"Grandir" aux prix des soins de santé complémentaires: l'OPC le plus ciblé selon la réplique UFC-Que Choisir ® Devis Mutuelle Santé

A qui se destinée la mutuelle santé pour particulier ?
Chacun peut souscrire à une complémentaire santé, quels que soient son âge et sa situation. Si plusieurs personnes profitent d’une mutuelle d’entreprise, d’autres peuvent choisir de souscrire à une couverture santé à titre individuel ainsi qu’à familial. Il existe aujourd’hui une pléthore d’offres qui proposent des garanties plus ou bien moins étendues en fonction de vos besoins votre prévision : Avenir Mutuelle vous présente conformément un choix de complémentaires destiné à apporter des solutions à toutes les attentes, à celui des seniors à la retraite tel que à celles des jeunes débutant leur carrière.

Qu’est-ce qu’une bonne mutuelle pour particulier ?
Si vous recherchez la plus belle des mutuelles pour particulier, encore faudrait-il savoir ce qui caractérise une “bonne” aplomb santé. Son prix doit bien entendu coller à votre budget, afin que votre mutuelle ne pèse pas trop lourd dans votre balance financière. Et, surtout, la complémentaire pour particulier doit être ajustée à vos besoins en termes de santé : si vous devez régulièrement recevoir des soins, et s’ils sont coûteux, il sera primordial d’élire une conviction capable de vous rembourser suffisamment. A l’inverse, dans l’hypothèse ou vos mise de fonds de santé sont faibles (ce qui est couramment le cas chez les plus jeunes), une assurance aux garanties plus basiques pourra suffire, pour des cotisations plus faibles.

La bonne mutuelle pour particulier est ainsi ce qui vous couvre le mieux dans rapport à vos objectifs (frais dentaires, optiques, d’hospitalisation), de sorte que, en cas de dépense, vous puissiez être remboursé au meilleur taux.

Mon argent

INTERVIEW – UFC-Que Choisir annonce la hausse des tarifs des mutuelles de santé depuis mercredi. Le LCI a demandé la réponse de Swiss Life, qui est la plus forte augmentation selon une étude d'une association de consommateurs. Le directeur général explique pourquoi il remet en question les résultats.

Les chiffres. Une enquête publiée mercredi 12 février par l'UFC-Que Choisir, se termine par une flambée des prix complémentaires de la santé. Dans cette étude, l'association de consommateurs a analysé "près de 500 contrats de 86 organisations différentes".

Le résultat est "une médiane de 5% d'inflation en 2020", avec d'énormes écarts entre les compliments. Parmi les quinze organisations cotées, la croissance varie de 2,7% à 12%. Swiss Life est présentée comme la plus inflationniste. LCI a demandé au directeur général, Pierre François, sa réaction.

Voir aussi

  • Réforme 100% santé: l'UFC-Que Choisir critique les "prix violents" pour la santé complémentaire

LCI: Comment réagissez-vous à cette étude qui montre que les tarifs de l'Assurance maladie complémentaire Swiss Life ont augmenté de 12% en 2020?

Pierre François, PDG de Swiss Life Pensions and Health: Nous remettons en question les résultats obtenus par l'UFC-Que Choisir. Pour Swiss Life, leurs calculs seront basés sur onze réponses de clients à l'invitation à soumettre des commentaires pour recueillir leurs dernières notifications. D'un point de vue statistique, il ne suffit pas de donner du sens aux calculs. D'autant plus que l'on peut imaginer que ceux qui se sont manifestés sont des clients insatisfaits. Le périmètre examiné par l'association de consommateurs concerne les contrats individuels qui concernent principalement les retraités et les indépendants. Dans ce portefeuille, nous comptons près de 400 000 clients pour lesquels les prix variaient entre 2% et 12%. Les personnes qui ont répondu à l'enquête sont évidemment les plus touchées par les changements de prix car elles sont à la frontière. Nous pensons donc que la méthode utilisée n'a aucune valeur statistique, même s'il s'agit d'un jeu de ce type de recherche …

Quelle est la véritable croissance de votre entreprise?

L'effet médian moyen pour l'ensemble de notre portefeuille est d'environ 6%. Cette évolution est essentiellement liée à deux critères: un effet naturel lié à l'âge et un effet lié à l'évolution des dépenses de santé. Cet effet d'âge implique un changement de prix de 2% à 3% chaque année. Cette augmentation est combinée à une augmentation des dépenses de santé, qui est d'environ 3% cette année, selon la Mutualité Française (qui relie la quasi-totalité des mutuelles en France: Ndlr). En combinant ces deux composantes, nous atteignons un niveau de développement moyen d'environ 5% à 6%. Avec nos 6%, nous ne prétendons pas être les meilleurs, mais nous ne pensons pas non plus être les pires.

Lisez aussi

  • Tarifs de l'assurance maladie complémentaire: l'Elysée met à zéro le solde des frais
  • Réforme 100% santé: nous avons testé les futures lunettes pour "rester à zéro"

Il est trop tôt pour estimer si la résiliation affectera les prix à tout moment– Pierre François

Dans son enquête, l'UFC-Que Choisir indique que l'augmentation des dépenses de santé est particulièrement liée à 100% de santé. Cette réforme affecte-t-elle vos prix?

Il est trop tôt pour le dire. La mise en place du 100% santé n'a quasiment pas commencé en 2019. Pour simplifier, cela se produit principalement en 2020. Pour l'optique et les dents et en 2021. Pour les aides auditives. Par conséquent, il n'a aucun impact réel sur les derniers développements. L'année prochaine, il faudra mesurer les conséquences possibles de cet impact sur l'évolution des dépenses globales de santé. Il est vrai cependant que pour les nouveaux clients arrivant en 2020, nous avons déjà tenté d'estimer l'impact à 100%. Par conséquent, nous avons modifié certains prix en conséquence, mais cela ne prend pas en compte les taux d'évolution calculés par UFC-Que Choisir, car ils ne sont pas d'anciens clients.

L'association des consommateurs souhaite reprendre la concurrence, donnant aux clients la possibilité de mettre fin à tout moment à la coopération mutuelle. Mais cela affecterait-il les prix?

Solution de fin d'année (qui entre en vigueur en décembre: Ndlr) a en effet été proposé comme moyen d'introduire la concurrence. Swiss Life y adhère essentiellement sans réserve. Mais il est trop tôt pour estimer les conséquences de cette mesure sur les prix. Parce que la concurrence est déjà très forte. En effet, il existe de nombreux distributeurs différents: les clients peuvent acheter leurs contrats auprès de fonds communs de placement, d'agences bancaires, d'assureurs, de courtiers, via Internet. Le monde de la santé complémentaire est déjà très important et la concurrence est déjà très présente.

Sur le même sujet

Et aussi

"Grandir" aux prix des soins de santé complémentaires: l'OPC le plus ciblé selon la réplique UFC-Que Choisir ® Devis Mutuelle Santé
4.9 (98%) 32 votes