Santé complémentaire: comment baisser sa facture ☎ Assurance Santé

La mutuelle santé pas chère d´Avenir Mutuelle répond aussi aux besoins de complémentaire santé des étudiants
Quand est jeune, les devinette de santé, d´hospitalisation ainsi qu’à de remboursement, on n´y pense pas vraiment, et c´est tant mieux ! Toutefois, cela ne doit pas vous empêcher de profiter d´une protection santé confortable pour que, en cas de souci, vos soins soient pris en charge. Et étant donné que, lorsqu´on est étudiant, le plan de finance est parfois serré, Avenir Mutuelle vous conseille une mutuelle jeune à total réduit, mais avec de vraies garanties. Nous fonder confiance pour le choix de votre complémentaire santé étudiante, c´est provoquer confiance à une expérience sérieuse de plusieurs années dans le milieu de la complémentaire santé. C´est choisir une solution de mutuelle jeune pas mal accessible sans pour autant limiter vos remboursements. Avec Avenir Mutuelle tel que prestataire de votre mutuelle jeune, vous avez aussi la garantie d´un accompagnement sur-mesure assuré dans l´un de à nous conseillers. Pour découvrir les prix de mutuelle jeune, n´hésitez pas à demander un tarif non payant gratis en prime sans bourse delier et sans engagement : en quelques clics, vous définirez vos besoins et comparerez nos tarifs pour trouver l´offre qui vous convient le mieux.
Comment souscrire à une de à nous offres ?
Nos conseillers sont à votre disposition pour vous expliquer l’étendue de nos formules, services, et garanties. Ils vous offriront aussi les déclarations et conseils à qui vous avez besoin afin de vous conduire vers la mutuelle idéale offrant le remboursement adapté à chacun besoin de santé (dentaire, optique…). N’hésitez pas aussi à demander un devis de mutuelle santé pas chère sur internet : c’est gratuit, et nous vous apportons une réponse claire et rapide !

L'UFC-Que Choisir a publié mercredi une étude sur l'évolution des prix des contrats individuels de santé complémentaire en 2020. Selon elle, la hausse est "significative", "de 5% en moyenne" et, par conséquent, "à un coût supplémentaire" 80 euros par an ou même 150 euros pour 20 % des contrats examinés ".

Comme dans de nombreux secteurs, il est important de vérifier régulièrement le contrat, dont la prolongation annuelle, par contrat tacite à la date anniversaire du contrat, peut entraîner une facture élevée au fil des années. Parfois les bénéficiaires de ces contrats vieillissants, et donc plus prudents, leur équilibre financier nécessitent une hausse des prix. C'est pourquoi il est important de ne pas rester trop longtemps sur le contrat "ancienne génération".

Modifier les contrats sans changer la réciprocité

Par conséquent, pour commencer à épargner, essayez de modifier le contrat sans changer la société mutuelle ou l'assureur. Les nouveaux contrats sont souvent plus compétitifs ou encore mieux adaptés aux nouveaux besoins. Sinon, attendez et résiliez le contrat dans les deux mois précédant l'anniversaire de sa signature. Cette option sera proposée à tout moment de l'année à partir de décembre de l'année prochaine au plus tard, grâce à la réforme concernant la résiliation des contrats de santé.

Solidarité santé complémentaire pour les faibles revenus

Autre solution: si votre revenu total est inférieur à 12084 euros pour une personne et 18126 euros pour un couple, vous pouvez également demander Complementaire santé solidaire, (CSS). Sept millions de personnes ont théoriquement le droit de le faire. Selon les ressources, il est gratuit ou facturé au maximum 30 euros par mois. Les candidatures sont soumises par écrit à votre Caisse d'assurance maladie de base (CPAM) ou en ligne via votre compte Ameli.fr.

Bientôt des contrats standard pour faciliter la comparaison

Enfin, il convient de rappeler qu'à partir de février 2019, l'Union nationale des organismes complémentaires d'assurance maladie (Unocam), qui regroupe des institutions complémentaires, a, à la demande du ministre de la Santé, harmonisé tous les contrats. D'une part, rendez-les plus faciles à comprendre et, d'autre part, favorisez leur comparaison. Le comité de suivi de cette réforme devrait se réunir fin mars. Il sera possible de prendre des mesures pour lancer ces contrats 2.0 d'ici la fin de 2020. Si vous êtes préoccupé par le jargon des contrats actuels, attendez quelques mois puis choisissez avec plus de connaissance des faits.

Un dernier conseil: de nombreux produits complémentaires vous invitent à profiter de l'offre "complémentaire" pour une meilleure couverture. Faites les bons calculs: à 120 euros voire 240 euros par an, ils ne sont pas toujours rentables.

Santé complémentaire: comment baisser sa facture ☎ Assurance Santé
4.9 (98%) 32 votes