LE PACK LIFE POWER RESTE SUR ☎ Assurance maladie : Comment ça marche ?

En France, l’assurance maladie complémentaire (AMC), ou complémentaire santé, est un système d’assurance maladie qui complète celui de la Sécurité sociale en intervenant sous forme d’un complément de remboursement des soins. Cette sûreté complémentaire est soit obligatoire, d’assurance-groupe dans l’ensembles des entreprises, et pourquoi pas d’activité, admettons facultative et souscrite volontairement selon l’assuré auprès d’une compagnie d’assurance ou bien d’une mutuelle. Il a alors la sélection entre plusieurs formules de garanties complémentaires analogue à des services différentes pour des rabais variables.

Dans le langage courant, les assurés ou les média parlent de « mutuelle » pour désigner les prestataires offrant une complémentaire santé à adhérents. Toutefois, il est un exagération de langage, le terme « mutuelle » étant juridiquement protégé. Une “mutuelle” se distingue des compagnies d’assurances classiques car c’est une société de individus (versus société de capitaux), elle se trouve être à but non lucratif (contrairement aux compagnies d’assurances) et son conseil d’administration est composé de représentants des adhérents (et non d’actionnaires). Les mutuelles font partie de l’économie sociale et solidaire.

"L'alarme sonne. (…) Il est maintenant temps de construire un nouveau pacte politique, social et environnemental", chantez une cinquantaine d'organisations qui se sont inscrites Pacte de vie, Ce pacte, basé sur 66 propositions dans lesquelles les enjeux sociaux et environnementaux se conjuguent pour donner à chacun la force de vivre, à partir de novembre 2019. Il croise la France. 3 mars 2020. Tenue à la Maison de Quartier de Villejean à Rennes qu'il appelle. Attention pour tous les curieux!

Dans le cadre des élections locales et de la continuité du Tour de France, Secours Catholique-Caritas France, en collaboration avec Réciprocité française et CFDT (Confédération française démocratique du travail), organise le 3 mars 2020. De 18h00 à 20h00 en Maison de quartier Villejean à Rennestable ronde de présentation Pacte de vie.

Des invités seront présents Véronique Fayet (Président National du Secours Catholique-Caritas France), Stéphane Junique (Vice-président de la Mutualité Française) et Lydie Nicol (Secrétaire Général de la CFDT Bretagne). Cette soirée est ouverte à tous ceux qui souhaitent en savoir plus sur Pacte de vie et les citoyens rennais qui souhaitent échanger ou débattre des enjeux sociaux et environnementaux. L'entrée est gratuite, mais il est préférable de s'inscrire tôt pour participer: ici.

Pacte de viequ'est ce que c'est

[block]3[/block]

Ce pacte, couché sur papier du 5 mars 2019, au lendemain du mouvement des Gilets jaunes et du grand débat national, était à l'origine le fruit d'une collaboration de 19 organisations qui ont décidé de s'unir pour s'unir l'écologie et la convergence de la société. Pour la première fois, ils s'engagent à défendre conjointement ensemble 66 entréesqui offrent à chacun le pouvoir de vivre. Aujourd'hui, plus d'une cinquantaine d'entre eux ont rejoint le Pacte Power to Live. Parmi eux Secours catholique. Réciprocité française. CFDT mais aussi ATD Quart Monde. Emmaüs France. Fondation Abbé-Pierre. Fondation Nicolas Hulot pour la nature et l'homme. France Nature, … Retrouvez toutes les organisations signataires ici.

Les organisations de ce pacte n'aspirent pas à une carrière politique. S'ils voyagent en France avec un pacte dans les bras, ils le font depuis plusieurs mois car ils espèrent défier les pouvoirs publics et les candidats municipaux. Le fait est qu'à la fin de chaque soirée, les politiciens actuels se sentent inquiets des propositions du pacte et commencent à les inclure dans leur programme. En d'autres termes, ce pacte vise à guider toutes les politiques publiques, de sorte que dans chaque nouvelle loi, dans chaque nouveau décret et à toutes les échelles problèmes sociaux et écologiques non seulement à considérer, mais à devenir le cœur de toute décision politique.

Ce pacte unit 66 entrées qui à la fois luttent contre le changement climatique, arrêtent l'érosion de la biodiversité et améliorent la vie quotidienne des citoyens. Ces propositions sont nées à la suite de débats et de travaux conjoints menés en leur sein, au plus près des sympathisants, des membres et des militants. Ils sont la voix plusieurs millions de personnes. Un objectif commun à toutes les propositions Pacte de vie il est: ils ne séparent plus les questions sociales et environnementales. "D'une part, il n'y a pas de fin au monde, et d'autre part du mois, deux numéros sont les deux faces d'une même médaille, alimentant et joignant. ", mettre en évidence les signataires.

"Vous devez écouter à la fois l'agitation des pauvres. C'est du pape François. Vous vous excuserez de la référence. « – Véronique Fayet, Président du Secours catholique (cf. politis).

Les quatre axes principaux du Pacte sur les forces de vie sont les suivants:

• donner à chacun la force de vivre dans un cadre commun, protégeant notre avenir et celui des générations futures;
• Placer le besoin de justice sociale au centre de l'économie;
• Préparer notre avenir en cessant de produire des alpha et oméga à court terme de nos politiques publiques;
• Enfin, partagez votre pouvoir pour que chacun puisse jouer son rôle dans le changement de nos vies.

FORFAIT VIE

Pour construire cette société partagée, nous devons:

  • Accès garanti à un logement décent.

1. Superviser les loyers dans les zones exiguës
2. Mettre fin aux appartements indignes et aux crépines énergétiques en finançant leur rénovation et en interdisant éventuellement leur loyer
3. Investir massivement dans le logement social et très social pour créer une mixité sociale, notamment en revenant à la crevaison HLM
4. Revérifier les coupes effectuées en APL à partir de 2017

  • Lutter contre les inégalités dans l'éducation et la formation et ouvrir la voie à l'émancipation.

5. Réduire l'importance de l'appartenance sociale à la réussite scolaire.
6. Investir dans la politique d'éducation publique.
7. Développer une culture d'écoute des aspirations individuelles dans l'apprentissage tout au long de la vie, le conseil et la formation.
8. Créez un compte personnel de formation comme levier d'apprentissage tout au long de la vie, ainsi qu'un ajustement au travail.

9. Généraliser les accords sur la qualité de la vie professionnelle dans les entreprises et les organes administratifs.
10. Modifier automatiquement les échelles de rémunération en fonction de l'évolution du salaire minimum dans les secteurs privé et public.
11. Lutte contre l'abus des contrats courts et / ou du travail à temps partiel.

  • Construisez un bouclier de service public dans tous les territoires

12. Systématiser la proposition concernant le soutien humain à l'exercice des droits.
13. Généraliser les foyers de services pour la société.
14. Garantir l'accès à la santé, notamment par le développement de foyers et de centres de santé accessibles à tous.

  • Solidarité intergénérationnelle

15. Garantir la protection sociale à tous les jeunes: une garantie universelle pour les jeunes.
16. Garantir une pension prépayée dont le niveau de pension ne peut être inférieur au salaire minimum pour toute la carrière.
17. Fournir des fonds pour la vieillesse ambitieuse et la perte d'autonomie.

  • Construisez une véritable égalité entre les hommes et les femmes.

18. Construire une culture d'égalité entre les femmes et les hommes dès le plus jeune âge.
19. Réévaluer les classifications pour améliorer les professions occupées principalement par les femmes.
20. Promouvoir l'orientation sexuelle lors de la formation initiale.

  • Lutter contre la discrimination

21. Élaborer une politique nationale contre la discrimination.
22. Augmenter les ressources sur le territoire des défenseurs des droits de l'homme et des inspections du travail pour lutter contre la discrimination.

  • Accueillir les migrants avec dignité tout en respectant les droits fondamentaux

23. Construire et garantir un régime d'asile européen conformément à la Convention de Genève.
24. Promouvoir une politique d'intégration conviviale faisant partie
dans notre devoir d'hospitalité.

  • Rendre la nourriture saine et biologique accessible à tous

25. Généraliser les repas bio dans les établissements publics et privés.
26. Favorisez l'accès aux produits biologiques locaux en vous organisant
courts-circuits dans les territoires.

FORFAIT VIE

"En France, 14% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté ou 9 millions de Français vivent avec moins de 1030 € par mois. Le pacte a été créé pour offrir un programme social qui n'exclut personne. Nous aimerions que les politiciens évaluent toutes les réglementations des 14% les plus pauvres par rapport aux objectifs de développement durable. Si nous considérons l'impact sur les plus pauvres et l'environnement, alors à mon avis, nous pouvons aller dans la bonne direction et construire une société dans laquelle chacun a sa place. », Claire Hédon, présidente d'ATD Quart Monde, entretien avec la Mutualité Française.

Pour que l'économie serve les gens et rompe avec le plus bas niveau social et environnemental, nous devons:

  • Une économie et une finance véritablement responsables

27. Combiner la rémunération variable des dirigeants avec des performances sociales et environnementales, pas seulement financières.
28. Rendre les stratégies du climat des affaires pleinement conformes à l'Accord de Paris.
29. Les dividendes fiscaux sont plus forts et imposent le rachat par les sociétés de leurs propres actions.
30. Une condition du soutien public aux entreprises pour qu'elles soutiennent leur territoire.
31. Soutenir l'économie sociale et solidaire (coopératives, mutuelles et associations) et des modèles plus responsables d'organisations d'entreprises.
32. Relever politiquement la spécificité du modèle français à but non lucratif au niveau européen.
33. Définir les services sociaux d'intérêt général protégés contre la logique du marché.

  • Donner du sens au partage des richesses

34. Limiter la rémunération des administrateurs de sociétés et combler les écarts entre la rémunération la plus élevée et la rémunération la plus basse.
35. Négocier la répartition de la valeur ajoutée au sein des entreprises et des sous-traitants.
36. Changer les valeurs des minima sociaux et les faire évoluer au même rythme que les revenus du travail.

  • Réforme fiscale pour plus de justice

37. Introduire une escalade fiscale plus large (impôt sur le revenu et impôts indirects).
38. Patrimoine fiscal élevé
39. Mettre fin aux dérogations génératrices de revenus en capital.
40. Évaluation, modification et réorientation des dépenses fiscales (de niche) et des aides publiques aux entreprises afin qu'elles apportent des avantages en matière d'emploi, de transformation écologique, d'investissement social et de qualité de vie.
41. Renforcer les mesures de lutte contre la fraude et l'optimisation fiscales et promouvoir une assiette commune consolidée pour l'impôt sur les sociétés au niveau européen.

  • Appliquer le principe «pollueur / payeur» à tous

42. Supprimer les exonérations de la taxe carbone française pour certains secteurs, notamment le transport aérien et maritime, les entreprises du marché européen du carbone et le transport routier de marchandises.

  • Utiliser de nouveaux indicateurs de richesse

43. Concevoir, orienter et évaluer les politiques économiques en fonction de leur impact sur la qualité de vie, la justice sociale, la réduction des inégalités, une utilisation sobre des ressources et leur capacité à promouvoir des emplois de qualité.

FORFAIT VIE

Pour gagner sur le long terme, il faut: évaluer l'impact de toute nouvelle législation et politique publique sur les 10% les plus pauvres de la population et par rapport aux objectifs de développement durable.

  • Développer une mobilité plus durable et sortir de la dépendance aux énergies fossiles

44. Fixer la fin des ventes de véhicules neufs essence / diesel à l'horizon conformément à l'Accord de Paris.
45. Réengager l'État dans le réseau ferroviaire du territoire pour lutter contre le changement climatique et les divisions territoriales.
46. ​​Renforcement de l'obligation de négocier des plans de mobilité dans les entreprises / administrations et territoires.
47. Instaurer le droit pour tous les employés de bénéficier du remboursement par l'employeur des frais de déplacement ou de vélo liés aux déplacements domicile-travail.

  • Organiser les changements écologiques dans les territoires et anticiper les changements d'emploi

48. Créer des budgets participatifs au niveau local pour organiser le changement: 10 milliards du budget de l'État, 10% du budget de la communauté locale, 10% du budget de l'ANRU.
49. S'engager fortement dans les énergies renouvelables et les économies d'énergie en créant des emplois qui ne peuvent pas être déplacés.
50. Garantie d'accompagnement des salariés et des entreprises
sur les effets de la transformation écologique sur l'emploi.

  • Introduction de taxes écologiques uni et social

51. Adopter une trajectoire de taxe carbone dans le cadre de l'Accord de Paris et transférer tous les revenus de la taxe environnementale aux ménages et financer la transition.
52. Élimination des subventions et des mesures fiscales préjudiciables à l'environnement et protection du patrimoine naturel.

  • Adoption du plan d'investissement pour la transformation écologique

53. Exclure les investissements verts des calculs du déficit public dans la législation européenne.
54. Définir un plan d'investissement public et privé pour le changement environnemental à un manque de 55 à 85 milliards d'euros par an entre 2019 et 2023.

  • Apporter la politique commerciale et d'investissement de l'Union européenne aux objectifs climatiques, environnementaux et sociaux.

FORFAIT VIE

Pour mieux partager votre pouvoir, vous devez:

  • Permettre à tous les citoyens de s'exprimer et de participer.

55. Accroître le pouvoir d'expression des personnes les plus défavorisées.
56. Mettre en œuvre la stratégie nationale pour l'engagement civique tout au long de la vie.
57. Soutenir la vie associative et syndicale en renforçant ses ressources et en tenant compte de ce qu'elle représente.
58. Inclure des citoyens choisis au hasard dans le CESE (Conseil économique et social et
environnement) et CESER (Conseil régional économique, social et environnemental).
59. Mieux impliquer le CESE dans l'élaboration des actes juridiques et renforcer son rôle dans l'évaluation des règles et politiques publiques.

  • Co-création de politiques publiques

60. Augmenter le nombre de jurés civils pour évaluer les projets de loi et les politiques publiques, mais aussi pour le droit de contester les gouvernements et les institutions.
61. Construire et encourager une association vitale dans les politiques publiques, permettant la mise en œuvre des initiatives citoyennes partout dans le monde.
62. Faire participer les citoyens et la société civile organisée au développement de la redistribution et de la politique sociale.

  • Partager le pouvoir en entreprise

63. Etablir la représentation de la moitié des salariés dans les conseils d'administration et les conseils de surveillance.
64. Rendre les négociations dans les entreprises obligatoires en ce qui concerne leur "raison d'être" (objectifs économiques, sociaux, environnementaux et sociaux).

  • Accroître le droit d'exprimer des opinions au travail

65. Généraliser les espaces d'expression des salariés pour intervenir dans la transformation de leur travail (tarifs, évolution des tâches, conditions de travail, etc.).
66. Impliquer l'ensemble des salariés dans la définition de l'agenda social de l'entreprise à l'initiative des institutions représentatives du personnel (IRP).

Pour trouver toutes les informations concernant Pacte de vie cliquez ici ou sur le pacte twitter: Ici.

Informations pratiques sur l'arrêt Pacte de vie de Rennes :
Date: 3 mars 2020 de 18h00 à 20h00
Lieu: Maison de quartier Villejean – 2 rue de Bourgogne à Rennes
Inscription: ici

LE PACK LIFE POWER RESTE SUR ☎ Assurance maladie : Comment ça marche ?
4.9 (98%) 32 votes