Quel est le montant moyen des dépenses de santé après remboursement? ® Devis Santé

La mutuelle santé pas chère d´Avenir Mutuelle répond aussi aux besoins de complémentaire santé des étudiants
Quand on est jeune, les énigme de santé, d´hospitalisation ainsi qu’à de remboursement, n´y pense pas vraiment, et c´est tant mieux ! Toutefois, cela ne doit pas vous empêcher de profiter d´une protection santé à l’aise pour que, en cas de souci, vos soient pris en charge. Et parce que, lorsqu´on est étudiant, le plan de finance est rarement serré, Avenir Mutuelle vous propose une mutuelle jeune à somme réduit, mais avec de vraies garanties. Nous exécuter confiance quant à choix de votre complémentaire santé étudiante, c´est accomplir confiance à une expérience sérieuse de plusieurs années dans le mitan de la complémentaire santé. C´est choisir une solution de mutuelle jeune très accessible sans pour autant limiter vos remboursements. Avec Avenir Mutuelle tel que prestataire de votre mutuelle jeune, vous avez également la garantie d´un accompagnement sur-mesure assuré pendant l´un de nos conseillers. Pour découvrir les tarifs de notre mutuelle jeune, n´hésitez pas à nous demander un tarif gratuit et dépourvu engagement : en quelques clics, vous définirez vos objectifs et comparerez nos prix pour trouver l´offre qui vous convient le mieux.
Comment souscrire à une de nos offres ?
Nos conseillers sont à votre service pour vous expliquer l’étendue de nos formules, services, et garanties. Ils vous offriront aussi les déclarations et conseils desquels vous avez besoin afin de vous conduire vers la mutuelle idéale offrant le remboursement approprié à tout besoin de santé (dentaire, optique…). N’hésitez pas également à demander un devis de mutuelle santé pas chère sur internet : c’est gratuit, et vous apportons une réponse claire et rapide !






© Getty Images / Images du héros
Quel est le montant moyen des dépenses de santé après remboursement?

En 2018, les dépenses de santé s'élevaient à 3 037 EUR par habitant. Après remboursement des frais de sécurité sociale et d’assurance mutuelle, il s’est maintenu en moyenne à 214 EUR par an.

Si vous ne possédez pas un compte exact, il n’est pas toujours facile de savoir combien vous dépensez pour votre santé après le retour de votre assurance sociale et mutuelle. Selon les données communiquées le mardi 10 septembre par le Département de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), qui dépend du ministère de la Santé, les dépenses de santé moyennes par habitant étaient de 2018, jusqu'à 3,037 euros, dont 214 euros restant à vos frais. Alors que le repos dépendant représentait 7,5% de la consommation de soins médicaux et de fournitures médicales en 2017, ce chiffre est passé à 7% en 2018, ce qui représente une diminution de 0,5 point.

Cette tendance à la baisse, qui se poursuit depuis plusieurs années, peut s'expliquer par le vieillissement de la population, corrélé à la forte augmentation du nombre de personnes bénéficiant d'un remboursement à 100%. Ces remboursements complets sont réservés aux personnes atteintes d'une maladie de longue durée (sclérose en plaques, diabète de type 1 et de type 2, cardiopathie ischémique …). En fin de compte, cet effort financier représentait 1% du revenu disponible des ménages en 2018. Toutefois, ces quantités doivent être utilisées avec prudence, car il s’agit d’une moyenne et il n’ya pas de différence en fonction de l’âge. Mais plus nous sommes âgés, plus le coût de la santé peut être élevé.

Voici comment les montants que vous avez réglés après la sécurité sociale et l’assurance mutuelle sont ventilés.

En détail, vous payez principalement pour le co-paiement. Consulter un médecin de famille coûte au moins 1 euro, mais le montant peut varier en fonction de la procédure médicale. Vous avez également un montant plus élevé à payer si vous décidez d’aller en physiothérapie sans consulter au préalable un médecin ou si vous consultez un spécialiste qui ne pratique pas les tarifs. Pour les dépenses en médicaments, il s’agit de médicaments en vente libre ou non remboursables, tels que certaines pilules contraceptives.

>> Notre service – Économisez de l'argent en testant notre comparateur d'assurance maladie

Pour certains coûts spéciaux, tels que l'optique et la dentisterie, les montants à payer diminuent d'année en année. "C’est le résultat de la mise en œuvre de la santé complémentaire obligatoire dans les entreprises depuis 2016, analyse Jean-Cyprien Heam, l’un des coordinateurs du rapport. Les partenaires paient plus, ce qui amène le reste aux patients. Pourquoi Parce que, en particulier dans le domaine de l'optique, les conventions collectives sont généralement de meilleure qualité que les conventions individuelles.

Enfin, si l’on compare avec les pays de l’OCDE, la France reste le pays où les patients doivent payer le moins cher pour leur santé. Alors qu'en France, les personnes à charge représentent en moyenne 9% des dépenses de santé, la moyenne des pays de l'OCDE est de 22%.

Laisser un commentaire