Axa: progrès dans le processus de transformation, résultats 2019 inférieurs aux attentes ☎ Qu’est ce que l’assurance santé ?

En France, l’assurance maladie complémentaire (AMC), et pourquoi pas complémentaire santé, est un système d’assurance maladie qui complète celui de la Sécurité sociale en intervenant sous forme d’un complément de remboursement des soins. Cette cran complémentaire est va pour ça obligatoire, d’assurance-groupe dans l’ensembles des entreprises, ou bien d’activité, va pour ça facultative et souscrite volontairement dans l’assuré auprès d’une compagnie d’assurance ou d’une mutuelle. Il est alors la nomination entre plusieurs formules de garanties complémentaires analogue à des solutions différentes pour des prix variables.

Dans le langage courant, les indubitables ainsi qu’à les médias parlent de « mutuelle » pour désigner la totalité des prestataires offrant une complémentaire santé à adhérents. Toutefois, c’est un pléthore de langage, le terme « mutuelle » étant juridiquement protégé. Une “mutuelle” se distingue des compagnies d’assurances classiques car il est une société de individus (versus société de capitaux), elle se trouve être à but non lucratif (contrairement aux compagnies d’assurances) et son conseil d’administration est composé de représentants des adhérents (et non d’actionnaires). Les mutuelles font partie de l’économie sociale et solidaire.

PARIS (Agefi-Dow Jones) – jeudi, l'assureur Axa a publié des résultats inférieurs aux attentes pour 2019.

Le chiffre d'affaires a atteint 103,53 milliards d'euros l'an dernier, soit une augmentation de 5% à taux de change constants. Le résultat opérationnel du groupe s'est élevé à 6,45 milliards d'euros l'an dernier, soit une augmentation de 2% par rapport à 2018.

Selon le consensus établi par FactSet, les analystes tablaient sur un chiffre d'affaires de 104,38 milliards d'euros et un résultat d'exploitation de 6,98 milliards d'euros.

Le bénéfice net d'Axy s'est élevé à 3,86 milliards d'euros, soit une augmentation de 75% par rapport à 2018. Cette évolution s'explique par une augmentation du résultat opérationnel, mais surtout par l'absence de dépréciation répétée de la valeur d'Equitable Holdings aux Etats-Unis (pour 3 milliards d'euros). Cependant, cela a été partiellement compensé par les effets négatifs de la vente d'Axa Bank Belgium (-0,6 milliard d'euros), la consolidation d'Equitable Holdings (-0,6 milliard d'euros), ainsi que les gains et pertes sur actifs financiers et dérivés (-0,8 milliard d'euros, principalement liés à la sécurité économique).

Les fonds propres du groupe s'élèvent à 69,9 milliards d'euros au 31 décembre 2019, soit une augmentation de 7,5 milliards d'euros par rapport au 31 décembre 2018. Le taux d'endettement est de 28,8%, en baisse de 3,2 points pourcentage. "Nous poursuivrons cette réduction de la dette en 2020, afin d'atteindre la fourchette basse de notre objectif de 25 à 28%. Nous atteindrons probablement 25% à 26% », prédit Etienne Bouas-Laurent, directeur financier d'Axa. Le ratio de solvabilité du groupe semble augmenter de 5 points 198%.

Dans le cas d'Ax, "la simplification se poursuit: ventes bancaires en Belgique et opérations en Europe centrale. Le changement de profil de risque ainsi que le passage de l'assurance vie à l'assurance dommages ont été très clairs et confirmés par la vente d'Equitable Holding en 2019. Les objectifs du Plan 2020 sont en bonne voie ", a déclaré Etienne Bouas-Laurent.

Concernant les différentes zones géographiques, le chiffre d'affaires en France a augmenté de 4% à 26,2 milliards d'euros, principalement en raison des activités vie, épargne et retraite (avec un chiffre d'affaires de 14,32 milliards d'euros ", en hausse de 5%), tandis que les ventes dans le secteur immobilier et les accidents sont restés stables et se sont élevés à 7,1 milliards d'euros. Cependant, l'entreprise a constaté que le taux de dommages total tout au long de l'année s'était amélioré de 1,6 point à 90,7%. Dans le cas de la France, le résultat d'exploitation a augmenté de 9% à 1,7 milliard d'euros.

En Europe, le chiffre d'affaires a augmenté de 4% à 34,4 milliards d'euros, "réalisé par tous les pays et segments", a expliqué Etienne Bouas-Laurent. Dans ce domaine, le résultat opérationnel du groupe progresse de 1% à 2,5 milliards d'euros, en partie diminué par la transformation des activités d'assurance vie collective en Suisse.

En Asie et sur les marchés internationaux, le chiffre d'affaires a augmenté de 5% à 16,9 milliards d'euros, avec un résultat opérationnel de 1,7 milliard d'euros, en hausse de 6%.

Dans le cas d'Axa XL, le chiffre d'affaires affiche une augmentation de 10% de 18,7 milliards d'euros. Cependant, le résultat d'exploitation n'est que de 507 millions d'euros. "Ceci est soutenu par un bon résultat financier, mais en partie contrebalancé par le montant des sinistres liés aux catastrophes naturelles au-dessus du niveau normalisé, par un écart par rapport aux pertes actuelles sur les longues lignes de responsabilité civile aux États-Unis, ainsi que par" une augmentation des sinistres graves ", a déclaré le directeur financier.

Dans le cas de XL en 2020, le Groupe entend profiter des hausses de prix pratiquées en 2019, mais a également décidé de réduire le niveau de risque pour limiter la volatilité des résultats. C'est pourquoi, au cours des derniers mois, Axa a augmenté la sélection des risques, principalement sur de longues lignes de responsabilité civile, et dispose d'une meilleure protection contre les catastrophes naturelles.

"Nous prévoyons un résultat d'environ 1,2 milliard d'euros l'an prochain", a expliqué Etienne Bouas-Laurent, contre 1,4 milliard d'euros l'an dernier. "Toutes les mesures que nous avons prises récemment et que nous mettons toujours en œuvre ont un impact négatif sur nos résultats de 200 millions d'euros", a déclaré le directeur financier.

Par ailleurs, les actifs d'Axa IM ont augmenté de 10%, à 801 milliards d'euros à fin 2019. Au cours de l'année, les actifs moyens de la société de gestion, hors apport des coentreprises en Asie, ont augmenté de 5% pour atteindre 673 milliards d'euros. Les recettes nettes se sont élevées à 13 milliards d'euros, en raison notamment d'une entrée nette positive de 18 milliards d'euros en crédits généraux, liée notamment à l'intégration du groupe XL pour 8 milliards d'euros, ainsi qu'à une entrée nette positive de clients externes de 4 milliards d'euros. Cela a été partiellement compensé par un ensemble de coentreprises en Asie d'une valeur de 9 milliards d'euros. Le chiffre d'affaires d'Axa IM a baissé de 2% en 2019 à 1,2 milliard d'euros, en raison d'une baisse des commissions de performance, et le résultat d'exploitation a diminué de 3% à 264 millions d'euros.

-Franck Joselin, L & # 39; Agefi. publié par: VLV

Agefi est le propriétaire d'Agefi-Dow Jones

Agefi-Dow Jones Financial Newswire

Axa: progrès dans le processus de transformation, résultats 2019 inférieurs aux attentes ☎ Qu’est ce que l’assurance santé ?
4.9 (98%) 32 votes