"100% santé" comment ça marche? ☏ Pourquoi prendre une assurance santé ?

A qui se fortune la mutuelle santé pour particulier ?
Chacun souscrire à une complémentaire santé, quels que soient son âge et sa situation. Si certaines individus profitent d’une mutuelle d’entreprise, d’autres choisir de souscrire à une couverture santé à titre individuel ou bien familial. Il existe aujourd’hui une pléthore d’offres qui proposent des garanties plus et pourquoi pas moins étendues par rapport à vos besoins votre revenu : Avenir Mutuelle vous présente légitimement un choix de complémentaires destiné à apporter des réponses à toutes les attentes, à celle des seniors à la retraite comme à ceux des jeunes débutant leur carrière.

Qu’est-ce qu’une mutuelle pour particulier ?
Si vous recherchez la meilleure des mutuelles pour particulier, encore faut-il savoir ce qui caractérise une “bonne” persuasion santé. Son enchère doit bien entendu coller à votre budget, afin que votre mutuelle ne pèse pas trop lourd dans votre balance financière. Et, surtout, la complémentaire pour particulier doit être ajustée à vos désirs en termes de santé : si vous devez régulièrement recevoir des soins, et s’ils sont coûteux, il sera primordial de sélectionner une conviction capable de vous rembourser suffisamment. A l’inverse, dans l’hypothèse ou vos débours de santé sont faibles (ce qui est couramment le cas chez les plus jeunes), une assurance aux garanties plus basiques pourra suffire, pour des cotisations plus faibles.

La bonne mutuelle pour particulier est donc celui qui vous couvre le mieux parmi rapport à vos objectifs (frais dentaires, optiques, d’hospitalisation), de sorte que, en cas de dépense, vous puissiez être remboursé au premier taux.

Le "reste à zéro charge" pour certaines prothèses dentaires et lunettes est entré en vigueur début 2020. Comment configurer l'appareil sur le terrain? Rapport des professionnels vénitiens.

A partir du 1er janvier, la réforme «100% santé» a franchi une large étape avec le remboursement, qui peut être complet pour l'optique et certaines prothèses dentaires. Cet appareil «reste à zéro» est ouvert à tous, sans condition de revenu. Seule obligation: être couvert par une mutuelle complémentaire dite "responsable", ce qui est le cas pour 95% de la population.

Si de nombreux opticiens en France ont fait part de leurs réticences après l'échec de la mise en place de l'appareil, notamment de graves problèmes informatiques, Alexandre, le gérant du magasin Vény Optique chez Minguettes, se dit plutôt satisfait. "Nous jouons à ce jeu. Nous proposons des verres minces anti-reflets, résistants aux rayures, totalement adaptés aux pathologies de nos clients avec tous les patchs. Nous proposons également une large sélection de montures "made in France". Nous parlons systématiquement de ce nouvel appareil avec nos clients. Certains le connaissent déjà. "

Limites optiques

Pour Patrick, le gérant de la boutique Vision Plus en centre-ville, le reste à zéro frais est un pas en avant, mais cela ne change pas fondamentalement la situation: "Je fais ce travail depuis plus de 40 ans. Nous avions déjà des forfaits bon marché pour les gens qui ne pouvaient pas se le permettre. Parfois, nous avons également effectué des paiements. La santé à 100% est intéressante car elle vous donne de la flexibilité dans l'offre: vous pouvez mélanger une monture qui n'est pas remboursée à 100% avec des verres sans frais, ou vice versa. "

Pourtant, l'appareil a ses limites. Si le client choisit un cadre "dans le panier", c'est-à-dire plus exclusif, le retour est limité à 100 euros, au lieu de l'ancien plafond de 150 euros. Et dans le cas des verres, l'offre est divisée en deux parties: d'une part, les verres dits «Classe A», sans surcoût, avec traitement anti-reflet de base; d'autre part, "classe B", c'est-à-dire un panier gratuit qui donne accès à des technologies plus sophistiquées et plus chères contre la lumière bleue ou les UV. Les opticiens conseillent donc à leurs patients de s'informer davantage auprès de leurs mutuelles.

Restrictions cosmétiques chez le dentiste

Pour les dentistes, le panier 100% santé ne couvre que certains modèles de prothèses dentaires – couronnes et bridges – selon l'emplacement de la dent à traiter. Il s'agit d'une limitation esthétique car les couronnes en céramique sont réservées aux dents visibles. Dans le cas de dents invisibles, les patients doivent se contenter de prothèses métalliques.

Enfin, en ce qui concerne les aides auditives, elles sont déjà légèrement mieux remboursées à partir de 2019, et leur rendement total est attendu en 2021. A partir de cette date, l'acoustique des aides auditives, comme leurs dentistes et opticiens, devra proposer un devis intégrant l'offre bénéficier d'un remboursement intégral des mutuelles.


SOINS DE LIBÉRATION

• Une personne sur six abandonne les prothèses dentaires en raison de leur coût
• Seulement 35% des personnes malentendantes sont jumelées, le reste coûte en moyenne 850 euros par oreille.
• En ce qui concerne les lunettes, 27% des Français disent renoncer à pousser la porte de l'ophtalmologiste.


CHOISIR UFC-QUE SIGNIFIE LA CROISSANCE DES ACCORDS MUTUELS

Le gouvernement a assuré que l'entrée en vigueur de "100% santé" n'affecterait pas les prix des suppléments. L'étude de l'UFC-Que Choisir prouve tout le contraire. Pour estimer l'inflation à la consommation en 2020, l'UFC-Que Choisir a lancé un appel à commentaires sur la collecte des notifications de maturité en 2019 et 2020. Ainsi, près de 500 contrats peuvent être examinés auprès de 86 organisations complémentaires différentes. Cette importante base de données souligne que l'inflation médiane est de 5% en 2020, soit bien au-dessus de 3% annoncée par certains spécialistes et plus qu'en 2019 (+ 4%). Parmi les grandes familles de santé complémentaire, les mutuelles sont les moins inflationnistes (+ 4,6%), devant les compagnies d'assurance (+ 4,9%), tandis que les institutions fournissant des services médicaux augmentent la médiane de 9%. Dans le cas des contrats examinés, pour 20%, qui ont le plus augmenté, le surcoût a été supérieur à 150 euros par an pour l'assuré.






"100% santé" comment ça marche? ☏ Pourquoi prendre une assurance santé ?
4.9 (98%) 32 votes