Le gouvernement explique que le TDS de 10% ne s'applique qu'au versement de dividendes, pas aux gains en capital ☏ assurance entreprise

La mutuelle collectif a les mêmes buts que la complémentaire santé individuelle : vise à compléter, en partie et pourquoi pas en totalité, les mise de fonds de santé qui ne sont pas remboursées dans la Sécurité sociale. Les salariés du secteur privé mais aussi employeurs sont concernés par la mutuelle collective, autrement appelée mutuelle d’entreprise ou bien mutuelle de groupe.

Rendues obligatoires depuis le premier janvier 2016, les mutuelles collectif offrent beaucoup de avantages pour salariés. Elles sont tout moins onéreuses que complémentaires de santé individuelle. De plus, une fraction des cotisations est prise en charge pendant l’entreprise.

Les employeurs ont pour objectif veiller à offrir à employés une mutuelle correspondant à répondant à compatibles avec un cahier des charges précis, prévu pendant le législateur.

Qui est à rêve dont on parle en la mutuelle d’entreprise ?
Tous employeurs du clientèle privée devront avoir souscrit au 1er janvier 2016, une mutuelle collectif pour leurs salariés. Sont ainsi concernées :
TPE et PME
les grandes entreprises ainsi qu’à multinationales
les parti
fédérations
Les ayants droit du salarié, ou bien enfants, également bénéficier de la mutuelle collective. Si le contrat le prévoit, ils y être affiliés.

A l’inverse, la mutuelle européen ne concerne pas le secteur public. Les fonctionnaires ne ainsi pas y prétendre. Les travailleurs non salariés ne sont pas plus concernés. Pour couvrir leurs dépenses de santé, elles s’orienter vers un contrat de prévoyance.

En principe, la mutuelle européen est obligatoire pour finis les salariés. Sous plusieurs conditions, le salarié refuser de s’y soumettre.

Quelles débours de santé la mutuelle collectif rembourser ?
L’Accord national interprofessionnel (ANI) du 14 juin 2013, qui rend la mutuelle européen obligatoire, émane de la loi sur la sécurisation de l’emploi. L’objectif essentiel est de permettre aux salariés du secteur privé d’accéder à une mutuelle de qualité. Ainsi, la mutuelle collectif d’une entreprise assure un socle de garanties minimales, préparés parmi le législateur. Il s’agit :

de l’usage en charge de l’intégralité du missive modérateur pour consultations, les offres et les actes de soins qui sont remboursés par la Sécurité sociale
du remboursement de la totalité du forfait journalier hospitalier
de l’usage en charge des frais dentaires à hauteur de 125% du tarif conventionnel
de la prise en charge des frais d’optique en gros parmi période de 2 ans. Pour une correction simple, le minimum de prise en charge est fixé à 100 €
Ces garanties ont pour objectif obligatoirement figurer dans le contrat de mutuelle collective. Il s’agit du panier de minimum. Légalement, l’employeur n’a pas le droit de présenter une mutuelle desquelles garanties seraient inférieures à ce seuil de couverture. Il peut, en revanche, souscrire des garanties supplémentaires : une garantie d’assistance, une plus belle prise en charge pour l’optique et pourquoi pas le dentaire, le tiers payant… Le contrat de la mutuelle collectif est aussi l’obligation d’être responsable.

Qui finance cotisations de la mutuelle fédératif ?
Une partie des cotisations de la mutuelle fédératif est prise en charge selon l’employeur (la patronale). En cela, les salariés sont avantagés. L’employeur prend en charge d’or moins 50% des cotisations de la mutuelle collective, pour la partie qui correspond d’or panier de soins minimum. Le reste des cotisations est à la charge de l’employé (la part salariale).

Comment mettre en place la mutuelle collectif obligatoire d’or sein de l’entreprise ?
Avant de souscrire une mutuelle d’entreprise, les employeurs ont la possibilité de soumettre leur choix aux représentants du personnel. Ils peuvent également organiser un référendum auprès de leurs salariés. En cas d’échec des négociations, l’employeur souscrit une mutuelle collectif sur décision unilatérale.

Employeurs, renseignez-vous à votre branche professionnel ! Ces dernières vous recommander des mutuelles communautaire intéressantes, parfaitement adaptées à votre secteur d’activité (construction, hôtellerie, restauration, agriculture…) Négociés par la branche professionnelle, contrats de mutuelle sont souvent pas mal avantageux.

Depuis le premier janvier 2016, les offres de mutuelle européen sont grandes sur le marché. Petites, moyennes et pourquoi pas grandes entreprises : les courtiers en persuasion peuvent vous aider à trouver le contrat qui s’adapte le mieux à vos besoins. Contactez-nous !

Les revenus de fonds communs de placement supérieurs à 5 000 roupies seront soumis à un TDS de 10% uniquement sur les paiements de dividendes et aucun gain en capital ne sera imposé, a expliqué le Central Board of Direct Taxes. 2020 Dans son budget, le Centre a proposé de facturer un TDS ou une retenue à la source à 10% du revenu de dividendes qu'une société ou un fonds commun de placement verse à son actionnaire si ce montant dépasse 5 000 RS $ par an.

2020 La loi de finances a proposé de supprimer l'impôt sur la distribution de dividendes (DDT) au niveau de la société ou de l'OPC et a proposé de l'imposer entre les mains des actionnaires. "Il a été demandé que l'article 194K proposé oblige l'OPC à déduire le TDS et les gains en capital du rachat de parts", a déclaré le CBDT, ajoutant que le TDS ne serait pas réduit si le produit était réduit. était la nature des gains en capital.

En particulier, le fonds d'investissement TDS a jusqu'à présent été réservé aux investisseurs ou aux ARN. 10% Seuls les revenus de plus de Rs 1 lakh étaient imposés.

Le ministère des finances, conformément à En vertu de l'article 80 de la loi de finances, il a proposé d'insérer un nouvel article, 194K, qui obligerait les fonds communs de placement à déduire TDS pour les gains en capital résultant du rachat de parts.

Aux termes de l'article 194K, «toute personne responsable du paiement d'un revenu à un résident au titre des parts d'un fonds d'investissement visé au paragraphe 23D ou d'un administrateur d'une société désignée doit, à ce moment, déduire 10% de ce revenu. impôt sur le revenu. "

Le ministre des Finances Nirmala Sitharaman jusqu'en 2020 Le budget a introduit de nouveaux panneaux et réduit le taux d'imposition sur différents panneaux en appliquant un revenu individuel pouvant atteindre Rs 15 lakh par an si le contribuable opte pour les exonérations et déductions ci-dessus.

Le ministre a également déclaré que le nouveau régime serait facultatif et que les gens pourraient continuer l'ancien régime s'ils le souhaitaient. Notant qu'il existe environ 100 allégements fiscaux et déductions, elle a déclaré que 70 d'entre eux seront supprimés par le nouveau régime fiscal simplifié et que le reste sera correctement évalué et analysé.

Voir aussi: 2020 Budget: le DDT est parti! Applicable aux investisseurs individuels uniquement

Sous la direction de Manoj Sharma

Le gouvernement explique que le TDS de 10% ne s'applique qu'au versement de dividendes, pas aux gains en capital ☏ assurance entreprise
4.9 (98%) 32 votes