A Limoges comme ailleurs, il n'est pas si facile d'obtenir ou de changer de lunettes malgré de nouvelles mesures ® Devis Santé

En France, la garantie maladie complémentaire (AMC), et pourquoi pas complémentaire santé, est un système d’assurance maladie qui complète celui de la Sécurité sociale en intervenant d’un complément de remboursement des soins. Cette assurance complémentaire est admettons obligatoire, sous forme d’assurance-groupe dans toutes les entreprises, ou d’activité, mettons facultative et souscrite volontairement en l’assuré auprès d’une compagnie d’assurance ou d’une mutuelle. Il a alors le choix entre plusieurs formules de garanties complémentaires correspondant à des prestations différentes pour des somme variables.

Dans le langage courant, les certains ou les média parlent de « mutuelle » pour désigner les prestataires offrant une complémentaire santé à adhérents. Toutefois, il est un pléthore de langage, le terme « mutuelle » étant juridiquement protégé. Une “mutuelle” se distingue des compagnies d’assurances classiques car il est une société de personnes (versus société de capitaux), elle est à but non lucratif (contrairement aux compagnies d’assurances) et son conseil d’administration est composé de représentants des adhérents (et non d’actionnaires). Les mutuelles font partie de l’économie sociale et solidaire.

«C'était tout simplement horrible sur le plan administratif», explique Thibaut Jallet, directeur du magasin Voir Voir à Limoges. Le reste de la redevance zéro pour les soins optiques début janvier 2020. Ce n'était pas sans difficultés. Et ils ne sont pas entièrement résolus.
"L'assurance maladie était prête, les opticiens attendaient également longtemps à l'avance", explique ce spécialiste. Ce sont des polices complémentaires de santé, mutuelles et d'assurance qui n'étaient pas tout. "

Pas de réponse aux devis

Plus précisément, les gâchis étaient liés à l'offre dans le panier B (avec un prix gratuit), pas à celle du panier A à laquelle 100% de santé se rapporte (voir détails ci-dessous). Le devis analysé par le logiciel a été rejeté. "Par exemple, il nous a dit que le code n'existe pas. "
"Habituellement, lorsque vous faites un devis, vous connaissez tout de suite le montant du remboursement", confirme un autre opticien de Limoges Florent Brouard du Centre Optique. Cela n'a pas fonctionné là-bas. Nous avions même des montants incorrects et nous n'avons donc pas pu en informer le client. "

Les opticiens se réfèrent aux plateformes externes de gestion des paiements (au nombre de cinq qui couvrent le marché complémentaire) elles-mêmes s'appuient sur les informations des mutuelles et des compagnies d'assurance pour assurer un taux de rendement.

"Ces prestataires n'ont tout simplement pas répondu", poursuit Thibaut Jallet. Certains ont même clôturé la journée pour mettre à jour leur système informatique, intégrer les fichiers livrés en temps opportun et les rattraper, et ainsi rattraper leur retard. Certains fichiers ont dû être saisis à nouveau deux ou trois fois avant de recevoir une réponse … "

Outre les conséquences de l'entrée en vigueur de la valeur résiduelle de la charge zéro, un changement de nomenclature (codes identifiant le type de verres) a perturbé ce début d'année. Pour ajouter de la confusion, ajoutez une diminution du remboursement des cadres dans le panier B, de 150 EUR à 100 EUR.

"Impossible d'informer le client"

Résultat: "des clients et des fichiers perdus en attente de traitement pendant deux à trois semaines", note Florent Brouard.
"Nous avions des lunettes immobilisées dans le magasin lors de la commande de verres et de courses insolites", ajoute Thibaut Jallet. Pour de nombreux opticiens, les ventes en janvier ont varié.
Au magasin Voir Voir, où environ 500 paires de lunettes de vue sont vendues chaque mois, environ 80 fichiers ont été lancés il y a trois semaines.
"Aujourd'hui, nous avons environ 40 fichiers. Les choses s'améliorent progressivement. Tout devrait redevenir normal d'ici fin mars. "

Qu'est-ce que "100% santé"?
Des lunettes qui ne vous coûtent rien? Grâce à la «santé à 100%», également appelée «charge zéro», cela est possible, mais dans un certain contexte.
À qui est-il destiné? Il existe déjà des offres pour les personnes couvertes par la protection universelle de la santé. Désormais, chacun a le droit de le faire, à condition d'avoir un contrat complémentaire responsable.
Quelle monture? Tous les magasins d'optique doivent offrir au moins 17 montures pour adultes, chacune en deux couleurs différentes ou 34 modèles, et 10 montures pour enfants en deux couleurs ou 20 modèles. Le montant ne doit pas dépasser 30 EUR.
Quels verres? Indépendamment de la correction, ils comprennent l'amincissement, le durcissement pour éviter les rayures et le traitement anti-reflet. Les options contre le bleu, le soleil ou l'anti-fouling sont exclues.
Quelles offres? Chaque magasin doit proposer l'offre zéro chargement restante qui correspond au panier A. Pour ceux qui ne trouveront pas ce qu'ils recherchent, c'est le panier B, sous réserve des conditions de retour précisées dans le contrat signé avec le supplément. Redimensionnement pour cette dernière proposition: la limite de remboursement du cadre fixée à 150 € a été réduite à 100 €. Il est possible de combiner deux offres.
Combien de fois Le reste sans frais vous permet de renouveler le cadre tous les deux ans. Jusqu'à l'âge de 16 ans, cette option est annuelle. 6 Quels autres traitements? L'optique n'est pas le seul secteur 100% santé. Les prothèses dentaires étaient également incluses. Quant aux aides auditives, l'offre d'assistance complète sera effective début 2021.

Hélène Pommier

A Limoges comme ailleurs, il n'est pas si facile d'obtenir ou de changer de lunettes malgré de nouvelles mesures ® Devis Santé
4.9 (98%) 32 votes