Comment coordonner les horaires de travail de vos collaborateurs ☏ assurance entreprise

L’assurance des risques informatiques

Cette confiance indispensable aux sociétés qui manient données informatiques (SSII, cabinets de conseil, laboratoire de voyage, les agences de vente en ligne) couvre ordinateurs mais aussi fondation de données et les frais de reconstitution si elles sont perdues ou bien endommagées. “Même un industriel confronté à une grosse informatique risque d’être punis pour tenir ses aval vis-à-vis de ses clients ne pas se permettre de réaliser ses livraisons en temps et en heure. Quelle que admettons son activité, le dirigeant de tentative est intérêt à évaluer l’impact que peut avoir l’informatique sur son métier”, recommande Damien Palandjian.

Le montant de l’indemnisation dépend de la valeur du matos déclaré et des frais occasionnés par son rachat et la reconstitution des données (ressaisies, reconstitution de logiciels, suppression des virus…) estimés par un expert.

Publicité
La publicité se termine dans 15s
Fermer la publicité dans 5 s
>> Lire aussi: Trois contrats pour assurer son informatique

5. L’assurance du risque écologique

“Une entreprise n’ayant pas de état industriel ou d’entreposage et non nympho à une autorisation préfectorale pour les risques de pollution, couvrir son risque écologique selon le biais de son contrat de responsabilité civile général. En revanche, si elle se trouve être nympho à autorisation préfectorale pour exercer son activité, elle souscrire un contrat spécifique pour couvrir atteintes à l’environnement”, précise Damien Palandjian

Les garanties des atteintes à l’environnement (extensions de responsabilité civile professionnel ou bien contrats uniques comme la garantie responsabilité environnementale) sont exigé aux entreprises desquelles l’activité nuire à l’environnement (pollution de l’air, de l’eau, des sols et nappes phréatiques, atteintes à des sites protégés…). Ces cran s’appuient sur le principe du “pollueur-payeur” : le chef de tentative doit réparer le préjudice constaté, causé parmi sa société. Suivant contrats, la confirmation couvre la dépollution, les coûts d’évaluation des dommages, la façonnage d’études pour déterminer les actions de réparation et les frais administratifs ou bien judiciaires.

1. Modifiez les heures de travail selon vos besoins

Moduler les heures de travail les employés permettent à l'employeur répartir les heures de travail différemment selon les performances de l’entreprise. Ceci afin d'éviter autant que possible:

  • en heures supplémentaires ;
  • le travail des agences d'intérim;
  • partiellement sans emploi.

2. Modification du temps de travail: 2008 20 août La loi

2008 20 août La loi a uni les quatre anciens l'aménagement du temps de travail :

  • modulation du temps de travail ;
  • travailler en cycles;
  • raccourcissement du temps de travail à Allocation de jours RTT plus de 4 semaines ou un an;
  • temps partiel modulé,

Ces régimes continuent de s'appliquer aux entreprises qui n'ont pas résilié leurs accords avant 2008.

Sous réserve de leur mise en œuvre effective d'ici 2012, En mars ou après, l'employeur peut ou non obtenir le consentement des employés. 2012 22 mars La loi confirme que la modulation peut être appliquée car elle ne modifie pas le contrat de travail.

3. Modifier les horaires de travail par convention collective

2008 La loi offre la possibilité moduler le temps de travail d'année en année.

Pour cela, l’employeur doit convention collective d'entreprise ou de constitutionou, à défaut, être basé sur un accord de branche. Pour créer ou remplacer un systèmeorganisation du temps de travail plus de quatre semaines doivent être consultées:

  • comité d'entreprise (CE) ou en l'absence de représentants du personnel
  • Commission de la santé, de la sécurité et des conditions de travail, le cas échéant.

En particulier, l'accord prévoit:

  • les conditions et délais de notification des changements de durée, ouheures de travail (sauf si vous le faites, le délai est de 7 jours),
  • seuils au-dessus desquels des retenues doivent être effectuées heures supplémentaires,

4. Moduler le temps de travail par décision unilatérale de votre employeur

En l'absence de convention collective ou en cas d'échec des négociations, l'employeur peut modifier les horaires de travail de vos collaborateurs périodes jusqu'à quatre semaines. Il établit ensuite un graphique indicatif de l'évolution du graphique pendant la période considérée et donner leur avis au comité d'entreprise ou aux représentants des salariés. Il le transmet également à l'inspection du travail.

Enfin, pour les établissements stables:organisation du temps de travail peut être fait en quelques semaines par décision unilatérale de l'employeur.

5. Modulation du temps de travail et respect du temps de travail légal

Malgré la flexibilité que les appareils permettentorganisation du temps de travail, l'employeur doit tout d'abord, organiser une journée de travail vos collaborateurs, respectez:

  • temps de travail maximum (10 heures par jour et 48 heures par semaine réduites à 44 heures en 12 semaines consécutives)
  • périodes de repos minimales (11 heures par jour et 35 heures consécutives par semaine).

6. Moduler le temps de travail: informations pour l'employé

organisation du temps de travail n'est généralement pas considéré comme une modification du contrat de travail. Ainsi, sauf disposition contraire du contrat de travail ou, en particulier, dans le cas des travailleurs à temps partiel, le consentement du salarié n'est pas requis.

Cependant, l'employeur doit respecter ses obligations, par exemple en ce qui concerne le délai de préavis minimum.

L'employeur doit alors informer l'employé (en envoyant une lettre):

  • de heures de travail pendant la durée de l'accord;
  • leur distribution;
  • tout changement.

Comment coordonner les horaires de travail de vos collaborateurs ☏ assurance entreprise
4.9 (98%) 32 votes