Compter les élections sociales en 2020: dates stratégiques importantes à retenir ◄ garantie santé entreprise

L’assurance des risques informatiques

Cette conviction indispensable aux sociétés qui manient données informatiques (SSII, cabinets de conseil, bureaux de voyage, les sociétés de vente en ligne) couvre ordinateurs par contre aussi les podium de données et frais de reconstitution dans l’hypothèse ou elles sont perdues et pourquoi pas endommagées. “Même un industriel confronté à une grosse panne informatique risque d’être châtié pour tenir ses promesse vis-à-vis de ses clients ne pas être à même réaliser ses livraisons en temps et en heure. Quelle que mettons son activité, le dirigeant d’action a intérêt à évaluer l’impact que avoir l’informatique sur son métier”, recommande Damien Palandjian.

Le montant de l’indemnisation dépend de les chiffres du matériel déclaré et des frais occasionnés chez son rachat et la reconstitution des données (ressaisies, reconstitution de logiciels, suppression des virus…) estimés pendant un expert.

Publicité
La publicité se termine dans 15s
Fermer la publicité dans 5 s
>> Lire aussi: Trois contrats pour assurer son informatique

5. L’assurance du risque environnemental

“Une entreprise n’ayant pas de profession industriel ou bien d’entreposage et non nympho à une autorisation préfectorale pour risques de pollution, peut couvrir son risque environnemental par le biais de son contrat de responsabilité civile général. En revanche, dans l’hypothèse ou elle se trouve être nympho à autorisation préfectorale pour exercer son activité, souscrire un contrat spécifique pour couvrir les atteintes à l’environnement”, précise Damien Palandjian

Les garanties des atteintes à l’environnement (extensions de responsabilité civile professionnelle ou contrats spécifiques tel que la garantie responsabilité environnementale) sont obligé aux entreprises à qui l’activité choquer à l’environnement (pollution de l’air, de l’eau, des étudier et nappes phréatiques, atteintes à des websites protégés…). Ces aplomb s’appuient sur le principe du “pollueur-payeur” : le chef d’entreprise réparer le préjudice constaté, causé chez sa société. Suivant contrats, la certification couvre la dépollution, les coûts d’évaluation des dommages, la façonnage d’études pour déterminer actions de réparation et frais administratifs ainsi qu’à judiciaires.

Les prochaines élections sociales en Belgique auront lieu à partir de 2020. 11 mai Jusqu'au 24 mai

Les élections sociales d'entreprise, organisées tous les quatre ans dans l'ensemble du pays, ont pour objectif d'élire les membres des "comités de prévention et de protection sur le lieu de travail" (renouvelés) et des "comités d'entreprise". En bref, les responsabilités du comité sont liées à la santé. la sécurité sur le lieu de travail et les tâches du comité d'entreprise sont liées à des problèmes financiers, économiques et sociaux. Les deux organes sociaux consultatifs disposent de pouvoirs d’information, de consultation ou de pré-approbation (veto) en ce qui concerne leurs responsabilités respectives.

Il est conseillé à toutes les entreprises ayant des employés en Belgique de consulter les questions clés suivantes (voir également notre newsletter du 24 avril 2019):

  • Notre entreprise doit-elle organiser des élections sociales en 2020?

    Les entreprises qui emploient «en moyenne» et «généralement» 50 employés ou plus au cours de la période de reporting (4 semestres, du 1er octobre 2018 au 30 septembre 2019) sont tenues de tenir les élections de leurs comités d'ici 2020. Lorsque l'entreprise emploie (à nouveau, en moyenne et généralement) 100 employés ou plus, des élections au Conseil du travail doivent également être organisées. En outre, toute entreprise qui a ou aurait dû mettre en place un comité d'entreprise après la précédente élection sociale (2016) doit également créer un comité d'entreprise si l'entreprise compte en moyenne 50 employés ou plus. Dans ce cas, toutefois, les membres du Conseil du travail n'ont pas besoin d'être élus: leurs mandats seront ceux du comité.

  • Comment définir une entreprise?

    L '"entreprise" censée organiser les élections sociales est décrite comme une "unité technique" (TBU). Afin de définir TBU, il convient d'évaluer l'autonomie économique et sociale des différentes unités / entités juridiques. Seulement si l'unité / l'entité légale est suffisamment indépendante économiquement (gestion séparée, comptabilité, administration, numéro de TVA, etc.) et social (conditions de travail individuelles, contrats de travail, politique de rémunération, emploi, etc.) () en cas de doute sur le statut social), cette unité / entité peut être considérée comme une règle d'élection sociale TBU.

    Outre la détermination de la TBU selon cette règle générale, deux règles spécifiques s'appliquent.

    Premièrement, bien que les élections ne soient généralement pas organisées au niveau de l’entité légale, l’entité légale reste importante. Dans certains cas spécifiques, il est du devoir d'organiser des élections au niveau de l'entité légale ou de fusionner l'OSB à des fins électorales, si toutes les UTC d'une entité juridique ne comptent pas 50/100 employés.

    Si toutes les TBU n'ont pas 50/100 employés et qu'aucune des TBU n'atteint le seuil 50/100, l'employeur doit organiser des élections au niveau de l'entité légale si le seuil 50/100 est atteint au niveau de l'entité légale.

    Au cas où toutes les TBU n’auraient pas 50/100 employés et qu’une seule TBU n’atteindrait pas le seuil 50/100, la TBU en dessous du seuil devrait être ajoutée à la prochaine TBU en dessous ou à la TBU atteignant le seuil.

    Deuxièmement, la loi crée une présomption légale réfutable selon laquelle plusieurs entités juridiques forment ensemble des TBU si les conditions suivantes sont remplies:

    • les personnes morales sont le même groupe économique ou les personnes morales sont contrôlées par la même personne ou des personnes ayant des liens économiques entre elles ou les personnes morales exercent la même activité économique ou une activité économique concertée; et
    • sont des éléments montrant un cohésion sociale entre entités juridiques.

    Puisque la présomption est réfutée, l'employeur peut essayer de prouver qu'il n'y a pas de cohésion sociale entre plusieurs entités juridiques. Pour ce faire, il peut démontrer, par exemple, que les employés ne travaillent pas dans les mêmes bâtiments (ou dans des bâtiments adjacents), qu’il n’existe pas d’administration générale du personnel, qu’il n’existe pas de direction générale du personnel, qu’il n’existe aucune disposition similaire dans le statut des employés, dans les conventions collectives, etc.

  • Combien d'employés ont TBU?

    Des règles et des formules spéciales calculent le nombre moyen d'employés par unité de travail. Un travailleur est défini au sens large comme toute personne employée par TBU en vertu d'un contrat de travail ou d'une formation. Cela comprend les contrats de travail à durée indéterminée ou indéterminée, à temps plein et à temps partiel, et la suspension de l'emploi (par exemple employés absents pour cause de maladie, d’accident ou de grossesse). Les employés qui ont été affectés ailleurs sont également inclus s'ils sont toujours liés par le contrat de travail.

  • Combien de travailleurs temporaires sont employés par TBU?

    Lors du calcul du nombre moyen d'employés TBU, il est également nécessaire de prendre en compte le personnel temporaire employé par TBU. Le nombre moyen d’agents temporaires est calculé selon une formule réglementaire spécifique. La période de référence est la deuxième en 2019. Semestre Les entreprises sont tenues de tenir des registres du personnel temporaire.

  • Comment définir une liste de direction?

    L’employeur choisit parmi ses membres ses représentants au comité et au comité d’entreprise ("trouver le personnel"/"détournement du personnel"). En prévision de l'élection sociale, l'employeur devrait établir une liste des cadres. La loi définit le dirigeant comme étant: (i) une personne chargée de la gestion quotidienne de l'entreprise / de la TBU (gestion courante, effective, indépendante et continue) et autorisée à représenter et à engager l'employeur (niveau 1); sous une telle personne car ils traitent également des problèmes de gestion quotidienne.

    Lors de l'établissement de la liste des membres du personnel exécutif, il convient de noter que les dirigeants ne peuvent pas être élus en tant que représentants des employés et ne peuvent pas voter lors d'élections sociales. Notez également que les syndicats peuvent contester une liste de cadres créée par l'employeur. Dans ce cas, les syndicats doivent prouver que la liste ne répond pas aux exigences légales applicables.

Si votre entreprise organise des élections sociales conformément aux règles ci-dessus, le moment est également venu de choisir une date pour les élections et de commencer à préparer votre premier "à faire". En supposant que votre entreprise fasse une élection sociale Lundi 2020 11 mai, ces dates seront déterminantes dans les mois à venir:

Notre bureau de l'emploi à Bruxelles peut fournir des conseils et une assistance aux entreprises dans la perspective des prochaines élections sociales.

  • 2019 13 décembre (Jour X-60): avis du premier employeur

    L'employeur doit informer le comité d'entreprise / le comité d'entreprise / la délégation syndicale / les employés de: (i) les unités techniques où se dérouleront les élections sociales, (ii) le nombre d'employés dans chaque catégorie, (iii) le poste. iv) les postes de direction (cadre personnel& # 39; / & 39;cadres") Et (v) le jour de l'élection sociale prévu (jour Y) et la date officielle de l'annonce de la date de l'élection (jour X).

    • Point d'action: C’est la date limite pour décider de tenir une élection sociale dans votre entreprise en fonction de la TBU que vous définissez
  • 2020 7 janvier (Jour X-35): Consultation sur les informations ci-dessus
  • 2020 12 janvier (Jour X-30): Début de la période de protection des travailleurs

    Les représentants des travailleurs au sein du comité d'entreprise et du comité, ainsi que les candidats, sont protégés du licenciement. À partir de 2020 12 janvier Les travailleurs concernés sont protégés même si l'employeur n'est pas nécessairement au courant de la protection (les listes de candidats ne doivent être publiées que par l'employeur) 2020 17 mars). Si le contrat de travail protégé était résilié, ce dernier (ou son syndicat) devrait demander sa réintégration (différée de 30 jours) et l'employeur pourrait (i) réintégrer le travailleur ou (ii) verser une indemnité de protection.

    • Point d'action: Il est préférable d’éviter les interruptions prévues dans les mois à venir avant cette date pour éviter tout problème. Maintenant (d’ici 2020), il est également important de réfléchir à l’approche de votre entreprise à l’égard des candidats potentiels à des abus.
  • 2020 11 février (Jour X): date officielle de l'élection

    Le jour X, l'employeur devrait annoncer officiellement la date et l'heure de l'élection, ainsi que le nom et l'adresse du TBE, le nombre de mandats de chaque catégorie d'employé, les listes d'électeurs (temporaires), la liste des cadres supérieurs.

    • Point d'action: Assurez-vous de suivre les formalités de rapport et de communication (voir Modèles de formulaire).
  • 2020 17 mars (Jour X + 35): Remplir les listes de candidats

    Tous les travailleurs participant aux élections sociales sont protégés, mais la période de protection varie:

    • les représentants élus (actuels et suppléants) seront défendus pendant leur mandat (4 ans);
    • Les nouveaux candidats bénéficieront de la même protection que les représentants élus (4 ans);
    • les candidats non réélus ne seront protégés que pour une période de deux ans à compter de l'annonce des résultats des élections sociales.

    Protégé signifie que le contrat de travail ne peut être résilié que s'il existe de bonnes raisons (après approbation du tribunal du travail) ou des raisons économiques ou techniques reconnues par le comité paritaire ou le tribunal du travail compétent (en pratique, seuls les cas matériels sont possibles). restructuration et / ou coopération avec les syndicats).

    Toutefois, si l'employeur résilie le contrat de travail protégé sans suivre les procédures et / ou avec l'autorisation du comité mixte de l'industrie et / ou du tribunal du travail, il devrait payer la prétendue indemnité de protection (salaire pouvant aller jusqu'à 8 ans). le porte-parole lui a demandé de se "réintégrer" dans l'entreprise ou à partir du moment où elle a été licenciée.

    La protection commence le trentième jour avant l'annonce de la date de l'élection sociale (X-30). En supposant que les élections sociales se tiennent le 11 mai, la protection commence à courir à partir de 2020. 12 janvier À cette date, l'employeur n'est pas encore au courant de la liste des candidats et ne sait pas quels employés sont protégés. Par conséquent, la période de 2020 12 janvier Jusqu'au 17 mars Appelé "période de protection cachée". Il est très important de ne pas résilier les contrats de travail pendant la période de protection cachée pour éviter le risque de devoir verser une indemnité à l’employé protégé (bien entendu, l’entreprise peut également décider de prendre le risque et, le cas échéant, de réintégrer l’employé et de payer pour la période précédant la réintégration).

  • 2020 3 avril: Appel de la liste des candidats (sauf en cas d'appel de l'intérieur)

    Au cours de la procédure électorale sociale, l’employeur a toujours la possibilité de contester des "candidats abuseurs", c'est-à-dire candidats uniquement dans le but d'éviter le licenciement ou de demander la protection d'un licenciement devant un tribunal du travail. Dans ce cas, l'employeur devrait prouver que l'employé a abusé de ses droits (ce qui est souvent difficile à prouver). Si la demande est acceptée, la demande sera annulée.

    • Point d'action: Examinez de très près les candidatures et décidez à court terme de contester les candidatures inappropriées.
Compter les élections sociales en 2020: dates stratégiques importantes à retenir ◄ garantie santé entreprise
4.9 (98%) 32 votes