Le camarade Ferrand sous le statut de témoin assistant ◄ Assurance Santé

MUTUELLE PAS CHÈRE ET EFFICACE
Avenir Mutuelle vous donne l’occasion de souscrire une vrai complémentaire santé, performante et complète, conçue pour les opposition modestes et aussi ceux à qui les nécessités en santé sont faibles. En effet, mutuelle pas chère s’adapte tant aux étudiants qui n’ont pas les moyens de cotiser beaucoup pour leur mutuelle, qu’aux individus dont les nécessités en santé sont miette importants. En fonction de votre profil vos attentes médicaux, nous vous proposerons le contrat de mutuelle pas cher répondant le mieux à vos attentes pour enrichir les manques de l’assurance maladie obligatoire et obtenir un remboursement optimal.

Le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, et sa partenaire, Sandrine Doucen, le 15 octobre 2018 à Paris (Christophe Petit-Tesson / POOL / AFP / Archives)

Le camarade Richard Ferrand a été placé jeudi soir sous le statut de témoin assistant pour "complicité de prise de commerce et de réception illégales" dans le cas des Mutuelles de Bretagne, a déclaré à l'AFP sur la piste de danse de Lille.

Le lendemain de l'accusation du président de l'Assemblée nationale d'avoir saisi illégalement des intérêts dans la même affaire, Sandrine Doucen, à son tour, a été interrogée toute la journée par les trois juges lillois responsables de l'enquête pour avoir dévoilé la Voix du Nord.

"Ils ont décidé d'inculper Mme Sandrine Doucen du statut de témoin assistant pour complicité dans la prise illégale d'une affaire. Il a également été entendu en tant que représentant légal de SCI SACA. La personne morale était couverte par le statut de témoin, il a aidé à se cacher – a déclaré le procureur.

Le fait que son compagnon soit couvert par le statut habituel de témoin assisté, et non par une mise en accusation "calme la poursuite de l'instruction", a répondu à l'AFP par la suite du président de l'Assemblée nationale.

Richard Ferrand a été accusé parce que ses Mutuelles de Bretagne ont décidé de louer des locaux commerciaux appartenant à son partenaire en 2011.

Fidèle à la première heure d'Emmanuel Macron, il a immédiatement réagi avec l'AFP mercredi dans la nuit de jeudi, affirmant qu'il était "déterminé à poursuivre sa mission".

L'affaire des Mutuelles de Bretagne a toutefois amené Ferrand à quitter le gouvernement en juin 2017. Dès sa nomination au poste de ministre de la Cohésion territoriale, il a été épinglé sur la chaîne du Canard, qui a révélé l'affaire.

Le procureur de Brest a ouvert une enquête préliminaire en juin 2017, qui a été limogée en octobre. Il invoqua une disposition relative à une éventuelle infraction d’intérêt illégal et déclara que les violations du principe de confiance et de fraude "n’avaient pas été établies".

L'association anticorruption d'Anticor a ensuite soumis une deuxième plainte à la partie civile. L'information judiciaire, ouverte à Paris, était confuse à Lille en juillet 2018 et le juge parisien associé à Anticor était à l'origine des poursuites.

Laisser un commentaire