protéger les consommateurs pour protéger les professionnels! ☏ Mutuelle santé pas cher pour qui et comment souscrire ?

Le rôle d’une mutuelle de santé est de prendre en charge intégralement et pourquoi pas partiellement les mise de fonds de soin non couvertes pendant l’Assurance Maladie. En contrepartie d’une cotisation, les adhérents de la mutuelle santé se voient remboursés leur frais de santé à hauteur du nuance de garanties souscrit.

Contrairement à l’Assurance Maladie, la mutuelle santé n’est pas obligatoire. Chacun est libre d’y adhérer et pourquoi pas non. Toutefois, avec la perte des remboursements de la Sécurité Sociale, la couverture d’une mutuelle santé est aujourd’hui indispensable. De plus, avec la mutuelle entreprise obligatoire or premier janvier 2016, chacun salarié français bénéficiera d’une complémentaire santé.

Les mutuelles santé françaises sont régies en le Code de la Mutualité et sont des organismes à but non lucratif dans lesquels les adhérents sont intégrés or processus décisionnel.

Armure de lobbying aérien (IATA) qui vole dans les gangs organisés et que J.-P. Mas l'a décrit comme une "Association médico-légale", il semble être fiable.

De son côté, et malgré les avatars contrôlant les comptes d'Aigle Azur ou XL Airways, la DGAC a renoncé.

L'Union européenne n'est pas mieux préparée et les chaussures sont en contact. Il est à noter que le problème est principalement franco-français : En Belgique, en Grande-Bretagne, en Allemagne et dans d'autres pays, une assurance professionnelle protège également les vols secs.

Bref, responsable mais innocent, tout le monde passe le bâton de merde!

Alors, professionnels, vous êtes dans une impasse. Si vous ne prenez pas le taureau par les cornes, vous n'avez pas à attendre la providence de Dieu: vous paierez les mauvaises choses.

Les assureurs disent qu'il existe des solutions. La mise en commun des ressources doit également protéger tous les Français de l'effondrement des transporteurs aériens devenus et quels qu'ils soient (tout Iata) communs et "trébuchés".

Au lieu de "payer" et d'obliger les bijoux de famille à hypothéquer, l'APST doit penser à une réforme fondamentale des conditions de la garantie.

La mutualisation semble avoir atteint ses limites dans un métier dont la portée se rétrécit comme la panique. L'État doit faire face à ses obligations et protéger tous les consommateurs de la même manière.

Ils vous en seront reconnaissants et vous accepteront même, contribuant à leur propre garantie. Nous devrons encore leur offrir, Cqfd!

protéger les consommateurs pour protéger les professionnels! ☏ Mutuelle santé pas cher pour qui et comment souscrire ?
4.9 (98%) 32 votes