La médecine familiale, un modèle à développer ◄ Assurance Santé

En France, la certification maladie complémentaire (AMC), et pourquoi pas complémentaire santé, est un système d’assurance maladie qui complète celui de la Sécurité sociale en conférencier d’un complément de remboursement des soins. Cette caractère complémentaire est mettons obligatoire, sous forme d’assurance-groupe dans toutes les entreprises, et pourquoi pas branches d’activité, admettons facultative et souscrite volontairement dans l’assuré auprès d’une compagnie d’assurance ou d’une mutuelle. Il est alors la nomination entre plusieurs formules de garanties complémentaires correspondant à des services différentes pour des solde variables.

Dans le langage courant, les évidents ainsi qu’à les média parlent de « mutuelle » pour désigner les prestataires offrant une complémentaire santé à leurs adhérents. Toutefois, c’est un exagération de langage, le terme « mutuelle » étant juridiquement protégé. Une “mutuelle” se distingue des compagnies d’assurances classiques car c’est une société de personnes (versus société de capitaux), elle se trouve être à but non lucratif (contrairement aux compagnies d’assurances) et son conseil d’administration est composé de représentants des adhérents (et non d’actionnaires). Les mutuelles font partie de l’économie sociale et solidaire.

(VOVWORLD) – Fin 2019, le ministère de la Santé a décidé de développer la médecine familiale dans les communes, dans le but de renforcer son potentiel médical. L'objectif est ambitieux: d'ici 10 ans, toutes les cliniques de la ville devront fonctionner selon ce modèle.

Consultation en santé au centre de médecine familiale à Hanoi. Photo: giadinh.net.vn

Le médecin de famille traite les membres de la famille de la naissance à la mort. Il est médecin généraliste et connaît tous les problèmes affectant ses patients, à la fois sociaux, professionnels et physiques. Si une personne doit être hospitalisée ou consulter un spécialiste, elle prend en charge l'itinéraire. Si nécessaire, des spécialistes effectuent des tests plus détaillés. De plus, les médecins de famille sont souvent au cœur des quartiers résidentiels et peuvent donc se déplacer si les patients sont trop faibles. Responsable des premiers soins, contribue efficacement à la lutte contre la surcharge hospitalière.

Les cabinets des médecins de famille devront remplir de nombreuses conditions en termes de personnel et d'équipement, a indiqué Nguyên Thi Kim Tiên, chef du Conseil exécutif national de la santé, également ancien ministre de la Santé.

"Il doit y avoir suffisamment de médecins dans ces bureaux. En cas de pénurie, des médecins des hôpitaux régionaux ou provinciaux seront mobilisés. À long terme, le ministère de la Santé a élaboré un programme de formation pour les médecins de famille. Après l'obtention du diplôme, ils seront envoyés dans les municipalités pour renforcer les premiers soins médicaux et le traitement des maladies non transmissibles. La mobilisation financière de la Caisse d'Assurances Sociales et de la Caisse d'Assurance Maladie sera nécessaire pour financer les activités de ces entreprises », explique-t-il.

C'est un modèle de médecin de famille depuis 2013 expérience dans huit villes et provinces du Vietnam, à savoir à Hanoi, Ho Chi Minh Ville, Hai Phong, Thai Nguyên, Thua Thiên-Huê, Khanh Hoa, Cân Tho et Tiên Giang. 26 dispensaires municipaux ont ainsi été transformés en cabinets médicaux.

Fin 2019, 50% des quartiers d'Ho Chi Minh-Ville disposaient de médecins de famille, alors qu'à Hanoi le chiffre était de 45%.

Il est temps de mettre fin à la surcharge hospitalière et de céder cette place à un médecin de famille et aux petites structures proches des patients.

La médecine familiale, un modèle à développer ◄ Assurance Santé
4.9 (98%) 32 votes