Prêt immobilier: un nouveau comparateur en ligne pour l'assurance emprunteur qui permet d'économiser jusqu'à 15 000 euros ☎ Devis Santé

En France, la confirmation maladie complémentaire (AMC), et pourquoi pas complémentaire santé, est un système d’assurance maladie qui complète celui de la Sécurité sociale en conférencier sous forme d’un complément de remboursement des soins. Cette assurance complémentaire est admettons obligatoire, sous forme d’assurance-groupe dans l’ensembles des entreprises, ou bien branches d’activité, soit facultative et souscrite volontairement en l’assuré auprès d’une compagnie d’assurance ainsi qu’à d’une mutuelle. Il a alors la sélection entre plusieurs formules de garanties complémentaires analogue à des solutions différentes pour des taxe variables.

Dans le langage courant, les certains ou les médias parlent de « mutuelle » pour désigner l’ensemble des prestataires offrant une complémentaire santé à leurs adhérents. Toutefois, c’est un exagération de langage, le terme « mutuelle » étant juridiquement protégé. Une “mutuelle” se distingue des compagnies d’assurances classiques car c’est une société de personnes (versus société de capitaux), elle se trouve être à but non lucratif (contrairement aux compagnies d’assurances) et son conseil d’administration est composé de représentants des adhérents (et non d’actionnaires). Les mutuelles font partie de l’économie sociale et solidaire.

Mon argent

CHANGEMENT – Dans le cadre d'une hypothèque, le passage de l'assurance emprunteur offerte par un établissement de crédit à l'assurance individuelle permet souvent d'économiser des milliers d'euros. Une association de consommateurs a créé un comparateur en ligne gratuit qui peut simuler et peut-être s'immerger.

Les économies potentielles sont en moyenne de 6 500 à 15 000 euros, selon les profils. Changer l'assurance de l'emprunteur peut en fait porter ses fruits sur toute la période hypothécaire. Le passage d'un contrat de groupe proposé par l'établissement de crédit à un contrat individuel proposé par une autre société est parfaitement légal. Cependant, en pratique, seulement 15% des emprunteurs utilisent ces offres souvent moins chères.

Par exemple, pour Stéphane & # 39; a, qui a emprunté 200 000 euros il y a 3 ans, ce changement a permis de réaliser 6 300 euros d'économies. De garanties équivalentes, il est passé de 10 600 euros à 4 300 euros. Il reconnaît devant les caméras de TF1 que le jour de la signature du prêt, "le sujet n'est pas vraiment une assurance, on ne s'y concentre pas".

Lisez aussi

  • L'immobilier: parfois c'est plus cher qu'un prêt, n'hésitez pas à changer d'assurance emprunteur!
  • Prêt immobilier: comment changer l'assurance de l'emprunteur (et potentiellement économiser des milliers d'euros)

Pour permettre au grand public d'évaluer les alternatives qui pourraient les sauver, l'association des consommateurs UFC-Que Choisir vient de lancer deux outils en ligne gratuits. Tout d'abord, le calculateur d'assurance emprunteur disponible ici vous permet d'évaluer les économies réalisables en remplaçant l'assurance collective par une assurance individuelle. Afin d'estimer le montant des économies potentielles, les informations suivantes doivent être fournies: la banque emprunteuse / le capital emprunté / la durée du prêt / le taux d'intérêt hors assurance / la date de signature du prêt / l'année de naissance / la présence ou l'absence de risque sanitaire se détériore.

Dans un deuxième temps, l'internaute est dirigé vers le comparateur, qui lui présente la meilleure offre. Des informations supplémentaires sont nécessaires (y compris concernant un co-emprunteur potentiel). Par exemple, il est nécessaire d'indiquer le montant d'assurance, c'est-à-dire la répartition de la protection offerte par l'assureur entre les emprunteurs (par exemple: 50%, si quelqu'un décède, l'assureur remboursera à la banque 50% du capital restant; pour 100%, tout le montant restant sera payé à la banque).

Cinq minutes

À la fin du questionnaire, qui prend cinq minutes à remplir, le tableau indique les différents contrats présentant des garanties équivalentes au contrat initialement proposé par la banque. Pour chacun d'eux, le coût mensuel, le coût de la période restante et les économies totales ont été présentés. Les utilisateurs qui le souhaitent peuvent être redirigés vers le site partenaire avec lequel ils doivent prendre des mesures.

Il convient de rappeler que les applications de la calculatrice et du comparateur sont librement accessibles à tous. Si l'internaute souhaite être renvoyé au partenaire et finit par signer le contrat par son intermédiaire, le partenaire verse une somme forfaitaire de 90 euros à la SAS Que Choisir (filiale officiellement enregistrée en tant qu'intermédiaire d'assurance) pour couvrir les frais d'organisation du service de comparaison.

Sur le même sujet

Et aussi

Prêt immobilier: un nouveau comparateur en ligne pour l'assurance emprunteur qui permet d'économiser jusqu'à 15 000 euros ☎ Devis Santé
4.9 (98%) 32 votes