Droit du travail français: travail et vacances – Guide pour les expatriés en France ® assurance santé entreprise

De la couverture des risques de dommages subis et pourquoi pas causés à des tiers, aux garanties pour couvrir pertes d’exploitation et les risques informatiques, contrats d’assurance, même facultatifs, peuvent s’avérer indispensables.
ll assez des fois d’un incendie ou de la livraison d’un produit défaillant pour mettre en péril la vie d’une entreprise… Si, du étroit point de vue juridique, seules quelques bâches sont obligatoires – la certification des véhicules, la responsabilité civile et les aplomb uniques de type garantie décennale pour certains secteurs d’activité -, PME et TPE ont tout intérêt à souscrire des garanties complémentaires. Au-delà du étriqué minimum – la garantie des biens, celle des pertes d’exploitation et pourquoi pas la responsabilité civile prostituée -, divers contrats se révéler utiles au regard de l’activité de l’entreprise (informatique, chimie, transports, activités cycliques…) mais encore son expansion à l’international. Difficile toutefois de s’y retrouver dans une offre surabondante. Parcours fléché des sept contrats obligatoire à l’entreprise.

1. L’assurance des biens

Première grande catégorie d’assurances pour entreprises: la couverture des risques potentiels extérieurs. Inondation, incendie, vol menacent locaux, le matériel ainsi qu’à les stocks. Contre ces dommages, une sûreté spécifique doit être souscrite, non obligatoire mais néanmoins incontournable. “Attention, si la societé est locataire de ses locaux – bureaux, usine, entrepôt- doit obligatoire souscrire une certitude pour couvrir liés aux biens immobiliers et sa responsabilité d’occupation. Cette obligation figure dans la loi n°89-462 du 6 juillet 1989”, avertit Damien Palandjian responsable département à la Direction des Services aux Entreprises, chez le courtier en assurances Verspieren.

En de sinistre, le chef d’entreprise fera une déclaration à sa compagnie d’assurances dans un délai juridique rappelé dans le contrat (de de deux ans à cinq jours, selon risques), aussi immédiatement pour événements capitaux (incendie, catastrophe naturelle, tempête, cambriolage…). Le montant de l’indemnisation dépend alors de la valeur des biens garantis, c’est pourquoi il ne faut pas oublier d’avertir son assureur lorsque le périmètre des biens à assurer évolue en cours d’année (achat de nouvelles machines, reprise d’un autre site…), ni de vérifier quels sont dommages réellement couverts. Les sociétés qui possèdent une activité cyclique se traduisant en une variation importante des modération d’articles ont intérêt à citer cet spécificité à leur assureur pour évoluer en tant que mieux couvertes en cas de dommages. La valeur des réservoir est alors établie sur la base de montant important et régularisée en fin d’année.

Dans tous de figure, l’indemnisation sera versée d’ordinaire après présentation des factures correspondant aux réparations nécessaires ainsi qu’à à l’achat de nouvel matériels. En cas de lourd sinistre, l’assureur peut toutefois verser des acomptes à son client.

Lisez le guide complet d'Expatica sur les vacances auxquelles vous avez droit en travaillant en France et le nombre maximum d'heures de travail par semaine.

Une fois que vous avez trouvé un emploi en France, il est également important de connaître les conditions de travail en France (temps de travail, heures supplémentaires, travail de nuit, législation du travail des jeunes, congés payés). Cet article vous aidera à vous faire une idée.

Heures de travail

En France, la semaine légale de travail pour tout type d'entreprise est de 35 heures. La journée de travail ne peut excéder 10 heures. De plus, le personnel ne peut pas travailler plus de 4,5 heures sans interruption. La journée de travail maximale peut être prolongée jusqu'à 12 heures par convention collective.

En principe, vous pouvez travailler jusqu'à 48 heures par semaine, avec une moyenne de 44 heures par semaine pendant 12 semaines consécutives (jusqu'à un maximum de 46 heures sous conditions). Vous cherchez un emploi
En France?
Trouvez-le maintenant

Des pauses d'au moins 20 minutes doivent être accordées aux travailleurs au moins toutes les 6 heures. Tous les travailleurs doivent bénéficier d'un repos journalier de 11 heures consécutives (9 heures dans certains cas, sous réserve des conventions collectives).

La période de repos hebdomadaire minimale est de 35 heures consécutives (11 heures consécutives et 24 périodes de repos hebdomadaire consécutives). Certaines activités (opérateurs de machines, saisonniers) sont exemptées. Les dimanches sont généralement considérés comme des jours de repos.

Avec le temps

La rémunération des heures supplémentaires doit être payée comme suit:

  • 25 pour cent de l'heure pour les huit premières heures supplémentaires (36 à 43 heures inclus)
  • 50 pour cent pour chaque heure après

Il convient de noter que de nombreuses exceptions sont autorisées, notamment dans le cas des conventions collectives. Certains cadres, classés «autonomes», travaillent plus de 35 heures par semaine, mais bénéficient de jours de congé supplémentaires.

Travail de nuit

Le travail de nuit a lieu entre 21 h et 6 h et ne peut en principe pas dépasser 8 heures par jour et 40 heures par semaine (44 heures si réglementé par décret ou convention collective). Le travail de nuit est compensé par des jours de repos hebdomadaires ou un salaire supplémentaire.

Les femmes enceintes qui travaillent la nuit doivent être employées pendant la journée pendant toute la grossesse et, si elles le demandent, pendant le congé postnatal légal.

Les jeunes

La journée de travail maximale pour les personnes de moins de 18 ans et pour les apprentis est de 8 heures (7 heures par jour pour les personnes de moins de 16 ans en vacances). Pour les personnes de moins de 18 ans et pour les apprentis, la semaine de travail maximale absolue est de 35 heures.

Quitter

Congés payés annuels

Tous les salariés ont droit à des congés payés après avoir travaillé pendant au moins un mois au cours de la période de référence (du 1er juin de l'année précédente au 31 mai de l'année en cours).

Les travailleurs ont alors droit à deux jours et demi de congé par mois de travail, soit cinq semaines de congés payés par an.

En principe, seules les périodes effectivement travaillées sont prises en compte pour déterminer le droit au congé payé. Les périodes d'absence ne sont pas comptées. Toutefois, certaines périodes sont considérées comme des périodes d'emploi valables, comme le congé annuel de l'année précédente, le congé de maternité, le congé de formation ou le congé de maladie, lorsque cela est prévu dans une convention collective.

Les dates des congés payés sont fixées d'un commun accord entre l'employeur et le salarié ou, à défaut, par l'employeur.

Congé de maladie

Pour pouvoir utiliser l'indemnité journalière de subsistance, les cotisations devaient être payées pendant 200 heures au cours des trois mois précédant la cessation d'emploi. La soumission du formulaire E104 tient compte des périodes pour lesquelles des contributions ont été payées dans un autre pays européen.

Congé de maternité

Le congé de maternité est destiné à un enfant de 16 semaines (6 semaines avant et 10 semaines après l'accouchement).

Congé parental

Le congé parental est de 11 jours civils consécutifs pour la naissance d'un enfant et de 18 jours pour la naissance de plusieurs enfants. Ce congé ne peut être fractionné. Ils peuvent être pris en combinaison avec le congé de 3 jours accordé à la naissance.

Congé parental parental

Après le congé de maternité, tout parent salarié peut demander à s'occuper de l'enfant. Un maximum de trois ans.

Congé parental

Prendre soin d'un enfant handicapé, accidentel ou gravement malade.

Congé individuel de formation (CIF)

Cela ne peut pas durer plus d'un an. Maintien partiel du salaire garanti.

Congé sabbatique

Peut être de 6 à 11 mois.

Le droit à certains de ces types de congé peut dépendre de l'ancienneté dans l'entreprise ou des cotisations minimales au système de sécurité sociale de l'État.

Droit du travail français: travail et vacances – Guide pour les expatriés en France ® assurance santé entreprise
4.9 (98%) 32 votes