Succession dans Tremblay-Assurance: Yannick Tremblay devient l'actionnaire majoritaire ✎ Assurance maladie : Comment ça marche ?

En France, la garantie maladie complémentaire (AMC), ou complémentaire santé, est un système d’assurance maladie qui complète celui de la Sécurité sociale en orateur d’un complément de remboursement des soins. Cette caractère complémentaire est va pour ça obligatoire, sous forme d’assurance-groupe dans l’ensembles des entreprises, et pourquoi pas d’activité, admettons facultative et souscrite volontairement dans l’assuré auprès d’une compagnie d’assurance ou d’une mutuelle. Il est alors l’élection entre plusieurs formules de garanties complémentaires correspondant à des solutions différentes pour des taxation variables.

Dans le langage courant, les évidents et pourquoi pas les média parlent de « mutuelle » pour désigner l’ensemble des prestataires offrant une complémentaire santé à leurs adhérents. Toutefois, c’est un disproportion de langage, le terme « mutuelle » étant juridiquement protégé. Une “mutuelle” se distingue des compagnies d’assurances classiques car c’est une société de individus (versus société de capitaux), elle est à but non lucratif (contrairement aux compagnies d’assurances) et son conseil d’administration est composé de représentants des adhérents (et non d’actionnaires). Les mutuelles font partie de l’économie sociale et solidaire.

La nouvelle équipe prend le contrôle Assurance Tremblay, Yannick Tremblay, fils d'un des cofondateurs, est devenu l'actionnaire majoritaire en janvier. Il souhaite ainsi conforter la vision régionaliste d'une entreprise familiale fondée en 1965.

Sa décision a été mise en œuvre en janvier de l'année dernière. Après un examen attentif en juin 2017, il a déclaré qu'il était prêt à reprendre l'entreprise, qui compte désormais huit succursales dans la région. "Je voulais continuer ce que mon père et mon oncle ont fondé en 1965. Je pourrais me vendre à une plus grande entreprise de courtage à Montréal, comme on le voit souvent. Mais moi, la poursuite de la mission familiale était importante », a expliqué le président d'une entreprise qui compte 65 salariés dans la région.

Ils contribuent au sentiment d'appartenance régionale

Yannick Tremblay, PDG de Tremblay-Assurances, est devenu l'actionnaire majoritaire de l'entreprise en janvier 2020 (Photo: Courtoisie Tremblay-Assurance)

Selon Yannick Tremblay, la vision de Tremblay-Assurance n'est pas seulement d'offrir une gamme de produits d'assurance. Il s'agit également de contribuer au sentiment d'appartenance régionale et d'offrir une approche personnalisée.

Contrairement aux grandes entreprises, qui sont également courtiers d'assurances, il estime qu'étant omniprésent dans la région, ses succursales permettent le contact avec les gens.

De plus, Tremblay-Assurance s'implique dans sa communauté en parrainant de nombreux organismes et événements, du Cercle des fermières aux tournois de bowling locaux et même aux compétitions de motocross.

Et même si son nouveau rôle nécessite davantage de gestion, le stockage des dossiers clients était nécessaire pour qu'il reste proche de la réalité de ses collaborateurs.

"J'ai gardé des fichiers, clients. Je veux savoir ce que mes employés vivent. Actuellement, je consacre un tiers de mon temps aux fichiers clients et le reste à la gestion. Explique un courtier de 47 ans.

vision

L'un des défis de l'entreprise est de concurrencer les grands noms. Bien qu'il ne soit pas prêt à investir au Québec, Yannick Tremblay ne ferme pas la porte pour suivre ses traces.

Cependant, il croit que le marché du Saguenay – Lac-Saint-Jean doit être mieux conquis, tant par les particuliers que par les entreprises. "Nous avons encore des gens qui vont nous convaincre de faire confiance à la région. Souvent, lorsqu'ils deviennent trop grands, ils perdent leur mission d'origine. "

Succession dans Tremblay-Assurance: Yannick Tremblay devient l'actionnaire majoritaire ✎ Assurance maladie : Comment ça marche ?
4.9 (98%) 32 votes