Les perspectives du secteur américain de l'assurance de biens et responsabilité restent stables; "L'inflation sociale" se concentre sur les prix ◄ garantie entreprise

La mutuelle collective est les mêmes buts que la complémentaire santé individuelle : elle vise à compléter, partiellement et pourquoi pas en totalité, les dépense de santé qui ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale. Les salariés du secteur privé mais aussi leurs employeurs sont concernés pendant la mutuelle collective, autrement appelée mutuelle d’entreprise ou bien mutuelle de groupe.

Rendues obligatoires à partir du premier janvier 2016, mutuelles fédératif offrent beaucoup de avantages pour salariés. Elles sont avant tout moins onéreuses que complémentaires de santé individuelle. De plus, une partie des cotisations est prise en charge parmi l’entreprise.

Les employeurs ont pour objectif veiller à donner à leurs salariés une mutuelle qui répond à un cahier des charges précis, prévu parmi le législateur.

Qui est à rêve desquelles on parle selon la mutuelle d’entreprise ?
Tous employeurs du secteur privé devront avoir souscrit or premier janvier 2016, une mutuelle collectif pour leurs salariés. Sont ainsi concernées :
TPE et les PME
les grandes entreprises ainsi qu’à multinationales
confrérie
fédérations
Les ayants droit du salarié, famille et pourquoi pas enfants, également bénéficier de la mutuelle collective. Si le contrat le prévoit, elles y être affiliés.

A l’inverse, la mutuelle communautaire ne concerne pas le secteur public. Les fonctionnaires ne peuvent donc pas y prétendre. Les main-d’oeuvre non employés ne sont pas plus concernés. Pour couvrir leurs mise de fonds de santé, elles peuvent s’orienter vers un contrat de prévoyance.

En principe, la mutuelle collectif est obligatoire pour terminés les salariés. Sous plusieurs conditions, le salarié peut refuser de s’y soumettre.

Quelles débours de santé la mutuelle collective rembourser ?
L’Accord national interprofessionnel (ANI) du 14 juin 2013, qui fourni la mutuelle collective obligatoire, émane de la loi sur la sécurisation de l’emploi. L’objectif nécessaire est de permettre aux salariés du clientèle privée d’accéder à une mutuelle de qualité. Ainsi, la mutuelle collectif d’une entreprise assure un socle de garanties minimales, imaginés parmi le législateur. Il s’agit :

de la prise en charge de l’intégralité du certificat modérateur pour consultations, les offres et actes de qui sont remboursés parmi la Sécurité sociale
du remboursement de la intégralité du forfait journalier hospitalier
de l’usage en charge des frais dentaires à hauteur de 125% du tarif conventionnel
de l’usage en charge des frais d’optique en tout dans période de 2 ans. Pour une correction simple, le minimum de prise en charge est fixé à 100 €
Ces garanties doivent obligatoirement figurer dans le contrat de mutuelle collective. Il s’agit du panier de soins minimum. Légalement, l’employeur n’a pas le droit de procurer une mutuelle de laquelle garanties seraient inférieures à ce seuil de couverture. Il peut, en revanche, souscrire des garanties supplémentaires : une garantie d’assistance, une meilleure prise en charge pour l’optique ainsi qu’à le dentaire, le troisième payant… Le contrat de la mutuelle communautaire est aussi l’obligation d’être responsable.

Qui finance les cotisations de la mutuelle européen ?
Une partie des cotisations de la mutuelle communautaire est prise en charge parmi l’employeur (la patronale). En cela, employés sont avantagés. L’employeur prend en charge en or moins 50% des cotisations de la mutuelle collective, pour la partie qui correspond or panier de soins minimum. Le reste des cotisations est à la charge de l’employé (la salariale).

Comment mettre à sa place la mutuelle communautaire obligatoire or sein de l’entreprise ?
Avant de souscrire une mutuelle d’entreprise, employeurs ont la possibilité de soumettre choix aux représentants du personnel. Ils aussi organiser un référendum près salariés. En cas d’échec des négociations, l’employeur souscrit une mutuelle collectif sur décision unilatérale.

Employeurs, renseignez-vous en votre branche prostituée ! Ces dernières vous recommander des mutuelles européen intéressantes, parfaitement adaptées à votre secteur d’activité (construction, hôtellerie, restauration, agriculture…) Négociés selon la branche professionnelle, contrats de mutuelle sont souvent pas mal avantageux.

Depuis le premier janvier 2016, offres de mutuelle européen sont multiples sur le marché. Petites, moyennes et pourquoi pas grandes entreprises : les courtiers en caractère peuvent vous aider à trouver le contrat qui s’adapte le mieux à vos besoins. Contactez-nous !

La baisse de l'anxiété à propos de la survenance de pertes crée suffisamment d'élan pour que le secteur américain de l'assurance de dommages (IARD) retrouve la religion dans les prix. Nous décrivons ce taux de solidification comme une charge pour pertes et non comme une reconstitution du capital, comme nous l'avons vu dans les cycles précédents. Le capital du secteur continue d'atteindre de nouveaux sommets, en partie en raison de l'appréciation des actifs et de la baisse de l'activité d'achat d'actions.

Les licenciements sectoriels contribuent à protéger contre les chocs graves tels que les catastrophes et les engagements latents. Et bien que le capital soit suffisant, les fonds spéculatifs font toujours preuve de retenue en éliminant la capacité de distribution des secteurs d'activité à risque, en augmentant les points de saisie et en abaissant les marges et les efforts de réévaluation asymétrique là où ils sont le plus nécessaires. Nous pensons que le secteur a stratégiquement besoin de plus de capitaux pour être une question d'opportunité de croissance intelligente. Nous pensons également que les programmes de gestion des risques d'entreprise sont efficaces et que les stratégies d'investissement sont conservatrices. Ces facteurs confirment notre persistance de perspectives stables pour le secteur américain de l'assurance KD.

S&P Global Ratings a suivi les turbulences sur les prix au cours des dernières années, comme mentionné dans nos précédentes revues de l'industrie. L'industrie a commencé à augmenter les prix en 2018, mais nous avons considéré ces petites augmentations à un chiffre comme inférieures et comme une correction sombre du marché. À partir de 2019 Les hausses de prix pour certains métiers sont passées à 6% et même à deux chiffres. Le resserrement des tarifs nécessite un élan, et voici l'inflation sociale, une tendance que nous avons vue plus clairement dans les années 1970. Il peut s'écouler un certain temps avant que les tendances des pertes soient entièrement attribuées à l'augmentation de l'inflation sociale, mais à notre avis, il peut s'agir d'un problème plus long de plaintes en matière de prix.

Un autre problème à long terme est le retard potentiel de satisfaction. Depuis 2006 Jusqu'en 2019 30 septembre Essentiellement, le secteur des assurances de dommages a dépensé un montant impressionnant de 133,7 milliards de dollars en réserves, ce qui représente 16% de l'excédent de 822,4 milliards de dollars de l'industrie. Nous restons pessimistes quant aux niveaux de stock disponibles et pensons que les montants favorables au développement des stocks devraient décliner et changer de cap.

Perspectives économiques aux États-Unis

Après une longue expansion, nos économistes prédisent cela à partir de 2019. Novembre Le risque d'une baisse sur 12 mois sera de 25 à 30%. Nous modérons notre approche depuis 2019. En août, lorsque nous avons attribué le risque de récession à 30-35%. , reflétant une amélioration des conditions économiques, notamment une escalade des négociations commerciales américano-chinoises, confirmée par le premier cycle de l'accord commercial, a réduit les inquiétudes concernant le secteur manufacturier et une politique monétaire plus favorable. Néanmoins, l'incertitude persiste et le différend pourrait encore avoir des conséquences à long terme sur les chaînes d'approvisionnement mondiales et le climat des affaires.

Cela semble à nouveau du déjà vu, la Fed ayant soudainement modifié sa politique monétaire en 2019. En réduisant les taux d'intérêt à trois reprises. Ces baisses de taux d'intérêt constituent une couverture contre les risques de taux et le ralentissement de la croissance étrangère si l'équilibre est lent. Alors qu'en 2020 Nous ne prévoyons pas de nouvelles baisses de taux d'intérêt; ces actions masquent la tendance à la hausse lente des taux d'intérêt observée en 2014-2018. Autrement dit, les taux d'intérêt resteront bas dans un avenir prévisible. Nous prévoyons que les bons du Trésor à 10 ans progresseront lentement et resteront limités de 2% à 2,5% d'ici 2022. On note également la différence de maturité (10 ans moins le taux du Trésor à trois mois), qui est négative depuis fin mai, mais qui a changé mi-octobre et est devenue positive. Le «retournement» de la courbe des taux est une indication potentielle de préoccupation concernant la récession imminente.

Sur la base de nos projections initiales, nous prévoyons que l'inflation sous-jacente continuera de s'accélérer en 2020. Il dépassera mais ne dépassera pas l'objectif de 2% recherché par la Fed. L'inflation peut entraîner une indemnisation des sinistres plus élevée que les assureurs collectifs ne peuvent ajuster les taux de prime. Bien que l'indice des prix à la consommation (IPC) soit un indicateur standard de l'inflation, nous nous concentrons davantage sur l'inflation médicale et les tendances en matière de litiges pour mesurer les coûts perdus.

Scénarios économiques pour l'assurance des biens / pertes aux États-Unis (2019-2022)

–Forecast–

– Réel–

– À l'envers–

–Baseeline–

– Côté négatif –

2019e

2020e

2021e

2022e

2019e

2020e

2021e

2022e

2019e

2020e

2021e

2022e

L'année 2018

PIB réel (variation en%)

2.3

2.2

2.0

1,7

2.3

1,9

1,8

1,8

2.2

1.1

1,5

2.2

2.9

10 ans Rendement des bons du Trésor (%)

2.1

2.0

2,5

2.7

2.1

2.2

2.4

2,5

2.1

1,5

1.1

1,6

2.9

Indice des actions ordinaires S&P 500

2 922,1

3 283,7

3 397,3

3 459,4

2900,4

3110,9

3160.8

3 255,3

2882.4

2841,6

2844.8

2 984,5

2 744,7

Taux de chômage (%)

3.7

3.3

3.2

3,5

3.7

3,5

3.6

3.9

3.7

3.7

4.3

4.2

3.9

Recrutement sur la paie (millions)

151,4

152,9

153,3

153,5

151,4

152,8

153,7

154,2

151,3

152,2

151,6

152,3

149,1

IPC de base (% de variation)

2.1

2.0

2.1

2.1

2.2

2.0

2.0

1,9

2.1

2.0

1,8

1,8

2.1

Mises en chantier (millions)

1,3

1,3

1.4

1,3

1,3

1,3

1,3

1,3

1,3

1,3

1,3

1,3

1.2

Ventes de véhicules utilitaires légers (millions)

17,0

18,2

20,2

19,0

17,0

16,4

16,3

16,4

16,9

14,8

14,2

15,7

17,3

Perspectives économiques pour l'industrie

Légèrement positif

Légèrement positif

Légèrement positif

Légèrement positif

Neutre

Neutre

Neutre

Neutre

Légèrement négatif

Légèrement négatif

Légèrement négatif

Légèrement négatif

Neutre

Dans le scénario de référence, nous prévoyons que la croissance du PIB réel passera à un potentiel de croissance à long terme de 1,9% à 1,8% à partir de 2020. D'ici 2022, contre 2,3% en 2019. La croissance de la contribution directe signée (DPW) de la croissance P / C a largement coïncidé avec celle du PIB nominal, à des exceptions importantes au cours de solides cycles de tarification P / C. L'écart entre la croissance du DPW et le PIB nominal s'est résorbé en 2018 et il est déterminé que le DPW dépassera le PIB nominal en raison du resserrement des prix.

image

Actions de tarification différées: mouvements asymétriques

Après une longue période de tarification, trop longue pour la plupart des matières premières, trop peu pour 2018. Tout a commencé à changer, bien qu'en nombre unique. Nous regardons 2019. En tant que point tournant, le rythme de croissance des prix s'est fortement accéléré et suit finalement la tendance des coûts des pertes, bien que la pertinence des prix soit mitigée, selon le domaine d'activité. Combiné, la tarification (hors accidents du travail (WC)) est passée de mi à un chiffre en 2019. Il existe certaines lignes dans lesquelles les actions de tarification reflètent des ajustements de prix attendus depuis longtemps, comme une voiture commerciale, une grosse dépense. richesse, lignes financières et professionnelles. Nous assistons à une forte augmentation des tarifs sur les lignes qui entrent dans les marchés excédentaires et excédentaires après qu'AIG, Lloyds et Swiss Re Corporate Solutions aient supprimé la capacité de distribution. Nous sommes optimistes quant à de nouvelles hausses tarifaires jusqu'en 2020. (Voir schéma 2).

image

Il ne s'agit pas uniquement de tarification globale – nous associons la tarification à la réassurance. Les assureurs qui rédigent des factures plus grandes ont abaissé les limites, augmenté les points d'arrêt et redéfini leur appétit. Finalement, ces revêtements sont passés d'un support à un substrat commun ou en couches entre divers supports. Les tailles des limites de compensation du marché sont plus attrayantes que des modifications excessives des limites par l'assureur.

Nous voyons des subventions croisées pour compenser les bas prix dans les zones vulnérables de l'entreprise. Par exemple, une voiture commerciale devient un produit habilitant pour des stratégies commerciales à risques multiples avec le même client. Il s'agit d'un changement par rapport à il y a un an, lorsque les toilettes n'étaient pas rentables et que cette ligne était un produit stimulant. Étant donné la volatilité de l'adéquation des tarifs dans les différents secteurs d'activité, nous tenons également compte des regroupements d'entreprises des assureurs pour évaluer les forces de la concurrence.

L'inflation sociale n'est-elle que de l'inflation?

L'inflation sociale est à nouveau un nouveau mot dans le secteur des P / C. Bien qu'il n'y ait pas de définition unique, les assureurs utilisent généralement le terme << inflation sociale >> pour décrire la propension accrue des justiciables à poursuivre et à accorder des dommages-intérêts non économiques plus importants, alimentés par des facteurs sociaux, notamment l'augmentation du nombre de cabinets d'avocats, le sentiment politique des juges et peut-être des millénaires. influence sur les membres du jury.

Dans nos recherches, nous avons constaté que l'inflation sociale n'est pas une nouvelle expression – elle a été mentionnée depuis les années 1970 – elle ne fait que gagner en popularité. En fait, des lois de réforme de la responsabilité délictuelle ont été mises en œuvre dans de nombreux États au cours des dernières décennies pour réduire les litiges et les dommages. En revanche, nous avons également vu des preuves limitées de la libéralisation du système de responsabilité délictuelle étendant la taille de l'économie du contentieux, car certains États ont étendu le délai de prescription (c'est-à-dire la réouverture des affaires). Si l'inflation sociale augmente les dommages exagérés, alors la léthargie délictuelle est peut-être la manière la plus appropriée de décrire la réforme délictuelle.

De plus, nous avons également constaté des pertes plus importantes dans les couches de pertes excédentaires. En règle générale, les limites maximales de la police d'assurance responsabilité civile commerciale sont de 1 million de dollars. USD par événement et 2 millions de dollars. USD. Ces limites n'ont pas changé depuis de nombreuses décennies, du moins depuis 1985. La crise de responsabilité. Peut-être le fait que les pertes perdent maintenant des pertes excessives est plus dû à l'expérience de l'inflation globale qu'à l'augmentation de l'inflation sociale.

Développement favorable des réserves: le trajet continue mais flotte

Nous sommes toujours étonnés de la constance des libérations de réserves importantes au cours des 14 dernières années. Bien que nous pensons que la situation des stocks de l’industrie est en ordre, davantage de stocks chuteront après des années de crash plus matures. Notamment, le secteur a dépensé 4,6 milliards de dollars rien qu'en réserves au cours de la seule année de crise 2018 pour les neuf premiers mois de 2019. Des mois, soit 67% du total des réserves de 6,9 ​​milliards de dollars libérées au cours de cette période, selon S&P Market Intelligence. Nous nous méfions de cette tendance car il faudra peut-être plus de temps pour la saison des krachs 2018 pour justifier une sortie de cette ampleur.

L'évolution la plus récente des stocks par secteur d'activité est l'année civile 2018. Au cours de cette période, plus de 10,7 milliards de dollars d'expansion des stocks favorable d'une année à l'autre ont augmenté la marge de l'année civile. Les toilettes et les conduites à queue courte ont totalisé 12,6 milliards de dollars, soit 2 milliards de plus que le montant total dépensé par l'industrie (voir le graphique 3). Les principaux coupables de ces 2 milliards de dollars défavorables ont été les autres passifs et le passif automobile commercial. Il existe encore un certain nombre de titres liés à l'amiante et aux affaires environnementales (A&E), compte tenu de la volatilité accrue des stocks. Et malgré une augmentation importante des taux, l'industrie automobile commerciale semble incapable de rattraper la tendance à la baisse. Cela contraste avec le retour sur rentabilité relativement rapide de la ligne d'assurance responsabilité civile automobile, avec des tendances de pertes similaires.

image

D'un point de vue, nous optimisons prudemment que le développement global des stocks dans l'industrie restera favorable, étant donné la position stable des lignes courtes et l'amélioration des pertes de WC, bien que cette ligne (pour les transporteurs privés) sera quelque peu compensée par une réduction de 40%. 2003, selon le Conseil National de l'Assurance Compensation (NCCI). Nous n'attendons pas 2020 Il y aura un moment où le développement des stocks deviendra défavorable. Nous prévoyons une nouvelle augmentation de la réserve pour les secteurs d'activité vulnérables, y compris les lignes d'urgence commerciales automatisées et à long terme.

La fixation des prix n'a pas encore augmenté le revenu garanti

Selon S&P Global Market Intelligence, l'industrie a un taux global légal de 97,9% (y compris les dividendes des titulaires de police) pour les neuf premiers mois de 2019. Les mois ont été modestes (contre 97,5% à la même période en 2018). 2019 par rapport à la moyenne 2014-2018 En fin de période, le ratio moyen était de 99,8% par rapport à 2019. L'évolution favorable des actions des années précédentes est restée robuste mais est tombée à 6,9 milliards de dollars au cours des neuf premiers mois de 2019. Mois contre environ 11,1 milliards de dollars pour la même période en 2018. Nous pensons que cette baisse des variations de stock favorables a été compensée par une baisse des pertes dues aux catastrophes au cours des neuf premiers. 2019 mois par rapport à la même période les années précédentes.

Par segment, le taux de perte des lignes directes pour les lignes commerciales a légèrement baissé à 56% au cours des neuf premiers mois de 2019. Mois contre 55% sur la même période les années précédentes; cependant, certaines pièces mobiles méritent une attention particulière. Certaines améliorations des lignes de risques ont compensé les lignes de pertes, à l'exception des véhicules utilitaires (légère amélioration du taux de perte directe de 1%). Ces tendances suggèrent que les expériences de périodes similaires pourraient être meilleures. WC (pour les transporteurs privés) fonctionne toujours bien depuis qu'il est devenu rentable en 2014. En fait, selon NCCI, les transporteurs privés sont prêts à déclarer un ratio global de WC de 87% en 2019, ce qui est très fort malgré une augmentation notable. de 83,2% en 2018, la deuxième meilleure performance depuis les années 1960, et fait partie d'un ratio combiné inférieur à 100% au cours des six dernières années. Néanmoins, nous prévoyons que la rentabilité des toilettes continuera de baisser aux marges actuelles, en particulier compte tenu de la baisse du taux à un chiffre. Tant que WC reste aussi rentable, il fausse tous les résultats des lignes commerciales, en tenant compte de la part de prime de 16% pour l'ensemble du segment des lignes commerciales.

Les lignes personnelles ont enregistré un taux de sinistre direct de 64% sur les neuf premiers mois de 2019. Mois contre 63% pour la même période en 2018 en raison de l'amélioration de l'expérience des pertes de propriétaires, compensée par une légère augmentation des pertes d'automobiles personnelles.

La capitale maintient des records

Une très forte capitalisation industrielle est la pierre angulaire de nos perspectives stables. Nous estimons que les assureurs P / C américains notés ont un coussin de fonds propres basé sur le risque de 20% au niveau AA, selon notre analyse des fonds propres de 2018, bien au-dessus de la marge de 9,5% en 2017. À mesure que le capital augmente, il devient plus petit que l'écart de notation.

Nous nous attendons à ce que l'industrie continue de démontrer la puissance du capital; le niveau global des excédents industriels a de nouveau atteint son apogée en 2012; 30 septembre – 822,4 milliards de dollars 50 milliards de dollars Alors que les marchés boursiers récupèrent plus de 45 milliards de dollars remplacés Pertes latentes en USD pour 2018

Secteur P / C américain 2019. Maintien d'une faible activité de rachat d'actions par rapport aux années précédentes (cf. graphique 4). Plus précisément, le secteur tombera au premier trimestre de 2019. Environ 4,1 milliards de dollars d'actions ont été rachetés au cours des mois, contre 4,8 milliards de dollars à la même période l'an dernier et 11,7 milliards de dollars en 2017. Outre la baisse absolue du rachat d'actions, le rachat d'actions en pourcentage du résultat. est resté modeste, inférieur à 30%. au cours des neuf premiers mois de 2019. mois pour la deuxième année consécutive, contre 100%. au cours de la même période en 2017

image

L'approche de gestion semble être en 2019. Il sera similaire à 2018, lorsque le rachat d'actions n'est plus le meilleur moyen de disposer du capital. Chubb, Travellers et Allstate ont mené le peloton alors qu'ils traversaient chacun le premier trimestre de 2019. Neuf mois ont racheté 1,2 milliard de dollars, 1,1 milliard de dollars et 0,9 milliard d'actions, respectivement, en baisse par rapport aux taux de pension de l'année précédente. AIG a considérablement réduit son rachat d'actions par rapport aux niveaux historiques, laissant plus de capital pour les fusions et acquisitions et d'autres activités de gestion du capital.

Les assureurs conservent également une part plus élevée de leur bénéfice net dans leurs sociétés opérationnelles, qui ont un ratio de distribution (dividendes / bénéfice net) sur neuf mois de 2019. Il est de 51% – un peu plus de 48% en 2018 mais bien en dessous de la moyenne sur 10 ans. 130%.

Nous pensons que les assureurs de couverture se méfient des poudres sèches, y compris de l'opinion grandissante de l'industrie selon laquelle les litiges augmentent. Les considérations secondaires sont le potentiel de croissance organique sélective dans un environnement de durcissement avec des rendements ajustés au risque et des activités de fusions et acquisitions stratégiques.

La Californie perd son grand attrait

La Californie perd de son attrait pour les assureurs propriétaires alors que les incendies deviennent plus fréquents et que le risque réglementaire augmente. Les pertes de feu assurées record de 2017 et 2018 sont profondément ancrées dans la banque de mémoire des assureurs. Nous continuons de constater une concentration accrue sur la gestion de l'exposition et de la généralisation; cependant, les efforts d'expulsion et de tarification sont de plus en plus difficiles à mettre en œuvre afin de mieux refléter le risque tolérable.

La proposition 103 est un plafond réglementaire dans un État avec une augmentation de 7% de son plafond – bien moins que les efforts de tarification nécessaires pour transformer la Californie en noir, Collectivement, il supprimera deux fois plus de revenus pour la gamme de propriétaires au cours des 26 dernières années. , selon Milliman. Plus précisément, les lignes de tir réévaluées doivent passer à deux chiffres. Ce plafond rend plus difficile pour les principaux écrivains de répercuter les coûts de réassurance plus élevés sur les propriétaires. Avec l'ajout de carburant au feu, la Californie en 2019. Décembre Annonce d'un moratoire obligatoire (projet de loi du Sénat 824) pour limiter le non-renouvellement des assureurs à 1 million de dollars. Les propriétaires de maisons vivant près de la zone sinistrée par un incendie d'ici 2020 5 décembre; continuer à menotter leurs options pour gérer leur exposition existante. Mais j'espère que de nouvelles affaires dans les zones d'incendie obligeront l'État à étendre le plan d'accès équitable aux réclamations d'assurance (marché résiduel) pour doubler la limite de 3 millions de dollars. Bien que le plan FAIR ait accueilli favorablement l'augmentation des seuils, les participants au plan renoncent à une autre exigence d'offrir une police d'assurance habitation, plutôt qu'une approbation qui ne couvrirait qu'un risque d'incendie, uniquement en demandant au tribunal de rejeter ou d'annuler l'ordonnance. En fin de compte, le risque sera renvoyé aux transporteurs privés qui sont admissibles à participer à ce fonds résiduel s'ils offrent une assurance habitation dans l'État.

Nous prévoyons des restrictions réglementaires plus strictes et une plus grande prise de conscience des risques d'incendie, ce qui pourrait encourager les principaux acteurs à réduire l'impact des propriétaires californiens à l'avenir (en levant le moratoire). Néanmoins, nous ne voyons pas nécessairement de grands assureurs entamer un exode massif de la Californie, comme nous l'avons vu en Floride il y a quelques années. Compte tenu de la taille du marché, il est plus difficile de quitter complètement la Californie car c'est la septième partie de l'économie américaine.

L'activité de fusions et acquisitions ralentit avec des évaluations coûteuses

Nous n'excluons pas que 2020 Des accords plus importants seront conclus; cependant, les évaluations actuelles rendent les acquisitions coûteuses. Les transactions complémentaires sont plus susceptibles d'être des acquisitions et des acquisitions que des acquisitions d'entreprises.

Fusions et acquisitions 2019 Ralentissement – 4,9 milliards de dollars de transactions annoncées par le principal assureur américain, contre 30,5 milliards de dollars en 2018 Comparé aux offres AXA-XL et AIG-Validus, 2019 L'accord n'était d'aucune utilité. et l'acquisition de Tokyo Marine PURE est la plus importante opération de l'année à un prix d'achat de 3,1 milliards de dollars. Avec l'acquisition de PURE, Tokio Marine a renforcé sa présence aux États-Unis, a ajouté une partie de ses revenus fiscaux, selon une relation d'avocat, et a le potentiel de croître dans un marché de propriétaires fortunés qui est plus fragmenté et spécialisé que les politiques standard des propriétaires. D'autres transactions de fusions et acquisitions tout au long de l'année étaient des «garanties», offrant plus d'opportunités ou d'échelle sur les marchés sur lesquels elles sont en concurrence, comme l'a confirmé l'acquisition par Liberty Mutual des opérations de cautionnement d'AmTrust.

Nous pensons que le flux de transactions M&A dans le secteur de l'assurance IARD en 2020 Cela ressemblera davantage à 2019 si les opportunités d'engagement augmentent la position sur le marché ou garantissent les forces. Un capital industriel excessif et de meilleures opportunités de croissance organique dans un contexte de durcissement du marché pourraient persuader les assureurs nationaux de rester patients comme ils l'ont fait en 2019. Néanmoins, nous espérons que les grands rédacteurs de téléphones personnels pourront maximiser leur potentiel en leur permettant de créer un potentiel commercial grâce aux fusions et acquisitions. Nous constatons également que les transporteurs continuent de miser sur la technologie, en partie pour défendre leur position concurrentielle et améliorer les possibilités d'améliorer la communication avec les assurés grâce à la distribution, la gestion des réclamations ou des options de tarification. Ces billets de capital ont des profils de risque et de récompense différents. Certains assureurs ont également accru leur incitation à acheter des sociétés non assureuses, ce qui pourrait devenir plus attractif si le retour sur investissement restait peu attrayant.

image

Investissements: augmentation des titres de participation en raison de la valorisation boursière

En général, les hedge funds investissent de manière assez conservatrice, les obligations de qualité supérieure dominant leurs portefeuilles d'investissement. Traditionnellement, les assureurs IARD privilégient les investissements dans les obligations municipales, mais la réforme fiscale a réduit l'attrait des municipalités exonérées d'impôt et a encouragé le secteur à augmenter les allocations pour les obligations de sociétés et les actifs structurés, y compris les dettes hypothécaires. Nous ne nous attendons pas à ce que les obligations municipales disparaissent complètement dans le secteur, car les rendements de nombreux livres d'obligations plus anciens restent attractifs par rapport aux rendements actuels d'obligations imposables notées de manière similaire. L'argent liquide devient également un actif viable et les municipalités peuvent proposer une méthode d'investissement sur les poids, car bon nombre des termes dans ce secteur sont dépassés. De plus, en raison de l'augmentation de la valeur de marché et de la distribution d'actions ordinaires moyennes plus élevées, cette classe d'actifs est 2019. 30 septembre Il représente 25% de l'investissement total, contre 20% en 2018. À la fin et 18% en 2013. Enfin, le plus haut niveau depuis 1999. La forte hausse des marchés boursiers en 2019 devrait entraîner une nouvelle hausse des actions.

Les avoirs en obligations de catégorie 1 de la National Association of Insurance Commissioners (NAIC) ont légèrement diminué au cours des cinq dernières années pour atteindre 80% des avoirs en 2018. Au final – contre près de 84% en 2013 À la fin. La proportion d'obligations BBB (catégorie NAIC 2, partie 2) jusqu'à 16% du total des obligations au cours de la même période. Les spreads totaux sur les obligations spéculatives (classes NAIC 3-6) sont restés stables au cours des cinq dernières années à environ 4%. Ces changements modestes dans la composition des portefeuilles de titres à revenu fixe indiquent que les bailleurs de fonds ont largement évité la tentation de tirer profit au détriment de la qualité du crédit.

image

Selon Insurance Services Offices Inc. (ISO), les assureurs P / C américains ont un retour sur investissement annuel de 2018. Il était de 3,4% contre 3,1% en 2017. Et le plus grand depuis 2013. Les portefeuilles d'investissement des assureurs IARD ont une durée d'environ quatre ans; c'est-à-dire que 12,5% change annuellement et est réinvesti dans des actifs aux rendements actuels. 2018 Les rendements du marché final ont chuté, nous pensons donc que 2019 Les rendements du portefeuille diminueront légèrement. Nous estimons que pour chaque baisse de 100 points de base (pb) du rendement du portefeuille, les assureurs devront améliorer leur ratio global de 3%. points de pourcentage pour l'utilisation de l'eau seule.

Nous avons également vu certaines sociétés de couverture se lancer dans des efforts de sortie de leurs actions obligataires carbone pour réduire leur risque environnemental, social et managérial (ESG). À notre avis, les adopteurs précoces avaient déjà de très faibles concentrations dans le secteur, il s'agit donc peut-être d'un fruit bas.

Les prévisions des émetteurs sont généralement stables

Nos perspectives pour le secteur de l'assurance IARD aux États-Unis sont stables, ce qui signifie que le nombre de mises à niveau et de rétrogradations devrait être à peu près le même au cours des 12 prochains mois, en supposant que les conditions commerciales reviennent à la normale. À partir de 2019 Au final, 85% des assureurs IARD avaient des perspectives stables, 7% positives, 5% négatives et 2% CreditWatch (cf. graphique 7). De plus, les notes de puissance financière restent dans la catégorie "A" pour la plupart des univers évalués dans ce secteur.

image

image

Outre les projections, un autre indicateur des tendances de la solvabilité est le changement réel des notes de crédit. Jusqu'en 2019 En fin de compte, nous avons pris une action d'évaluation positive et n'avons effectué aucune évaluation négative (voir la figure 9).

image

Le moment critique est à l'horizon

L'industrie est de moins en moins dépendante du capital excédentaire pour masquer les lacunes. Les prix associés à l'obtention d'un rendement ajusté du risque ajusté redeviennent frais. Nous croyons 2019 Les actions de tarification enlèvent une partie de l'expérience de perte, mais elles sont généralement plus proactives que réactives. Nous ne regardons pas seulement les changements de prix principaux – nous comprenons que l'industrie a adopté des normes de prise de risque. Nous prévoyons que l'industrie maintiendra cet élan critique d'ici 2020.

En revanche, la poursuite de la libération des stocks est un peu inquiétante. Nous prévoyons que le renforcement des stocks diminuera ligne par ligne, mais la libération globale des réserves reste positive en 2020. Dans l'ensemble, le secteur mobilise stratégiquement plus de capitaux avec prudence quant aux opportunités de croissance. Pour ces raisons, nous avons une attitude positive envers le climat des affaires à l'horizon 2020. Cependant, parmi les assureurs que nous examinons, certains gagnants et perdants seront exposés à des pratiques de couverture qui s'appliquent à toutes les sociétés.

Ce rapport n'est pas une action de classement.

Aucun contenu (y compris les évaluations, les analyses et données liées au crédit, les évaluations, les modèles, les logiciels ou toute autre application ou sortie de ceux-ci) ou toute partie de ceux-ci (le contenu) ne peut être modifié, altéré, reproduit ou distribué par quelque moyen que ce soit, ou stocké dans une base de données ou un moteur de recherche sans l'autorisation écrite préalable de Standard & Poor's Financial Services LLC ou de ses sociétés affiliées (collectivement, S&P). Le contenu ne peut pas être utilisé à des fins illégales ou illégales. S&P et tout fournisseur tiers, ainsi que leurs administrateurs, dirigeants, actionnaires, employés ou agents (collectivement, les «parties S&P») ne garantissent pas l'exactitude, l'exhaustivité, l'actualité ou la disponibilité du contenu. Les parties S&P ne sont pas responsables des erreurs ou omissions (négligentes ou non), quelle qu'en soit la cause, des résultats obtenus avec le Contenu, ou de la sécurité ou de la maintenance des données saisies par tout utilisateur. Le contenu est fourni tel quel. S&P DÉCLINE TOUTE GARANTIE, EXPRESSE OU IMPLICITE, Y COMPRIS, SANS S'Y LIMITER, LES GARANTIES EXPRESSES OU IMPLICITES, EXPRESSES OU IMPLICITES. TABLE DES MATIÈRES UTILISEZ TOUT LOGICIEL OU CONFIGURATION DU LOGICIEL. En aucun cas, les Parties S&P ne seront responsables vis-à-vis de toute partie de tout dommage, coût, dépense, frais de justice ou dommages directs, indirects, accessoires, consécutifs, exemplaires, compensatoires, punitifs, spéciaux ou consécutifs (y compris, sans limitation, les pertes ou profits perdus) ou négligence) dans le cadre de toute utilisation du Contenu, même si la possibilité d'un tel dommage est signalée.

Les autres analyses liées au crédit, y compris les notations et les déclarations de contenu sont des déclarations d'opinion à partir de la date à laquelle elles sont exprimées, et non des faits. L'opinion, l'analyse et les décisions d'approbation de notation de S&P (décrites ci-dessous) ne constituent pas des recommandations d'achat, de détention ou de vente de titres ou de prise de décisions d'investissement et ne traitent pas de l'admissibilité d'un titre. S&P n'assume aucune obligation de mettre à jour le Contenu après sa publication sous quelque forme ou format que ce soit. Le contenu ne doit pas être utilisé ou remplacer les compétences, le jugement et l'expérience de l'utilisateur, de sa direction, de ses employés, de ses conseillers et / ou de ses clients dans la prise de décisions d'investissement et autres décisions commerciales. S&P n'agit pas en tant que fiduciaire ou conseiller en placement à moins d'être inscrit. Bien que S&P ait obtenu des informations de sources qu'elle estime fiables, S&P n'effectue pas d'audit et n'entreprend aucune diligence raisonnable ou vérification indépendante des informations reçues. Les publications liées à la notation peuvent être publiées pour diverses raisons qui ne dépendent pas nécessairement des activités des comités de notation, y compris, mais sans s'y limiter, la publication périodique des notations de crédit et des analyses connexes.

S&P se réserve le droit, à sa seule discrétion, d'accorder, de retirer ou de suspendre cette reconnaissance à tout moment si les autorités réglementaires permettent à une agence de notation de reconnaître la notation émise dans une autre juridiction à des fins réglementaires spécifiques. S&P Šalys atsisako bet kokių įsipareigojimų, atsirandančių dėl pripažinimo paskyrimo, atšaukimo ar sustabdymo, taip pat atsakomybės už bet kokią žalą, tariamai patirtą dėl to.

Siekdama išsaugoti atitinkamos veiklos nepriklausomumą ir objektyvumą, S&P atskiria savo verslo padalinių veiklą atskirai. Todėl kai kurie S&P verslo padaliniai gali turėti informacijos, kurios neturi kiti S&P verslo padaliniai. „S&P“ nustatė politiką ir procedūras tam tikros neviešos informacijos, gautos vykdant kiekvieną analizės procesą, konfidencialumui išlaikyti.

S&P gali gauti kompensaciją už savo reitingus ir tam tikras analizes, paprastai iš vertybinių popierių emitentų ar platintojų arba iš skolininkų. „S&P“ pasilieka teisę skleisti savo nuomones ir analizę. „S&P“ vieši vertinimai ir analizės skelbiami jos interneto svetainėse www.standardandpoors.com (nemokamai), www.ratingsdirect.com ir www.globalcreditportal.com (prenumerata) ir gali būti platinami kitomis priemonėmis, įskaitant per S&P leidiniai ir trečiųjų šalių platintojai. Papildomą informaciją apie mūsų įkainius galite rasti tinklalapyje www.standardandpoors.com/usratingsfees.

Visi slaptažodžiai / vartotojo ID, kuriuos „S&P“ išduoda vartotojams, yra skirti vienam vartotojui ir juos gali naudoti tik tie asmenys, kuriems jie buvo priskirti. Draudžiama dalintis slaptažodžiais / vartotojo ID ir neleisti vienu metu naudotis tuo pačiu slaptažodžiu / vartotojo ID. To reprint, translate, or use the data or information other than as provided herein, contact S&P Global Ratings, Client Services, 55 Water Street, New York, NY 10041; (1) 212-438-7280 or by e-mail to: research_request@spglobal.com.

Les perspectives du secteur américain de l'assurance de biens et responsabilité restent stables; "L'inflation sociale" se concentre sur les prix ◄ garantie entreprise
4.9 (98%) 32 votes