Avertissements de l'ONU à Ottawa concernant des robots mortels ✎ Devis Mutuelle Santé

MUTUELLE PAS CHÈRE ET EFFICACE
Avenir Mutuelle vous permet de souscrire une vraie complémentaire santé, performante et complète, conçue pour les opposition modestes et aussi ceux desquelles les besoins en santé sont faibles. En effet, notre mutuelle pas chère s’adapte tant aux étudiants qui n’ont pas les moyens de cotiser beaucoup pour leur mutuelle, qu’aux personnes à qui les nécessités en santé sont nuage importants. En fonction de votre profil et de vos objectifs médicaux, nous vous proposerons le contrat de mutuelle pas cher répondant le mieux à vos attentes pour enrichir les manques de l’assurance maladie obligatoire et obtenir un remboursement optimal.

(Ottawa) Un haut responsable du désarmement de l'ONU affirme que les gouvernements doivent accorder plus d'attention au "côté obscur" de l'intelligence artificielle, y compris l'impact des robots dits mortels, qui peuvent être à la base de certaines décisions militaires du commandement humain.



Mike Blanchfield
Presse canadienne

L'intelligence artificielle permettra une innovation bénéfique, mais les gouvernements doivent prendre des mesures plus strictes pour prévenir les effets militaires néfastes, y compris les cambriolages potentiellement catastrophiques dans les arsenaux nucléaires, a déclaré Izumi Nakamitsu, secrétaire général de l'ONU pour le désarmement.

Mmoi Nakamitsu a fait ces observations dans une récente interview, juste avant que le gouvernement Trudeau n'annonce lundi un nouveau partenariat avec le Royaume-Uni pour développer des projets d'intelligence artificielle qui pourraient conduire à une percée dans les véhicules sans chauffeur et aux soins de santé pour les personnes âgées.

Le gouvernement a fait de l'intelligence artificielle un pilier de sa stratégie de croissance économique car il considère le développement de la technologie comme un moyen d'attirer les investissements étrangers et de créer un nouveau secteur d'emplois nécessitant des qualifications élevées.

Le gouvernement utilise les innovations de scientifiques éminents de Montréal et de Toronto dans le domaine du «machine learning», des algorithmes avancés qui permettent aux nouveaux superordinateurs de penser comme les gens.

"Je serai probablement au Japon à un âge avancé, soutenu par un robot. Le potentiel est énorme ", a déclaré M.moi Nakamitsu visite Ottawa.

"Nous disons simplement que nous devons nous assurer que le côté obscur, ou l'impact négatif, est minimisé. Nous devons nous assurer que ces technologies nous sont bénéfiques. "

Peu de choses ont été dites sur les risques pour la sécurité de l'intelligence artificielle dans l'annonce britannique, sauf qu'il faut faire plus pour protéger la vie privée des Canadiens, car la technologie repose sur la collecte de quantités massives de données personnelles.

Entreprise commune canado-britannique

Le ministre de l'Industrie Navdeep Bains a annoncé lundi un investissement de 5 millions de dollars dans une coentreprise canado-britannique pour financer la recherche sur les défis de l'intelligence artificielle, y compris le développement d'un système de transport, l'aide aux neurochirurgiens et la détection et la surveillance des épidémies mondiales.

Bains a déclaré dans une interview que sa priorité était de demander l'avis du Comité consultatif sur la façon d'introduire des modifications législatives pour mieux protéger la confidentialité des données.

"Pour que l'intelligence artificielle se développe vraiment et ait un impact positif sur la société, vous avez également besoin de grandes quantités de données", a déclaré Bains. À l'avenir, nous espérons résoudre certains de ces problèmes liés à la militarisation et à l'utilisation éthique de l'IA. "

Alors que les nouvelles technologies peuvent avoir des aspects militaires bénéfiques, y compris la précision des missiles pour minimiser les pertes parmi les civils, Mmoi Nakamitsu a déclaré qu'il y avait des questions légitimes quant à savoir si l'arme elle-même peut décider quand tirer et viser – des choses qui devraient être laissées aux gens.

Elle a déclaré qu'elle soutenait la campagne Stop the Murderous Robots, un mouvement international qui s'est étendu à une soixantaine de pays, dont le Canada, qui préconise un traité d'interdiction des armes autonomes.

Mmoi Nakamitsu a déclaré qu'elle était préoccupée par la menace de percée dans les arsenaux nucléaires.

"De plus en plus de hacks sont désormais des hacks artificiels, activés par l'intelligence artificielle", a-t-elle déclaré. Toutes les 39 secondes, il y a du piratage quelque part dans le monde. C'est assez effrayant. "

Mmoi Nakamitsu veut que le Canada fasse davantage pour promouvoir le désarmement nucléaire, surtout s'il réussit dans sa campagne pour un siège temporaire de deux ans au Conseil de sécurité des Nations Unies.

"Si le Canada devient membre du Conseil de sécurité, j'espère vraiment qu'il fera de la maîtrise des armements et du désarmement l'une de ses priorités", a-t-elle déclaré.

Il y a peu de preuves que cela se produit.

Le ministre des Affaires étrangères François-Philippe Champagne n'a pas mentionné les questions de désarmement dans la description des priorités de la politique étrangère du Canada lors de sa campagne électorale des Nations Unies en juin.

Pendant ce temps, le cabinet du Premier ministre Justin Trudeau n'a pas répondu à de nombreuses demandes du Réseau canadien d'armes nucléaires, une coalition d'organisations non gouvernementales, pour reprendre la lutte pour le désarmement nucléaire.

Avertissements de l'ONU à Ottawa concernant des robots mortels ✎ Devis Mutuelle Santé
4.9 (98%) 32 votes