Propreté à Montpellier: une brigade des déchets, 32 agents toujours sur le terrain ☏ Mutuelle Santé

Le rôle d’une mutuelle de santé est de prendre en charge intégralement et pourquoi pas partiellement les dépenses de soin non couvertes parmi l’Assurance Maladie. En contrepartie d’une cotisation, les adhérents de la mutuelle santé se voient remboursés leur frais de santé à hauteur du niveau de garanties souscrit.

Contrairement à l’Assurance Maladie, la mutuelle santé n’est pas obligatoire. Chacun est libre d’y adhérer et pourquoi pas non. Toutefois, avec la baisse des remboursements de la Sécurité Sociale, la couverture d’une mutuelle santé est aujourd’hui indispensable. De plus, avec la mutuelle entreprise obligatoire au premier janvier 2016, chacun salarié de france bénéficiera d’une complémentaire santé.

Les mutuelles santé françaises sont régies chez le Code de la Mutualité et sont des organismes à but non lucratif dans quoi les adhérents sont intégrés or décisionnel.

La lutte contre la pollution urbaine est affaire de fourmis et de contacts.

Peu après sept heures, l'agitation au quartier général de la Brigade d'immunité (BPI), boulevard Louis-Blanc, a pris fin. En équipes de deux, parfois trois, des agents sont déployés dans toute la ville.

Pour Chris et Chris, rendez-vous rue du Faubourg-Boutonnet, à deux pas. Après quelques mètres, un meuble a été placé sur la route. Ceci est le premier d'une longue série de rapports. "Il sera collecté et demain une autre équipe BPI vérifiera si cela a été fait. Vous devez agir rapidement car le dépôt (Déchets) appelle à d'autres dépôts."

Créer des contacts avec les commerçants et les particuliers est essentiel dans notre travail

Un peu plus loin, en face de l'école Condorcet, un matelas, un sommier tapissier et une télévision ont été jetés près de deux conteneurs pleins de toutes sortes de déchets. Les policiers trouvent leur identité sur des feuilles de papier étalées. Un coup d'œil sur les boîtes aux lettres voisines ne révèle pas où se trouve cette personne.

"Si nous l'avions trouvé, nous l'aurions réalisé mais pas verbalisédit Chris. Quelqu'un d'autre pourrait fouiller les ordures et renverser son contenu sur le sol. Mais nous vérifierons s'il se trouve dans les dossiers des personnes déjà condamnées à une amende. En principe, les criminels répétitifs encourent des sanctions plus sévères."

Au numéro 29, c'est un sapin de Noël abandonné sur le trottoir. Un cas de plus en plus rare depuis l'introduction des parcs à sapins. Au numéro 45, le résident local déchire des affiches sur le coffret électrique. "Je fais ton travail", raconte les agents. En tout cas, pas tout à fait, car le rôle de BPI dans ce domaine est d'observer et de rapporter. "Il y a déjà une centaine de points de spectacle autorisés dans la ville"dit Chris.

Devant le mini-marché, qui est incliné vers la rue Lakanal, les boîtes sont soigneusement stockées dans un chariot. "Cela n'a pas toujours été le cas. Mais quand nous avons parlé au manager, nous avons réalisé qu'il manquait d'espace. Nous l'avons contacté avec une association qui reçoit du carton et c'est mieux depuis. Créer des relations avec des commerçants ou des particuliers est essentiel dans notre travail."

"La prévention, l'essence de notre mission"

Née en 2012 avec 12 agents, la Brigade Propreté et Immunité couvre 32 depuis 2018. Cette année, il a abandonné le stationnement payant pour des fonctions beaucoup plus diverses.

"Nos missions sont énormes: dépôts sauvages d'objets encombrants et autres, expédition sauvage, excréments de chiens, respect des règles de collecte …" explique Laurent Balsan, chef de service SVPU (surveillance des voies publiques et "environnement urbain"). Tous les jours de 7h à 20h (et de 8h30 à 17h30 le samedi) ils parcourent la ville.

Au fil du temps, ils ont reçu de nouvelles missions telles que signaler des épaves de vélos. "Deux fois par semaine depuis deux mois, nous organisons des voyages communs avec des agents de DPVD (propreté et valorisation des déchets en Métropole) et le groupe Nicollin." "Nous avons une mission qui prend du temps: le renvoi, qui cause 480 cas par an. Nous menons également de nombreuses activités préventives avec les propriétaires et les résidents. " "La prévention est l'essence de notre travail. La punition n'est pas une fin en soi, c'est seulement la fin de la chaîne. Cela peut être une amende de 35 € ou 68 €. en cas d'ordonnance pénale, ce montant peut être de 125 à 450 euros. "

Rue des Abeilles, entre deux résidences ACM, plusieurs véhicules sont mal garés. À la demande des agents, les employés des environs déplacent ceux qui leur appartiennent. D'autres sont verbalisés (35 €) à l'aide d'un appareil numérique. "Il n'y a jamais de place, il est toujours occupé", jette du balcon un résident qui a récemment reçu le même prix.

Ainsi, lorsqu'un employé d'ACM signale une mini-fourgonnette qui semble abandonnée, les agents du parking voisin s'y rendent immédiatement. Contrôle technique et assurance obsolètes, mauvais pneu, toile d'araignée sur le rétroviseur: le véhicule est là depuis très longtemps. Tout comme une grosse berline remarquée dans le même état, exactement le contraire. "Nous signalons et si les véhicules sont toujours disponibles dans sept jours, ils seront retirés." En cas d'urgence, vous pouvez appeler la police de la ville à la rescousse.

Le stationnement est un problème que les agents BPI connaissent par cœur. "Auparavant, nous ne nous occupions que du stationnement payant. Parce que nos prérogatives ont été étendues, nous avons plus de liberté d'initiative et nous rayonnons dans tout Montpellier, principalement à pied, à vélo et en scooter."

Rue Marie-Caizergues, les feuilles de l'arbre pénètrent dans le trottoir. La maison n'est pas occupée. Une autre équipe reviendra. "Nous faisons également partie de l'équipe de nettoyage des brosses, détails de Chris. De janvier à juin, nous nous occupons de la prévention des incendies, en particulier à Aiguelongue, La Paillade et Bionne. Et si, malgré plusieurs rappels, rien n'est fait, une amende de 1 peut être infligée 500 €."

"Nous avons le rôle d'un régulateur de l'espace public", conclut Chris. Après un passage assez calme des Beaux-Arts, les agents du BPI poursuivent leur marche. "Nous pouvons faire 12 km par jour"Ils expliquent. Aucun ne semble le regretter!

Avant d'installer des poteaux limitant les conteneurs.
– V. M.

Un sentiment d'un bel endroit

C'est une histoire de volonté politique qui crée finalement cette relation entre la mauvaise volonté universelle et le changement possible. Au cœur de Boutonnet, deux immeubles gérés par ACM ont accueilli les premiers habitants en juillet 2019.

Divers conteneurs enterrés à leur disposition: trois gris et un jaune avec des signes faibles. A priori, tout est là pour que rien ne tache le paysage. Et pourtant, comme dans le cas des sacs ici, les emballages, les poubelles s'accumulent au pied des conteneurs, dont on ne peut que faire coulisser le couvercle, tout le monde peut absorber des sacs de 70 à 100 litres. Je ne comprends rien.

Dans cette rue, qui est en fait une allée à double sens avec accès au parking, nous avons garé de plus en plus de panneaux d'interdiction au nez et au menton, ce qui gênerait considérablement le passage des camions de collecte, selon Valérie Barthas-Orsal, déléguée de Métropolis. Cet endroit se transforme rapidement en un dépotoir sauvage, où tout le monde se débarrasse de ce qui jette des déchets, "sans la moindre gêne", provoque un résident agacé.

La raison peut être de regarder autour des nombreuses impuretés de ceux qui n'hésitent pas à déplacer leur équipement sur le trottoir (cumulus, éviers, radiateurs, matelas, etc.) ou à contrecœur saisir la poignée du conteneur, de peur d'attraper “ quelque chose ''.

Les premiers sacs poubelle, appelés autres, sont des montagnes qui ont fini par s'élever jusqu'à ce que deux rangées de poteaux métalliques soient installées sur la chaussée pour empêcher les voitures de se garer et faire un endroit illisible plus désagréable. Le sens de la propreté a aidé à changer les comportements, même si nous ne savons pas "où jeter les grandes boîtes et les objets encombrants". "Metropolis serait ramassé dimanche à cette adresse", a déclaré l'un d'eux. Sans pouvoir le confirmer!

Propreté à Montpellier: une brigade des déchets, 32 agents toujours sur le terrain ☏ Mutuelle Santé
4.9 (98%) 32 votes