La retraite de Macron recule: un pas en avant, deux pas en arrière De l'éditeur avis ◄ Comment marche le remboursement d’assurance santé ?

La mutuelle santé pas chère d´Avenir Mutuelle répond aussi aux besoins de complémentaire santé des étudiants
Quand on est jeune, les énigme de santé, d´hospitalisation ou de remboursement, on n´y pense pas vraiment, et c´est tant mieux ! Toutefois, cela ne doit pas vous empêcher de profiter d´une protection santé confortable pour que, en cas de souci, vos soins soient pris en charge. Et parce que, lorsqu´on est étudiant, le plan budgétaire est de temps à autre serré, Avenir Mutuelle vous conseille une mutuelle jeune à cotation réduit, par contre avec de vraies garanties. Nous provoquer confiance pour le choix de votre complémentaire santé étudiante, c´est fonder confiance à une expérience sérieuse de plusieurs années a l’intérieur du centre de la complémentaire santé. C´est choisir une solution de mutuelle jeune très accessible sans pour autant limiter vos remboursements. Avec Avenir Mutuelle tel que prestataire de votre mutuelle jeune, vous avez aussi la garantie d´un accompagnement sur-mesure assuré chez l´un de à nous conseillers. Pour découvrir les prix de mutuelle jeune, n´hésitez pas à nous demander un tarif gratuit et sans engagement : en quelques clics, vous définirez vos désirs et comparerez nos tarifs pour trouver l´offre qui vous convient le mieux.
Comment souscrire à une de à nous offres ?
Nos conseillers sont à votre service pour vous expliquer l’étendue de à nous formules, services, et garanties. Ils vous offriront aussi les indications et conseils à qui vous avez besoin pour vous orienter vers la mutuelle idéale offrant le remboursement ajusté à chacun besoin de santé (dentaire, optique…). N’hésitez pas également à demander un devis de mutuelle santé pas chère online : c’est gratuit, et vous apportons une solution claire et rapide !

JeEmmanuel Macron semble finalement prêt à faire des compromis. Après six semaines de grèves impliquant des cheminots, des enseignants, des infirmières, des danseurs de ballet, des avocats, des concierges, des pilotes et des chauffeurs au métro de Paris, le gouvernement français a annoncé une grande concession pour les syndicats: retirer les propositions visant à augmenter l'âge de la retraite à prestations complètes du pays de 62 à 64 ans. Macron a décrit la concession comme un "compromis constructif" après le plus long départ massif de travailleurs des transports depuis 1968.

La grève n'est pas encore terminée. Mais d'abord et avant tout, le président français ne veut pas d'une défaite flagrante pour l'Elysée. Admirant l'atmosphère d'une solution résolue, Macron s'est donné pour mission de contester certains précieux documents d'après-guerre en France. Les réformes du marché du travail ont facilité l'embauche et le licenciement. Les prestations pour les chômeurs ont été réduites car le chômage a baissé. Plus d'emplois à bas salaires créés.

La réforme du système de retraite compliqué de l'État devait être l'aboutissement du mandat de cinq ans de Macron – ce qui prouve sa détermination à adapter la France aux conditions difficiles de l'économie mondiale du XXIe siècle. Il semblait parfois qu'il était presque découragé par la persistance de certains compatriotes, que les Français devraient prendre leur retraite plus tôt que, par exemple, leurs voisins en Allemagne (où l'âge de la retraite atteint 67 ans). Le gouvernement ne va pas au cœur de sa réforme – un plan pour rationaliser 42 systèmes de retraite existants dans le pays en un système basé sur un seul point, qui, selon lui, sera plus juste et plus transparent. Mais le Premier ministre Édouard Philippe a promis de discuter des alternatives à l'augmentation de l'âge de la retraite.

Lorsque les employés descendent dans les rues de Paris, le reste de l'Europe, avec une touche de schadenfreude, s'assoit et regarde le spectacle. S'appuyant sur leur héritage révolutionnaire, les Français sont capables de protester avec élan. Il serait cependant erroné de traiter la dernière série de protestations et la chute de M. Macron comme un autre cas d'unicité gauloise. La campagne de résistance de rue a également été le symptôme de problèmes profonds et structurels qui dépassent largement les frontières de la France.

Partout en Europe, alors que les gouvernements évoluent dans une économie postindustrielle, où l'automatisation rendra les bons emplois encore plus rares, ils tentent de financer un avenir acceptable pour leurs populations. Pour les personnes sans rapport avec les enclaves riches en technologies avancées et les services haut de gamme, l'incertitude grandit, les horizons se rétrécissent et il y a un sentiment d'anomie croissante. Le problème du vieillissement de la population et des modalités de paiement des pensions et des soins augmente la charge.

Dans ce contexte, le Brexit, bien qu'initialement un projet de droite eurosceptique, est devenu un outil pour exprimer une insatisfaction généralisée en Grande-Bretagne. En France, les blessures sont d'abord dirigées par prisons branchies mouvement, et maintenant les pensions de masse protestent. En dehors de son pays, Macron est généralement considéré comme un personnage modéré et libéral. Cependant, pendant la majeure partie de sa présidence, les villes et villages français ont été le centre de manifestations régulières et en colère – un record que le Rassemblement National de Marine Le Pen tentera d'utiliser en 2022.

La France, comme le reste de l'Europe, est confrontée à de nombreux défis économiques: la population vieillit et l'avenir du travail est incertain et incertain. En période d'incertitude, les gens se battent pour ce qu'ils ont. M. Macron devra faire une meilleure offre de retraite.

La retraite de Macron recule: un pas en avant, deux pas en arrière De l'éditeur avis ◄ Comment marche le remboursement d’assurance santé ?
4.9 (98%) 32 votes