élargir les offres d'emploi des candidats ◄ Mutuelle santé pas cher pour qui et comment souscrire ?

En France, l’assurance maladie complémentaire (AMC), ou complémentaire santé, est un système d’assurance maladie qui complète celui de la Sécurité sociale en conférencier d’un complément de remboursement des soins. Cette sang-froid complémentaire est mettons obligatoire, sous forme d’assurance-groupe dans toutes les entreprises, ou branches d’activité, admettons facultative et souscrite volontairement selon l’assuré auprès d’une compagnie d’assurance et pourquoi pas d’une mutuelle. Il a alors la nomination entre plusieurs formules de garanties complémentaires analogue à des solutions différentes pour des estimation variables.

Dans le langage courant, les sûrs ou bien les média parlent de « mutuelle » pour désigner l’ensemble des prestataires offrant une complémentaire santé à adhérents. Toutefois, c’est un pléthore de langage, le terme « mutuelle » étant juridiquement protégé. Une “mutuelle” se distingue des compagnies d’assurances classiques car c’est une société de individus (versus société de capitaux), elle est à but non lucratif (contrairement aux compagnies d’assurances) et son conseil d’administration est composé de représentants des adhérents (et non d’actionnaires). Les mutuelles font partie de l’économie sociale et solidaire.

Pendant deux semaines, avant les élections des 15 et 22 mars, la rédaction donne la parole à sept candidats en lice au Havre. Dans cette deuxième partie, nous leur avons demandé quelle politique ils souhaitaient mettre en œuvre pour inciter les jeunes à embaucher et réduire le nombre de demandeurs d'emploi au Havre, ville où le taux de chômage est supérieur à la moyenne nationale.

"L'emploi des jeunes est une question de formation"

Municipales 2020 au Havre: accent sur les offres d'emploi

Municipales 2020 au Havre: accent sur les offres d'emploi

Edouard Philippe " port ! "

"Encourager l'emploi des jeunes, c'est avant tout se concentrer sur la formation qui leur permettra de s'orienter dans les secteurs d'activité qu'ils choisissent, mais aussi dans ceux qui répondent aux besoins des entreprises.

La première priorité est de développer des programmes d'apprentissage et de formation professionnelle, car ce sont les meilleurs moyens d'accéder à l'emploi. L'ouverture de la future Université régionale de l'artisanat (URMA), au cœur du pôle universitaire à proximité de la gare, offrira les meilleures conditions de formation professionnelle. De même, la création d'une école de métiers bouillonnante permettra de former des jeunes ayant quitté les métiers très recherchés par l'industrie havraise.

Aider les jeunes à trouver un emploi, c'est aussi les amener à démarrer une entreprise. Lab’O, soutenu par une mission locale, accompagne les jeunes dans leur projet de création d’entreprise. En 2019, huit créations ont été réalisées, dont trois jeunes qui testent leur projet commercial dans un magasin près de Coty. Grâce à la confiance et au soutien des initiatives des jeunes, nous les aiderons à trouver un cheminement de carrière.

Enfin, le développement de l'enseignement supérieur au Havre devrait permettre au plus grand nombre de jeunes du Havre d'accéder à une formation diplômante. Le Havre compte aujourd'hui 13 000 étudiants. C'est bien, mais il faut atteindre 15 000 et leur offrir toutes les conditions de réussite à travers un campus attractif. Nous avons démontré à Sciences Po, à l'Ecole Normale de Management (EMN), à Isel (Institut Supérieur d'Etudes Logistiques) ou à l'Insa (Institut National des Sciences Appliquées) de l'Université du Havre, que nous pouvons vous proposer un enseignement de qualité et de liaison exceptionnel. "

"Promouvoir l'emploi sous contrat"

Municipales 2020 au Havre: accent sur les offres d'emploi

Municipales 2020 au Havre: accent sur les offres d'emploi

Beatrice Canel-Depitre
"
Animalier du Havre "

"Il est évident que notre objectif est de construire un avenir commun avec les animaux pour les Havres. Notre slogan est le Havre, les animaux parlent d'eux-mêmes. L'appauvrissement de la population du Havre a un impact indirect sur le bien-être animal. Si je suis élu au conseil municipal, je peux vous assurer que: je me mettrai en faveur de la population du Havre en situation de chômage ou d'incertitude; favoriser l'emploi sur la base d'un contrat dont la commune du Havre est responsable; aide aux partis de réinsertion au Havre; prendre en compte toutes les propositions spécifiques pour améliorer l'emploi au Havre (…).

L'animal crée un lien social et permet à de nombreuses personnes en situation difficile de ne pas se noyer, rétablit leur confiance et les réintègre dans la société. Mieux soigner les personnes en situation difficile, il se soucie également de son animal, comprend la souffrance d'une personne qui ne dépend que de son animal et ne veut pas se séparer de lui. Cela est nécessaire: faciliter l'admission des animaux dans les refuges, les logements et les centres de réinsertion sociale (CHRS), car en fait certaines personnes préfèrent rester dans la rue plutôt que d'abandonner leur compagnon de cuisine; soutenir les associations offrant des soins vétérinaires gratuits aux animaux défavorisés; ils ouvrent des cliniques vétérinaires publiques offrant des tarifs préférentiels aux personnes en difficulté, selon certains critères, comme des revenus modestes. Les citoyens difficiles du Havre ont le droit de posséder un animal de compagnie. Il faut l'aider pour qu'il puisse s'occuper de lui et qu'il se sente responsable et utile.

La création d'une unité SOS pour les animaux urbains et d'un service de protection des animaux avec des ressources suffisantes, et la formation de la police municipale à la lutte contre l'utilisation des animaux, l'abandon et tous les autres délits liés aux animaux sont des mesures pour créer des emplois urbains. "

"Travailler pour vivre
pas vivre pour le travail "

Municipales 2020 au Havre: accent sur les offres d'emploi

Municipales 2020 au Havre: accent sur les offres d'emploi

Alexis Deck
" Le Havre Écologie – Demain commence aujourd'hui "

"Le chômage des jeunes concerne principalement une formation inadéquate par rapport au marché du travail. L'apprentissage est une priorité dans ce domaine (nous savons, comme l'Allemagne ou la Suisse, que ces politiques ont produit des résultats probants). Ces compétences dépendent de la région, nous l'appellerons pour augmenter le nombre d'apprentissages. Nous aiderons les jeunes à obtenir des stages afin qu'ils aient accès à des expériences professionnelles enrichissantes. Ils devraient également être aidés dans la mobilité grâce à des moyens de transport adaptés, cela dépend de la communauté urbaine.

Nous nous souvenons que l'éducation est la responsabilité de l'État, mais les villes peuvent intervenir dans certains aspects pratiques, tels que les locaux et l'équipement.

La communauté urbaine du Havre Seine Métropole doit favoriser la création d'entreprises à haute valeur ajoutée dans les zones d'activités (industrie de transformation, tertiaire, artisanat, agro-environnemental), créant ainsi plus d'emplois, évitant le gaspillage d'espace disponible au fur et à mesure actuellement dans de grands magasins commerciaux. Il est également nécessaire d'aider les jeunes à créer des micro-entreprises individuelles une fois qu'ils auront maîtrisé le commerce qui le permet.

Nous soutiendrons l'emploi local grâce au service public de rénovation thermique des maisons, à la promotion de l'agriculture urbaine et de l'énergie éolienne. Enfin, pour faciliter l'emploi des travailleurs précaires (jeunes, seniors, femmes, personnes handicapées, etc.), nous généraliserons les clauses d'inclusion sociale dans les marchés publics de la ville du Havre. "

Réponse écrite par une collègue de Valérie Levesque, chef d'entreprise, Rémy & # 39; ego Bonmartel, ancien
Directeur général des services de la Ville de Montivilliers et Philippe Capelle, ingénieur en télécommunications.

"Nous devons interdire les licenciements"

Municipales 2020 au Havre: accent sur les offres d'emploi

Municipales 2020 au Havre: accent sur les offres d'emploi

Magali Cauchois,
Lutte des employés

"La première mesure qui encouragerait les jeunes à travailler est que les personnes âgées puissent prendre leur retraite à 60 ans avec une pension qui leur permet de vivre dignement. Il faut retirer la réforme introduite par Édouard Phillipe et son gouvernement!

Les dérogations doivent être interdites. Leclerc fermera le magasin et le libérera, et son propriétaire sera l'un des plus grands domaines de France. Renault annonce la fermeture probable de l'usine, le licenciement et la résiliation de contrats temporaires ou temporaires, tandis que le producteur dispose d'une réserve de 16 milliards d'euros et a transféré 319 millions d'euros de dividendes aux actionnaires l'année dernière. La perte de 140 millions d'euros, qu'il annonce, ne représente même pas le centième de sa réserve, et les employés se voient remettre une note, ils risquent de perdre leur gagne-pain. C'est inacceptable.

La force des maires dans l'emploi n'a jamais été aussi grande. Si les exonérations fiscales locales, l'utilisation des terres aux dépens de la commune étaient parfois des arguments attirant les entreprises, les patrons faisaient toujours ce qu'ils voulaient. Habitués à être dotés en personnel, les patrons, en particulier les grands, ont toujours fourni de l'aide sans un sens de l'engagement envers les promesses d'emploi. Mais lors des réformes administratives, les maires ont perdu le peu de pouvoir dont ils disposaient dans ce domaine. Le maire n'a jamais pu empêcher son patron de fermer ou de déplacer l'entreprise. Au mieux, lorsqu'il est proche des salariés, socialement et politiquement, le maire peut aider les salariés de l'entreprise à se mobiliser, s'organiser, fournir des moyens municipaux, y compris légaux.

Le seul moyen d'empêcher la fermeture des entreprises, l'imposition des emplois nécessaires, sera de mobiliser les salariés et la population, d'établir leur propre pouvoir et d'imposer un contrôle sur l'État, du local au national. "

"Développer une aide personnelle"

Municipales 2020 au Havre: accent sur les offres d'emploi

Municipales 2020 au Havre: accent sur les offres d'emploi

Frédéric Groussard,
Rencontre nationale

"Le Havre est l'une des plus grandes villes françaises, l'une des plus affectées par le taux de chômage endémique. Les dernières données indiquent un taux de 10,5% contre 8,1% à l'échelle nationale. Cette différence très importante s'explique par la structure de l'emploi, qui est depuis longtemps basée sur l'industrie et non sur les services.

Par ailleurs, les emplois peu qualifiés restent les plus recherchés par les demandeurs d'emploi du bassin havrais.

Pour tenter de remédier à ce phénomène, nous vous recommandons de développer des métiers liés à l'aide personnelle. Un nombre important de nos compatriotes sont à la recherche d'un emploi pour s'occuper des enfants, des personnes âgées ou handicapées. En collaboration avec les structures associatives, nous allons créer un dispositif d'accompagnement des demandeurs d'emploi pour faciliter leur intégration dans ces domaines.

L'intégration au marché du travail nécessite également une politique de formation qui réponde mieux à la demande dans divers secteurs où l'offre est insuffisante.

De plus, avec une perspective proactive sur la régénération des petites entreprises dans notre ville, nous créerons une structure de soutien pour tous ceux qui souhaitent ouvrir une nouvelle entreprise. "

"Grand forum de travail"

Municipales 2020 au Havre: accent sur les offres d'emploi

Municipales 2020 au Havre: accent sur les offres d'emploi

Guillaume Milert " Vivons au Havre "

«Le problème de l'emploi au Havre résulte à la fois de la faible attractivité de notre territoire et de l'offre de formation (que nous développerons en réponse à l'éducation). Toutes les activités de Vivons Le Havre visant à ouvrir notre ville, tant géographiquement que moralement, apporteront naturellement des résultats positifs.

L'équipe de la ville sera au centre de l'impulsion qui manque tellement à l'équipe actuelle.

Nous allons mettre en place un pôle d'activités intégrant la formation des futurs métiers, y compris les technologies

avenir, développement durable et progrès médical.

De la même manière, nous organiserons le grand Forum normand pour l'emploi, la formation et l'apprentissage à partir de 2020.

Un partenariat sera établi avec la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI Seine Estuaire) pour créer des emplois communs, un suivi et une obligation de résultat.

Ainsi, le stage en entreprise au Havre sera plus simple.

Le placement d'apprentis, de jeunes salariés, de secondes carrières fera l'objet d'un accompagnement personnalisé des services de groupement, y compris les services publics, les associations et les entrepreneurs.

Les entrepreneurs du Havre seront valorisés, accompagnés et pourront utiliser le programme de mécénat pour concrétiser leur projet et revitaliser notre métropole.

Personne ne devra quitter le Havre pour réussir dans la vie. "

"Faites tout pour éviter les licenciements"

Municipales 2020 au Havre: accent sur les offres d'emploi

Municipales 2020 au Havre: accent sur les offres d'emploi

Jean-Paul Lecoq " port
citoyen
"

"Il existe de nombreux leviers pour l'emploi, c'est aussi une question d'impudence politique …

Le premier de ces leviers est de tout faire pour éviter les licenciements et les fermetures lorsqu'ils sont manifestement injustifiés. Les salariés de nombreuses entreprises du Havre savent très bien qui était de leur côté lorsque leur travail était menacé. Le maire, par exemple, devait être avec les salariés de Lafarge en 2016. Il doit lutter contre un projet destructeur, comme le canal Seine-Nord, qui favorise les ports d'Anvers et de Rotterdam au détriment du port du Havre et de son travail.

Bien sûr, cela ne suffit pas.

Nous soutiendrons l'économie locale dans la planification des changements écologiques nécessaires qui devront créer des emplois. Nous porterons une attention particulière aux conditions de construction du projet éolien, nous travaillerons à la transformation de la centrale thermique en énergies vertes, pour lesquelles il existe plusieurs processus, à condition d'avoir une volonté politique, et que la loi du profit ne détruise pas nos meilleurs outils industriels.

Nous généraliserons les clauses d'inclusion sociale dans les marchés publics urbains et soutiendrons les emplois durables sans délocalisation liés aux services d'assistance personnelle, au tourisme, aux entreprises spécialisées dans les nouveaux matériaux de construction et les nouvelles technologies.

Nous accompagnerons l'économie sociale et solidaire et la reprise d'entreprises par leurs salariés sous forme de coopératives.

Dans le domaine de l'industrie au Havre, il existe de nombreuses opportunités pour adopter de nouvelles activités, à la fois créatrices d'emplois et activités pour protéger la planète, par exemple, le secteur de la réutilisation, la déconstruction et le recyclage des navires (commerce et divertissement), des trains, des voitures, des appareils électroménagers.

Enfin, le développement des services publics urbains et hospitaliers, comme les maisons de repos publiques (logements dépendants pour personnes âgées), créera également des emplois durables. "

élargir les offres d'emploi des candidats ◄ Mutuelle santé pas cher pour qui et comment souscrire ?
4.9 (98%) 32 votes