Moncé-en-Belin. Didier Péan veut redécouvrir le centre-ville ✎ Mutuelle santé pas cher pour qui et comment souscrire ?

En France, la confirmation maladie complémentaire (AMC), et pourquoi pas complémentaire santé, est un système d’assurance maladie qui complète celui de la Sécurité sociale en intervenant d’un complément de remboursement des soins. Cette espoir complémentaire est soit obligatoire, d’assurance-groupe dans l’ensembles des entreprises, ou bien d’activité, va pour ça facultative et souscrite volontairement chez l’assuré auprès d’une compagnie d’assurance ainsi qu’à d’une mutuelle. Il a alors la sélection entre plusieurs formules de garanties complémentaires correspondant à des services différentes pour des estimation variables.

Dans le langage courant, les indubitables ainsi qu’à les médias parlent de « mutuelle » pour désigner l’ensemble des prestataires offrant une complémentaire santé à adhérents. Toutefois, c’est un outrance de langage, le terme « mutuelle » étant juridiquement protégé. Une “mutuelle” se distingue des compagnies d’assurances classiques car il est une société de individus (versus société de capitaux), elle est à but non lucratif (contrairement aux compagnies d’assurances) et son conseil d’administration est composé de représentants des adhérents (et non d’actionnaires). Les mutuelles font partie de l’économie sociale et solidaire.

La liste «Moncé, l'art de vivre ensemble» est motivée par le développement économique local, veut agir comme une entité écologiquement responsable et protéger la qualité de vie.

De gauche à droite: 1er rang: David Cazimajou, Guillaume Tambosco, Jean-François Leprout; 2e rangée: Muriel Hardouin, Aurélie Beaudron, Didier Péan, Mouna Ben Driss, Vanessa Esnault, Annie Frimont; 3e rangée: Antoine Bodin, Maria Seidlitz, William Bunouf, Dominique Laurençon, Florence Brosset, Mélanie Pezant, Patrick Veyssière; Quatrième rangée: Guillaume Lautier, Laetitia Lemercier, Alain Fillatre, Bruno Gruel, Olivier Guyon, Séverine Gesbert, Séverine Galpin, Jean-Luc Beucher. Abse FRANCE OUEST


  • De gauche à droite: 1er rang: David Cazimajou, Guillaume Tambosco, Jean-François Leprout; 2e rangée: Muriel Hardouin, Aurélie Beaudron, Didier Péan, Mouna Ben Driss, Vanessa Esnault, Annie Frimont; 3e rangée: Antoine Bodin, Maria Seidlitz, William Bunouf, Dominique Laurençon, Florence Brosset, Mélanie Pezant, Patrick Veyssière; Quatrième rangée: Guillaume Lautier, Laetitia Lemercier, Alain Fillatre, Bruno Gruel, Olivier Guyon, Séverine Gesbert, Séverine Galpin, Jean-Luc Beucher. Abse FRANCE OUEST

Jeudi, Didier Péan a présenté sa liste de Moncé, l'art de vivre ensemble. Il est composé de quatorze hommes et treize femmes, avec un âge moyen de 47 ans.

«Nos objectifs sont fixés: il s'agit d'explorer le centre-ville en accompagnant l'entrepreneuriat et les associations, en soutenant Pontibault et en développant l'environnement commercial du boulevard des Avocats. Pour le bien de tous, il faut créer un centre médical, un espace commun de «rencontres», continuer d'installer des services publics sur la Plaine du Val Rhonne et développer l'activité physique. Nous voulons établir un budget participatif et impliquer les jeunes dans la vie locale. Et puis il y a toujours la question de la mobilité. Des liaisons souples, un circuit sécurisé (piétons et cyclistes) et une augmentation de l'offre de transport restent des objectifs importants. Concernant l'écologie et la transformation énergétique, nous présenterons plusieurs propositions. "

Liste de l'art de vivre ensemble Moncé

Didier Péan (list manager), 52 ans, contrôleur adjoint de gestion; Mouna Ben Driss, 42 ans, vendeuse d'assurances; Thomas Tessier, 40 ans, conseiller en développement; Dominique Laurençon, 61 ans, infographiste à la retraite; David Cazimajou, 42 ans, chef; Annie Frimont, 60 ans, comptable au conseil de faculté; Alain Fillatre, 65 ans, retraité; Florence Brosset, 53 ans, secrétaire exécutive; Olivier Guyon, 46 ans, fonction publique hospitalière; Vanessa Esnault, 34 ans, agente d'assistance automobile; Bruno Gruel, 60 ans, artisan retraité; Laetitia Remercier, 37 ans, aide médicale et psychologique; Jean-François Leprout, 49 ans, chef d'équipe dans l'industrie des équipements automobiles; Séverine Galpin, 41 ans, chef de projet informatique; Guillaume Tambosco, 40 ans, professeur de sciences et technologies; Maria Seidlitz, 57 ans, baby-sitter; Alexandre Pérou, 37 ans, ingénieur projet informatique; Muriel Hardouin, 39 ans, assistante maternelle; Jean-Luc Beucher, 59 ans, technico-commercial; Séverine Gesbert, 45 ans, assistante maternelle; Patrick Veyssière, 59 ans, retraité au ministère de la défense; Mélanie Pezant, 44 ans, technico-commerciale; Guillaume Lautier, 55 ans, chef d'entreprise; Carine Dutertre, 43 ans, assistante en pharmacie; Antoine Bodin, 21 ans, étudiant ingénieur; Aurélie Beaudron, 40 ans, biologiste; William Bunouf, 43 ans, ingénieur en informatique.

Moncé-en-Belin comptait 3670 habitants en 2017.

Partagez cet article

Moncé-en-Belin. Didier Péan veut redécouvrir le centre-villeOuest-France.fr

Moncé-en-Belin. Didier Péan veut redécouvrir le centre-ville ✎ Mutuelle santé pas cher pour qui et comment souscrire ?
4.9 (98%) 32 votes