5 minutes RTL – Taxes: les travailleurs frontaliers qui ont payé des GSC peuvent recevoir un remboursement ☏ Devis Santé

En France, l’assurance maladie complémentaire (AMC), ou complémentaire santé, est un système d’assurance maladie qui complète celui de la Sécurité sociale en conférencier sous forme d’un complément de remboursement des soins. Cette confiance complémentaire est admettons obligatoire, sous forme d’assurance-groupe dans l’ensembles des entreprises, et pourquoi pas d’activité, soit facultative et souscrite volontairement selon l’assuré auprès d’une compagnie d’assurance ainsi qu’à d’une mutuelle. Il est alors l’élection entre plusieurs formules de garanties complémentaires correspondant à des services différentes pour des valeur variables.

Dans le langage courant, les assurés ainsi qu’à les médias parlent de « mutuelle » pour désigner les prestataires offrant une complémentaire santé à leurs adhérents. Toutefois, il est un disproportion de langage, le terme « mutuelle » étant judiciairement protégé. Une “mutuelle” se distingue des compagnies d’assurances classiques car c’est une société de personnes (versus société de capitaux), elle est à but non lucratif (contrairement aux compagnies d’assurances) et son conseil d’administration est composé de représentants des adhérents (et non d’actionnaires). Les mutuelles font partie de l’économie sociale et solidaire.

La France vient de confirmer l'exonération des cotisations de sécurité sociale pour les travailleurs frontaliers affiliés au Luxembourg. Mais attention, il ne reste que trois mois pour le remboursement.

Enfin confirmé:La France vient d'approuver l'exonération de la sécurité sociale des contribuables liés au système de sécurité sociale luxembourgeois« rapports Lorrain républicain.

La France, épinglée par la Cour de justice de l'Union européenne en 2015, se retire. Pour être plus précis, le Conseil d'État "a confirmé l'exonération de la charge sociale sur les revenus de la propriété française (revenus de l'immobilier et / ou du capital) des contribuables associés au système de sécurité sociale d'un État membre de l'Espace économique européen autre que la France, conformément à la jurisprudence de la Cour de justice de l'Union européenne"Continuez nos confrères.

Plus précisément, tous les travailleurs et les émigrants couverts par le système de sécurité sociale transfrontalière (Luxembourg, Allemagne, Belgique, Suisse, etc.) sont maintenant automatiquement libérés de leurs fonctions. CSG (Cotisation de sécurité sociale qui contribue au financement de la sécurité sociale et de l’assurance chômage de 2018) et CRDS (contribution au remboursement de la dette sociale, taxe créée en 1996 pour réduire la dette de sécurité sociale), provenant des recettes de 2018.

Veillez toutefois à remplir le formulaire 2 042C et à cocher 8SH et / ou 8SI. "Si ce n’est pas le cas, vous pouvez toujours demander aux autorités fiscales des corrections« Dit-il Lorrain républicain.

RETOUR AVEC INTERET

Une attention particulière est également accordée aux travailleurs frontaliers intéressés jusqu'au 31 décembre 2019 réclamer un effet rétroactif. Étant donné que l'exonération s'applique non seulement aux revenus de 2018, cela s'applique également à 2015-2017 (mais en France, le délai de plainte est de trois ans. Par conséquent, si aucune demande n'a été soumise auparavant, le remboursement ne peut pas s'appliquer uniquement aux années 2016, 2017 et 2018). .

Tout contribuable qui a soumis une demande en fournissant les pièces justificatives requises le montant total des sommes facturées sera remboursé aussi bien intérêts moratoires.

Pour plus d'informations, le département des finances publiques de la Moselle a créé une adresse électronique: ddfip57@dgfip.finances.gouv.fr.

5 minutes RTL – Taxes: les travailleurs frontaliers qui ont payé des GSC peuvent recevoir un remboursement ☏ Devis Santé
4.9 (98%) 32 votes