Les candidats démocrates tenteront de faire dérailler Sanders dans le débat de mardi ◄ Devis Mutuelle Santé

A qui se étoile la mutuelle santé pour particulier ?
Chacun souscrire à une complémentaire santé, quels que soient son âge et sa situation. Si plusieurs individus profitent d’une mutuelle d’entreprise, d’autres peuvent choisir de souscrire à une couverture santé à titre individuel ou bien familial. Il existe aujourd’hui une pléthore d’offres qui proposent des garanties plus ou bien moins étendues par rapport à vos besoins votre budget : Avenir Mutuelle vous présente conformément un choix de complémentaires destiné à apporter des solutions à toutes les attentes, à celle des seniors à la retraite comme à celui des jeunes débutant leur carrière.

Qu’est-ce qu’une bonne mutuelle pour particulier ?
Si vous recherchez la meilleure des mutuelles pour particulier, encore faudrait-il savoir ce qui caractérise une “bonne” sang-froid santé. Son somme bien entendu satisfaire à votre budget, afin que votre mutuelle ne pèse pas trop lourd dans votre balance financière. Et, surtout, la complémentaire pour particulier être ajustée à vos désirs en termes de santé : dans l’hypothèse ou vous devez régulièrement recevoir des soins, et s’ils sont coûteux, il est primordial d’opter pour une confiance capable de vous rembourser suffisamment. A l’inverse, dans l’hypothèse ou vos dépenses de santé sont faibles (ce qui est couramment le cas chez les plus jeunes), une aisance aux garanties plus basiques pourra suffire, pour des cotisations plus faibles.

La bonne mutuelle pour particulier est ainsi ce que vous couvre le mieux par rapport à vos désirs (frais dentaires, optiques, d’hospitalisation), de sorte que, en cas de dépense, vous puissiez être remboursé d’or premier taux.

Bernie Sanders se retrouvera dans une victoire pleinement dynamique lors du nouveau débat de mardi soir sur l'objectif principal des autres candidats à l'investiture démocratique, qui devraient être écartés de son poste jugé très à gauche ou lors de précédents voyages dans les pays communistes.

Ce débat, qui aura lieu quatre jours avant le vote décisif des primaires démocrates de Caroline du Sud, donnera également à Joe Biden une dernière chance de reprendre la course.

Sanders est de loin le grand vainqueur de cette compétition de base, ayant remporté 46,8% des voix samedi au Nevada, loin devant l'ancien vice-président américain.

Mais ses progrès illustrent la division au sein du parti, entre partisans du sénateur "socialiste" autoproclamé et partisans du discours jugés plus fédérateurs pour l'électorat conservateur.

À Charleston, six candidats s'affronteront lors de la dixième rencontre avec les téléspectateurs: Joe Biden, Michael Bloomberg, Pete Buttigieg, Amy Klobuchar, Tom Steyer et Elizabeth Warren.

A 78 ans, M. Sanders sera pris pour cible par ses adversaires modérés – Biden, Bloomberg, Buttigieg, Klobuchar – qui devraient à nouveau l'attaquer dans son programme trop radical à leurs yeux, les fonds jugés vagues par rapport à l'assurance maladie universelle ou ses récents commentaires sur à propos de Fidel Castro.

A partir de dimanche, il a provoqué une cascade de condamnations pour avoir salué le «programme d'alphabétisation de masse» initié par le père de la révolution cubaine, tout en assurant qu'il condamnait le «caractère autoritaire du régime».

Joe Biden a condamné "l'admiration" pour des éléments de la dictature de M. Castro, et Michael Bloomberg s'est souvenu du "sombre héritage" laissé par le dictateur. Pete Buttigieg a condamné le candidat qui "encourage les gens à regarder le côté positif du régime de Castro".

Mais un élu du Vermont a ajouté lundi soir. "Je pense qu'enseigner aux gens à lire et à écrire est une bonne chose", a-t-il dit, affirmant avoir longtemps critiqué "les régimes autoritaires dans le monde".

Il a salué les efforts de la Chine, un autre "pays autoritaire" qui "a sorti plus de personnes de la pauvreté que partout ailleurs dans le monde".

"C'est vrai et les faits, fin de la discussion", a-t-il dit.

Joe Biden joue un grand rôle dans ce débat. L'ancien bras droit de Barack Obama espère un bon résultat en Caroline du Sud, un État où les Noirs représentent plus de la moitié de l'électorat démocratique.

Après deux mauvais résultats dans l'Iowa et le New Hampshire, l'ancien vice-président de 77 ans a levé les yeux au Nevada. Mais il a été déçu lors des débats précédents au cours desquels il s'est présenté comme le seul capable de vaincre Donald Trump en novembre.

"Super mardi"

Son avantage de près de 15 points dans les sondages en Caroline du Sud a fondu en quelques semaines et Bernie Sanders était juste derrière lui.

"Si vous gagnez définitivement la Caroline du Sud, vous vous préparerez pour le" Super Tuesday "et deviendrez un grand favori", a prédit dimanche l'influent Jim Black, faisant référence à l'élection dans 14 États le 3 mars.

Le milliardaire et philanthrope Tom Steyer, qui s'est distingué lors de récents débats, s'est concentré sur la communauté d'État noire à travers la publicité et des réunions publiques.

Il se classe actuellement troisième aux élections de Caroline du Sud, selon la moyenne de RealClearPolitics.

Derrière lui se trouvent l'ancien South Bend, le maire de l'Indiana Pete Buttigieg, ainsi que les sénateurs Elizabeth Warren et Amy Klobuchar sont à la traîne.

Buttigieg, 38 ans, est le premier homosexuel à obtenir une nomination après un bon résultat aux deux premières élections. Cependant, il manque de soutien parmi les minorités nationales qui le critiquent pour ses réalisations en matière de discrimination raciale à la mairie et, dans le cas de certains électeurs religieux, son orientation sexuelle.

Après une première performance ratée la semaine dernière, le milliardaire Michael Bloomberg retrouve la plateforme, même s'il ne vote pas samedi.

Troisième dans les sondages nationaux, l'ancien maire de New York, âgé de 78 ans, participera à la course le "Super Tuesday" après avoir attiré plus que tout autre candidat à la présidentielle américaine de sa fortune personnelle à la campagne,

Bloomberg a déjà mis en garde contre un éventuel investissement de M. Sanders, une "erreur fatale" qui, selon lui, choisirait à nouveau Donald Trump.

Les candidats démocrates tenteront de faire dérailler Sanders dans le débat de mardi ◄ Devis Mutuelle Santé
4.9 (98%) 32 votes