Les gardes menacent de frapper ◄ garantie entreprise

La mutuelle communautaire a les mêmes objectifs que la complémentaire santé individuelle : vise à compléter, en partie ainsi qu’à en totalité, mise de fonds de santé qui ne sont pas remboursées en la Sécurité sociale. Les salariés du clientèle privée ainsi que leurs employeurs sont concernés par la mutuelle collective, autrement appelée mutuelle d’entreprise et pourquoi pas mutuelle de groupe.

Rendues obligatoires depuis le premier janvier 2016, les mutuelles communautaire offrent beaucoup de avantages pour les salariés. Elles sont tout moins onéreuses que complémentaires de santé individuelle. De plus, une partie des cotisations est prise en charge pendant l’entreprise.

Les employeurs doivent veiller à proposer à leurs salariés une mutuelle correspondant à répondant à compatibles avec un cahier des charges précis, prévu chez le législateur.

Qui est à rêve dont on parle par la mutuelle d’entreprise ?
Tous employeurs du clientèle privée devront avoir souscrit or premier janvier 2016, une mutuelle européen pour leurs salariés. Sont ainsi concernées :
les TPE et PME
grandes entreprises ou bien multinationales
corporation
fédérations
Les ayants droit du salarié, famille ou enfants, peuvent également bénéficier de la mutuelle collective. Si le contrat le prévoit, ils y être affiliés.

A l’inverse, la mutuelle fédératif ne concerne pas le secteur public. Les fonctionnaires ne ainsi pas y prétendre. Les main-d’oeuvre non salariés ne sont pas plus concernés. Pour couvrir mise de fonds de santé, elles peuvent s’orienter vers un contrat de prévoyance.

En principe, la mutuelle fédératif est obligatoire pour achevés salariés. Sous plusieurs conditions, le salarié refuser de s’y soumettre.

Quelles dépenses de santé la mutuelle collective doit rembourser ?
L’Accord national interprofessionnel (ANI) du 14 juin 2013, qui donne la mutuelle communautaire obligatoire, émane de la loi sur la sécurisation de l’emploi. L’objectif important est de permettre aux employés du clientèle privée d’accéder à une mutuelle de qualité. Ainsi, la mutuelle européen d’une entreprise assure un socle de garanties minimales, préparés pendant le législateur. Il s’agit :

de la prise en charge de l’intégralité du mot modérateur pour les consultations, les offres et les actes de soins qui sont remboursés dans la Sécurité sociale
du remboursement de la totalité du forfait journalier hospitalier
de l’usage en charge des frais dentaires à hauteur de 125% du tarif conventionnel
de l’usage en charge des frais d’optique à prix convenu par période de 2 ans. Pour une correction simple, le minimum de prise en charge est fixé à 100 €
Ces garanties ont pour mission obligatoirement figurer dans le contrat de mutuelle collective. Il s’agit du panier de soins minimum. Légalement, l’employeur n’a pas le droit de offrir une mutuelle desquels garanties seraient inférieures à ce seuil de couverture. Il peut, en revanche, souscrire des garanties supplémentaires : une garantie d’assistance, une plus belle prise en charge pour l’optique ou bien le dentaire, le tiers payant… Le contrat de la mutuelle fédératif a aussi l’obligation d’être responsable.

Qui finance cotisations de la mutuelle collectif ?
Une partie des cotisations de la mutuelle européen est prise en charge pendant l’employeur (la part patronale). En cela, les salariés sont avantagés. L’employeur prend en charge or moins 50% des cotisations de la mutuelle collective, pour la partie qui correspond en or panier de minimum. Le reste des cotisations est à la charge de l’employé (la part salariale).

Comment mettre à sa place la mutuelle collectif obligatoire en or sein de l’entreprise ?
Avant de souscrire une mutuelle d’entreprise, employeurs ont la possibilité de soumettre leur choix aux représentants du personnel. Ils également organiser un référendum proche leurs salariés. En cas d’échec des négociations, l’employeur souscrit une mutuelle collectif sur décision unilatérale.

Employeurs, renseignez-vous près votre branche prostituée ! Ces dernières peuvent vous recommander des mutuelles collectif intéressantes, parfaitement adaptées à votre secteur d’activité (construction, hôtellerie, restauration, agriculture…) Négociés selon la branche professionnelle, les contrats de mutuelle sont couramment très avantageux.

Depuis le premier janvier 2016, les offres de mutuelle fédératif sont nombreuses sur le marché. Petites, moyennes ou bien grandes entreprises : intermédiaire en foi vous aider à trouver le contrat qui s’adapte le mieux à vos besoins. Contactez-nous !

connaissance / /

Plus de 100 000 employés du secteur de la sécurité privée ont menacé de se mettre en grève après le blocage des négociations salariales la semaine dernière. Si la grève se poursuivait, les centres commerciaux, les immeubles résidentiels, les universités et les établissements publics ne seraient pas protégés.
Image: Pixabay
Durban. Plus de 100 000 gardiens du secteur de la sécurité privée ont menacé de faire grève après le blocage des négociations salariales la semaine dernière.

Si la grève se poursuivait, les centres commerciaux, les immeubles résidentiels, les universités et les établissements publics ne seraient pas protégés.

Selon le Syndicat des travailleurs des transports et des industries apparentées (Satawu), au 15 août, sept syndicats siégeant au conseil de négociation industrielle ont pris part aux négociations salariales menées par le commissaire Meshack Ravuku.

La porte-parole du Satawu, Zanele Sabela, a déclaré que les syndicats avaient rejeté 1,1%. Les entreprises offrent.

"En fait, cela représenterait 23 cents l’heure pour les agents de sécurité de classe C qui gagnent environ 4 377 rands par mois", a-t-elle déclaré.

À l'heure actuelle, un officier de grade A gagne 5557 rands par mois et un officier de grade B 4891 rands par mois.

"En outre, les syndicats demandent une assurance hospitalisation, à laquelle les employeurs contribueront à hauteur de 60%, afin d'assurer de meilleurs soins de santé à leurs employés", a déclaré Sabela.

Selon elle, le syndicat estime que les employeurs ne sont pas résolus à jouer un rôle significatif dans l'amélioration substantielle des conditions de vie des agents de sécurité.

«Quatre séries de négociations ont déjà eu lieu. Les négociations se sont effondrées lorsque les syndicats ont rejeté l'offre offensive de 23 cents de l'employeur. Selon le protocole de négociation de l'industrie, les deux parties seront impliquées dans le processus de médiation obligatoire, qui aura lieu les 1er et 2 octobre », a déclaré Sabela.

«En l'absence d'accord au cours du processus de médiation, le différend est soumis à la Commission de conciliation, de médiation et d'arbitrage pour règlement du différend d'intérêt mutuel. S'ils ne parviennent pas à un accord, un certificat autorisant les employés à faire la grève sera délivré. "

Wahl Bartmann, PDG du groupe Fidelity Services, a déclaré que les négociations avec l'Association des employeurs de la sécurité nationale (Sansea) avaient débuté le mois dernier.

«Les négociations ont porté sur la négociation de nouvelles conditions d’emploi et de salaire. Elles ont été menées sous les auspices du nouveau Conseil de la négociation du secteur de la sécurité. Il a été assisté par un médiateur indépendant et par le président par intérim du comité de négociation ", a-t-il déclaré.

Bartmann a déclaré que les revendications au nom des employés contiennent des conditions irréalistes et inaccessibles et des augmentations de salaire pour le secteur de la sécurité dans le climat économique actuel du pays.

"Sansea est engagé et reste optimiste pour continuer à travailler avec toutes les personnes concernées sur le marché du travail afin de trouver la bonne compréhension et parvenir à un accord qui bénéficiera à toutes les parties", a-t-il déclaré.

Satish Dhupelia, un porte-parole du Forum de la police communautaire de Sydenham, a déclaré qu'il était important de noter que les syndicats avaient menacé de faire grève si aucun accord n'était trouvé.

«Étant donné qu'il y a plus d'agents de sécurité privés que de policiers, il est clair que de nombreux résidents et propriétaires d'entreprises dépendent fortement du secteur de la sécurité privée. C'est très frustrant et nous espérons qu'ils parviendront bientôt à un accord à l'amiable », a-t-il déclaré.

Mercure

Les gardes menacent de frapper ◄ garantie entreprise
4.9 (98%) 32 votes