EconPapers: Assurance maladie complémentaire privée obligatoire offerte par les employeurs français: implications et débat en cours ® assurance santé entreprise

AFFILIATION D’UN SALARIÉ : COMMENT PROCÉDER ?
C’est à l’employeur de centraliser les documents nécessaires à l’affiliation de ses salariés pour transmettre ensuite à l’organisme complémentaire.

Pour être affilié, un salarié remplir une déclaration d’affiliation à laquelle doit être jointe différents documents :

la photocopie de l’attestation de sa carte vitale et celle de chaque membre de la famille bénéficiant du contrat (selon dispositions imaginés en or contrat santé) ;
un relevé d’identité bancaire ou de caisse d’épargne.

Il peut pourquoi pas lui être demandé, selon la nature du contrat, de joindre :
photocopies des certificats de scolarité pour les mouflets de plus de 16 ainsi qu’à tout chemise justifiant de situation ;
son attestation de PACS ;
son certificat de union libre ;
le certificat de radiation de son ancienne mutuelle daté de moins durant une période de trois mois si le contrat santé prévoit un délai de carence.
LES MODALITÉS DE CHANGEMENT DE STATUT D’UN SALARIÉ
En de changement de constitution socio-professionnel d’un salarié au sein de l’entreprise, son régime de protection sociale peut aussi être modifié. C’est alors à l’employeur de se charger de l’ensemble des allées et venues proche d’assurance complémentaire.

RADIATION D’UN SALARIÉ : COMMENT DÉCLARER CETTE MODIFICATION ?
Lorsqu’un salarié quitte son entreprise, l’adhésion or contrat collectif santé et/ou prévoyance duquel il bénéficiait est résiliée de plein droit. L’ancien employeur doit alors informer l’organisme complémentaire de ce départ parmi écrit, dans les plus brefs délais.

Pour clôturer le dossier santé du salarié et cesser les remboursements, le salarié remettre sa carte de troisième payant.

Selon le motif de départ de l’entreprise du salarié, l’ancien employeur peut être tenu, a l’intérieur du cadre de la portabilité des droits santé et prévoyance, de lui maintenir garanties à qui il bénéficiait au aussitôt de la rupture du contrat de travail à titre gratuit.

Carine Franc et
Aurélie Pierre ()

Politique de la santé2015, vol. 119, numéro 2, 111-116

Résumé:
2013 Janvier Dans le cadre de l'accord national interprofessionnel (ANI), le gouvernement français a obligé tous les employeurs (quelle que soit la taille de leur entreprise) à pouvoir prétendre à un emploi à partir de 2016. Janvier Offrir à ses employés une assurance maladie complémentaire privée. Agrégation de groupe L'assurance maladie complémentaire pour tous les employés concerne directement les assureurs, les employeurs et les employés, ainsi que ceux non directement impliqués (étudiants, retraités, chômeurs et fonctionnaires). Dans cet article, nous présentons les problèmes soulevés par ce règlement, les conséquences attendues et le débat en cours sur cette réforme. Nous soutenons en particulier que cette réforme pourrait avoir un effet négatif sur l'égalité d'accès à l'assurance maladie complémentaire en France en modifiant la structure de risque du marché de l'assurance maladie individuelle et en creusant les inégalités entre les salaires et les autres. En outre, les allégements fiscaux accordés aux contrats de groupe posent problème car les fonds publics utilisés pour financer ces contrats peuvent être plus élevés chez les individus qui gagnent des salaires élevés que ceux qui profitent aux plus pauvres. En réponse aux critiques et pour assurer la justice dans le système, le gouvernement a décidé de revoir certains des avantages fiscaux des contrats de groupe, d'améliorer les programmes et l'aide aux plus démunis, et de redéfinir le contexte général des incitations.

Mots-clés: Assurance maladie privée; Conventions collectives; Politique de santé (recherchez des articles similaires dans EconPapers)
Date: Année 2015
Liens: Afficher la liste complète des liens CitEc
Citations: Voir les citations dans EconPapers (2) Suivre les citations par flux RSS

Téléchargements: (lien externe)
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0168851014003480

Tout le texte est réservé aux abonnés de ScienceDirect

Travaux connexes:
Cet article est peut-être disponible ailleurs dans EconPapers: Recherchez les articles du même nom.

Lien d'exportation: BibTeX
RIS (EndNote, ProCite, RefMan)
HTML / Texte

Connexion permanente: https://EconPapers.repec.org/RePEc:eee:hepoli:v:119:y:2015:i:2:p:111-116

Statistiques d'accès pour cet article

La politique de santé est en cours de modification Katrien Kesteloot, Mia Defever et Irina Cleemput

Autres articles dans Elsevier Health Policy
Les données bibliographiques de la série sont stockées par Dana Niculescu ().

EconPapers: Assurance maladie complémentaire privée obligatoire offerte par les employeurs français: implications et débat en cours ® assurance santé entreprise
4.9 (98%) 32 votes