États-Unis Steel Corp (X) Q4 2019 Earnings Call Transcription de l'appel ® assurance santé entreprise

Qu’est-ce que l’assurance professionnel ?
L’assurance responsabilité civile pro (RC Pro) est un type d’assurance qui couvre les préjudices matériels ou corporels provoqués dans un fait professionnel, que ce va pour ça sur votre lieu de travail ainsi qu’à d’une mission.

Elle prend en charge dommages causés à des tiers, qu’ils soient liés chez une relation contractuelle (clients, partenaires, fournisseurs) ou bien non et garantit les :

corporels ;
matériels ;
immatériels.
Cette formule super complète donne l’opportunité aux aa de regrouper différentes persuasion en une seule. Elle offre des garanties essentielles mais aussi des sélection complémentaires que chacun peut souscrire selon caractéristiques de sa profession. En effet, chauffeur de taxi, boulanger ou bien pharmacien ne sont pas soumis aux mêmes risques et n’ont donc pas les mêmes besoins.

Qui est concernée pendant l’assurance pro ?
L’assurance pro n’est pas obligatoire sauf pour savoir-faire réglementées et pourquoi pas libérales telles que :
les avocats ;
les huissiers ;
les agents immobiliers ;
les fondateur ;
les charge médicales ;
de comptabilité ;
les agents généraux d’assurance ;
les ouvrier du bâtiment.
Que couvre l’assurance professionnelle ?
L’assurance responsabilité civile professionnel prend en charge l’indemnisation des troisième en d’accident causé en :

une erreur ;
une faute ;
une assurance ;
une négligence ;
l’un de vos employés ainsi qu’à sous-traitants ;
vos locaux ;
un animal vous appartenant ;
votre matériel professionnel.
Notez que l’assurance professionnelle couvre aussi votre activité et vos biens professionnels en cas d’incendie, de dégât des eaux, de catastrophe naturelle, de vol mais aussi de vandalisme.

Source de l'image: Motley Fool.

États-Unis Steel Corp (NYSE: X)
Appelez l'appel de revenus trimestriels 2019
2020 31 janvier, 20 h 30 ET

Contenu:

  • Notes préparées
  • Questions et réponses
  • Appeler les participants

Notes préparées:

opérateur

Bonjour à tous et bienvenue à l'invitation et à la webdiffusion de la conférence sur les résultats du quatrième trimestre et de l'année 2019 de United Steel Corporation. Pour rappel, l'appel d'aujourd'hui est en cours d'enregistrement.

Je vais maintenant passer l'appel à Kevin Lewis, PDG, Relations avec les investisseurs. Allez-y.

Kevin LewisPDG, Relations avec les investisseurs

Merci et bonjour. Nous apprécions votre intérêt continu pour U.S. Steel et vous souhaitons la bienvenue à notre appel de résultats du quatrième trimestre et de l'exercice. Ce matin, je serai appelé par Dave & # 39; s As Burritt, président et chef de la direction de U. S. Steel; Christie Breves, vice-présidente principale et chef de la direction financière, et Rich Fruehauf, vice-président principal et chef de la stratégie et du développement.

Hier, après la fermeture de l'entreprise, nous avons annoncé la publication de nos résultats et la présentation de nos résultats dans la section Investisseurs de notre site Web. Pour l'appel d'aujourd'hui, nous allons parcourir les webémissions, les diaporamas et nos résultats du quatrième trimestre et de l'année. Vous pouvez trouver le lien d'appel et les diapositives d'aujourd'hui sur notre site Web.

Avant de commencer, permettez-moi de vous rappeler que certaines des informations présentées dans l'appel d'aujourd'hui peuvent inclure des déclarations prospectives qui sont basées sur certaines hypothèses et qui peuvent être soumises à de nombreux risques et incertitudes, comme décrit dans nos documents SEC. Et les résultats réels pourraient différer considérablement à l'avenir. Le communiqué de presse d'hier et les commentaires d'aujourd'hui sont d'aujourd'hui et nous n'avons aucune obligation de les mettre à jour au fur et à mesure que les événements réels se déroulent.

Je voudrais maintenant transmettre la conférence téléphonique à U. S. Steel, président et chef de la direction, Dave Burritt, qui commencera la présentation de la diapositive 4 d'aujourd'hui.

David B. BurrittPrésident et chef de la direction

Merci, Kevin. Bonjour à tous et merci de votre intérêt pour U. S. Steel. Nous sommes heureux de faire rapport sur nos progrès depuis notre dernière intervention en novembre. 2019 a été l'année où nous avons placé l'entreprise sur une nouvelle voie stratégique. Nous avons annoncé et conclu de nombreux investissements qui positionnent notre entreprise de manière unique pour fournir à nos clients, employés et actionnaires le meilleur des technologies de fabrication d'acier intégrées et de mini-aciéries. Nous sommes enthousiasmés par notre stratégie et confiants dans la manière dont nous assumons nos responsabilités. Le marché a-t-il été mis à l'épreuve au cours des derniers trimestres, oui, mais nous sommes convaincus qu'à mesure que la page change pour 2020, les choses s'améliorent.

Nous sommes convaincus que le marché a atteint le fond. Nous sommes convaincus que notre concentration sur la gestion de la trésorerie, les cycles de conversion de trésorerie à la pointe de l'industrie et les activités opportunistes du marché des capitaux nous ont aidés à poursuivre notre exécution. Et enfin, nous avons confiance en notre équipe U. S. Steel, car en 2019. Ensemble, nous avons réalisé des percées importantes.

Permettez-moi de commencer l'appel d'aujourd'hui avec nos résultats stratégiques à la page 5. Cela commence par notre record de sécurité et nous avons établi un record pour 2019, les meilleurs jours de tous les temps au travail, plutôt que de passer des jours en Europe ou Tubular. Nous avons renforcé notre relation client en nous concentrant de plus en plus sur les solutions à valeur ajoutée. Voici quelques exemples.

Dans les voitures, nous avons transporté notre matériel XG3 pour les composants de sécurité de base introduits l'année dernière dans le Jeep Gladiator. Nous aidons d'autres clients de l'automobile à concevoir le XG3 dans leurs véhicules, qui seront lancés davantage cette année, l'année prochaine. Chez Tubular, nous avons créé une nouvelle connexion innovante qui a amélioré l'efficacité des clients et obtenu un volume mensuel supplémentaire d'un opérateur de grande plate-forme dans le bassin pétrolier américain le plus actif.

Nous avons annoncé des investissements importants dans les meilleures des deux technologies, y compris des investissements minoritaires dans Big River Steel et notre investissement dans la coulée et le laminage infinis de pointe dans notre usine la moins chère de Mon Valley. Nous avons levé 1,1 milliard de dollars en capital, ce qui nous permet de respecter rapidement nos obligations. Nous avons atteint 75 millions de dollars. Taux d'exécution USD, réduction des coûts fixes et notre objectif est d'atteindre nos 200 millions de dollars. L'USD cible l'année précédant le plan.

Nous avons annoncé une approche commerciale intelligente pour atteindre notre objectif de réduction des gaz à effet de serre à l'horizon 2030. L'intensité, alignée sur les investissements au cœur de notre meilleure stratégie, a considérablement amélioré la situation financière de nos régimes de retraite et OPEB en réduisant le passif et en allongeant la durée. une ligne de contributions obligatoires possibles au régime. Ce sont des réalisations importantes à la fois trimestriellement et annuellement. Nous faisons bouger les affaires.

Regardons la diapositive 6. Nous pensons que 2020 Les marchés américains ont touché le fond. L'assiette que nous avons commandée est saine et la communication avec nos clients indique que la demande devrait être solide. Nous sommes particulièrement optimistes quant à l'activité de construction, qui montre généralement une mauvaise saisonnalité. Le marché de l'automobile reste solide, avec de faibles stocks d'une année sur l'autre et des publications récentes de l'industrie montrant que 2020 Les horaires devraient augmenter.

Les niveaux de stocks dans les centres de services sont également à des niveaux qui indiquent qu'ils devraient augmenter en 2020. Activité d'achat. Nous commençons 2020 avec le mois le plus bas à partir de 2014. La hausse des prix en Europe commence à stimuler le sentiment du marché, les distributeurs et les centres de services manquent d'approvisionnement, et la production d'acier à travers l'Europe permet de mieux équilibrer l'offre et la demande. Cependant, nous partons d'une base très basse et les prix des matières premières restent élevés par rapport aux prix de l'acier dans la région. Bien qu'il y ait des signes préliminaires d'amélioration, nous prévoyons actuellement une certaine amélioration en 2020. Le haut fourneau inactif restera sans Internet.

Bien que les conditions du marché demeurent incertaines dans notre segment des tuyaux. Nous sommes ravis de pouvoir terminer la production d'un four à arc électrique cette année. Le four à arc électrique sera opérationnel au cours du second semestre et nous fournirons une base ronde pour nos broyeurs à tubes sans soudure. Nous pensons que cela permettra une réponse plus rapide à la volatilité continue du marché dans ce segment.

L'exécution de notre équipe est alignée sur notre stratégie, elle est agile et conserve le choix, les projets stratégiques avancés et déplace l'empreinte. Comme nous avons montré que nous réussissons dans notre stratégie, nous avons besoin de flexibilité. Budget actuel des dépenses en capital 2020 Il reste 875 millions de dollars USD, et 50% du budget va à nos investissements stratégiques prioritaires. De plus, l'augmentation du capital que nous avons levée face à de solides conditions de liquidité nous donne la flexibilité et le choix de lever des capitaux supplémentaires de manière opportuniste. Nous explorons également des options de désinvestissement d'actifs non essentiels, y compris des éléments de portefeuille immobilier très attractifs.

En ce qui concerne nos projets stratégiques, Big River demeure une priorité stratégique clé, et nous continuons d'être animés par leurs progrès. Big River signale que la phase II-A se développe plus tôt que prévu et budgétisée. Notre partenariat avec l'équipe de Big River est également un bon début et confirme notre logique d'investissement jusqu'à présent, car des actifs supplémentaires offrent de nouvelles opportunités pour les utilisateurs d'acier. Merci à toute l'équipe de Big River d'avoir établi notre partenariat avec la même passion que vous avez utilisée pour bâtir votre entreprise et pour votre engagement envers la sécurité.

Nous continuons également d'améliorer nos investissements dans les installations de coulée et de laminage et de cogénération sans fin dans la vallée de la Mono en 2020. Nous avons terminé une ingénierie approfondie et avons identifié deux changements dans la portée de notre investissement. Nous avons révisé nos demandes de permis environnementaux pour inclure une nouvelle usine métallurgique de revêtement pour fournir la vallée de Mono, qui est capable de produire une quantité prévisible d'acier à haute résistance tout en maintenant une structure de coûts et une efficacité opérationnelle hautement compétitifs.

De plus, nous avons également mis à jour le coût en capital estimatif de l'unité de cogénération que nous construirons à Clairton. Nous restons déterminés à améliorer les performances environnementales dans toute la vallée de Mono. Nous prévoyons maintenant que l'investissement total sera d'environ 1,5 milliard de dollars. Mais, comme vous vous y attendiez, nous avons ajusté le portefeuille global de projets pour nous assurer que l'augmentation des coûts du projet n'entraînerait pas une augmentation des besoins de trésorerie de l'entreprise et, bien sûr, comme je l'ai dit, capex 2020 Il restera 875 millions de dollars. USD. Les avantages attendus du projet ne changeront pas. 275 millions de dollars Les avantages du ratio d'efficacité EBITDA USD, y compris une amélioration de 35 $ / tonne des coûts de structure en raison de l'amélioration des rendements et de l'efficacité opérationnelle accrue. Capacités de produits différenciées, y compris les jauges et les combinaisons non disponibles aux États-Unis aujourd'hui. Convient à des fins telles que la fourniture d'acier à notre acier à haute résistance avancé XG3 de pointe. Un plus grand choix par rapport à notre laminage à plat, ce qui rend toutes les opérations plus efficaces. Et a considérablement amélioré l'environnement en construisant une unité de cogénération supplémentaire à notre usine de Clairton. Nous sommes extrêmement enthousiasmés par ce moulin de coulée et de laminage de haute technologie, bon marché, haut de gamme et sans fin à Mon Valley.

Comme nous l'avons dit plus tôt cette année, nous allons finaliser notre investissement EAF dans notre opération Fairfield Tubular et commencer à livrer le substrat de base au nouvel acier à haute résistance amélioré, CGL, PRO-TEC.

Comme nous l'avons annoncé le 19 décembre, nous commencerons à modifier notre empreinte, car nous prévoyons d'utiliser indéfiniment une partie importante des travaux dans les Grands Lacs à partir d'avril. Nous avons travaillé avec nos clients pour assurer une transition en douceur alors que nous nous approvisionnons en acier auprès d'autres installations de notre empreinte nord-américaine.

Avant de céder la parole à Christie, je tiens à réitérer mon engagement et mon enthousiasme pour l'avenir de U. S. Steel. Le tour de U. S. Steel bat déjà son plein. Je suis convaincu que nous nous concentrons sur les bonnes priorités sur les bons marchés avec les bonnes personnes pour créer la bonne valeur pour nos actionnaires, notre avenir est prometteur et je suis convaincu que nos progrès se poursuivront jusqu'en 2020. Christie?

Christine S. BrevesVice-président principal et chef des finances

Merci, Dave. Bonjour à tous, je suis ravi de faire partie de l'invitation d'aujourd'hui. Dans mon nouveau rôle de CFO. J'ai hâte de rencontrer bon nombre d'entre vous au cours des prochains mois.

Passons à la diapositive 8. Le BAIIA trimestriel ajusté était de 4 millions de dollars. USD, soit environ 30 millions de dollars. $ Plus élevé que nos recommandations du 19 décembre. Nos opérations de laminage à plat à la fin de l'année ont bien fonctionné et ont dépassé nos attentes en matière de gestion des expéditions et des dépenses. Il s'agit du principal moteur de nos résultats du quatrième trimestre meilleurs que prévu.

Comme prévu, nos résultats forfaitaires du quatrième trimestre ont été inférieurs à ceux du troisième trimestre. Baisse du prix de vente de l'acier jusqu'en 2019 Le second semestre a représenté plus de la moitié de la variation de l'EBITDA par rapport au trimestre. Notre segment européen a également vu une baisse des prix de vente affecter leur performance. Cette situation a été contrebalancée par une baisse des coûts du minerai de fer et des biens jetables. Notre segment de tuyauterie a continué d'être affecté par les conditions du marché, notamment la persistance de niveaux d'importation élevés. Au cours du trimestre, nous avons travaillé dur pour nous concentrer sur la gestion de la trésorerie. Nous avons dépensé 400 millions de dollars. $ Fonds de roulement et a terminé l'année avec près de 750 millions de dollars. USD en solde de trésorerie.

Passons maintenant à la diapositive 9. Nous continuons de bien évaluer nos priorités en matière de bilan. Nos 750 millions de dollars Solde de trésorerie en USD et près de 2,3 milliards de dollars. La liquidité en USD est bien au-dessus de nos objectifs d'investissement minimum. Comme Dave l'a mentionné, nous restons flexibles dans le maintien de notre stratégie, avec des capitaux supplémentaires levés l'an dernier et notre objectif pour 2020. 875 millions de dollars estimés L'objectif de dépenses en capital en USD offre un accès opportuniste aux marchés. Le capital que nous avons levé jusqu'à présent provient de sources efficaces et vient compléter la structure du capital et la maturité de la dette existantes. Notre objectif est de maintenir cette flexibilité lors de toute levée de fonds future.

Avant cela, je me tourne vers Dave. Je voudrais aborder notre vue actuelle du premier trimestre sur la diapositive 10. Nous prévoyons actuellement que le premier trimestre sera le plus important de l'année et nous prévoyons que nos résultats du premier trimestre seront similaires à ceux du quatrième trimestre. Permettez-moi de vous donner un bref aperçu de quelques points clés. Comme chaque année, nous nous attendons à ce que la saisonnalité des opérations minières soit un segment de roulement à plat, en raison des contraintes imposées par les fabricants de conditions météorologiques hivernales et d'acier (phonétique), qui n'exportent pas de pellets vers nos hauts fourneaux. États-Unis ou nos clients tiers en hiver.

Les écluses ferment à la mi-janvier et les briquets n'ouvrent qu'à la mi-mars. Bien que les granulés soient toujours produits dans nos exploitations minières au cours de cette période, nous procédons de façon opportuniste aux pauses hivernales prévues pour rendre nos opérations minières plus efficaces pour le reste de l'année. Nous prévoyons actuellement une baisse des livraisons dans le segment des produits laminés plats européens au premier trimestre. Le premier trimestre comprendra également l'incidence trimestrielle de la dépréciation et de l'amortissement de Big River Steel et des intérêts débiteurs nets.

Comme nous l'avons décrit dans notre rapport sur les résultats publié hier après-midi, Big River prévoit que leur amortissement sera plus élevé en 2020. Environ 150 millions. Et les intérêts débiteurs nets seront d'environ 95 millions de dollars. USD. Lorsque vous vous associez à l'usine la plus récente et la plus technologiquement avancée des États-Unis, des niveaux plus élevés d'amortissement et d'amortissement et d'intérêt ne sont pas testés en tant qu'augmentation du volume et de l'échelle de production.

Je vais maintenant le retourner à Dave.

David B. BurrittPrésident et chef de la direction

Merci, Christie. Passons à la diapositive 11. Nous sommes confiants de suivre la stratégie que nous vous avons préparée en 2019. Nous avons une équipe chanceuse et je ne pouvais plus m'inquiéter d'entrer dans un futur état. 2019 a été une année importante pour notre entreprise. Nous allons de l'avant et jetons les bases d'une exécution stratégique continue. 2020 L'EAF lancera dans notre entreprise Tubular, le CGL en acier à haute résistance le plus avancé de PRO-TEC, et continuera de progresser sur la meilleure des deux stratégies.

Kevin, passons aux questions et réponses.

Kevin LewisPDG, Relations avec les investisseurs

Merci, Dave. Nous demandons à chacun de vous limiter à une question et à un suivi afin que chacun ait la possibilité de poser cette question. Opérateur, pouvez-vous soumettre une ligne de question.

Q&R:

opérateur

Certainement. Je vous remercie. (Instructions de l'opérateur) Nous répondrons à notre première question ci-dessous, Matthew Korn de Goldman Sachs. Allez-y.

Matt CornGoldman Sachs – Analyste

Bonjour à tous. Tout d'abord, Dave, acteur du marché, vous avez expliqué certaines des raisons pour lesquelles vous pensez que nous sommes au bas du marché, certains produits se portent bien. Pourriez-vous savoir quel est le délai de livraison de vos produits par rapport à il y a quelques mois par rapport à l'année dernière. Certaines choses qui vous encouragent

David B. BurrittPrésident et chef de la direction

Oui Oui, merci, merci d'avoir posé la question. Je l'apprécie. Je pense tout d'abord que je voudrais dire que nous pensons que les conditions du marché se stabilisent en réponse à la demande. Nous entendons nos clients et le soutien que je pense que je dirais est le nombre. Le délai de livraison est important – environ 5,6 semaines, soit deux semaines de plus qu'il y a un an.

Les stocks de centres de services sont inférieurs aux niveaux historiques tout au long de l'année et nous donnent la certitude que les habitudes d'achat normales se poursuivront et que nos fournitures d'usine resteront bonnes. Franchement, nos conversations avec les clients ont offert une demande saine et des segments clés plausibles tels que les voitures, les appareils électroménagers et la construction. . Mais je ne veux donner à personne une fausse impression du premier trimestre. Nous voulons juste y revenir. Comme nous le savons tous, il s'agit généralement de notre trimestre le plus faible en raison de problèmes de saisonnalité liés à l'exploitation minière et aux conditions météorologiques, donc cette année ne devrait pas être différente, car nous nous attendons à ce que les résultats du premier trimestre soient excellents par rapport au quatrième trimestre. Donc, pour être clair à nouveau, le premier trimestre devrait marquer le niveau le plus bas et être similaire à 2019. Au quatrième trimestre, et les résultats devraient s'améliorer tout au long de l'année, ou peut-être Christie, vous voulez ajouter quelque chose.

Christine S. BrevesVice-président principal et chef des finances

D'accord. Eh bien, permettez-moi d'ajouter quelques détails supplémentaires sur les attentes actuelles pour toute l'année. Nous attendons avec impatience 2020. 10 millions de dollars seront envoyés à des pays tiers Tonnes et laminés à plat, et cela tient compte de la marche au ralenti illimitée d'une grande partie des travaux dans les Grands Lacs prévus pour le deuxième trimestre. Nous prévoyons également une pause de 48 jours à Gary Works 4 Blast en avril. Donc, avant de faire cela, nous créons des stocks au premier trimestre.

En Europe, nous voyons quelques signes de vie, mais nous sommes loin derrière, mais dans un endroit très bas. Par conséquent, nous continuons de nous attendre à l'objectif 2020. Il y aura un haut fourneau hors ligne en Europe, transportant 3,2 millions de tonnes.

Notre segment Pipe devrait croître d'ici 2020. Il expédiera environ 900 000 tonnes, avec le plus grand écart entre 2020 et 2019. Les expéditions pour cette entreprise sont la première usine de REG et se dérouleront tout au long de l'année 2020. Et nous avons commencé à construire cette ligne au cours de la deuxième année de 2019. et élargi notre portefeuille de produits pour nos clients Tubular.

Matt CornGoldman Sachs – Analyste

Super. J'apprécie tous ces détails du côté des opérations. Permettez-moi – laissez-moi suivre un peu les prix. Comment pouvez-vous décrire au mieux la façon dont nous devrions penser à l'impact de vos négociations sur les prix que vous avez achevées au cours de l'année dernière. Comment devrions-nous y penser, alors même que nous entrons dans le prochain trimestre et pensons aux effets sur le plateau? Je vous remercie.

Kevin LewisPDG, Relations avec les investisseurs

Oui Alors merci, voici Kevin. Donc, en ce qui concerne les contrats à prix fixe et forfaitaire, il est évident que nous n'irons pas trop loin dans leurs résultats. Nous sommes très satisfaits de la fin de ces marchés au cours des négociations, mais l'une des choses auxquelles nous avons vraiment prêté attention est la mise en place d'une approche plus en cascade pour négocier ces contrats à prix fixe. Donc, nous avons essayé d'assouplir la période de négociation avec la nôtre – les OEM qui concluent avec nous cet accord d'expansion. Nous constatons donc un grand succès dans ce domaine. Je ne suis pas convaincu que les changements dans les contrats à prix fixe changent légèrement d'année en année. Parlant plus largement des prix, je pense qu'il y a certains aspects clés de la dynamique auxquels nous prêtons attention sur le marché. Le premier concerne la ferraille, et je pense qu'il existe des sentiments sur le marché comme le côté mou de la ferraille. À notre avis, ce n'est pas un février atypique. Si vous vous souvenez vraiment des 9, 10 dernières années, donnez de la ferraille en février et faites-la exploser en janvier. Par coïncidence ou pas par coïncidence, les prix des RH ont augmenté au cours de 6 de ces 10 années, si vous regardez février par rapport à janvier. Nous ne croyons donc pas nécessairement que le simple fait que la ferraille soit molle signifie que les prix du HRC sont vulnérables à mesure que nous progressons au premier trimestre. Nous continuons de penser que la demande sera un catalyseur des prix à long terme.

Et si vous regardez la ventilation par rapport aux produits en aval, elle était clairement légèrement étendue, autour de 230 $ / tonne. Nous pensons que cela est davantage lié à la forte demande de produits de consommation, comme David et Christie ont mentionné les voitures, les appareils de construction et plus encore. Nous pensons donc que cela affecte la santé du marché car nous augmentons le pourcentage de prises de commandes. . Nous examinons donc tout ce qui prend en charge des prix HRC plus élevés. Et si vous regardez certains frais d'indexation, quelques publications. Vous voyez actuellement une large gamme de prix. Nous sommes donc optimistes que l'environnement des prix continuera de s'améliorer.

opérateur

Merci beaucoup. Nous allons passer à notre prochaine question sur la ligne de David Gagliano de BMO Marchés des capitaux. Allez-y.

David GaglianoBMO Marchés des capitaux – Analyste

D'accord, super, merci. Juste – tout d'abord, il vous suffit d'obtenir une réponse rapide à la dernière réponse, uniquement si nous croyons au premier trimestre à des fins de modélisation, ou si nous nous attendons à ce que les prix réels du laminage à plat augmentent ou diminuent par rapport au quatrième trimestre. Il s'agit d'une question complémentaire.

Kevin LewisPDG, Relations avec les investisseurs

D'accord. Je dirais que, d'un trimestre sur l'autre, nous examinons des prix de vente moyens relativement stables dans notre segment des produits laminés plats.

David GaglianoBMO Marchés des capitaux – Analyste

Auparavant, il y avait un plan décrit, je pense que les marchés des capitaux d'emprunt ont été utilisés parce qu'il s'est élargi pour inclure la possibilité d'investir dans les marchés boursiers également?

David B. BurrittPrésident et chef de la direction

Eh bien, c'est celui de Dave. Tout d'abord, je dirais, étant donné notre position concernant le montant de liquidité que nous avons aujourd'hui et l'option que nous voulons avoir pour qu'elle soit opportuniste. Nous sentons que nous sommes en assez bonne forme. Donc, ce n'est pas que nous devons aller sur les marchés des capitaux en 2020. Mais nous pourrions certainement, si tout était positif, aller de l'avant et trouver une solution commune qui garantirait que nous puissions fournir le meilleur des deux. stratégie. Cependant, nous serons assez patients pour examiner toutes les opportunités d'accès au marché. Vous vous souviendrez également d'octobre. Lorsque nous avons publié Big River, nous avons souligné que le Minnesota avait le potentiel de fabriquer des granulés. Nous examinons donc cette opportunité ainsi que les actifs immobiliers et d'autres opportunités qui peuvent nous donner les flux de trésorerie dont nous avons besoin pour mettre en œuvre nos deux stratégies.

Christine S. BrevesVice-président principal et chef des finances

Je dirais que nous sommes en bonne forme en ce moment, car nous avons déjà pris beaucoup de mesures. Nous nous préparions déjà à beaucoup de choses. Nous avons réduit notre capital de 950 millions de dollars à 875 millions de dollars en 2020. Nous avons déjà obtenu 1,1 milliard de dollars en 2019. la trésorerie est de 2,2 milliards de dollars. Donc, 500 millions de dollars et nous avons 750 $ au bilan. Nous sommes donc dans une assez bonne position pour être opportunistes lorsqu'il s'agit de lever des capitaux, d'autant plus que nous n'avons pas besoin de lever des capitaux en 2020.

opérateur

Merci beaucoup. Nous allons passer à notre prochain numéro dans cette ligne de la ligne de Seth Rosenfeld d'Exane. Allez-y.

Seth RosenfeldExane BNP Paribas – Analyste

Bonjour et merci d'avoir répondu aux questions. Veuillez poser quelques questions sur les entreprises européennes alors que vous essayez de mieux comprendre les retours que vous avez signalés au troisième trimestre sur vos coûts de CO2. Pouvez-vous nous aider à mieux comprendre ce qui a conduit à cet avantage au quatrième trimestre et comment il se compare à l'indice de référence, probablement autour de 35 millions de dollars. Amélioration de l'USD en 2020 par rapport à l'année dernière. S'agit-il des mêmes facteurs en termes d'émissions de carbone, ou seront-ils différents sur les deux périodes? Je vais commencer ici s'il vous plaît.

Kevin LewisPDG, Relations avec les investisseurs

Oui, bien sûr, Seth. C'est Kevin. Donc, en regardant 2020, L'amendement positif concernant les 35 millions d'euros. USD par rapport à 2019, crédits CO2 par rapport à 2019. Comme vous le savez bien, vous devez acheter des crédits de CO2 non seulement à votre destination désignée mais en dehors des trois. configurations de fours en Europe, nous devrons acheter des crédits de CO2 à l'extérieur. Dans la configuration à deux hauts fourneaux, nous consommons évidemment moins de crédits CO2, ce qui est un changement positif pour l'Europe chaque année.

Au quatrième trimestre, vous avez vu des éléments ponctuels liés à l'électricité dans le segment européen, qui est un processus de fin d'année typique avec le gouvernement slovène sur l'électricité. Nous l'appelons donc parce que c'était quelque chose de différent du troisième trimestre et plus d'un événement ponctuel. Cela devrait donc inclure la plupart des événements ponctuels que vous avez vus, ainsi que les attentes concernant les crédits de CO2 de l'année prochaine.

opérateur

Merci beaucoup. Nous allons passer à notre prochaine question sur la ligne allant de Karl Blunden à Goldman Sachs. Allez-y.

Karl BlundenGoldman Sachs – Analyste

Salut, bonjour les gars. Merci beaucoup pour votre temps. Vous avez mentionné l'augmentation des dépenses d'investissement à Mon Valley, y a-t-il d'autres choses que vous pouvez partager sur le rythme des dépenses d'investissement, et cette augmentation conduit-elle à une augmentation ou à une augmentation de l'augmentation attendue du BAIIA que vous aviez en tête lorsque vous avez annoncé le plan initialement?

Kevin LewisPDG, Relations avec les investisseurs

D'accord. Oui Salut Karl, voici Kevin. Bonjour. Jetez un œil à la distribution des investissements au cours des prochaines années de coulée et de laminage sans fin dans les usines de cogénération. Dave a mentionné précédemment qu'en 2020, nos 175 millions de dollars Capex, qui valait environ 175 millions de dollars. USD à 200 millions de dollars L'USD pour ce projet particulier n'a pas changé, donc cette année la portée du projet est inchangée.

Dans l'attente des 21 et 22, nous prévoyons que ce seront les deux plus grandes années d'investissement de l'année, légèrement au-dessus de 2022. En 2021, puis un peu en 2023, quand on termine les choses, mais le temps ne change vraiment pas quand le premier acier était en 2022.

275 millions de dollars L'EBITDA USD est resté inchangé. Si vous pensez à un deuxième LMF dans notre usine de Mon Valley. Nous pensons que c'est un moyen de garantir l'efficacité et une structure peu coûteuse, car nous nous attendons à ce que la demande des clients croisse à partir de ce produit différencié. C'est vraiment quelque chose que nous avons inclus dans les autorisations et la portée pour garantir que cet appareil reste le plus grand quartile des États-Unis. Ensuite, l'augmentation de la cogénération était vraiment due à la conviction que nous influençons l'environnement, nous travaillons si dur pour atteindre la vallée de Mono. Donc, 275 millions de dollars restent inchangés. Et comme l'a dit Dave, nous sommes ravis de la différenciation des opportunités que cette gamme apportera au marché. Et maintenant, nous pourrons vendre beaucoup de très gros problèmes à nos clients et leur donner une grande valeur.

David B. BurrittPrésident et chef de la direction

Nos clients sont excités lorsque nous les rencontrons, et nous sommes vraiment excités parce que nous pensons finalement que ce seront les usines les plus puissantes d'Amérique du Nord. Nous pourrons produire des bobines jusqu'à 76 pouces de large par 0,023 pouces, pensez-y, ce qui est égal à l'épaisseur de six cheveux humains empilés les uns sur les autres. Nous sommes extrêmement enthousiasmés par l'opportunité offerte par cette opportunité, qui va si bien avec nos meilleures stratégies, ainsi que le travail que nous avons accompli cette année chez PRO-TEC. Nous pensons avoir un gagnant. Avec ce kopeck supplémentaire de 1,5 milliard de dollars. N'oubliez pas qu'il s'agit d'un taux de rendement interne d'au moins 15% sur la période d'investissement, sans lever de capitaux ailleurs car nous sommes plus flexibles, plus agiles et capables de faire des évaluations. Grâce au programme d'actifs mis à jour, nous avons amélioré nos opérations et pouvons être plus flexibles. Nous sommes ravis de la ligne de coulée et de roulement sans fin dans la vallée de Mon.

opérateur

Merci beaucoup. Nous aborderons la prochaine question de notre ligne. (Instructions de l'opérateur) Et nous allons passer à notre prochaine question, à laquelle Matthew Fields fait référence avec la Bank of America. Allez-y.

Champs de visionBank of America – Analyste

Salut tout le monde. Je veux juste regarder une question de modélisation, puis donner une image plus grande. Donc, à propos de votre commentaire sur des résultats 1Q similaires à 4Q, vous avez également déclaré que les types d'envois 1Q seraient systématiquement réduits à plat et en Europe et que les prix passeraient de 4 à 4 Q laminés à plat. Donc, cela signifie-t-il que lorsque je ne veux pas donner de conseils sur l'EBITDA, l'EBITDA 1Q est similaire à 4Q ou pire encore avec moins d'expéditions et des prix bien établis.

Kevin LewisPDG, Relations avec les investisseurs

Donc, c'est Kevin. Donc, je pense que la description trimestrielle des expéditions et des prix est vraiment la raison pour laquelle nous pensons – pourquoi nous pensons que le premier trimestre sera similaire au quatrième trimestre, donc nous avons évidemment pris cela en compte avec notre dernier aperçu du trimestre également. . Mais vous avez raison, nous prévoyons une baisse des livraisons. Au premier trimestre, à la fois pour les produits laminés à plat et en Europe, et comme je viens de le mentionner, les prix de vente moyens resteront à plat, ce qui devrait vous aider à vous adapter aux dernières attentes du premier trimestre.

opérateur

Merci beaucoup. Nous allons passer à notre prochaine question sur la ligne d'Alex Hacking avec la ligne Citi. Allez-y.

Cambriolage d'AlexandreCitigroup – Analyste

Oui Bonjour à tous et félicitations pour le nouveau record de sécurité que vous avez établi l'année dernière. Kalbant apie klausimus, manau, pirmas klausimas būtų tik toks: ko tikitės iš apyvartinių lėšų šiais metais, tai buvo svarbus lėšų šaltinis praėjusiais metais. Ir tada antra – plieno kainos dabartiniu lygiu. Atsižvelgiant į jūsų „capex“ programą, kur, jūsų manymu, galėtumėte baigti metus pagal grynąją skolą? Je vous remercie.

Davidas B. BurrittasPrezidentas ir generalinis direktorius

Tai Dave'as. Pirmiausia aš žinau naująją Christie kaip finansų direktorę ir noriu padėkoti jai už vadovavimą šioje erdvėje. Kassavaitinis verslo ritmas, susijęs su grynųjų pinigų iškvietimais, į kuriuos įeina ne tik mūsų finansininkai, bet ir mūsų operatoriai, mūsų pardavimų ir operacijų planavimo komandos, leido mums sugebėti tai padaryti tikrai stipriai, išleidus 400 mln. USD apyvartinį kapitalą. années. Taigi, ačiū už tai. Kas čia mūsų, 2020 m.

Christine S. BrevesVice-président principal et chef des finances

Gerai. Na, ačiū, Dave. Dėkoju. Taip, mes labai daug dėmesio skyrėme apyvartiniam kapitalui. Aš iš tikrųjų vadovauju komandai, kurioje yra daugiafunkcinė komanda, kurią sudaro ne tik buhalteriai, bet ir pardavimų bei operacijų planavimo, operacijų žmonės, viešųjų pirkimų darbuotojai, kur mes kiekvieną savaitę stengiamės sumažinti apyvartinį kapitalą, kad būtų aiškūs tikslai ir veiksmai. Ir ketvirtojo ketvirčio rezultatas buvo to rezultatas, ir buvo keli konkretūs inventorizacijos projektai, kurie pristatė ir atidavė tą 400 milijonų dolerių. Taip pat mes gavome indėlį į vamzdžių ir USSK verslo atsargas, nes tai yra pasaulinė komanda. But looking forward to 2020, we are expecting to build inventory in the first quarter and getting ready for the blast furnace number 4 at Gary is going to go down for 48 days starting in April for a planned outage. So, we will be building inventory in front of that. But then during the year we will be taking out the inventory and we — and other working capital, overall working capital will be a slight improvement in 2020. We will continue to decrease working capital, slight improvement for 2020.

David B. BurrittPresident and Chief Executive Officer

And related to your question around net debt, I think we're going to get into what we think our net debt levels, maybe at the end of the year. Obviously, that's going to be dictated by any activities we choose to make in the capital markets. So, more to come on that at a later time. But we probably walk into the details now.

opérateur

Thank you very much. We'll get to our next question on the line from John Tumazos from John Tumazos Very Independent Research. Go right ahead.

John TumazosJohn Tumazos Very Independent Research — Analyst

Thank you very much. Over the years the corporation as idled a few plants. Could you give us a little rundown of the particular states where you'll be selling real estate. I recall over the years that were fast tracks Conneaut, Ohio or half the Jefferson County, Alabama. There is a lot of ground around the company please.

Kevin LewisGeneral Manager, Investor Relations

Sure, John. Good morning, this is Kevin. We do have quite an attractive portfolio of real estate, obviously as we've operated throughout the country for many, many years, we've acquired some real estate. So, let me just go through maybe a few. Then I'll hand it over to Rich provide some more strategic context, but I think there are a few that we're particularly excited about. If we think about our Keystone Industrial Port Complex in the eastern part of Pennsylvania is extremely attractive piece of industrial real estate with some very unique attributes that drive a lot of value for us and a potential buyer. So, we're excited about the opportunities related to that property.

There are others across the US, as you mentioned in Alabama, where we have more residential and non-industrial commercial developments that could be a value. So, we're going eyes wide open. As Dave mentioned, we're continuously focused on value and finding sources of funds to support the continued execution of strategy. And when we look at the real estate portfolio, we see the potential for value and it's something we'll continue to explore. So, Rich, if you have any additional color to add.

Richard L. FruehaufSenior Vice President, Strategic Planning and Chief Strategy & Development Officer

Yeah, this is Rich. I mean also we've been trying for some time to find the right buyer for ourselves, our former southwards location outside Chicago. So, I mean that's an incredibly attractive piece of real estate almost 500 acres right on Lake Michigan. We have other properties where we've had mills in the past, they tend to be very attractive from an industrial redevelopment perspective because you've got rail, you've got utilities already plugged in, you're generally in a in an urban or near urban location. So, there are any number of properties across our footprint where they can be redeveloped for as Kevin said in some cases we have greenfield properties like in Alabama where we are a large landholder in Jefferson County outside Birmingham. We've done our own real estate — residential real estate development, but there is a lot of other opportunities there as well. So, we're looking for the best owner of those properties as we sort of focus on our core assets.

opérateur

Je vous remercie. Proceed to our next question on the line from Chris Terry from Deutsche Bank. Go right head.

Chris TerryDeutsche Bank — Analyst

Hi guys, just a quick question from me is to follow-up on asset so opportunities. Just wanted to if you could give a little bit more color on the iron ore business, obviously, some changes there from some of competitors in the region. Is there opportunities there to think about divesting actual capacity or you're talking more about pellet sale opportunities, but you still own it. Just wanted to give some timeline and just lay out some more details on that. Dėkoju.

Richard L. FruehaufSenior Vice President, Strategic Planning and Chief Strategy & Development Officer

Sure, this is Rich, I think as far as the timeline that's really it depends on the market opportunities, who is, who is the buyer who is who is interested, as Dave said when we announced the Big River, we're looking at our efforts to monetize our pellets, those to be any kind of efforts, you outlined a few. We can continue to sell into the merchant market, we could look for actual sale of the assets to a new owner. We can look at internal uses as we've become an EAF operator. So, there's lots of different opportunities there. I'm not going to get into timelines because really, that's, that's something where we're focused on doing it, but we've got to find the right partners for any opportunity there.

Chris TerryDeutsche Bank — Analyst

Okay, thank you. And then just one other follow-up from an accounting side. In the back of the presentation from yesterday's Slide 24, when you step through the Flat-Rolled division. There is a negative $19 million including other. Is that including Big River in that. Can you just talk…

Kevin LewisGeneral Manager, Investor Relations

Could you speak up, I'm having trouble hearing you. Could just back that up a bit. Say that again, you said Page 24 and then repeat what you said a little louder please.

Chris TerryDeutsche Bank — Analyst

Sorry, did you catch it.

Kevin LewisGeneral Manager, Investor Relations

No, We could not hear anything there. Start over, we heard page 24.

Chris TerryDeutsche Bank — Analyst

Sorry. Okay. Slide 24, there is a, there is a waterfall chart just on the Flat-Rolled division and there is a negative $19 million in the other category. Just wondering, just wanted to check that that $19 million part of that would be the Big River numbers as we understand it, can you just talk through that a little bit, we just wanted to check-in is that what you're going to report going forward will go in that category. Dėkoju.

Kevin LewisGeneral Manager, Investor Relations

Sure. No problem Chris. So, the $19 million unfavorable change you are seeing on page 24 in the earnings presentation is not related at all to Big River Steel, that is actually a change in electricity and natural gas, energy costs within the segment. As we mentioned and I think we detailed on one of the slides. Big River will actually flow through our other businesses segment. When we look at EBITDA reporting. So, you will not see it show up on any of the bridge charts for Flat-Rolled Europe or Tubular going forward. Thank you very much. We'll get to our next question from the line of Brian Lalli with Barclays. Go right ahead.

Brian LalliBarclays — Analyst

Hi, good morning. Just two quick questions from me first, and sorry if I missed this before. But could you walk us through what the right way to think about the pacing of capex is into '21 and '22 relative to '20. Given your Mon Valley comments earlier, just to level set expectations versus the $875 million and again I apologize if I missed that. And then my second, just on the debt front, obviously you'd previously stated that the focus was on secured financing. Is that still the plan would you entertain using the secured market. And I guess high level. How does the Big River acquisition at some point when that gets consolidated if and want to get consolidated adjust your thinking on the balance sheet. Some of the questions we get from investors, I appreciate it, thanks.

Kevin LewisGeneral Manager, Investor Relations

Sure, no problem. This is Kevin. I'll start with the cadence of capex and particularly on the Endless Casting and Rolling cogeneration facility and then I'll let Christie talk about different sources of capital and how we're thinking about, this part of a broader solution. So, first starting with the Endless Casting and Rolling line, 2020 as we previously articulated as part of our $875 million of capex guidance for 2020 included about $175 million, $200 million for the Endless Casting and Rolling and cogeneration projects. We do see that ramping up in 2021 and 2022, majority of this spend occurring in those two years as engineering and construction really starts to take shape. First steel is expected at the end of 2022. So, it is a two-year timeline to do a lot of work. So, we do see that being an influx in capex for '21 and '22. However, the EAF project as Dave mentioned in his opening remarks will conclude in 2020. So that capex will roll off of our capex budget. But generally speaking that we should see some modest increase in capex in 2021 and 2022 as we take on the Mon Valley project. But maybe I'll hand it over to Christie to address the second part of your question now.

Christine S. BrevesSenior Vice President & Chief Financial Officer

Okay. Regarding secured debt, we think there are a lot of financing options available to us. We will be looking at things like tax exempt bonds, you saw we used environmental revenue bonds for the EAF, there is project financing. We're looking at that for co-gen there is also the unsecured market we prefer unsecured to secured. But we have still flexibility into our debt agreements allow us to access secured debt if we needed to, but that's not our preference, our preference is unsecured debt as well as some of these other things that we've talked about. We have asset divestitures, all kinds of things that that we can do to raise cash before we need to go to the secured market.

David B. BurrittPresident and Chief Executive Officer

And again, we feel really good about where we are here in 2020. There is not an urgent need for us to go into the markets. And we're going to get a total solution when we go. So that will be able to get the best of both strategy completed when required. So, we feel good about. We are in terms of the cash flow and will play this through to make sure we can get Big River Steel done is our top priority Endless Casting and Rolling at Mon Valley is the second priority and in the Gary Works where we're going to the hot strip mill and of course later this later this year, second half the complete the electric arc furnace and or completing the PRO-TEC CGL3. So, each one of these things are moving ahead, just fine. And when we need the money to spend more money, we'll get it.

opérateur

Thank you very much. And we'll go to our next question on the line from Tyler Kenyon with Cowen. Go right ahead.

Tyler KenyonCowen — Analyst

Hey, good morning. Maintenance and outage was look like $108 million headwind in Flat-Rolled in 2019, any help you could provide us with how to think about 2020. I mean, I know you do have some tailwinds just from some asset rationalization. And then maybe if you could help us think about the cadence of that through the year and specifically from the fourth quarter into the first?

Kevin LewisGeneral Manager, Investor Relations

Sure. So, if we look at the first quarter. We don't really see any significant outage work planned, specifically in the Flat-Rolled segment. So, we don't think that's going to be a material headwind in the first quarter but as Christie mentioned in our opening remarks. We do have a planned outages will occur in April at Gary. So, you could see some elevated levels and maintenance and outage costs in that time period, as we complete that outage work.? But the year-over-year change is just going to continued reinvestment in our facilities and the focus that we have on increasing the reliability and quality of those facilities. So, that's the reinvestment is what really what drove the year-over-year change thanks.

Tyler KenyonCowen — Analyst

Dėkoju. And then just on the pension and OPEB. Can you explain a little bit more detail some of the actions that you've taken there?

David B. BurrittPresident and Chief Executive Officer

We're really pleased with the progress that we're making on our pensions. And I think on the pension, 93% funded and then 108% side on OPEB. And so, the team has been working really, really hard. We got some good returns and the end, there is some assumption of improvements based upon mortality and other access to the programs of pension programs and benefit programs. But Christie maybe can share a little bit more.

Christine S. BrevesSenior Vice President & Chief Financial Officer

Okay. And we had strong asset returns this year. So that also impacted the funding status Dave was talking about and we did some updates on our assumptions and that lowered our obligations. But also we was partially offset by decreased discount rates. We actually hard mill site consultant to work with us to review best practices around this and all of the different assumptions and those assumptions have been reviewed by EY (Phonetic) and PWC and thus the change of the improvement in the funding.

David B. BurrittPresident and Chief Executive Officer

And the good news for this, in terms of the amount that we'd have to put in the pension fund. There is no requirements in the new to the near-term. And based upon the current funded status, we don't expect to make a payments until lot beyond the timeframe in which we invest in Big River, beyond the timeframe we complete the Endless Casting and Rolling. So, where we are today, we're in, we're in good shape.

opérateur

Thank you very much. We'll proceed with our final question is a follow-up question from the line of Matthew Fields with Bank of America. Please go right ahead.

Matthew FieldsBank of America — Analyst

Hey, thanks for the follow-up. David, a couple of times in this call, you said, kind of a total solution with regards to when you're asked about potential financing. What does that mean, does that mean funding sort of capex needs plus the other half of the Big River purchased what is, what is the total solution mean?

David B. BurrittPresident and Chief Executive Officer

Well, we think of cash holistically, so there's lots of pieces that come together. And obviously, we have a portfolio of projects portfolio of projects related to divestitures. We have a portfolio of opportunities related to funding our balance sheet and we have opportunities to look at unconventional ways to raise money. And so, when we look at this, you think about the traditional the old way we work at U. S. Steel and then also the new way we look at tapping other sources that would enable us to us to implement our strategy. Total solution basically means we need to get it done at the appropriate time to deliver on our best of both strategy, so that we'll be able to do Big River Steel and we'll be able to do Endless Casting and Rolling, so that we have a big chunk, big tranche till enables us to execute. That's what the total solution means.

Matthew FieldsBank of America — Analyst

All right, thanks very much.

opérateur

Thank you very much. And Mr. Lewis, we have no further questions on the line. I'll turn the call back to you.

Kevin LewisGeneral Manager, Investor Relations

Thank you very much and thank you again for everybody's interest in U. S. Steel. Dave, any closing comments.

David B. BurrittPresident and Chief Executive Officer

Yeah. Thanks, everyone. We really appreciate you joining the call today. Before we conclude, let me provide some takeaways from today's call. We have strong cash and liquidity position and we'll be opportunistic as to how and when we access capital. We have a strong business because of the strategy we are executing. And finally, we have strong employees supported by a strong culture. We were recently named in the Forbes Global 2000 World's Best Employers List for 2019 and we received a perfect score 100 on the human rights campaigns 2020 Corporate Equality Index earning the designation of a best place to work for LGBTQ equality. These recognitions are truly an honor and we look to build upon these accomplishments in 2020.

A sincere thank you to our employees for their contributions. 2019 was a year of extraordinary change and you rose to the challenge and embrace this unique opportunity. Thank you for your continued commitment to U. S. Steel. We look forward to continuing this journey with you. Now, let's get back to work safely.

opérateur

(Operator Closing Remarks)

Duration: 51 minutes

Appeler les participants:

Kevin LewisGeneral Manager, Investor Relations

David B. BurrittPresident and Chief Executive Officer

Christine S. BrevesSenior Vice President & Chief Financial Officer

Richard L. FruehaufSenior Vice President, Strategic Planning and Chief Strategy & Development Officer

Matthew KornGoldman Sachs — Analyst

David GaglianoBMO Capital Markets — Analyst

Seth RosenfeldExane BNP Paribas — Analyst

Karl BlundenGoldman Sachs — Analyst

Matthew FieldsBank of America — Analyst

Alexander HackingCitigroup — Analyst

John TumazosJohn Tumazos Very Independent Research — Analyst

Chris TerryDeutsche Bank — Analyst

Brian LalliBarclays — Analyst

Tyler KenyonCowen — Analyst

More X analysis

Relevés d'appel de tous les gains


AlphaStreet Logo

États-Unis Steel Corp (X) Q4 2019 Earnings Call Transcription de l'appel ® assurance santé entreprise
4.9 (98%) 32 votes