VITH – Intégrité et transparence dans le secteur des produits thérapeutiques ☏ mutuelle santé entreprise

Quels éléments jouent sur le tarif d’une conviction pro ?
Plusieurs critères vont avoir un impact sur le coût d’une espoir professionnelle, parmi lesquels le danger possible que vous représentez pour l’assureur. Ainsi vont être pris en compte dans le tarif :

la taille de l’entreprise et sa forme juridique. Ainsi, une entreprise unipersonnelle ainsi qu’à un auto-entrepreneur bénéficieront d’un tarif réduit, risques à couvrir sont moindres.
le chiffre d’affaires de l’entreprise. En effet, un chiffre d’affaires important représente un risque supplémentaire que la compagnie d’assurance va rendre sur ses prix
le secteur d’activité de l’entreprise. Une entreprise travaillant a l’intérieur du secteur des services est au contraire exposée à des risques moins décisifs qu’une société du domaine du bâtiment ainsi qu’à de la chimie
le nombre de garanties et leur étendue. Plus elles seront nombreuses et couvrantes et plus le tarif existera important.
Combien paiera un auto-entrepreneur pour son sûreté pro ?
Le coût de l’assurance pro pour un auto-entrepreneur varie en fonction du chiffre d’affaires, du secteur d’activité. Mais attention ! Selon métiers, plusieurs garanties sont obligatoires comme le de la garantie décennale bâtiment pour sociétés du BTP.

Ainsi un auto-entrepreneur pourra souscrire garanties suivantes (montant minimal) :

responsabilité civile : 100 euros parmi an
protection juridique : 100 euros pendant an
complémentaire santé : 200 euros selon an
toupet perte d’exploitation : 300 euros dans an
multirisque pro : 400 euros selon an
garantie décennale bâtiment : 600 euros par an

Quid du évaluation de l’assurance pour quelques exercice ?
Voici quelques fourchettes de prix pour des toupet professionnelles particuliers :

Pour une entreprise individuelle, le chiffre d’affaires moyen, le secteur d’activité et le taux le montant le pourcentage de garanties souscrites auront un impact sur le tarif de l’assurance professionnelle. Ainsi les prix peuvent aller de 100 à 1000 euros chez an
Pour une fermeté profession libérale, en plus de l’activité exercée et garanties choisies, le nombre de collaborateurs et l’occupation d’un local professionnel pourront également jouer sur les cotisations. Les tarifs moyens vont de 90 à 500 euros annuels
Pour une sûreté agricole, la taille de l’exploitation sera également prise en compte. Le coût moyen d’une confiance couvrant tant l’exploitation que le matos s’élève à presque 2000 euros selon an

Ce Q&R répond à vos questions sur la nouvelle ordonnance sur l'intégrité et la transparence des produits thérapeutiques (VITH) et vous montre ce que vous devez faire pour vous conformer à ce nouveau règlement.

1.Qu'est-ce que VITH?

VITH est l'abréviation de l'Ordonnance allemande sur l'intégrité et la transparence des produits thérapeutiques (en allemand: Verithnung über die Integrität und Transparenz im Heilmittelbereich, en bref: VITH; nous continuerons d'utiliser l'abréviation allemande dans ce document).

Cette ordonnance réglemente les avantages financiers pour les professionnels de la santé (HCP), notamment ceux liés à la promotion ou à la vente de produits thérapeutiques. En termes de gain financier, l'ordonnance prend en compte trois principes de base: l'intégrité, la transparence et l'obligation de transférer les prestations aux caisses maladie. L'ordonnance est entrée en vigueur en 2020. 1er janvier

2. Qu'est-ce qui a changé?

VITH impose de nouvelles obligations sur la transparence des produits thérapeutiques. Toutes les remises doivent être enregistrées sur les factures et les états financiers de l'acheteur et du vendeur. Les obligations de transparence s'appliquent à la fois aux médicaments et aux dispositifs médicaux, à l'exception des dispositifs médicaux de classe I. Les obligations de transparence s'appliquent notamment aux médicaments en vente libre (OTC sauf pour la catégorie E).

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) est désormais responsable de l'application de la réglementation sur les prestations indues dans le domaine de la thérapie HCP. Ainsi, l'autorité compétente est la même que celle chargée de fixer et d'évaluer périodiquement le prix de remboursement du médicament.

Les obligations de transparence donnent à l'OFSP le droit de demander certaines informations et documents aux fournisseurs et acheteurs de produits thérapeutiques et obligent HCP à répercuter les remises et autres avantages sur les compagnies d'assurance maladie.

3. Qu'est-ce qui est resté le même?

L'interdiction de payer pour une ordonnance ou un médicament en vente libre (POM) est inchangée. Dans le passé, cependant, cette interdiction était plus large et visait les médicaments en vente libre. L'interdiction de payer pour la prescription ou la prescription de POM n'empêche pas la coopération entre l'industrie et les médecins ou les pharmaciens. Par exemple, VITH explique quand les frais de service sont autorisés et quelles conditions doivent être remplies.

4. À qui s'applique-t-il?

VITH s'applique aux professionnels de la santé et aux organisations qui emploient des professionnels de la santé, ainsi qu'aux fabricants et aux grossistes de produits thérapeutiques.

Alors que les obligations d'intégrité ne s'appliquent qu'aux médicaments sur ordonnance, les obligations de transparence sont plus larges et s'appliquent aux dispositifs médicaux. L'obligation de répercuter les remises et autres avantages sur les compagnies d'assurance maladie s'applique également aux laboratoires médicaux dans la mesure où leurs services sont remboursés par la loi fédérale sur l'assurance maladie (KVG). L'obligation de transférer les rabais s'applique également aux allocations accordées aux laboratoires médicaux et aux instituts de radiologie, ainsi qu'aux allocations accordées au HCP.

5.Qu'est-ce que HCP par VITH?

Selon VITH, HCP est toute personne qui, dans le cadre de son activité professionnelle, peut prescrire, acheter, fournir, délivrer ou administrer un médicament thérapeutique. Ainsi, un VSP sous VITH peut être membre de la profession médicale, dentaire ou pharmacienne.

6. Qu'est-ce qui est interdit sous VITH?

En général, VITH interdit les avantages indus pour les professionnels de la santé associés aux produits thérapeutiques. Les avantages incorrects peuvent être en espèces, en quasi-espèces ou en nature.

7.Quand les remises sont-elles inacceptables?

Bien que les remises en nature soient toujours interdites, les remises financières sont autorisées tant qu'elles n'affectent pas les choix de traitement. Cela nécessite que le médicament soit délivré ou distribué dans les cas où le traitement pharmaceutique est inapproprié, ou si le médicament est prescrit ou distribué en excès ou à la place d'un médicament plus approprié.

8.Quelles remises sont autorisées?

Les remises et remises financières sont autorisées. En revanche, les remises en nature ne sont pas autorisées. Cela s'applique aux produits livrés en plus grandes quantités que la facture réelle. Il est également interdit de vendre des échantillons d'emballages fournis par le fabricant.

9.Quelle est applicable aux soins ambulatoires?

Dans le secteur ambulatoire, les remises doivent être divulguées de manière transparente et transmises aux compagnies d'assurance. Les hôpitaux doivent donc veiller à ce que le coût du remboursement soit réduit conformément aux remises. Cela nécessite des méthodes de facturation et des systèmes de tarification différents dans les secteurs ambulatoire et hospitalier, en particulier lorsque les deux secteurs sont achetés conjointement.

10. L'obligation de transférer les remises s'applique-t-elle à l'unité hospitalière?

Non. Les règles de divulgation et de transparence dans le secteur hospitalier ont été assouplies. Si les remises sont déjà incluses dans un tarif de service hospitalier d'urgence, tel que le tarif de groupe diagnostique (DRG), elles ne doivent pas être divulguées séparément.

11. Y a-t-il d'autres exceptions?

Oui, en plus du secteur hospitalier hospitalier, il existe des exonérations de tarifs forfaitaires pour les services médicaux. Par exemple, dans le cas des modèles de soins gérés, les remises n'ont pas besoin d'être divulguées séparément.

12.Que doit faire un pharmacien ou un hôpital si on lui offre un rabais?

Le pharmacien ou l'hôpital doit d'abord savoir s'il y a une remise. Si la remise est autorisée, elle doit être répercutée sur les compagnies d'assurance.

13.Comment est-il évalué s'il y a une remise?

Les médicaments couverts par l'assurance maladie obligatoire, en particulier pour les médicaments énumérés, bénéficient en tout état de cause d'une réduction si le prix effectivement payé est inférieur au prix départ usine. Tous les autres médicaments et appareils médicaux sont réduits si le prix est inférieur à ce qui est disponible habituellement payé ("prix standard"). En l'absence de réglementation des prix des médicaments non spécifiés, l'évaluation est principalement basée sur les informations fournies par le fournisseur ou le fabricant, telles que la liste de prix du fabricant.

14. Avez-vous toujours besoin de passer des rabais?

Non. Si HCP fournit des services de valeur égale liés aux remises en question, ces remises (fonctionnelles / marchandises) ne doivent pas être transférées. Par exemple, si HCP assume certaines tâches logistiques pour un fabricant ou un grossiste, il y a un cas. Un autre exemple est celui des remises de remboursement anticipé pour des périodes de paiement plus courtes.

De plus, VITH prévoit désormais que les professionnels de la santé peuvent conserver certains des rabais. Bien que la plupart des remises doivent encore être répercutées sur les compagnies d'assurance, le reste peut être utilisé pour financer des projets visant à améliorer la qualité des soins et inclure des programmes gérés au niveau national gérés par le Fonds suisse pour la sécurité des patients ou tout autre programme de qualité . organisation de développement en Suisse.

15.Quelles sont les conditions de maintien des remises?

Pour parvenir à un accord, il est nécessaire de conclure un contrat avec les compagnies d'assurance concernées partiel maintenir des rabais. De tels accords devraient être conclus principalement entre les associations professionnelles de partenaires de haute santé et les compagnies d'assurance. Cependant, les hôpitaux individuels ou les réseaux de médecins ont également la possibilité de conclure de tels contrats avec des compagnies d'assurance pour appliquer des remises afin d'améliorer la qualité du traitement.

16.Est-il permis d'inviter des professionnels de la santé au déjeuner ou à d'autres repas?

Oui, à condition que le coût ne dépasse pas 100 CHF par personne et repas. De plus, l'invitation doit être utilisée pour échanger des informations médicales ou étudier. Les échanges doivent être documentés et enregistrés. Peu importe que l'invitation soit pour le déjeuner ou le dîner.

17.Les cadeaux personnels sont-ils autorisés?

Non. Seuls les cadeaux liés à l'exercice d'un médecin ou d'un pharmacien sont autorisés. Ces dons ne doivent pas dépasser 300 HCF par an HCP. VITH exige que les cadeaux soient liés à la profession de médecin ou de pharmacien ou qu'ils profitent directement aux patients. Selon les directives de l'OFSP, c'est le cas d'un cheval ou d'un distributeur d'eau pour la salle d'attente. Le saumon fumé pour Noël, un bouquet de fleurs ou une bouteille de vin sont interdits car ils sont bénéfiques pour HCP personnellement.

18. Les dons ou subventions pour la formation et la recherche sont-ils autorisés?

Oui, le soutien financier aux hôpitaux ou aux cliniques universitaires est autorisé. Ces institutions soutiennent la contribution de tiers en finançant des projets de recherche, de formation et d'infrastructure. Il doit y avoir un document écrit indiquant clairement le but du don. Les dons ne peuvent pas être combinés avec la prescription ou la prescription.

19. Y a-t-il des contributions autorisées à la formation médicale postdoctorale et à la formation médicale continue?

Oui, les contributions au doctorat et à la formation médicale continue sont autorisées à condition que le HCP apporte une contribution financière appropriée. La contribution est suffisante si le HCP couvre au moins un cinquième du coût d'une maîtrise en médecine et au moins un tiers du coût de la formation médicale continue. Il est interdit d'indemniser le temps que HCP assiste à l'événement, d'offrir des programmes sociaux de luxe ou de contribuer aux dépenses des accompagnants.

20.Le HCP peut-il être rémunéré pour sa participation aux conseils consultatifs?

Oui, à condition que la rémunération soit raisonnable et proportionnée à la valeur des services effectivement fournis par le médecin. L'étendue des services doit être définie par le conseil consultatif ou l'accord de conseil. Le système tarifaire suisse des médecins (TARMED) indique si un taux horaire est approprié. L'engagement ne devrait pas être une incitation à recommander ou prescrire, vendre ou prescrire un produit thérapeutique particulier.

21.Quels services ne peuvent pas être remboursés?

Les services rendus par VST dans son propre intérêt ou qu'il est légalement tenu de fournir peuvent être gratuits. HCP, par exemple, ne peut être indemnisé pour avoir rempli son obligation légale de diligence. Il est également inacceptable de payer pour des services qui sont déjà remboursés ailleurs (par exemple TARMED, LoA).

22.Quelles sont les responsabilités de la personne responsable?

Les fabricants et distributeurs de médicaments ou de dispositifs médicaux doivent désigner une personne de contact pour assurer la liaison avec l'OFSP. Les responsabilités de la personne responsable comprennent l'obligation pour le fabricant ou le distributeur concerné de conserver pendant au moins 10 ans tous les accords avec les établissements et organisations de santé concernés et de conserver les noms de tous les établissements et organisations de santé qui en ont bénéficié. La personne responsable doit fournir les documents et informations demandés à l'OFSP sur demande. La personne responsable n'assume aucune responsabilité personnelle quant à la conformité de l'entreprise au VITH.

Ces obligations de nomination d'une personne responsable sont également des médiateurs, tels que les pouvoirs adjudicateurs du groupe pharmaceutique ou les organismes de santé (HMO).

VITH – Intégrité et transparence dans le secteur des produits thérapeutiques ☏ mutuelle santé entreprise
4.9 (98%) 32 votes