Le Crédit Mutuel demande 110 000 euros à la commune … pour un photocopieur ◄ Qu’est ce que l’assurance santé ?

MUTUELLE PAS CHÈRE ET EFFICACE
Avenir Mutuelle vous donne l’occasion de souscrire une vraie complémentaire santé, efficace et complète, conçue pour les différences modestes mais encore ceux desquels les besoins en santé sont faibles. En effet, notre mutuelle pas chère s’adapte aussi bien aux étudiants qui n’ont pas les moyens de cotiser beaucoup pour leur mutuelle, qu’aux personnes desquels les demandes en santé sont soupçon importants. En fonction de votre profil vos attentes médicaux, vous proposerons le contrat de mutuelle pas cher répondant le mieux à vos attentes pour compléter les manques de l’assurance maladie obligatoire et obtenir un remboursement optimal.


Publié le

Mis à jour le

Le Crédit Mutuel demande 110 000 euros à la commune … pour un photocopieur

La ville de La Remaudière est en cour pour parler d'un photocopieur. Le site activ.fr explique que la location de la machine décidée par les élus municipaux a été suspendue lorsqu'une nouvelle majorité a pris ses fonctions au conseil municipal en 2014. Elle a ensuite estimé que le loyer était trop cher pour la municipalité et a simplement décidé d'arrêter de payer. Cette approche n'a pas plu au propriétaire qui a poursuivi la ville.

L'entreprise qui a loué le matériel a demandé à la mairie de payer les sommes litigieuses. CM-CIC Leasing Solutions, filiale du groupe Crédit-Mutuel-CIC, réclame à la commune 30 000 euros pour les «montants dus pour l'exécution du contrat», mais également 80 000 euros pour la «responsabilité contractuelle sans faute» de la ville de La Remaudière, qui a pris fin le contrat avant son expiration «pour des raisons d'intérêt général». De plus, l'entreprise a demandé à la municipalité de restituer le fameux photocopieur.

Affaires judiciaires en cascade

Le contrat de location et de maintenance, signé en 2009 pour une durée de six ans, a déjà été reconnu par le compte régional des Pays de la Loire comme "anomalie de gestion" dans le rapport 2018, rappelle l'actualité. fr. Contrat d'une valeur supérieure à 15 000 euros par an.

>> Lire aussi – Un million d'euros pour le bowling: l'incroyable gaspillage du maire des Alpes-de-Haute-Provence

Pour justifier la rupture de contrat, la municipalité a fait valoir que la durée du contrat était "trop ​​longue". Argument insuffisant pour le tribunal administratif de Nantes. Le rapporteur public, dont les avis sont généralement suivis par les juges, a donc recommandé que la municipalité soit condamnée à une amende de 16 000 euros, considérant que les montants réclamés par la filiale Crédit Mutuel-CIC étaient "largement erronés". Il a également recommandé de refuser de retourner le photocopieur. Les juges devraient rendre leur décision d'ici la fin mars.

Mais ce nouveau problème porte un coup dur à une communauté qui a déjà des problèmes financiers. De plus, la nouvelle municipalité n'est plus fermée dans les affaires judiciaires: elle doit faire face à plusieurs entreprises qui se considèrent comme blessées après l'arrêt de la construction de la cour polyvalente. Il doit également régler le différend avec la Caisse d'Épargne concernant la renégociation du prêt.

Le Crédit Mutuel demande 110 000 euros à la commune … pour un photocopieur ◄ Qu’est ce que l’assurance santé ?
4.9 (98%) 32 votes