Assurance: dommages dus au vent ☏ Qu’est ce que l’assurance santé ?

Le rôle d’une mutuelle de santé est de prendre en charge intégralement ou bien partiellement les mise de fonds de soin non couvertes en l’Assurance Maladie. En contrepartie d’une cotisation, les adhérents de la mutuelle santé se voient remboursés leur frais de santé à hauteur du point de garanties souscrit.

Contrairement à l’Assurance Maladie, la mutuelle santé n’est pas obligatoire. Chacun est libre d’y adhérer ou non. Toutefois, avec la baisse des remboursements de la Sécurité Sociale, la couverture d’une mutuelle santé est aujourd’hui indispensable. De plus, avec la mutuelle entreprise obligatoire or 1er janvier 2016, chacun salarié à la française bénéficiera d’une complémentaire santé.

Les mutuelles santé françaises sont régies par le Code de la Mutualité et sont des organismes à but non lucratif dans quoi les adhérents sont intégrés d’or processus décisionnel.

Février 2020

Les pertes dues au vent sur la maison sont courantes. Toit, arbre, clôture … Voici ce que la loi prévoit pour l'assurance habitation.

législation

L'article L. 122-7 du code des assurances prévoit que les contrats garantissant les dommages causés par le feu autorisent également le titulaire à garantir l'assuré contre les effets du vent causés par les tempêtes, les ouragans et les cyclones pour la production de biens soumis à ces contrats.

L'ampleur des dommages liés à l'activité éolienne relève donc de la garantie tempête, et non du système de compensation des catastrophes naturelles, à l'exception des effets du vent provoqué par un événement cyclonique, pour lesquels le vent a atteint en moyenne 145 km / h en 10 minutes ou 215 km / h en rafales, qui relèvent de ce programme (réponse ministérielle publiée dans Joan le 9/12/08).

Dommages couverts

Les conditions d'assurance sont précisées dans le contrat d'assurance. En général, les dommages couverts par la garantie tempête doivent résulter d'une intensité de vent anormale (généralement supérieure à 100 km / h). Pour s'assurer que cette condition est remplie, les assureurs peuvent demander un certificat à la station météorologique la plus proche ou vérifier si le vent a détruit d'autres bâtiments de la zone.

En cas d'intervention, la garantie couvre les dommages causés par le vent direct (tuiles dentelées …), mais aussi résultant d'un objet projeté par le vent (un arbre tombant sur le toit ou la façade de la maison par exemple). Sauf indication contraire, certains biens ne sont pas couverts par la garantie: constructions légères, panneaux solaires, volets roulants, gouttières …

Jardins, arbres et clôture

En cas de tempête, les vents peuvent particulièrement affecter les jardins, les arbres ou les clôtures. Dans la plupart des contrats, ces biens ne sont pas couverts par des garanties couvrant les dommages aux biens. Cependant, certains contrats de logement à haut risque peuvent parfois offrir ce type de protection optionnelle que vous pouvez obtenir gratuitement.

Arbre qui tombe

Après une tempête, les arbres qui tombent sont la propriété d'un voisin et les dommages qu'ils peuvent causer sont un cas courant et problématique. La nature du régime de responsabilité applicable varie selon la situation.

Force majeure

La responsabilité du propriétaire de l'arbre n'est pas engagée lorsque cet automne est un cas de force majeure, c'est-à-dire un événement imprévisible, externe et irrésistible. Pour se prémunir contre la remise en cause de sa responsabilité, le propriétaire des arbres doit certifier leurs soins réguliers pour prouver que la chute des arbres était totalement imprévisible.

En cas de force majeure, l'assureur du voisin sera responsable de l'indemnisation des biens endommagés par l'arbre tombé dès que les biens en question seront couverts par une assurance.

Devoirs d'un voisin

À l'inverse, à moins que le propriétaire de l'arbre n'ait pris des précautions particulières en fonction de l'état de l'arbre en question, la force majeure ne peut être invoquée. Dans ce cas, le devoir du propriétaire de l'arbre est "gardien des choses".

L'indemnisation des dommages est soumise à une assurance responsabilité civile (dommages causés à des tiers), à condition que son assurance couvre les arbres des biens assurés. Le propriétaire d'un arbre ne peut être dégagé de sa responsabilité que s'il prouve la nature du cas de force majeure à l'origine de la chute de l'arbre, le caractère unique de l'événement climatique qui se produit, certifiant les bons soins et la protection des arbres.

Crédit photo: 123RF – saranya2908

Mis en œuvre en collaboration avec des spécialistes juridiques et financiers sous la direction d'Eric Roig, diplômé d'HEC

Assurance: dommages dus au vent ☏ Qu’est ce que l’assurance santé ?
4.9 (98%) 32 votes