Programme d'accès spécial: conseils pour les professionnels de la santé et les sponsors ® mutuelle santé entreprise

AFFILIATION D’UN SALARIÉ : COMMENT PROCÉDER ?
C’est à l’employeur de centraliser tous les documents nécessaires à l’affiliation de ses employés pour les transmettre ensuite à l’organisme complémentaire.

Pour être affilié, un salarié doit remplir une déclaration d’affiliation à laquelle être jointe différents documents :

la photocopie de l’attestation de sa carte vitale et celle de chacun membre de la famille bénéficiant du contrat (selon dispositions préparés en or contrat santé) ;
un relevé d’identité financier ou bien de caisse d’épargne.

Il quand besoin sera lui être demandé, selon la nature du contrat, de joindre :
photocopies des certificats de scolarité pour les mômes de plus de 16 ou bien tout carton justifiant de situation ;
son attestation de PACS ;
son certificat de concubinage ;
le certificat de radiation de son ancienne mutuelle daté de moins de 3 mois si le contrat santé prévoit un délai de carence.
LES MODALITÉS DE CHANGEMENT DE STATUT D’UN SALARIÉ
En cas de changement de règlement socio-professionnel d’un salarié au sein de l’entreprise, son régime de protection sociale aussi être modifié. C’est alors à l’employeur de se charger de l’ensemble des allées et venues en l’organisme d’assurance complémentaire.

RADIATION D’UN SALARIÉ : COMMENT DÉCLARER CETTE MODIFICATION ?
Lorsqu’un salarié quitte son entreprise, l’adhésion en or contrat collectif santé et/ou prévoyance desquels il bénéficiait est résiliée de plein droit. L’ancien employeur doit alors informer l’organisme complémentaire de ce départ selon écrit, dans les plus brefs délais.

Pour clôturer le dossier santé du salarié et cesser les remboursements, le salarié doit remettre sa carte de tiers payant.

Selon le raison de départ de l’entreprise du salarié, l’ancien employeur être tenu, dans le cadre de la portabilité des droits santé et prévoyance, de lui maintenir les garanties dont il bénéficiait durant la rupture du contrat de travail à titre gratuit.

Ces directives sont destinées aux professionnels de la santé et aux sponsors, qui offrent aux patients un accès à des produits thérapeutiques non approuvés (produits non répertoriés dans le registre australien des produits thérapeutiques (ARTG)) par le biais du programme d'accès spécial (SAS). Il décrit les différentes voies d'accès et les obligations réglementaires en matière de disponibilité et de fourniture de produits thérapeutiques non approuvés.

Les patients individuels ne peuvent pas demander la permission d'acheter des produits thérapeutiques non approuvés par SAS. Si vous êtes un patient, discutez avec votre médecin de la pertinence d'utiliser un produit thérapeutique non approuvé et du processus de demande d'un produit thérapeutique non approuvé en votre nom.

Plan d'accès spécial

La qualité, la sécurité et l'efficacité des produits thérapeutiques doivent être évaluées et incluses dans ARTG avant de pouvoir être fournies en Australie.

Dans les cas où les patients doivent avoir accès à des produits thérapeutiques autres que l'ARTG, la TGA administre SAS et d'autres programmes offrant un accès à des produits thérapeutiques non inclus dans l'ARTG.

SAS prévoit que chaque patient peut être importé individuellement et fourni avec un article thérapeutique non approuvé.

Avant de prescrire à ses patients, le professionnel de la santé doit examiner toutes les options de traitement appropriées disponibles sur ARTG et disponibles en Australie.

Les professionnels de santé ne doivent pas utiliser des techniques permettant d'accéder à des produits thérapeutiques non approuvés via SAS pour des essais cliniques. Les professionnels de la santé à la recherche d'un essai clinique (recherche initiée par un investigateur) utilisant un produit thérapeutique non approuvé doivent examiner les voies du CTN ou du CTX, respectivement.

Le contrôle réglementaire des essais cliniques réalisés via CTN et CTX fournit une assurance suffisante que des données fiables et de haute qualité sont collectées pour répondre à des questions scientifiques spécifiques tout en protégeant les droits, la sécurité et le bien-être des participants aux essais cliniques. .

L’infographie suivante décrit les hypothèses qu’un professionnel de la santé doit prendre en compte en priorité lorsqu’il tente d’avoir accès peu importe Article non vérifié par SAS:

  • Tous les articles thérapeutiques approuvés (enregistrés, répertoriés ou ARTG) ont été examinés et jugés cliniquement inaptes

Considérez cela
SAS
Accès

  • Il n'y a AUCUN produit refusé spécifique auquel vous avez l'intention d'accéder.
    • fondamentalement similaire à n'importe quel produit ARTG

    OU

    • si substantiellement similaire, le produit thérapeutique approuvé n'est PAS actuellement commercialisé ("commercialisé") en Australie
alors

Routes SAS

Sous SAS, un professionnel de la santé peut utiliser des articles thérapeutiques non approuvés de plusieurs manières:

  • La catégorie A est un chemin du message vers lesquels les médecins peuvent orienter les médecins vers des patients atteints d'une maladie dont le risque de décès en l'espace de quelques mois est raisonnablement probable ou qui peut raisonnablement entraîner une mort prématurée si elle n'est pas traitée tôt.
  • La catégorie B est méthode d'application qui peut être contacté par des professionnels de la santé pour des patients qui ne répondent pas à la définition de la catégorie A et pour lesquels l'article non approuvé n'est pas considéré comme ayant des antécédents d'utilisation et ne peut donc pas être contacté via SAS de catégorie C. Nécessite une lettre de confirmation TGA. jusqu'à ce que vous puissiez accéder au bien.
  • La catégorie C est un chemin du message permettre aux professionnels de la santé de fournir des articles dont on pense qu'ils ont des antécédents d'utilisation prescrits sans autorisation préalable. Les produits considérés comme ayant un historique d'utilisation défini sont indiqués dans la liste, avec leurs références et le type de professionnel de la santé autorisé à fournir ces produits conformément à leurs indications. Il existe une liste séparée de médicaments, de dispositifs médicaux et de produits biologiques:

SAS Road Review

Le tableau ci-dessous répertorie les principales fonctionnalités de chaque mode SAS.

Articles thérapeutiques disponibles via SAS

Tout produit thérapeutique non approuvé peut être fourni par la voie SAS appropriée.

SAS offre aux patients individuels l'accès à des produits thérapeutiques non approuvés dans les cas où:

  • Les patients gravement malades ont besoin d'un accès urgent et précoce à des produits thérapeutiques, notamment des produits thérapeutiques expérimentaux et expérimentaux.
  • des produits thérapeutiques ont été retirés du marché australien pour des raisons commerciales ou autres
  • Les médicaments sont initialement fournis aux patients dans le cadre d'un essai clinique, en attendant l'examen d'une demande de commercialisation
  • les produits thérapeutiques sont disponibles à l'étranger mais ne sont pas vendus en Australie

Le bien non confirmé est le bien qui est non enregistré, répertorié ou répertorié.

Coûts associés à SAS

Les applications ou notifications aux TGA ne nécessitent aucune dépense pour accéder ou fournir des produits thérapeutiques non approuvés par SAS.

Le Commonwealth ne subventionne pas le coût des produits thérapeutiques non approuvés dans le cadre du Pharmaceutical Benefits Scheme (PBS). Pour plus d'informations sur PBS, visitez le site des avantages de la pharmacie ou appelez le 1800 020 613.

Dans certaines circonstances et à sa seule discrétion, le promoteur peut fournir l’élément thérapeutique au patient sur une base humanitaire (fourniture de bienfaisance) à un coût réduit ou gratuitement.

TGA n'acceptera pas les applications qui indiquent des raisons financières pour justifier la livraison d'un article refusé. Le demandeur doit fournir une justification clinique de l'utilisation de l'article, en indiquant notamment pourquoi tout produit ARTG en Australie ne convient pas à son patient.

Dans certaines circonstances, les patients peuvent utiliser un programme d'importation personnel pour importer des produits thérapeutiques de l'étranger.

Programme d'accès spécial: conseils pour les professionnels de la santé et les sponsors ® mutuelle santé entreprise
4.9 (98%) 32 votes