hausse des tarifs en 2020 selon l'UFC Que-Choisir ✎ Devis Santé

En France, la garantie maladie complémentaire (AMC), et pourquoi pas complémentaire santé, est un système d’assurance maladie qui complète celui de la Sécurité sociale en orateur d’un complément de remboursement des soins. Cette sang-froid complémentaire est soit obligatoire, sous forme d’assurance-groupe dans toutes les entreprises, et pourquoi pas d’activité, va pour ça facultative et souscrite volontairement chez l’assuré auprès d’une compagnie d’assurance ou bien d’une mutuelle. Il a alors la sélection entre plusieurs formules de garanties complémentaires correspondant à des solutions différentes pour des taxe variables.

Dans le langage courant, les sûrs ou les médias parlent de « mutuelle » pour désigner l’ensemble des prestataires offrant une complémentaire santé à adhérents. Toutefois, il est un abus de langage, le terme « mutuelle » étant judiciairement protégé. Une “mutuelle” se distingue des compagnies d’assurances classiques car c’est une société de personnes (versus société de capitaux), elle se trouve être à but non lucratif (contrairement aux compagnies d’assurances) et son conseil d’administration est composé de représentants des adhérents (et non d’actionnaires). Les mutuelles font partie de l’économie sociale et solidaire.

L'UFC Que-Choisir révèle une "hausse des prix" santé complémentaire pour 2020. L'inflation oscille entre 2,7% et 12%, selon l'enquête. Face à cette découverte, l'association a demandé à Agnès Buzyn de mettre en place rapidement une «solution à tout moment».

Inflation médiane de 5% en 2020

"Il est urgent que la dénonciation prenne effet à tout moment." La demande est venue de l'association UFC Que-Choisir, qui a examiné "près de 500 contrats d'assurance maladie". De cette façon, l'inflation médiane de 5% a été détectée en 2020. Un taux beaucoup plus élevé annoncé par certains spécialistes. En effet, ce chiffre correspond à une augmentation moyenne de plus de 80 euros.

Dans le tableau de comparaison UFC, Que-Choisir révèle inflation médiane en 2020 Si cette inflation est modérée pour la Macif (+ 2,7%), elle augmente pour Swiss Life (+ 12%).

  • Macif (+2,7)
  • Mutuelle générale (+ 3,2%)
  • MNH (+ 4,2%)
  • Groupama (+ 4,2%)
  • Adrea Mutuelle (+ 4,4%)
  • Harmonie mutuelle (+ 4,5%)
  • Mutuelle EOVI MCD (+ 5%)
  • Éclat (+ 5,2%)
  • DEM (+ 5,2%)
  • CEF (+ 5,6%)
  • MGEN (+ 6%)
  • Assurance ALPTIS (+8,1)
  • Malakoff Médéric Humanis (+ 8,2%)
  • AVRIL (+ 10,7%)
  • Swiss Life (+ 12%)

Ils sont mutuelles d'assurance qui sont de bons étudiants ici avec une augmentation de 4,6% avant les compagnies d'assurance (+ 4,9%). Des taux loin des fonds de pension avec une augmentation moyenne de 9%.

Le saut de prix coïncide avec l'entrée en vigueur de la "charge zéro". La mesure, encore inconnue des Français, vous permet de porter des lunettes, des prothèses auditives ou du matériel dentaire sans avoir à mettre la main dans votre poche. La soi-disant réforme «100%» est entrée en vigueur le 1er janvier et devrait durer jusqu'en 2021.

La période de préavis à tout moment est le 1er décembre

limite cette augmentation constante des prix, L'UFC Que-Choisir demande à Agnès Buzyn d'accélérer l'entrée en vigueur de «résiliation à tout moment», expirant le 1er décembre 2020: «Cette mesure leur permettra de choisir le contrat qui correspond le mieux à leurs besoins. besoins et leur budget. Ils joueront ainsi le rôle de régulateur de marché et permettront, grâce à cette vive concurrence, une baisse des prix », explique l'association. N'oubliez pas que cette mesure peut vous permettre de modifier votre contrat de soins de santé à tout moment après la première année.

Un fonds commun de placement français annonce une croissance moyenne de 3%

pour Réciprocité française, cette idée est "contre-productive". Dans une interview à l'AFP du Point, Thierry Baudet explique que "cela augmentera le coût d'obtention de soins supplémentaires. La concurrence ne fera pas baisser les prix (…) directement liés à l'augmentation des dépenses de santé. "

La Présidente de la Mutualité Française regrette également la méthode utilisée pour calculer l'augmentation de prix de l'assurance maladie complémentaire. Il rappelle notamment la méthodologie de l'association, qui a annoncé une "citation à témoigner" limitée à 500 contrats. Un nombre loin de 40 millions de contrats santé en France. Selon le fonds commun, les contributions en 2020 devraient augmenter en moyenne de 3%.

hausse des tarifs en 2020 selon l'UFC Que-Choisir ✎ Devis Santé
4.9 (98%) 32 votes