moyens de cotiser beaucoup pour leur mutuelle, qu’aux personnes de laquelle les nécessités en santé sont peu importants. En fonction de votre profil et de vos objectifs médicaux, nous vous proposerons le contrat de mutuelle pas cher répondant le mieux à vos attentes pour compléter les manques de l’assurance maladie obligatoire et obtenir un remboursement optimal.

ATLANTA 21 février 2020 (Thomson StreetEvents) – édition de la transcription de la conférence Invesco Mortgage Capital Inc ou présentation des bénéfices jeudi 20 février 2020 à 14h00 GMT

Invesco Mortgage Capital Inc. – Directeur IR

* Brian P. Norris

Invesco Mortgage Capital Inc. – CIO

Invesco Mortgage Capital Inc. – Directeur Général Délégué

* John M. Anzalone

Invesco Mortgage Capital Inc. – PDG

* Eric J. Hagen

Bienvenue à l'invitation aux investisseurs d'Invesco Mortgage Capital Inc. au quatrième trimestre 2019 (instructions de l'opérateur) Veuillez noter que cette connexion est en cours d'enregistrement.

J'aimerais maintenant transférer la conversation à Brandon Burke, au service des relations avec les investisseurs. Monsieur Burke, vous pouvez entamer une conversation.

Brandon Burke, Invesco Mortgage Capital Inc. – Directeur IR (2)

Eh bien, merci et bienvenue à l'appel de résultats Invesco Mortgage Capital Four Quarter 2019. L'équipe de direction et moi sommes ravis que vous nous ayez rejoints, et nous sommes heureux de pouvoir partager vos commentaires et de mener une session de questions / réponses.

Avant de transmettre l'appel à notre PDG, John Anzalone, je voudrais vous rappeler que les déclarations faites lors de cette conférence téléphonique et de la présentation associée peuvent contenir des déclarations prospectives qui reflètent les attentes de la direction concernant les événements futurs et nos plans et résultats globaux.

Ces déclarations prospectives sont faites à l'heure actuelle et ne constituent pas une garantie. Il s'agit notamment de risques, d'incertitudes et d'hypothèses et il ne peut être garanti que les résultats réels ne différeront pas de manière significative de nos attentes.

Pour discuter de ces risques et incertitudes, passez en revue les risques décrits dans notre dernier rapport annuel sur formulaire 10-K et les demandes ultérieures à la SEC. Invesco n'est nullement tenue de mettre à jour les déclarations prospectives.

Dans l'invitation d'aujourd'hui, nous pouvons également discuter des fonds non-GAAP. Les rapprochements de ces mesures financières non conformes aux PCGR se trouvent à la fin de notre présentation des bénéfices.

Pour voir la présentation des diapositives aujourd'hui, vous pouvez accéder à notre site Web invescomortgagecapital.com et cliquer sur le lien Présentation des bénéfices du quatrième trimestre 2019 dans la zone Relations avec les investisseurs. Encore une fois, bienvenue et merci de vous joindre à nous aujourd'hui.

Je vais maintenant appeler John Anzalone. John?

John M. Anzalone, Invesco Mortgage Capital Inc. – PDG (3)

Bonjour et bienvenue au quatrième trimestre de l'IVR. Ce matin, Brian Norris, notre CIO, se joindra à moi; Kevin Collins, notre président et directeur du crédit commercial; Lee Phegley, notre directeur financier; et Dave Lyle, notre directeur des opérations et directeur des prêts au logement.

Nous sommes heureux d'annoncer un bénéfice de base de 0,52 $ par action pour le quatrième trimestre, une augmentation de 0,05 $ par rapport au troisième trimestre, car le portefeuille a profité du trimestre complet de profit généré par l'augmentation de capital d'août ainsi que d'une baisse effective Coût des fonds.

L'augmentation du résultat de base nous a permis d'augmenter notre dividende trimestriel conjoint de 11% à 0,50 USD par action. Une fois de plus, notre valeur comptable est restée stable, terminant le trimestre relativement inchangé à USD 16,29. La combinaison de notre dividende accru et de notre valeur comptable constante s'est traduite par un rendement économique de 2,9% pour le trimestre. Bien que nous ayons obtenu de bons résultats pour le quatrième trimestre, je veux prendre quelques instants pour souligner les réalisations de l'IVR tout au long de l'année.

2019 a été une année exceptionnelle pour les actionnaires d'IVR car nous avons augmenté notre dividende de 19% de 0,42 USD à 0,50 USD par action et amélioré la valeur comptable de près de 7% de 15,27 USD à 16,29 USD, procurant un rendement économique en 18,8%. Nous avons également gagné plus de 500 millions de dollars en capitaux propres au cours de l'exercice, ce qui nous a permis d'augmenter et d'investir dans des actifs de désactualisation supplémentaires.

Comme toujours, une gestion active a été la clé de notre succès et nous avons été très actifs sur notre portefeuille d'investissement ainsi que sur nos couvertures de taux d'intérêt au cours de l'année. Du côté des investissements, nous affectons toujours soigneusement le capital à des stratégies qui minimisent notre exposition au risque de remboursement anticipé, car l'augmentation des paiements anticipés a un effet néfaste sur le revenu de base.

En 2019, nous avons réduit notre allocation à l'agence RMBS, et les actifs que nous détenons encore dans ce secteur sont garantis par des collatéraux moins exposés aux activités de refinancement. Dans le même temps, nous augmentons systématiquement notre position en tant qu'agence CMBS qui représentait 16% de nos fonds propres et 22% de nos actifs à la fin de l'année.

L'agence CMBS a plusieurs attributs bénéfiques. Ceci est garanti par une agence gouvernementale qui limite la volatilité des spreads et nous permet de les financer à des niveaux attractifs. Ils portent intérêt à un taux d'intérêt fixe avec une protection claire de remboursement anticipé, et donc plus efficace dans la sécurisation.

La combinaison d'un financement attractif et d'une sécurité efficace fait de l'agence CMBS une classe d'actifs complémentaire pour notre portefeuille.

Bien qu'en 2019 nous étions moins actifs dans les secteurs résidentiel et commercial en dehors de l'agence, nous avons légèrement augmenté nos investissements en crédit en ajoutant sélectivement des actifs de désactualisation tout au long de l'année.

Au total, au cours de l'année, nous avons acquis USD 422 millions subordonnés à CMBS et USD 340 millions d'actifs immobiliers. De façon positive, les obligations de crédit que nous détenons continuent de bénéficier d'un allégement structurel de la dette et de fondations stables, et nous sommes en mesure d'utiliser ces secteurs lorsque les nouveaux achats sont attractifs.

Nous avons également géré activement notre portefeuille de garanties en 2019, car notre profil temporel a répondu aux taux d'intérêt variables et à l'utilisation de nouveaux capitaux.

Nous avons pu utiliser la baisse importante des taux de swap au cours de l'année pour améliorer considérablement notre coût de financement effectif.

Nos efforts pour réduire notre exposition au LIBOR de 1 à 3 mois sur nos prêts et swaps de taux d'intérêt ont largement isolé les bénéfices des variations de la courbe LIBOR.

Dans l'ensemble, nous avons pu utiliser des couvertures pour protéger la valeur comptable et améliorer notre marge d'intérêt effective malgré la volatilité de l'année des taux d'intérêt.

Encore une fois, notre objectif lors de la création d'un portefeuille est de réserver ou d'améliorer notre flux de bénéfices de base tout en maintenant une valeur comptable stable.

Pour l'avenir, nous pensons que nous sommes en très bonne position pour maintenir la dynamique positive que nous avons établie en 2019. En fait, IVR a connu un très bon début 2020, car nous avons pu lever 347 millions USD d'actions ordinaires au début de ce mois, ce qui nous avons déjà investi dans des actifs de désactualisation.

La valeur comptable a augmenté de 4,5% depuis la fin de l'année car les CMBS et les actifs de crédit continuent à très bien soumissionner. Dans l'ensemble, nous voyons des perspectives très positives pour les trimestres à venir et nous sommes très satisfaits de notre capacité à continuer à obtenir des résultats qui comptent de manière fiable parmi les meilleurs du secteur hypothécaire des FPI.

Après cela, je le passerai à Brian.

————————————————– ——————————

Brian P. Norris, Invesco Mortgage Capital Inc. – CIO (4)

————————————————– ——————————

Merci, John, et bonjour à tous ceux qui appellent. Je commencerai par la diapositive 6, dans laquelle nous décrivons en détail nos allocations sectorielles en fonction des capitaux propres et des actifs. Comme détaillé dans les camemberts à gauche, nous sommes bien différenciés selon les classes d'actifs.

Notre stratégie hybride activement gérée continue de fournir une valeur comptable stable et un revenu de base attrayant sur une période qui s'est révélée être une année instable sur les marchés des titres à revenu fixe.

L'augmentation de capital conjointe en août 2019 a été l'occasion de capitaliser sur cette volatilité, et notre solide résultat de base au quatrième trimestre reflète le trimestre complet de ces nouveaux investissements.

L'allocation d'actifs est restée pratiquement inchangée ce trimestre, avec une légère réduction des ressources de RMBS pour financer les achats chez CMBS et au-delà. Nos activités au quatrième trimestre étaient principalement sur le front de la couverture, car nous avons élargi les garanties pour bloquer les taux d'intérêt plus bas et pour équilibrer plus efficacement nos expositions à l'agence CMBS et pour étendre notre agence RMBS et l'humble ours concentré sur les taux d'intérêt.

Comme John l'a mentionné, nous avons bien commencé cette année. L'augmentation de capital conjointe de février a renforcé notre capacité à profiter des opportunités de marché car nous avons pu déployer rapidement des revenus à l'agence RMBS, en tenant compte de valorisations attractives après le spread spread de janvier.

Passons à la diapositive 7, qui décrit en détail la composition des actifs RMBS de notre agence. Les taux de remboursement sur nos fermes ont augmenté ce trimestre, car les faibles taux hypothécaires au deuxième semestre de 2019 ont entraîné une augmentation du refinancement. De manière positive, le fait que notre allocation réduite au secteur des agences RMBS ait atténué l'impact global des paiements anticipés plus rapides sur les bénéfices de base.

L'allocation d'agence dans le cadre du RMBS représente actuellement 52% de l'actif total et se compose toujours en grande partie de pools spécifiés sur 30 ans qui contiennent un certain niveau de protection de remboursement anticipé et des CPR expérimentés entre 25% et 30% plus lentement que le marché.

Malgré des taux d'intérêt plus élevés ce trimestre, la valeur de cette protection est restée pratiquement inchangée, la demande restant forte, étant donné les défis persistants du marché des accoucheuses traditionnelles.

L'agence RMBS a réalisé de très bons résultats au quatrième trimestre, grâce à des valorisations attractives, des taux d'intérêt plus élevés, des courbes de taux plus raides et une volatilité plus faible, le tout pour créer des conditions favorables pour le secteur.

Passage à la diapositive 8. Le tableau en bas à gauche montre que notre allocation pour CMBS est restée stable à près de 5 milliards USD ou 22% de l'actif total.

Les marges des actifs sont restées stables au cours du trimestre, mais le resserrement des écarts à la fin du troisième trimestre a rendu les investissements de désactualisation supplémentaires difficiles. Nous restons positifs sur le secteur et nous nous efforcerons d'augmenter l'exposition lorsque les valorisations deviendront plus attractives.

Compte tenu de la protection précoce de ces investissements, nous avons pu obtenir une marge nette d'intérêts intéressante sur près de 5 milliards de dollars d'actifs qui devraient bénéficier au portefeuille sur toute la période d'investissement.

La diapositive 9 présente les détails de l'allocation de notre entreprise à une hypothèque commerciale. Nos portefeuilles continuent d'utiliser une base de crédit améliorée et, comme l'Agence CMBS, ce portefeuille bénéficie d'une importante protection de remboursement anticipé.

Au cours de ce trimestre, nous aurions pu ajouter 19 millions de dollars en CMBS récemment dépensés pour des agences non-agences, avec des ROE de bas à moyen-âge, car le resserrement continu des spreads dans ce secteur a donné peu de possibilités de croissance des investissements.

La diapositive 10 met en évidence la qualité du crédit de notre portefeuille de prêts hypothécaires commerciaux. Les bases de l'immobilier commercial sont utiles, surtout si l'on considère la saisonnalité de notre portefeuille comme une augmentation des prix de l'immobilier, car le problème réduit l'effet de levier intégré de nos ressources.

Le graphique de gauche montre les épices de nos actifs CMBS, indiquant qu'environ 2/3 de nos ressources ont été créées il y a plus de 5 ans, tandis que le graphique de droite montre une bonne performance de crédit de nos ressources, avec plus de 700 millions USD bénéficiant des mises à jour des agences de notation.

Passons à la diapositive 11, qui comprend notre portefeuille de prêts au logement. Ce portefeuille reste bien diversifié comme le montre le graphique circulaire à gauche.

Les bases du crédit sont utiles ici parce que les augmentations de salaire et les taux hypothécaires plus bas ont amélioré l'abordabilité. Au cours de ce trimestre, nous avons pu ajouter un prêt au logement de 33 millions USD. Des fondations solides dans le secteur augmentent les évaluations, ce qui limite notre capacité d'augmenter les investissements.

La diapositive 12 contient des informations détaillées sur la qualité du crédit de notre portefeuille de prêts au logement. 63% de nos investissements CRT ont été mis à jour par au moins 1 agence de notation depuis l'émission, comme le montre le graphique à gauche.

Les mises à jour sont le résultat d'une augmentation significative des prix des propriétés résidentielles et des faibles taux de défaut.

Le graphique de droite reflète la répartition classique de nos investissements, indiquant que plus de 60% de nos actifs ont été émis avant 2015. Et ils bénéficient d'une forte reprise sur le marché du logement.

Enfin, la diapositive 13 résume notre financement et nos garanties. À la fin de l'année, nous avions 17,5 milliards USD de pensions de titres avec 33 entrepreneurs et 1,65 milliard USD de financement garanti par le biais de la Federal Home Loans Bank.

Nous avons constaté une amélioration du financement de nos actifs, les spreads repo et LIBOR ayant diminué. Afin de réduire le risque associé aux variations du coût de financement des opérations de mise en pension, nous avons effectué des swaps de taux d'intérêt hypothétiques de 14 milliards de dollars, soit une baisse de 425 millions de dollars d'un trimestre à l'autre.

La diminution du montant nominal est principalement due à une diminution des actifs avec une légère réduction de la dette au cours du trimestre.

Fonds moyen inférieur – le coût moyen des fonds peut être attribué à une baisse du LIBOR ainsi qu'à la gestion active de nos variations de taux d'intérêt.

Le potentiel de volatilité des marchés de financement à la fin de l'année a été largement évité, car nous avons clôturé le repo à échéance plus longue peu après la réunion du FOMC d'octobre, qui était la baisse finale des taux d'intérêt de la Fed cette année.

En résumé, avec une rentabilité économique de 18,8% en 2019 et un rendement total des fonds propres de 29%, nos résultats de l'année ont été parmi les meilleurs de l'industrie.

Nous nous concentrons sur la fourniture d'un dividende attrayant soutenu par un bénéfice de base et une valeur comptable stable, et nous pensons que nous sommes en bonne position pour profiter de l'environnement de marché actuel.

Nous apprécions le soutien de nos investisseurs et attendons avec impatience nos opportunités en 2020.

Ceci termine mes remarques préparées et nous allons maintenant ouvrir une ligne de questions et réponses.

================================================== ==============================

Questions et réponses

————————————————– ——————————

Opérateur (1)

————————————————– ——————————

(Instructions pour l'opérateur) Notre première question est posée par Doug Harter du Crédit Suisse.

————————————————– ——————————

Douglas Michael Harter, Crédit Suisse AG, Département de recherche – Directeur (2)

————————————————– ——————————

Pouvez-vous parler des caractéristiques de rendement relatif des CMBS? C'est là que vous voyez les écarts, l'effet de levier, le ROE par rapport à RMBS, juste pour comprendre les différents profils.

————————————————– ——————————

Brian P. Norris, Invesco Mortgage Capital Inc. – CIO (3)

————————————————– ——————————

Bien sûr, Doug. Voici Brian. Le RMBS de l'agence représente généralement un ROE d'environ 13% à 14%, l'agence CMBS étant inférieure de 200 points de base dans le domaine des faibles chiffres à deux chiffres.

L'effet de levier pour ces deux classes d'actifs est assez similaire. Nous recevons un financement similaire pour les pensions. L'effet de levier sera donc de l'ordre de 9 à 10, 10 fois plus.

————————————————– ——————————

Douglas Michael Harter, Crédit Suisse AG, Département de recherche – Directeur (4)

————————————————– ——————————

Je pense que 200 points de base en arrière? Est-ce que l'affacturage ressemble à un mouvement fort, je pense, que vous avez vu au premier trimestre. Je pense donc que – ces rendements étaient probablement plus comparables avant le premier trimestre?

————————————————– ——————————

Brian P. Norris, Invesco Mortgage Capital Inc. – CIO (5)

————————————————– ——————————

C'est vrai Lorsque nous avons ajouté de manière plus agressive les CMBS au milieu et à la fin de 2019, ces ROE étaient en quelque sorte les uns au-dessus des autres.

————————————————– ——————————

Douglas Michael Harter, Crédit Suisse AG, bureau d'études – directeur (6)

————————————————– ——————————

Et puis je pense que juste après avoir vu l'attrait de vous le maintenir, étant donné le mouvement fort que vous avez déjà capté, par rapport à la plus petite volatilité que vous avez mentionnée. J'imagine comment voyez-vous ce compromis aujourd'hui?

————————————————– ——————————

Brian P. Norris, Invesco Mortgage Capital Inc. – CIO (7)

————————————————– ——————————

Bien sûr. Nous – nous allons certainement continuer ainsi. Nous avons pu bloquer NIM dans les fermes que nous avons déjà achetées. Nous aimons donc le type de flux de revenus fiable et constant fourni par le portefeuille.

Donc, à l'agence RMBS, comme je l'ai dit, c'est un peu plus attrayant maintenant. Mais certainement, étant donné le risque accru de convexité que nous voyons dans ces fermes, c'est un peu un équilibre. Nous aimerions ajouter un peu plus d'agences CMBS si nous pouvons y voir des prix légèrement meilleurs.

————————————————– ——————————

Opérateur (8)

————————————————– ——————————

Notre prochaine question vient d'Eric Hagen de la KBW.

————————————————– ——————————

Eric J. Hagen, Keefe, Bruyette et Woods, Inc., Département de recherche – Analyste (9)

————————————————– ——————————

Juste une continuation de la conversation sur la valeur relative. Je veux dire, les tarifs ont déjà beaucoup baissé cette année, et le Refi MBA a atteint son plus haut niveau depuis de nombreuses années. Je suis curieux, comme vous le pensez de manière plus globale, à long terme de votre approche du risque de remboursement anticipé et de la valeur relative d'être une agence RMBS, où les bonus pour la plupart de ces titres ont augmenté de manière significative, mais la rentabilité et la liquidité sont plus élevées que sur le marché des agences DHS, où le risque de remboursement anticipé est bien sûr plus bas, mais vous n'avez pas la même fluidité, et les performances sont également plus faibles. Alors que pensez-vous – je veux dire, vous avez traité du type de marché actuel. Mais plus globalement, uniquement du point de vue de la gestion des risques, où les taux sont aujourd'hui, juste curieux de savoir comment vous pensez de ce compromis.

————————————————– ——————————

Brian P. Norris, Invesco Mortgage Capital Inc. – CIO (10)

————————————————– ——————————

Très bien. Oui, c'est vrai, Eric. C'est encore Brian. Et bien sûr, étant donné où se situe actuellement l'indice refi, nous nous attendons à une augmentation significative de la vitesse au cours des prochains mois. Il n'a pas encore vraiment commencé et nous avons vu des vitesses plus faibles ce trimestre jusqu'à présent. Mais pour aller de l'avant, nous aimerions être bien diversifiés, ce qui inclut également les actifs de crédit.

Nous détenons 52% de tous les actifs de l'agence RMBS. Par conséquent, nous pensons que de ce point de vue, il s'agit d'un risque de convexité assez probable, certainement par rapport au reste de nos exploitations, ce qui réduit certainement ce risque.

Nous nous sentons donc à l'aise là où nous en sommes maintenant. Et comme je l'ai mentionné, le nombre d'agences RMBS augmentera légèrement, compte tenu de l'augmentation de capital que nous venons de mettre en place chez RMBS.

————————————————– ——————————

Eric J. Hagen, Keefe, Bruyette et Woods, Inc., Département de recherche – Analyste (11)

————————————————– ——————————

Je vais bien Ok bien Et puis cela ressemble à la base du financement, le taux de réception des swaps contre les taux de financement repo s'est légèrement resserré au cours des dernières semaines. Il me semble que cela dépend du taux que vous obtenez avec vos swaps.

Pouvez-vous nous montrer une fois de plus comment – quel pourcentage de vos swaps est le LIBOR à 3 mois comme taux de réception par rapport au LIBOR à 1 mois?

————————————————– ——————————

Brian P. Norris, Invesco Mortgage Capital Inc. – CIO (12)

————————————————– ——————————

Bien sûr. Au 31 décembre, nous représentions environ 24% du LIBOR à 3 mois. Compte tenu des opérations de swap que nous avons ajoutées jusqu'à présent cette année, la tendance est tombée à environ 16% de la valeur nominale totale du LIBOR à 3 mois.

Oui, nous avons vu que les taux LIBOR sont en baisse. La différence entre ce que nous recevons et ce que nous payons est venue un peu.

————————————————– ——————————

Eric J. Hagen, Keefe, Bruyette et Woods, Inc., Département de recherche – Analyste (13)

————————————————– ——————————

Je vais bien Et puis la partie restante de cette ventilation est LIBOR 1 mois, non? Je déteste être épaisse, mais juste – ce n'est pas le cas …

————————————————– ——————————

Brian P. Norris, Invesco Mortgage Capital Inc. – CIO (14)

————————————————– ——————————

Oui. Exactement

————————————————– ——————————

Opérateur (15)

————————————————– ——————————

Notre prochaine question est posée par Trevor Cranston de JMP Securities.

————————————————– ——————————

Trevor John Cranston, JMP Securities LLC, Département de la recherche – Directeur et analyste de recherche principal (16)

————————————————– ——————————

Le changement de valeur comptable que vous avez évoqué jusqu'à présent a eu lieu en 2020. Pouvez-vous dire si l'une de ces raisons est due à la duration nette positive du portefeuille? Ou peut-être serait-ce davantage lié au resserrement de l'écart? Par conséquent, pouvez-vous simplement parler de façon générale de la façon dont vous gérez actuellement le portefeuille à durée nette et de la sensibilité aux taux d'intérêt du portefeuille de l'Agence?

————————————————– ——————————

John M. Anzalone, Invesco Mortgage Capital Inc. – PDG (17)

————————————————– ——————————

Très bien. Oui, je dirais – oui, c'était un peu les deux par rapport au premier trimestre. Je veux dire, CMBS a eu un très bon début d'année. Je veux dire, bien sûr, que – nous en avons profité. Les autres spreads, les spreads hors agence se sont également resserrés ce trimestre. Et avec la question de la différence de durée, nous avons tendance à courir – notre durée empirique était généralement très stable. Notre valeur comptable est donc restée relativement stable au cours de la dernière année.

Dans le cadre d'une tentative d'équilibrage, vous avez des actifs de crédit et ils réagiront d'une manière aux taux d'intérêt. À mesure que les taux d'intérêt baissent, les actifs de crédit ont tendance à augmenter. Par conséquent, nous essayons toujours de travailler un peu plus longtemps, selon le modèle, pour l'équilibrer.

Et c'est maintenant vrai et c'était vrai – il en a été ainsi jusqu'à présent cette année. Nous avons donc profité de l'écart de duration plus long car il ne s'agit généralement pas de resserrer simultanément les spreads et de baisser les taux d'intérêt. Nous avons donc utilisé les deux côtés de la médaille, où en 2019, il était plus normal quand il était presque complètement équilibré, et nous n'avons pas remarqué un grand mouvement de valeur comptable.

————————————————– ——————————

Trevor John Cranston, JMP Securities LLC, Département de la recherche – Directeur et analyste de recherche principal (18)

————————————————– ——————————

D'accord, je t'ai C'est utile. Et puis, en regardant la diapositive de financement à la page 13 du jeu, on dirait – en particulier le portefeuille non-agence a connu une baisse assez importante des coûts du fonds au quatrième trimestre. Je me demandais s'il y avait quelque chose de remarquable de ce côté du livre en termes, par exemple, de spreads plus stricts concernant le financement des titres en dehors de l'agence. Ou peut-être s'agissait-il davantage de taux LIBOR plus bas?

————————————————– ——————————

David Lyle, Invesco Mortgage Capital Inc. – COO (19)

————————————————– ——————————

Trevor, voici Dave Lyle. Oui, la plupart d'entre eux étaient nettement inférieurs au LIBOR, mais il y a un élément qui résulte d'une nouvelle amélioration de la qualité de crédit de nos actifs. Dans le cadre de la saison, nous observons une augmentation des notations et nous constatons que nos contreparties repo sont très compétitives en ce qui concerne la volonté de nous financer, nous constatons également des avantages du côté des repo spreads.

————————————————– ——————————

Opérateur (20)

————————————————– ——————————

Je ne montre pas d'autres questions pour le moment.

————————————————– ——————————

John M. Anzalone, Invesco Mortgage Capital Inc. – PDG (21)

————————————————– ——————————

Je vais bien Merci à tous de vous joindre à nous et nous avons hâte de parler en mai.

————————————————– ——————————

Opérateur (22)

————————————————– ——————————

Merci d'avoir participé à la conférence d'aujourd'hui. Pour le moment, toutes les lignes peuvent raccrocher.

Transcription de la conférence téléphonique ou présentation des résultats de l'IVR 20 – 20 février 14:00 GMT a été édité ☎ Pourquoi prendre une assurance santé ?
4.9 (98%) 32 votes