East West Bancorp Inc (EWBC) 2019 Copie de l'appel des résultats trimestriels ☎ garantie santé entreprise

L’assurance des risques informatiques

Cette espoir indispensable aux sociétés qui manient de nombreuses données informatiques (SSII, cabinets de conseil, les gouvernement de voyage, les entreprises de vente en ligne) couvre ordinateurs mais aussi les stylobate de données et frais de reconstitution dans l’hypothèse ou elles sont perdues et pourquoi pas endommagées. “Même un industriel confronté à une grosse informatique risque d’être réprimé pour tenir ses gage vis-à-vis de sa clientèle et de ne pas pouvoir réaliser ses livraisons en temps et en heure. Quelle que va pour ça son activité, le dirigeant de plan est intérêt à évaluer l’impact que peut avoir l’informatique sur son métier”, recommande Damien Palandjian.

Le montant de l’indemnisation dépend de la valeur du matos déclaré et des frais occasionnés par son rachat et la reconstitution des données (ressaisies, reconstitution de logiciels, suppression des virus…) estimés en un expert.

Publicité
La publicité se termine dans 15s
Fermer la publicité dans 5 s
>> Lire aussi: Trois contrats pour assurer son informatique

5. L’assurance du risque écologique

“Une entreprise n’ayant pas de circonstances industriel et pourquoi pas d’entreposage et non soumise à une autorisation préfectorale pour les risques de pollution, couvrir son risque écologique pendant le biais de son contrat de responsabilité civile général. En revanche, dans l’hypothèse ou elle se trouve être nympho à autorisation préfectorale pour exercer son activité, elle doit souscrire un contrat spécifique pour couvrir atteintes à l’environnement”, précise Damien Palandjian

Les garanties des atteintes à l’environnement (extensions de responsabilité civile professionnelle ou contrats uniques comme la certification responsabilité environnementale) sont indispensable aux entreprises à qui l’activité choquer à l’environnement (pollution de l’air, de l’eau, des plancher et nappes phréatiques, atteintes à des sites protégés…). Ces maîtrise s’appuient sur le principe du “pollueur-payeur” : le chef de gssein réparer le préjudice constaté, causé pendant sa société. Suivant les contrats, la confirmation couvre la dépollution, coûts d’évaluation des dommages, la montage d’études pour déterminer actions de réparation et les frais administratifs et pourquoi pas judiciaires.

Source de l'image: Motley Fool.

East West Bancorp Inc (NASDAQ: EWBC)
Appelez l'appel de revenus trimestriels 2019
2020 23 janvier, 11 h 30 ET

Contenu:

  • Notes préparées
  • Questions et réponses
  • Appeler les participants

Notes préparées:

opérateur

Bonjour et bienvenue à East West Bancorp Q4 et à l'appel des résultats de l'année 2019.

(Instructions de l'opérateur)

J'aimerais maintenant passer la conférence à Julianna Balicka, directrice de la stratégie et du développement des entreprises. Allez-y.

Julianna BalickaDirecteur de la stratégie et du développement des entreprises

Merci, Sarah.

Bonjour et merci à tous de vous joindre à nous pour un aperçu de l'ensemble d'East West Bancorp en 2019. Et les résultats financiers du quatrième trimestre. Dominic Ng, notre président et chef de la direction, et Irene O, notre chef des finances, participent à cette conférence téléphonique avec moi aujourd'hui.

Nous tenons à vous avertir que lors de l'appel, la direction peut faire des prévisions ou d'autres déclarations prospectives sur les événements de la société ou ses activités financières futures telles que définies dans la loi de 1995. La disposition de la sphère de sécurité sur la loi de réforme du règlement des différends relatifs aux valeurs mobilières privées. Ces déclarations prospectives peuvent différer sensiblement des résultats réels en raison de nombreux risques et incertitudes. Pour une description plus détaillée des facteurs de risque pouvant affecter la performance de la société, consultez notre dossier auprès de la Securities and Exchange Commission, y compris notre rapport 2018 31 décembre Rapport annuel 10-K.

De plus, certains numéros d'appel sont des numéros ajustés. Veuillez consulter nos comptes de résultats annuels et du quatrième trimestre pour rapprocher les PCGR et les instruments financiers non conformes aux PCGR. Au cours de cet appel, nous fournirons un lien vers un diaporama qui peut être consulté en direct sur le site Web des relations avec les investisseurs.

Pour rappel, l'invitation d'aujourd'hui est enregistrée et sera reformatée sur notre site Internet Investor Relations. Je me tourne maintenant vers la Dominique.

Dominykas NgEast West Bancorp, Inc.

Merci, Julianna.

Bonjour et merci à tous de vous joindre à nous pour notre appel complet sur les résultats du quatrième trimestre 2019. Je commencerai notre discussion par un résumé des résultats de la diapositive 3. Ce matin, nous avons signalé que tout 2019 Le bénéfice net est de 674 millions de dollars. Ou 4,61 $ par action, en baisse de 4% par rapport aux niveaux de 2018. Les revenus nets pour l'année ont totalisé 704 millions de dollars. $ Ou 4,81 $. par action. Maintenant, à l'exclusion des revenus hors exploitation – désolé, sauf pour les opérations hors exploitation, nous avons annoncé Le bénéfice net ajusté est de 708 millions de dollars. Ou 4,84 $ par action, en hausse de 4% par rapport aux niveaux de 2018. de 682 millions de dollars Ou 4,66 $ par action.

Le quatrième de 2019 Le bénéfice net trimestriel était de 188 millions de dollars. Ou 1,29 $ par action, en hausse de 10% par rapport au résultat net du troisième trimestre de 171 millions de dollars. À 1,17 $ ou 1,17 $, et en hausse également de 9% par rapport au quatrième trimestre de 2018. Au cours du trimestre, lorsque le bénéfice net était de 173 millions de dollars. USD. ou 1,18 $ par action. Quatrième en 2019 Le bénéfice net ajusté pour le trimestre a été de 187 millions de dollars. À 1,28 $ ou 1,28 $ par action, en hausse de 9% par rapport au trimestre et de 8% d'une année sur l'autre.

2019 Les revenus d'East West pour l'année se sont élevés à 1,7 milliard de dollars, en hausse de 5% d'une année sur l'autre, et à 1,5 milliard de dollars de revenus d'intérêts nets, en hausse de 6% d'une année sur l'autre. Nous avons terminé l'année avec un montant record de 34,8 milliards de dollars de prêts, en hausse de 7% par rapport à l'année dernière et des dépôts records de 37,3 milliards de dollars, en hausse de 5% par rapport à 2018. 2019 La décennie de reconstruction de l'Est-Ouest touche également à sa fin avec la relocalisation – nous avons plus que doublé nos actifs pour atteindre 44,2 milliards de dollars et presque doublé les prêts commerciaux et les dépôts sans intérêt. Au cours des 10 dernières années, nous avons réalisé une croissance et une diversification importantes des prêts, des dépôts et des revenus, renforçant notre bilan, nos résultats et notre résilience de rentabilité.

Notre bénéfice dilué par action a également augmenté de 458% au cours de la décennie. Notre croissance et notre rentabilité reflètent la robustesse de notre modèle commercial diversifié comme base pour maintenir une solide performance financière pour les années à venir. 2019 Nous avons réalisé un rendement des actifs de 1,59%, un rendement des capitaux propres de 14,2% et un rendement des capitaux corporels de 15,9%. Il s'agit de la cinquième année consécutive où le rendement du capital corporel dépasse 15%.

Dans la diapositive 4, vous pouvez voir la tendance sur cinq trimestres et notre ratio. Au quatrième trimestre, notre rentabilité a de nouveau été élevée. 2019 Le rendement des actifs pour le quatrième trimestre était de 1,68%, le rendement des capitaux propres de 15% et le rendement des actifs corporels de 16,7%.

Passant à la diapositive 5, notre portefeuille de prêts est bien équilibré entre les prêts commerciaux, les biens immobiliers commerciaux et les prêts hypothécaires. Au cours des 10 dernières années, nous avons constamment investi dans les personnes et notre infrastructure pour créer des marchés verticaux de prêts commerciaux spécialisés, étendre nos capacités transfrontalières et étendre nos solutions de prêt. Cela a abouti à une plateforme diversifiée qui peut générer non seulement un prêt régulier à l'industrie, mais aussi un an. 2019 31 décembre Tous les prêts ont atteint un record de 34,8 milliards de dollars, en hausse de 2,4 milliards de dollars, ou 7% de plus que je l'ai mentionné précédemment. Les prêts moyens pour 2019 étaient de 33,4 milliards de dollars, en hausse de 3,1 milliards de dollars, ou 10%, par rapport à l'année précédente.

Les prêts hypothécaires ont augmenté de 15% d'une année sur l'autre, selon le portefeuille de prêts. L'immobilier commercial et les C&I ont augmenté de 9%. La croissance des prêts libellés en dollars a été également répartie entre les trois secteurs, chacun avec un peu plus d'un milliard de dollars chacun. USD. 2019 La moyenne de 34,4 milliards de dollars au quatrième trimestre. Les prêts en USD ont augmenté de 9% en rythme trimestriel. L'immobilier commercial a connu une très forte croissance, qui a augmenté de 505 millions de dollars. USD ou 15% d'un trimestre sur l'autre, suivi par les prêts hypothécaires à domicile, qui ont augmenté de 247 millions de dollars. USD ou 12% arrimé trimestriellement.

En fait, en 2019. Le quatrième trimestre a été le meilleur trimestre de l'histoire d'East West en termes de démarrage d'une hypothèque pour maison unifamiliale. Les prêts commerciaux moyens ont augmenté de 34 millions de dollars. USD, ou 1% d'un trimestre à l'autre. Je passerai ensuite à notre 2020. Perspectives. Je suis désolé pour ça. Permettez-moi de revenir à mon script dans l'ordre.

Croissance moyenne des prêts de 10% en 2019 Un environnement difficile a été atteint, notamment trois baisses de taux d'intérêt par la Réserve fédérale dans un ralentissement économique et des tensions commerciales sino-américaines persistantes qui ont commencé à augmenter en 2018. Et est resté élevé toute l'année dernière. Dans l'Est, les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine se reflètent le mieux dans notre portefeuille de gros, qui affiche généralement une forte croissance saisonnière au quatrième trimestre. Les engagements ont baissé de 7% en glissement annuel et les encours de crédit ont baissé de 12%.

À partir de 2019 Décembre Nos passifs de portefeuille de gros étaient de 2,35 milliards de dollars et nos prêts de 1,4 milliard de dollars. Cependant, ce qui est moins évident, c'est la concentration et la gestion active de notre portefeuille de prêts commerciaux en 2018 et 2019. Au cours des deux dernières années, nous avons réduit activement le risque de crédit dans la mesure du possible, en particulier pour les clients ayant des taux directs ou indirects plus élevés. – le risque de crédit lié, principalement concentré dans le commerce de gros et l'industrie.

Surtout, nous n'avons connu qu'un seul tarif commercial lié au commerce et il était inférieur à 1 million de dollars. USD. East West entre dans la nouvelle décennie avec confiance, sachant que notre portefeuille est aujourd'hui en meilleure position et plus solide, et nous sommes prêts à soutenir nos clients à mesure que la situation géopolitique s'améliore. Avec la signature de l'accord commercial partiel le 15 janvier, nous pensons que le différend commercial américano-chinois est plus clair. De plus, nos clients se sont adaptés au nouveau niveau des relations américano-chinoises au cours des deux dernières années en termes d'opérations et de coûts. L'incertitude tarifaire réduite et la volatilité géopolitique ne devraient que leur permettre de reprendre la croissance. Cette clarté devrait avoir un effet positif sur l'Est-Ouest, en particulier notre capacité à accroître les prêts transfrontaliers et à développer les relations avec les clients transfrontaliers. La valeur de l'expertise fournie par nos banquiers transfrontaliers n'a fait qu'augmenter. Nous avons constaté un regain d'intérêt de la part des entreprises chinoises pour les investissements étrangers directs ou l'expansion des secteurs américains de la fabrication, de l'énergie ou des services. De plus, l'augmentation des achats chinois de produits fabriqués aux États-Unis devrait offrir des opportunités d'expansion du commerce transfrontalier à nos clients. Il est également plus important que jamais pour les entreprises basées aux États-Unis de développer une stratégie chinoise et de comprendre la dynamique du marché chinois.

East West est bien placé pour tirer parti de la nature changeante des activités transfrontalières entre les États-Unis et la Chine et nous sommes convaincus que nous pourrons augmenter notre part de marché commerciale et de consommation dans ce secteur d'ici 2020. Et pour les années à venir.

À la fin de la période en cours, nous nous attendons à ce que les prêts courants se situent entre 7% et 8% tout au long de 2020. Nous attendons avec impatience 2020. La croissance sera associée à tous nos principaux portefeuilles de prêts immobiliers commerciaux, de prêts hypothécaires résidentiels et de prêts C&I.

Passez maintenant à la diapositive 6 et discutez des dépôts. 2019 31 décembre Notre ratio prêts / dépôts était de 93,2% à la fin de notre période. Comme nous l'avons mentionné précédemment, nous sommes à l'aise avec un ratio prêts / dépôts de 90% à 95%. Total des dépôts en 2019 31 décembre Amassé à un record de 37,3 milliards de dollars. USD, soit 1,9 milliard de dollars. USD, soit 5% de plus qu'un an. Le dépôt moyen pour tous les dépôts de 2019 est de 36 milliards de dollars et à partir de 2019. Une augmentation de 2,8 milliards de dollars, ou 8%. La croissance moyenne des dépôts en 2019 a été principalement tirée par la croissance et les dépôts, tandis que les contrôles portant intérêt ont été partiellement compensés par une baisse de la demande hors intérêts. comptes qui ont eu lieu au premier trimestre de l'année dernière.

En fait, en raison d'une réorientation des contrôles des taux d'intérêt vers certains soldes clients après le premier trimestre, nos dépôts à vue ne portant pas intérêt ont augmenté régulièrement par rapport aux trimestres, deuxième, troisième et quatrième trimestres. Quatrième en 2019 Le dépôt moyen trimestriel de 37,4 milliards de dollars a augmenté de 10% d'une année sur l'autre, tandis que la croissance des dépôts au quatrième trimestre a été tirée par la croissance des chèques de taux d'intérêt, qui au quatrième trimestre de certaines de nos sociétés commerciales est saisonnièrement élevée pour les clients surveillés par une demande sans intérêt et des liquidités. la croissance des comptes de marché a été partiellement contrebalancée par une baisse des dépôts à terme moyens, car nous avons activement réduit les dépôts à coût plus élevé.

Moyenne pour 2019 Le prix du dépôt trimestriel a baissé de 11 points de base à 0,94% pour le trimestre, tandis que le coût moyen d'un dépôt portant intérêt a baissé de 15 points de base à 1,34%, accélérant la baisse par rapport au troisième trimestre. 2019 31 décembre À la fin de la période, le prix du dépôt était de 0,9%, soit 11 points de base de moins que 1,01% à la fin du troisième trimestre. Le cours de clôture du dépôt portant intérêt est le 31 décembre. Il était de 1,28%, en baisse de 15 points de base par rapport à 1,43% au 30 septembre.

Je suis heureux de le constater depuis juillet. Alors que nous commençons à baisser le taux d'intérêt sur les fonds dont nous disposons, nous avons réussi à réduire le coût des dépôts pour tous les principaux types de dépôts, tout en augmentant le solde de la demande sans intérêt. J'aimerais maintenant me tourner vers Irena pour un aperçu plus complet de notre 2019. Résultats financiers trimestriels et 2020 Discussion en perspective.

Irena H. OhVice-président exécutif et chef des finances

Merci Dominicains.

À la page 7, nous avons une diapositive montrant un état des résultats sommaire et un aperçu trimestriel des éléments importants et liés à l'impôt. Quatrième en 2019 Nous avons publié un BPA trimestriel de 1,29 $ et un BPA ajusté de 1,28 $. Notre charge d'impôt au quatrième trimestre s'est élevée à 31 millions de dollars. USD et notre taux d'imposition réel était de 14%. Par rapport à 35 millions de dollars Facture fiscale et taux d'imposition effectif de 17% au troisième trimestre. La baisse du taux d'imposition pour le quatrième trimestre par rapport au troisième trimestre est due à des investissements supplémentaires en crédits d'impôt et à l'utilisation des réserves fiscales des années précédentes.

Notre charge fiscale pour toute l'année 2019 était de 170 millions de dollars et le taux d'imposition effectif était de 20%. La charge d'impôt sur le résultat pour 2019 comprenait 30 millions de dollars. Retrait en USD de certains crédits d'impôt précédemment réclamés. La charge fiscale totale ajustée pour 2019 était de 140 millions de dollars et le taux d'imposition effectif était de 17% par rapport à la charge d'impôt de 115 millions de dollars où le taux d'imposition effectif de 14% pour 2018 est complet. 2018 Dans nos prévisions, nous prévoyons que notre taux d'imposition réel sera de 15%.

Revenus d'intérêts nets du quatrième trimestre de 368 millions de dollars. USD, une baisse de 1,6 million de dollars. USD ou 0,4%. Au quatrième trimestre, les PCGR avaient une marge d'intérêt nette de 3,47%, en hausse de 12 points de base par rapport au trimestre précédent. La variation trimestrielle de notre marge d'intérêt nette selon les PCGR est la suivante: diminution de 15 points de base des rendements des prêts inférieurs, baisse de 4 points de base des autres rendements d'intérêts – autres actifs productifs d'intérêts, y compris les titres de placement, diminution de 4 points de base les variations des actifs et des titres de placement nets, qui ont toutes été partiellement compensées par une augmentation de 11 points de base de la marge d'intérêt nette en raison de la baisse du coût des fonds.

L'augmentation du rabais ASC 310-30 au quatrième trimestre a été de 6 millions de dollars – plus élevée qu'au trimestre précédent en raison de la reprise et a ajouté 6 points de base à la marge d'intérêt nette. La marge d'intérêt nette ajustée pour le quatrième trimestre, hors effet de l'augmentation des remises, était de 3,41%. Au troisième trimestre, les produits d'actualisation ont totalisé 2,5 millions de dollars. USD, qui a ajouté 3 points de base à la marge d'intérêt nette. 2019 31 décembre La portion de la charge à payer pour ASC 310-30 était de 10 millions de dollars. USD, tandis que l'impact de l'attraction devrait être sur nos revenus d'intérêts nets et notre marge nette d'intérêts en 2020. Et plus tard sera insignifiant. Fondamentalement, nous n'offrirons plus de rabais sur l'ASC 310-30. Nous estimons que d'ici 2020 Dans les perspectives, les PCGR auront une marge d'intérêt nette allant de 3,40% à 3,45%. Cela représente une marge stable par rapport à notre marge d'intérêt nette ajustée ajustée au quatrième trimestre. Lors de la prévision des prévisions de taux d'intérêt, nous estimons que les entrées de fonds diminueront en 2020. Ne changera pas. Le vent immédiat de nos marges soutenant nos perspectives NIM pour 2020 est l'avantage de réévaluation à court terme de nos dépôts à terme.

La première année de 2020 Pour le trimestre, nous avons 3,9 milliards de dollars de dépôts à terme avec un taux d'intérêt moyen pondéré de 1,79% et 60 milliards de dollars en 2020 Nous avons encore 2,3 milliards de dollars au T2 avec une échéance de 1,85%. En comparaison, 2019. Au quatrième trimestre, nous avons initié ou renouvelé un dépôt à terme de 3,5 milliards de dollars avec un taux d'intérêt moyen pondéré de 1,28%, comparativement à un taux moyen pondéré de 1,54% pour le troisième trimestre de 2019 pour une nouvelle période renouvelable. dépôts.

À votre connaissance, nous avons inclus la diapositive 9, qui fournit des informations clés sur les taux d'intérêt pour notre portefeuille de prêts. Notre quatrième trimestre 2019. Le rendement moyen trimestriel des prêts de 4,91% a diminué de 20 points de base par rapport au trimestre. Notre portefeuille de prêts est essentiellement à taux variable, les indices les plus significatifs de nos prêts étant le taux LIBOR à un mois.

Passant maintenant à la diapositive 10, le revenu net d'intérêts total pour le quatrième trimestre s'est élevé à 63,0 millions de dollars. USD contre 51,5 millions de dollars. USD au troisième trimestre. Les recettes fiscales et le bénéfice net des ventes de prêts au quatrième trimestre se sont élevés à 52,5 millions de dollars. USD, une augmentation de 3% par rapport à 51 millions de dollars. $ 2019 Au troisième trimestre. Les contrats de taux d'intérêt et autres produits dérivés ont totalisé 18 millions de dollars. USD au quatrième trimestre lié au trimestre. 9 millions de dollars. La demande des clients pour les produits de couverture des taux d'intérêt est demeurée forte au quatrième trimestre, avec des revenus liés aux clients de 14 millions de dollars. USD, soit 3 millions de dollars. USD plus d'un quart. L'ajustement de la valeur du crédit connexe était de 4 millions de dollars. Au quatrième trimestre, avec une augmentation trimestrielle connexe de 6 millions de dollars. L'USD reflète les taux d'intérêt – l'augmentation des taux d'intérêt à long terme à la fin du trimestre.

Passant à la diapositive 11, les frais autres que d'intérêts du quatrième trimestre se sont élevés à 193 millions de dollars. USD, soit 9% de plus qu'un quart. Excluant l'amortissement des investissements au titre du crédit d'impôt et le CDI, nos frais autres que d'intérêts ajustés pour le quatrième trimestre de 2019. Le trimestre s'est élevé à 165 millions de dollars. USD, en hausse de 4% sur le trimestre. La variation la plus importante au cours du trimestre a été de 3,2 millions de dollars. Une augmentation de la charge de rémunération de 101 millions de dollars au quatrième trimestre. USD. Notre ratio d'efficacité ajusté au quatrième trimestre était de 38,3%, contre 37,7% au troisième trimestre. Au cours des cinq derniers trimestres, notre ratio d'efficacité ajusté selon l'industrie a été inférieur à 40%. Nos charges totales sans intérêt pour 2019 se sont élevées à 735 millions de dollars et, hors amortissement des crédits d'impôt à l'investissement et CDI, à 645 millions de dollars, en hausse de 4% d'une année sur l'autre.

Notre ajustement annuel 2019. Le ratio d'efficacité était de 38,4% contre 39,6% en 2018. L'augmentation en 2019 par rapport à 2018 et l'augmentation des intérêts débiteurs sont principalement dues à la hausse des charges de rémunération, reflétant les loyers tout au long de l'année. des banquiers talentueux pour continuer à renforcer nos fonctions de gestion des risques et de soutien. De plus, en 2019. Et jusqu'en 2020, nous effectuons des investissements technologiques importants et continus pour mieux servir nos marchés commerciaux et de consommation et accroître notre part de marché. 2020 À Hong Kong, nous introduirons un nouveau système d'échange de devises et une nouvelle plateforme de banque numérique commerciale qui offrira à nos clients de meilleures options de paiement transfrontalier et de couverture de change ainsi qu'une meilleure interactivité avec notre plateforme de banque numérique commerciale nationale.

De plus, nous continuons à développer une nouvelle plateforme de banque numérique grand public adaptée aux besoins spécifiques de nos clients. En incluant ces investissements dans de nouveaux systèmes et plates-formes ainsi que d'autres efforts en cours pour investir dans notre entreprise, nous prévoyons que le 2020 Les charges d'exploitation augmenteront de 4% hors amortissement des investissements en crédit d'impôt et goodwill sur les dépôts sous-jacents. Cela est similaire au taux de croissance des dépenses d'exploitation en 2019.

Dans la diapositive 12 de la présentation, nous détaillons les mesures critiques de la qualité des actifs. 2019 31 décembre Notre provision pour pertes sur prêts était de 358 millions de dollars. USD, nos prêts à l'investissement de 1,03% contre 1,02% en 2019. 30 septembre et 96 points de base en 2018. 31 décembre 2019 31 décembre Il y en avait 122 millions. $ Ou 27 points de base de l'actif total contre 31 points de base de l'actif total au 30 septembre et 23 points de base de l'actif total en 2018. 31 décembre

Quatrième en 2019 Nos paiements nets trimestriels étaient de 8 millions de dollars. USD ou 10 points de pourcentage sur les prêts annuels moyens. Nous avons enregistré une provision de 19 millions de dollars. USD pour couvrir les pertes sur créances. Cela se compare à 22,5 millions de dollars. $ Radiations nettes ou prêts annuels moyens de 26 pb et provision de 38 millions de dollars. USD 2019 pour pertes sur créances Au troisième trimestre. Le quatrième trimestre comprenait des radiations nettes de prêts C&I totalisant 11 $. millions USD, c'était 8 millions de dollars. Recouvrement de prêts C&I $ plus 5 millions $ Une déduction en dollars pour un prêt à l'énergie qui a été accordé non accumulé plus tôt cette année.

Les autres déductions pour C&I au quatrième trimestre provenaient de prêts qui étaient également auparavant non courus et qui étaient principalement réservés à partir de 2019. 30 septembre Pour l'année 2019, les déductions nettes se sont élevées à 53 millions de dollars. USD ou 16 points de base en moyenne, contre 13 points de base en 2018. Les provisions pour pertes sur créances ont totalisé 99 millions de dollars en 2019. USD contre 64 millions de dollars. USD 2018 Globalement, la qualité des actifs reste stable par rapport au trimestre, non. – diminution des actifs d'exploitation et des radiations nettes. 2019 31 décembre Les actifs classés et critiqués ont totalisé 974 millions de dollars. $ Contre 970 millions de dollars. $ 2019 30 septembre

À l'heure actuelle, nous estimons que l'augmentation des pertes sur prêts liée au CECL augmentera d'environ 30% par rapport à la couverture des pertes sur créances en 2019. 31 décembre Nos perspectives actuelles pour 2020 pertes de crédit comprises entre 90 et 120 millions de dollars en 2020. Cela reflète notre croissance projetée des prêts et notre opinion selon laquelle la qualité des actifs continuera de décliner en 2020. devrait être globalement similaire à 2019. En outre, les perspectives de provisionnement tiennent également compte de la volatilité que nous prévoyons de voir dans les changements projetés en 2020. le résultat qui conduira au modèle CECL.

Passez au ratio de capital dans la diapositive 13. Les relations avec les capitaux de l'Est à l'Ouest sont solides. Capitaux propres par action à 2019 31 décembre À 31,15 $, en hausse de 3% d'un trimestre sur l'autre et en hausse de 15% d'une année sur l'autre. Le ratio des immobilisations corporelles aux immobilisations corporelles a augmenté de 67 points de base sur l'année, tandis que notre ratio de fonds propres réglementaires est passé de 45 à 75 points de base.

Le conseil d'administration d'East West a annoncé un dividende au premier trimestre sur les actions ordinaires de la société. Des dividendes sur des actions d'une valeur de 0,275 $ seront versés en 2020. 14 février et actionnaires en 2020. 3 février

Je passerai ensuite à notre 2020. Vues en perspective dans la diapositive 14. Pour l'ensemble de l'année 2020 par rapport à nos résultats 2019, nous prévoyons une augmentation des prêts de 7% à 8% en fin de période. s'attendent à ce que les marges d'intérêt nettes GAAP se situent entre 3,40% et 3,45%. À notre avis, il n'y a pas de changement prévu dans le taux du fonds pour 2020. Compte tenu de ces perspectives de croissance des prêts et de la marge nette d'intérêts, et reflétant la baisse des taux d'intérêt, le deuxième trimestre 2019 Les revenus d'accréditation semestriels et en baisse en 2020, nous prévoyons un revenu net d'intérêts en 2020. variera de plat à 2% sur un an. Nous prévoyons que les dépenses sans intérêt, à l'exclusion de l'amortissement des investissements au titre du crédit d'impôt et des versements de capital, augmenteront d'environ 4%.

Nous prévoyons que les provisions pour pertes sur créances se situeront entre 90 et 120 millions de dollars. Enfin, nous prévoyons d'avoir le taux d'imposition effectif en 2020. Il sera de l'ordre de 15% car nous prévoyons de continuer à investir dans des investissements en crédit d'impôt. Nous attendons avec impatience 2020. Nous investirons environ 100 millions de dollars dans le crédit d'impôt historique et sur l'énergie propre et fournirons un taux d'amortissement d'environ 85%. Nous attendons actuellement la première année 2020. L'amortissement trimestriel du crédit d'impôt sera d'environ 20 millions de dollars. USD.

Je vais maintenant me tourner vers la Dominique pour terminer mes remarques.

Dominykas NgEast West Bancorp, Inc.

Merci, Irena. J'aimerais maintenant poser des questions. Opérateur?

Q&R:

opérateur

(Instructions de l'opérateur)

Notre première question vient d'Ebrahim Poonawala avec Bank of America Merrill Lynch. Allez-y.

Ebrahim PoonawalaBank of America Merrill Lynch Analyste

Bonjour.

Irena H. OhVice-président exécutif et chef des finances

Bonjour.

Ebrahim PoonawalaBank of America Merrill Lynch Analyste

La première question, Dominicains, était celle de l'impact du différend commercial chinois sur le portefeuille de gros. Et il y a eu suffisamment de discussions sur l'importance de cet impact sur votre croissance C&I. Je voudrais réfléchir à vos attentes pour 2020. Dans les prêts C&I, à la fois le prêt vertical spécialisé, axé sur l'Est-Ouest, et la situation géographique et l'ensemble de votre embauche. Allez-vous vers de nouveaux marchés? Par exemple, qu'est-ce qui, selon vous, stimulera la croissance des C&I?

Dominykas NgEast West Bancorp, Inc.

À l'heure actuelle, je pense que la croissance est tirée par de nombreux secteurs verticaux différents dans l'industrie, et plus tard par C&I General, ainsi que, bien sûr, notamment la Grande Chine et nos activités transfrontalières. Et nous pensons qu'il existe généralement des poches de domaines différents qui pourraient se renforcer plus que d'autres, mais la position économique globale basée sur ce différend plus clair entre les États-Unis et la Chine qui a conduit à la signature de la phase 1 offre beaucoup d'activités et plus de commodité à nos clients pour commencer à investir et à se développer. entreprise.

Aussi, lorsque vous regardez un accord signé appelant à la Chine à partir de 2017. Acheter 200 milliards de dollars de plus aux États-Unis, en hausse de 77 milliards de dollars par rapport à 2020. Et 123 milliards de dollars en 2021. Dans divers secteurs. y compris la fabrication, l'énergie et les services, etc. Nous pensons que certains de nos clients exportant vers la Chine ont vraiment des opportunités. East West va examiner ces opportunités et s'assurer que nous obtenons une partie de nos activités bancaires.

Je dirais donc que 2020, en particulier au second semestre et 2021, semble assez prometteur.

Ebrahim PoonawalaBank of America Merrill Lynch Analyste

J'ai compris. Et je suppose que dans un sujet distinct, vous avez mentionné investir dans la plate-forme ForEx à Hong Kong et la plate-forme numérique grand public ici. Où devrions-nous voir les avantages de tous ces investissements? Y a-t-il des recettes fiscales plus élevées, une meilleure croissance des dépôts et exactement la même chose, ou devrions-nous nous attendre à ce que ce soit une aiguille en termes de croissance?

Dominykas NgEast West Bancorp, Inc.

Oui Je veux dire, comme, bien sûr, le nouveau système FX, principalement des impôts, mais rappelez-vous quand nous avons une forte proposition de valeur FX qui peut nous conduire à l'activité de banque commerciale, qui conduit plus tard à des prêts et des dépôts également. Mais c'est plus indirect. Je pense que la partie immédiate sera les recettes fiscales.

La banque numérique se concentre sur les principaux consommateurs. Donc, je pense que ce seront les principaux dépôts de consommation, les comptes portant intérêt, les comptes sans intérêt, etc. et nous nous attendons à ce que davantage de dépôts de base arrivent dans les prochaines années.

opérateur

Notre prochaine question vient de Chris McGratty – et de KBW. Allez-y.

Chris McGratty & # 39; sKBW – Analyste

Super, merci d'avoir demandé. Je suis intéressé – la qualité du crédit s'est clairement améliorée de suite. Je pense qu'il y a des problèmes avec les effets résiduels du stress énergétique du troisième trimestre. Pourriez-vous s'il vous plaît fournir une mise à jour sur ce que vous voyez dans ce dossier ou les tendances dans vos annonces? Et je crois qu'il y a eu une faillite majeure au début du trimestre. Je me demande si cela a été pris en compte dans la réserve actuelle. Je vous remercie.

Irena H. OhVice-président exécutif et chef des finances

Oui Donc, si vous regardez le portefeuille de l'énergie, juste pour répondre spécifiquement à votre question, les prêts problématiques que nous avons identifiés plus tôt cette année et qui ont parlé un peu plus du dernier volume d'appels de revenus, je pense que la bonne nouvelle n'est certainement pas. De nombreux nouveaux prêts problématiques ont été identifiés. Un de vos prêts a été réduit et, à notre avis, a été correctement reporté au quatrième trimestre. Au total, si vous regardez les soldes à la fin de septembre, le solde impayé des actifs critiqués et classés à la fin de septembre était d'environ 68 millions de dollars. USD et décembre. À la fin, 113 millions de dollars. USD.

Les prêts cumulatifs, les mêmes qu'en septembre, étaient de 21 millions de dollars. USD contre 33 millions de dollars. USD, décembre À la fin. J'espère que cela aide à clarifier certaines de vos questions, Chris.

opérateur

Notre prochaine question vient de Jared Shaw – et de Wells Fargo. Allez-y.

Jared ShawWells Fargo – Analyste

Bonjour.

Dominykas NgEast West Bancorp, Inc.

Bonjour.

Irena H. OhVice-président exécutif et chef des finances

Bonjour, Jared.

Jared ShawWells Fargo – Analyste

En ligne avec les attentes de croissance, les attentes de croissance des prêts pour 2020 Disponible de 7% à 8%. Cela suppose-t-il que les soldes des grossistes sont sous pression? Et si nous assistions à une étape 2 ou à une plus grande confiance des consommateurs – ou des clients – verriez-vous une augmentation potentielle des prêts qu'avec un renouvellement des prêts de gros plus fort?

Dominykas NgEast West Bancorp, Inc.

Eh bien, je pense que nous espérons un tournant positif, espérons-le d'ici 2020. Mais maintenant, nous devons nous rappeler que ce sera un processus graduel. Et si vous regardez cela, comme je l'ai dit dans mes commentaires, en fait, généralement au quatrième trimestre, nous devrons rechercher les restes du portefeuille de gros, mais au dernier trimestre, nous ne l'avons pas fait, et c'est parce que tout le monde s'en tient. Visi žinojo, kad mūsų prezidentas pasirašys 1 etapą ir mes visi stovime nuošalyje ir tada kam daryti ką nors, kol pamatysime, kas tiksliai bus pasirašyta.

Ir dabar, kai tik gausime tą aiškumą, manau, kad žmonės ketino pradėti susitelkti ties tuo, ką reikia padaryti. Kai kurie iš jų gavo didelę naudą, nes yra eksportuotojai į Kiniją, kiti – net kaip importuotojai, nes susitarimas nenustatyti tarifų tam tikram produktui arba susitarimas sumažėti nuo 15% iki 7,5% – tai padeda. Ir tada, kol kiti iš esmės nesikeis tuo 25% tarifu.

Dabar faktas yra tas, kad net ir tie, kurie turi mokėti tarifus, aš turiu omenyje tam tikra prasme, gera žinia yra ta, kad dabar jie žino, kad tai nėra šoktelėjimas iki 35%, 40% ar 50% arba nėra labai didelis neapibrėžtumas, kuris yra tęsiant retoriką iš mūsų prezidento ir pan. Taigi tuo požiūriu žmonės nagrinėjo tą tarifą ir valdė jį pastaruosius dvejus metus, ir valdė juos – daugelis iš jų gana gerai valdė tai, ar jis šiek tiek mažino išlaidas čia ir ten, turėdamas tą kiną Atrodo, kad vyriausybė teikia mokesčių kreditą – mokesčių subsidija arba tiesiog perduota JAV vartotojams, o JAV vartotojai taip pat, atrodo, labai gerai priima tuos pervedimus, kaip mes iki šiol matėme ketvirtojo ketvirčio mažmeninės prekybos ataskaitoje.

Taigi, matau, kad 2020 m. Vykdoma prekybos veikla bus šiek tiek normalizuota. Pradėti reikės keletą mėnesių. Taigi aš tikiuosi, kad per pirmuosius du ketvirčius neturėtume tikėtis labai daug esminio augimo, bet tada mes daugiau ar mažiau galbūt bus tokie kaip praėjusiais metais, bet tada trečiąjį ir ketvirtąjį ketvirtį jis turėtų būti būti paimtam. Tai aš matau iš prekybos pusės, tačiau, manau, kad daugiau ar mažiau bus kito portfelio, žmonės, žvelgiantys į bendrą JAV ekonomiką, apie kurią, manau, aiškiai su prekybos ginčų neapibrėžtumu, beje, ne tik su Kinija, bet ir taip pat su daugeliu kitų šalių sukėlė susirūpinimą daugeliui JAV verslų. And now when the business overall see what the overall interest rate climate plus some of these settlements of the trade tariffs and so forth, I think in general the business sentiment is getting a little bit more comfortable.

So we hope that the other C&I verticals that we are, will hopefully also be picking up a little bit. So that's the assumption that we have and in terms of looking at 2020 outlook and beyond.

Jared ShawWells Fargo — Analyst

Thanks. And then just circling back on capital management, I know this is something I've asked on other calls, but capital continues to grow. The TCE ratio still growing and at substantial level. What else should we be thinking about in terms of capital management with the growth in the similar range as we saw in 2019? I guess why not come in and do a buyback and help manage capital at this point?

Dominic NgEast West Bancorp, Inc.

I think — I would reiterate what we shared I think — I guess in a more than two conference calls before that, well, first and foremost, we are a management team that are shareholders-friendly including our Board by the way. So we constantly at our Board meetings evaluate and review this sort of opportunity cost of our capital. Should we, should we not buyback? And that I'm pretty sure in our next Board meeting, we will have another very detailed discussion of this sort of alternative out there versus buyback.

One of the things that we do looked at though is that as we just shared in this earnings call, we have well above industry average return of asset and return of equity, our loan growth — last year, average loan growth, is about 10%. And so we are still doing pretty well. And the other interesting part is that with this new dynamic that we are seeing right now that China have signed agreement in terms of better protect intellectual property and better protect companies who let's say are being pushed to transfer technology, and China now have mechanism in place to penalize state-owned enterprises or any government entities to do that.

So when we see there is a better clarity in these laws that attract foreign investment. When the Vice Minister just announced that how much China wanted to attract foreign direct investments, and in fact foreign direct investments in China even in 2019 have grown by a few percent. And all of those are indication that we at East West Bank wanted to make sure while we are looking at the obvious good choice of potential capital buyback, we also need to balance to see that, is it likely there'll be a great opportunity, what is in the US or in Greater China that we'd want to further invest to ensure we have even stronger sustainable profitable performance for many years to come.

And I can only reflect back in the last 10 years, we have deliberately spent our capital into investing in people and infrastructure, which allow us to build such a very diverse loan portfolio and deposit portfolio. So that allow at any particular time and year that if some particular sector slow down, the other sectors picked up. There are not many banks in the country that have a very evenly spread of C&I, CRE and residential consumer portfolio. That's spread out very nicely in different categories and allow us to put lever at a different time.

We would like to continue to further diversify our loan portfolio, improve our fee income, etc., and so we'll continue to make those investments. But at any point of time, we feel that even with those investments and we still have excess capital, that is redundant that obviously we will step in and start making a buyback. So that's the plan.

Operator

Our next question comes from Brock Vandervliet with UBS. Please go ahead.

Brock VandervlietUBS — Analyst

Thank you for the question. The derivatives business was obviously great quarter — great couple of quarters here. With the fed probably done, should we be looking for this to kind of tail off or or not?

Irene H. OhExecutive Vice President & Chief Financial Officer

Yeah. Brock, so if you look at 2019 from a customer revenue perspective, the revenue from our interest rate contracts and other derivatives was $42 million net of the CDA adjustment, rounding there at $40 million. When we look at 2020, although we are confident that we will be able to grow fee income line items among all other categories just given the nature of the rate curve, the inversion earlier this year that really supported the volume increase we had in the third quarter in particular and second quarter. We don't expect this level of customer revenue in 2020 for IRC.

Brock VandervlietUBS — Analyst

Got you, OK. And separately, as you could imagine, CECL is providing all sorts of fun with numbers for analysts…

Irene H. OhExecutive Vice President & Chief Financial Officer

For us too.

Brock VandervlietUBS — Analyst

And as I look at your reserve at the true-up and what you're anticipating for provisions, can you help us dimension what you may be looking at in terms of charge-offs? Is the number of — 20 basis points, is that reasonable to expect going forward, or too high?

Irene H. OhExecutive Vice President & Chief Financial Officer

Yeah. So Brock, that's a great question. And I want to just kind of caution, this is our view today for the day one reserve. Actually that may change as our models change, our forecast change and there is some finalization that we're still doing in particular on the qualitative factors. But given the call we wanted to share what our views were today and that is that 30% increase from the year-end in current model calculation.

On day two, we have traditionally given the guidance on the provision for the full year. As you probably have noted, the range that we're providing for the provision is wider and that's largely given our kind of view that compared to the incurred model, likelihood is that there will be more volatility on the provision over the course of the year, driven by kind of changes to the forecast. So that's certainly that we're factoring. Overall when we will look at the credit environment, we think it will be relatively the same and with those numbers we're modeling in kind of gross charge-offs at similar levels to 2019, if that's helpful for you.

Operator

Our next question comes from Michael Young with SunTrust. Please go ahead.

Michael YoungSunTrust — Analyst

Hey, good morning. Thanks for taking the question. I wanted to ask about the sort of loan to deposit ratio. I know, Dominic, you mentioned that you wanted to continue to operate within the 90% to 95% range. But given kind of where rates are and the stability here, do you think that you would allow that maybe to drift higher as it may be easier to put on new deposits at lower rates now?

Irene H. OhExecutive Vice President & Chief Financial Officer

Yeah, I think first and foremost, we will always want to ensure that we have enough liquidity, right, and that we have enough core deposits to fund our loan growth. That — franchise value for bank is about core deposit franchise. So that range that we have, the 90% to 95% is a range that we're comfortable with. At this point in time, I do not think we'll inch that up much higher.

And to kind of more specifically address your question, if we have the opportunity to reduce kind of bring on additional deposit at a lower cost, what we'll probably do with that is let some of the higher operating — higher cost deposits run out.

Michael YoungSunTrust — Analyst

Okay. And then as a follow-up, I think at the beginning of last year, you had mentioned a couple demand deposit focused initiatives particularly on the consumer side. I just wanted to get an update if any of those were moving ahead or if we've seen any benefits from those at this point.

Dominic NgEast West Bancorp, Inc.

It went really well in 2019. And so with that momentum, we will continue in 2020. So our consumer banking team, specifically the retail branches are all geared up to keep going out there and bringing in small business customers, one at a time and then we opened many many accounts last year. And I expect them to continue to use their center of influence to help them, CPA lawyers and so forth, to help them to continue to open the small business account, one at a time.

Operator

Our next question comes from Gary Tenner with D.A. Davidson. Please go ahead.

Gary TennerD.A. Davidson — Analyst

Thanks, good morning.

Irene H. OhExecutive Vice President & Chief Financial Officer

Good morning, Gary.

Gary TennerD.A. Davidson — Analyst

Good morning. I wanted to ask the question — or a question on the 2020 loan growth outlook, maybe a little different way. If we look at 2019, the end of period year-over-year loan growth was a little over 6% and certainly pressured in the fourth quarter by not having wholesale trade benefit that you typically do. So Dominic, given your comments about a better outlook for the back half of the year on wholesale trade as there are some more clarity for your customers, why wouldn't that normalization maybe for 2020 help a better more positive rebound in overall loan growth? Is it the expectation of a slowdown or slower pace of growth in the other loan segments?

Dominic NgEast West Bancorp, Inc.

Well, I think that overall what we project right now is based on our current activity and we do expect that some of these sort of positive momentum, it's going to take a little bit time to ramp up. So therefore, and right now, we prudently project to be 7% to 8%. Obviously we'll revise our guidance if we actually see even stronger momentum going forward.

Gary TennerD.A. Davidson — Analyst

Okay. The rest of my questions were asked and answered, so thank you.

Dominic NgEast West Bancorp, Inc.

Thank you.

Operator

(Operator Instructions)

Our next question comes from David Chiaverini with Wedbush Securities. Please go ahead.

David ChiaveriniWedbush Securities — Analyst

Hi, thanks. A couple of questions for you. So the first one I wanted to follow up on energy. Are you planning to grow the energy book, or do you — or conversely, do you plan to reduce or exit this portfolio given the credit issues?

Dominic NgEast West Bancorp, Inc.

At this point, I don't think there is any — it's going to be very low likelihood of any growth. The reason is because obviously as everyone know, in the industry that the equity investors hard to find in these days. So therefore, in order for us to do good deals, we need to have strong equity partners to have us to put on senior debt. Quite frankly at this point right now, I think the likelihood of what's growing is very, very low. I think that there will be a higher likelihood we'd probably reduce the portfolio just naturally because of some paydown and so forth.

David ChiaveriniWedbush Securities — Analyst

Thanks for that. And then shifting gears, more of a housekeeping question. You mentioned about the guidance for tax credit amortization expense. You said $20 million for the first quarter and you gave the full-year amount, but do you happen to have any guidance for the second quarter, third quarter and fourth quarter?

Irene H. OhExecutive Vice President & Chief Financial Officer

We do not, at this point. But you have the full-year number, and that will help you.

David ChiaveriniWedbush Securities — Analyst

Yeah. Thank you.

Operator

This concludes our question-and-answer session. I would like to turn the conference back over to Dominic Ng for any closing remarks.

Dominic NgEast West Bancorp, Inc.

Well, thank you all for joining the call. First, I wanted to apologize for a little bit of a confusion of my remarks earlier because my mind has already gone to celebrating the Chinese Lunar New Year that will be coming this Saturday, by the way. This is a very, very special year, the Year of the Golden Rat. It's one of — one out of every 60 year that would happen. It's the longest year ever for Chinese New Year because it's 384 days, and there are a lot of special days throughout this year, which I would see that many of our customers would have weddings, give birth and starting new business, etc., etc. So East West Bank is going to be busy.

And so we hope that this most auspicious year that happens only once every 60 years, will bring better fortune and success to everyone around the world. And on behalf of all my associate at East West Bank, I would like to wish you all Happy Lunar New Year. Thank you.

Operator

(Operator Closing Remarks)

Duration: 55 minutes

Call participants:

Julianna BalickaDirector of Strategy and Corporate Development

Dominic NgEast West Bancorp, Inc.

Irene H. OhExecutive Vice President & Chief Financial Officer

Ebrahim PoonawalaBank of America Merrill Lynch — Analyst

Chris McGrattyKBW — Analyst

Jared ShawWells Fargo — Analyst

Brock VandervlietUBS — Analyst

Michael YoungSunTrust — Analyst

Gary TennerD.A. Davidson — Analyst

David ChiaveriniWedbush Securities — Analyst

More EWBC analysis

All earnings call transcripts


AlphaStreet Logo

East West Bancorp Inc (EWBC) 2019 Copie de l'appel des résultats trimestriels ☎ garantie santé entreprise
4.9 (98%) 32 votes