Les Français prêtent attention à Rac 0 ✎ Assurance maladie : Comment ça marche ?

En France, la certification maladie complémentaire (AMC), ainsi qu’à complémentaire santé, est un système d’assurance maladie qui complète celui de la Sécurité sociale en intervenant d’un complément de remboursement des soins. Cette persuasion complémentaire est admettons obligatoire, d’assurance-groupe dans toutes les entreprises, et pourquoi pas branches d’activité, va pour ça facultative et souscrite volontairement chez l’assuré auprès d’une compagnie d’assurance ou d’une mutuelle. Il est alors le choix entre plusieurs formules de garanties complémentaires analogue à des prestations différentes pour des évaluation variables.

Dans le langage courant, les indubitables ou les média parlent de « mutuelle » pour désigner les prestataires offrant une complémentaire santé à adhérents. Toutefois, il est un disproportion de langage, le terme « mutuelle » étant judiciairement protégé. Une “mutuelle” se distingue des compagnies d’assurances classiques car c’est une société de individus (versus société de capitaux), elle se trouve être à but non lucratif (contrairement aux compagnies d’assurances) et son conseil d’administration est composé de représentants des adhérents (et non d’actionnaires). Les mutuelles font partie de l’économie sociale et solidaire.

Le comparateur d'assurance en ligne Assurland.com a mené une enquête auprès de ses internautes pour connaître leur point de vue sur une réforme à 100% de la santé. 1098 personnes qui ont comparé l'assurance maladie au cours des deux dernières années ont accepté de répondre et d'exprimer diverses préoccupations concernant Rac 0.

La communication autour de la réforme a été efficace: 70% des répondants ont entendu parler de 100% de santé. Mais ont-ils compris le mécanisme? Pas tout à fait, 42% pensent qu'ils n'y ont pas droit, alors qu'il suffit d'avoir recours à une assurance maladie complémentaire responsable, soit 95% des contrats vendus sur le marché pour y accéder. 28% affirment également ne pas avoir compris la réforme. Un autre chiffre qui montre une certaine méfiance des répondants: 28% ne font pas confiance à la qualité des équipements proposés.

Autre élément de méfiance: le manque de complémentarité du gouvernement en matière de santé promet d'absorber la réforme. Le chiffre parle de lui-même: 90% des Français n'y croient pas. Et la réalité semble évoluer dans ce sens car hier l'UFC – Que Choisir a condamné la hausse des prix de l'Ocam. Selon les prévisions d'Assurland.com " sur la base de 6 millions de tarifs, l'augmentation de l'assurance maladie complémentaire en 2020 devrait s'élever à 2,5% en moyenne. "

Les Français prêtent attention à Rac 0 ✎ Assurance maladie : Comment ça marche ?
4.9 (98%) 32 votes