Axa augmente ses bénéfices mais paie pour sa réorganisation en 2019 ◄ Devis Santé

MUTUELLE PAS CHÈRE ET EFFICACE
Avenir Mutuelle vous donne l’occasion de souscrire une vrai complémentaire santé, efficace et complète, conçue pour les caudrette modestes ou pour ceux duquel les besoins en santé sont faibles. En effet, notre mutuelle pas chère s’adapte aussi bien aux étudiants qui n’ont pas les moyens de cotiser beaucoup pour leur mutuelle, qu’aux personnes dont les besoins en santé sont peu importants. En fonction de votre profil et de vos besoins médicaux, nous vous proposerons le contrat de mutuelle pas cher répondant le mieux à vos attentes pour compléter les manques de l’assurance maladie obligatoire et obtenir un remboursement optimal.

Paris (awp / afp) – Malgré l'excédent de catastrophes naturelles qui afflige sa filiale Axa XL et près de trois milliards d'euros d'effets exceptionnels, le résultat net de l'assureur français Axa a augmenté en 2019 sous l'effet d'une base de comparaison favorable et d'une augmentation de son activité.

Après avoir divisé son bénéfice en trois en 2018, Axa, le deuxième assureur européen après l'allemand Allianz, l'a augmenté de 80% à 3,86 milliards d'euros (4,10 milliards de francs suisses) en 2019. les taux de change ont augmenté de 75%.

Cependant, cela est pire que prévu en moyenne 4,36 milliards d'euros par les analystes interrogés par le fournisseur de données financières FactSet. Impliqué dans une énorme transformation depuis près de quatre ans sous la direction de Thomas Buberl, Axe continue de payer pour la réorganisation de cet exercice.

Traitement coûteux

Si la facture est moins salée en 2019, elle reste importante, et près de trois milliards d'euros d'honoraires exceptionnels se répartissent notamment entre l'impact négatif des ventes prévues d'Axa Bank Belgium (600 millions d'euros), la déconsolidation a été la filiale américaine Equitable Holdings (600 millions) et réévaluation des dérivés (791 millions).

Depuis la mi-2016, l'Assureur se concentre sur l'assurance dommages, la santé et l'assurance maladie, des segments jugés plus résistants que l'assurance vie, dépendant des marchés financiers, et donc d'un environnement peu durable.

Elle a également réduit son spectre géographique à des marchés considérés comme stratégiques et de taille critique. En 2019, Axa a ainsi finalisé son retrait de sa filiale américaine Equitable Holdings, se renforçant en Chine, où elle a pris le contrôle d'Axa Tianping, une joint-venture non-vie.

En 2020, il finalisera la vente de sa banque en Belgique et ses opérations en Europe centrale et orientale.

"Mesures énergétiques" pour Axa XL

Les catastrophes naturelles ont également eu un impact sévère sur sa filiale Axa XL l'an dernier, qui comprend les activités d'assurance et de réassurance des entreprises.

L'entité, née de l'acquisition en 2018 de l'assureur et réassureur Bermudan XL pour 12 milliards d'euros, n'était pas rentable, comme en témoigne le ratio total supérieur à 101%. Lorsqu'une entreprise est rentable, ce ratio d'assurance clé est inférieur à 100%.

En particulier, un coût supplémentaire de 300 millions d'euros pour augmenter le niveau normal des charges liées aux catastrophes, fixé à 750 millions d'euros par an, comme l'a demandé l'assureur en novembre dernier.

"Au cours des derniers mois, nous avons pris des mesures énergiques et nécessaires pour augmenter encore notre résultat en 2020." – a déclaré Etienne Bouas-Laurent, directeur financier du groupe lors de la conférence.

Tout d'abord, les rênes de la filiale changent jeudi, et Greg Hendrick remplace Scott Gunter, ancien vice-président senior du géant mondial de l'assurance Chubb, coté à Wall Street.

Le Groupe a également mis en place cette année des «augmentations de prix très élevées», «une plus grande sélection des risques principalement en cas de lignes de responsabilité» et des catastrophes naturelles, ainsi que «une protection complémentaire en réassurance pour limiter la volatilité de nos résultats».

Ces mesures réduiront le bénéfice d'exploitation d'Axa XL de 200 millions d'euros en 2020, ce qui ramènera son objectif à 1,2 milliard d'euros, prévient le groupe dans un communiqué.

Confiance jusqu'en 2020

Malgré ces difficultés, l'assureur a enregistré un chiffre d'affaires de 103,53 milliards d'euros l'an dernier, soit une augmentation de 1% des données publiées et de 5% à taux de change constants, soutenu par toutes les actions.

Le résultat opérationnel, basé uniquement sur les résultats d'exploitation, progresse donc de 4% à 6,45 milliards d'euros.

Le résultat opérationnel par action, qui est un indicateur clé du plan stratégique de l'assureur pour 2020, a également augmenté de 5%, en ligne avec son objectif de croissance de 3-7% par an.

Le rendement des fonds propres a atteint 16%, l'objectif le plus élevé pour 2020. Son ratio de fonds propres à fin décembre a atteint 198%, plus que prévu par la réglementation.

"C'est pourquoi nos choix stratégiques ont été confirmés, nous sommes convaincus qu'ils sont les bons et que les objectifs du plan Ambitions 2020 sont sur la bonne voie", s'est félicité Bouas-Laurent.

AFP / jh

Axa augmente ses bénéfices mais paie pour sa réorganisation en 2019 ◄ Devis Santé
4.9 (98%) 32 votes