Sécurité sociale au Japon ☎ assurance entreprise

Qu’est-ce que l’assurance prostituée ?
L’assurance responsabilité civile professionnelle (RC Pro) est un type d’assurance qui couvre préjudices matériels ou bien corporels provoqués selon un action professionnel, que ce admettons sur votre lieu de travail et pourquoi pas lors d’une mission.

Elle prend en charge causés à des tiers, qu’ils soient liés chez une relation contractuelle (clients, partenaires, fournisseurs) et pourquoi pas non et garantit :

corporels ;
matériels ;
immatériels.
Cette formule très complète permet aux maçon de regrouper différentes persuasion en une seule. Elle offre des garanties mais aussi des choix complémentaires que chacun souscrire selon caractères de sa profession. En effet, chauffeur de taxi, boulanger ou pharmacien ne sont pas soumis aux mêmes risques et n’ont ainsi pas mêmes besoins.

Qui est concernée selon l’assurance pro ?
L’assurance prostituée n’est pas obligatoire sauf pour les savoir-faire réglementées ainsi qu’à libérales telles que :
avocats ;
huissiers ;
agents immobiliers ;
architectes ;
expérience médicales ;
comptables ;
agents généraux d’assurance ;
ouvrier du bâtiment.
Que couvre l’assurance professionnel ?
L’assurance responsabilité civile professionnel prend en charge l’indemnisation des troisième en cas d’accident causé dans :

une erreur ;
une faute ;
une aplomb ;
une négligence ;
l’un de vos employés ainsi qu’à sous-traitants ;
vos locaux ;
un animal vous appartenant ;
votre matériel professionnel.
Notez que l’assurance professionnelle couvre aussi votre activité et vos biens experts en cas d’incendie, de dégât des eaux, de catastrophe naturelle, de vol mais également de vandalisme.



Sécurité sociale au Japon

La sécurité sociale au Japon comprend les retraites, la santé, le chômage et l’indemnisation des accidents du travail.

Les cotisations de sécurité sociale sont déduites du salaire mensuel de l'employé. Les cotisations de retraite et de santé sont calculées en pourcentage du "salaire standard". Le salaire standard est déterminé en prenant la rémunération moyenne des trois mois précédents et sa moyenne sur la base d'un tableau des salaires standard indiquant un taux forfaitaire appelé salaire standard pour tout salaire de la même catégorie. Le salaire standard est le cap. Le salaire de retraite standard maximum est de 620 000 yens et de 1 390 000 yens pour la santé. Les primes d’assurance chômage et accident sont calculées en pourcentage de la rémunération réelle et non en tant que rémunération standard.

Assurance pension

Tous les résidents contribuent à l'assurance pension. Les étudiants, les indépendants et les chômeurs âgés de 20 à 59 ans paient une contribution forfaitaire de 16 410 yens par mois. Cette prime est revue tous les mois d’avril et est déterminée par des facteurs tels que la volatilité des prix et l’indice des gains réels. Les employés rémunérés de moins de 70 ans paient un pourcentage de leur salaire standard. À partir de 2017 Septembre La prime salariale pour les travailleurs salariés est de 18,30%, payée pour moitié par l’employeur et pour moitié par le salarié.

Des prestations de pension sont versées lorsque la personne assurée a 65 ans et a cotisé au régime depuis au moins 10 ans. Le montant de la prestation dépend de la contribution individuelle.

Les travailleurs non japonais qui vivent et travaillent au Japon depuis moins de 10 ans peuvent demander une pension nationale forfaitaire à leur départ du Japon et ne sont plus éligibles pour les prestations de retraite japonaises. Toutefois, cela ne s'applique qu'aux personnes qui sont assurées depuis au moins six mois par une assurance pension pour les employés. La demande doit être envoyée dans les deux ans qui suivent la sortie du Japon.

Les employeurs paient une prime d'allocation pour enfant (0,29%) avec une prime de pension. Cette prime finance un programme gouvernemental offrant des prestations parentales aux personnes vivant avec des enfants.

Assurance maladie et assurance dépendance

L’assurance maladie offre une couverture médicale à tous les résidents assurés et l’assurance soins de longue durée fournit des prestations de soins aux personnes âgées. Il offre également des avantages en cas d'accouchement, de traumatisme, de maladie et de décès. L’assurance maladie nationale couvre les résidents non rémunérés de moins de 75 ans. L’assurance maladie des employés couvre les employés salariés jusqu’à 75 ans et les personnes à leur charge jusqu’à 75 ans. Les personnes assurées non payées et indemnisées à partir de 75 ans sont assurées.

L’assurance maladie nationale et santé couvre 70% des frais médicaux des moins de 70 ans et de 70 à 74 ans pour un salaire standard de 280 000 yens ou plus. Alternativement, le gouvernement couvre 80% des frais médicaux des 70-74 ans avec un salaire standard inférieur à 280 000 yens et des plus de 75 ans. Si le total des frais médicaux mensuels du ménage dépasse le montant maximal, le montant excédentaire sera remboursé. . Le montant maximum est déterminé en fonction de l’indemnisation et de l’âge de la personne assurée (tableau 1).

Comme les pensions, les primes d’assurance maladie des employés sont calculées sur la base d’un salaire standard. Le pourcentage dépend de la préfecture enregistrée de l'employeur et peut varier de 9,63% (Niigata, actuellement le plus faible) à 10,61% (Saga, actuellement le plus élevé); Le taux de Tokyo est de 9,90%, payé pour moitié par l'employeur et pour moitié par l'employé. Les personnes âgées de 40 à 64 ans reçoivent une prime supplémentaire de 1,57%, à l'exclusion de l'assurance maladie, et sont payées à la moitié par l'employeur et par l'employé. Les contributions nationales à l'assurance maladie sont basées sur le revenu de l'année dernière et le nombre de membres de la famille.

Assurance chômage

L'assurance-chômage prévoit des allocations de chômage ainsi que des congés parentaux et familiaux.

La durée des prestations de chômage dépend de l'âge, du motif de la cessation et de la période de paiement des cotisations d'assurance chômage (tableau 2). Le délai de carence pour le versement de la première prestation est de quatre semaines en cas de licenciement par l'entreprise et de pas plus de trois mois en cas de licenciement volontaire. L'indemnité est versée mensuellement si la personne peut prouver qu'elle recherche activement du travail.

Le montant de l'allocation de chômage est déterminé en divisant le montant total de l'allocation versée par 180 par 6 mois avant la fin du contrat. Le montant des indemnités journalières que vous recevez est plafonné. Il est déterminé par l'âge de la personne. Pour les personnes âgées de 29 ans et moins, le plafond est de 6750 yens. Les âges de 30 à 44 ans sont de 7 495 yens, de 45 à 59 yens de 8 250 yens et de 60 à 64 yens de 7 083 yens.

Par exemple, une personne âgée de 30 à 44 ans qui a quitté son emploi et qui gagne 5 000 000 yens par an recevra 90 jours de prestations de chômage et son indemnité totale sera de 674 550 yens.

Les représentants des administrateurs ne sont pas éligibles à cette assurance car ils ne sont pas couverts par un contrat de travail mais par un contrat de service. Les administrateurs du conseil d'administration ne sont pas non plus éligibles, mais les administrateurs qui travaillent en même temps que des employés (généralement un employé de rang supérieur ayant des responsabilités telles qu'un chef de département). Le taux de cotisation varie selon le type d’employeur et l’employeur paie un pourcentage plus élevé que l’employé. Si l'employeur exerce un commerce "général", c'est-à-dire qu'il ne s'agit pas d'une industrie agricole, forestière, de la pêche, du saké ou de la construction, il paiera une prime de 0,60% et l'employé 0,30%.

WCompensation d'orchestre en cas d'accident Les assurances

L'assurance-accidents fournit à l'employé une indemnité pour soins médicaux pour les accidents du travail et des accidents de trajet, la maladie et le décès, ainsi qu'une compensation pour le congé de maladie de plus de 4 jours non payé.

Les administrateurs sont soumis à la même règle que l'assurance-chômage, mais les administrateurs représentants et les administrateurs ont deux possibilités. Une solution consiste à demander une admission spéciale, qui est soumise à plusieurs exigences, telles que le type d'industrie et le nombre d'employés. La deuxième solution consiste à obtenir l’assurance chômage en tant que directeur qui est également employé en tant qu’employé. Les administrateurs ne sont pas éligibles à l'assurance chômage et ne s'appliquent donc pas à cette seconde méthode.

Les cotisations sont payées par l'employeur. Le coût dépend du type d’employeur et peut aller de 0,3% à 10,3%. Les industries habituelles sont la finance, les assurances et l’immobilier (0,3%), l’entreposage et la sécurité (0,7%) et le commerce de gros et de détail, la restauration et l’hébergement (0,4%).

Les employeurs paient une prime supplémentaire de 0,002% pour l'assurance amiante afin de financer les réclamations relatives à la santé liées à l'amiante.

Caisse privée de santé et de retraite

Alors que la plupart des employeurs souscrivent à une assurance maladie publique, les employeurs du même secteur peuvent créer leur propre assurance maladie privée pour leur groupe de sociétés. L'inscription à une assurance maladie privée comporte davantage d'avantages, tels que des primes moins élevées et des avantages plus élevés pour un traitement à long terme. Les employeurs peuvent également adhérer à un fonds de pension qui augmente les prestations de retraite des employés à l’âge de la retraite.

Gestion de la sécurité sociale

HTM divise la gestion de la sécurité sociale en 36 types de masse salariale (tels que le changement de salaire, le changement de charge, le paiement de bonus ou la délocalisation de l'entreprise). Dix-neuf de ces événements nécessitent une documentation dans les statuts.

Il y avait 14 documents relatifs à la santé, 24 pour la retraite, 17 pour les indemnités de chômage et d'accident et 3 pour les normes du travail. Lorsque des fournisseurs de soins de santé privés sont utilisés, les documents soumis au service des pensions doivent également être fournis séparément au fournisseur de soins de santé privé, et ces 38 formulaires sont uniques pour chaque fournisseur privé.

Tableau 1: Frais médicaux mensuels maximum

Âge Catégorie de revenus Max. Frais médicaux mensuels

(Frais hospitaliers + ambulatoires)

Frais ambulatoires Tarif forfaitaire réduit *
69 ans et moins Le salaire standard est de 830 000 yens et plus 252 600 yens
+
(total des frais médicaux 2 842 000 en) × 1
_ 140,100 yens
Salaire standard de 530 000 à 790 000 yens 167 400 yens
+
(total des frais médicaux 8 558 000 en) × 1
_ 93 000 yens
Salaire standard de 280 000 à 500 000 yens 80,100 yen
+
(total des frais médicaux 7 267 000 ×) × 1
_ 44 400 yens
Salaire standard inférieur à 260 000 yens, hors taxes de séjour 57 600 yens _ 44 400 yens
Faible revenu (libre d'impôt local) 35 400 yens _ 24 600 yens
70 à 74 Salaire standard de 830 000 yen 252 600 yens
+
(frais médicaux totaux: 842 000 yens) × 1
_ 140,100 yens
Salaires standard de 530 000 et 790 000 yens 167 400 yens
+
(total des frais médicaux 8 558 000 en) × 1
_ 93 000 yens
Le salaire standard est de 280 000 et 500 000 yens 80,100 yen
+
(total des frais médicaux 7 267 000 ×) × 1
_ 44 400 yens
Salaire standard inférieur à 280 000 yens, hors taxes de séjour 57 600 yens 18 000 yens 44 400 yens

Faible revenu

II
(local libre d'impôt)
24 600 yens 8 000 yens _
II
(Pension annuelle inférieure à 800 000 yens)
15 000 yens

* Si une personne a reçu plus de 3 avantages au cours des 12 derniers mois, un taux forfaitaire moins élevé s’applique.

Tableau 2 Recevant une période de chômage

Motif de la résiliation

Âge

La période assurée

Moins d'un an

Plus que 1 moins de 5

Plus de 5 moins de 10

Plus de 10 moins de 20

Plus de 20

Volontaire

29 ans et moins

90 jours

90 jours

120 jours

180 jours

30 à 34

90 jours

120 jours

180 jours

210 jours

240 jours

35 à 44

90 jours

150 jours

180 jours

240 jours

270 jours

45 à 59

90 jours

180 jours

240 jours

270 jours

330 jours

60 à 64

90 jours

150 jours

180 jours

210 jours

240 jours

Volontaire

Pour tous les âges

90 jours

90 jours

120 jours

150 jours

Tous les taux de prime et les valeurs numériques dans cet article sont corrects à compter de 2019. Juillet

Sources d'information: programme de paie au Japon, documents de sécurité sociale au Japon

Laisser un commentaire