AGLA: Il n'y a pas de liste grise du GAFI pour T&T ◄ garantie santé entreprise

AFFILIATION D’UN SALARIÉ : COMMENT PROCÉDER ?
C’est à l’employeur de centraliser tous les documents nécessaires à l’affiliation de ses salariés pour les transmettre ensuite à l’organisme complémentaire.

Pour être affilié, un salarié doit remplir une déclaration d’affiliation à laquelle doit être jointe différents documents :

la photocopie de l’attestation de sa carte vitale et celle de chacun membre de la bénéficiant du contrat (selon dispositions préparés d’or contrat santé) ;
un relevé d’identité financier ainsi qu’à de caisse d’épargne.

Il peut quand besoin sera lui être demandé, selon la nature du contrat, de joindre :
les photocopies des certificats de scolarité pour mômes de plus de 16 ans ou bien tout appui justifiant de situation ;
son attestation de PACS ;
son certificat de union libre ;
le certificat de radiation de son ancienne mutuelle daté de moins de 3 mois si le contrat santé prévoit un délai de carence.
LES MODALITÉS DE CHANGEMENT DE STATUT D’UN SALARIÉ
En de changement de prescription socio-professionnel d’un salarié en or sein de l’entreprise, son régime de protection sociale aussi être modifié. C’est alors à l’employeur de se charger de l’ensemble des allées et venues proche d’assurance complémentaire.

RADIATION D’UN SALARIÉ : COMMENT DÉCLARER CETTE MODIFICATION ?
Lorsqu’un salarié quitte son entreprise, l’adhésion d’or contrat collectif santé et/ou prévoyance desquels il bénéficiait est résiliée de plein droit. L’ancien employeur doit alors informer l’organisme complémentaire de ce départ par écrit, dans plus brefs délais.

Pour clôturer le dossier santé du salarié et cesser remboursements, le salarié remettre sa carte de troisième payant.

Selon le sujet de départ de l’entreprise du salarié, l’ancien employeur être tenu, dans le cadre de la portabilité des droits santé et prévoyance, de lui maintenir garanties de laquelle il bénéficiait pour la rupture du contrat de travail à titre gratuit.

Le Groupe d'action financière (GAFI) a retiré Trinité-et-Tobago de sa liste grise et a conclu que le pays n'était plus soumis à une surveillance active.

Le ministère public et des affaires juridiques (AGLA) a publié vendredi soir un communiqué de presse l'informant de l'extension.

Le GAFI est un organisme intergouvernemental qui établit des normes pour lutter contre le blanchiment d'argent, le financement du terrorisme et d'autres menaces connexes à l'intégrité du système financier international.

2015 Janvier La Trinité-et-Tobago a été le premier membre du Groupe d'action financière des Caraïbes (CFATF) à être accueilli par le procureur général du Congrès national conjoint lors du quatrième cycle d'examen par les pairs.

Le gouvernement a changé après 2015. 7 septembre Des élections générales ont eu lieu et en 2016 Juin Un rapport d'examen par les pairs a été publié. Il a constaté que le statut de la Trinité en matière de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme (LBC / FT) n'était pas satisfaisant. Par conséquent 2017 Novembre La Trinité-et-Tobago a été ajoutée à la liste grise du GAFI et a fait l'objet d'une surveillance active.

Le gouvernement PNM dirigé par le Premier ministre Dr. Keith Rowley a testé et mis en œuvre plusieurs mesures pour garantir la transparence des opérations foncières, monétaires et commerciales, la fraude et la criminalité. Le gouvernement a finalement promulgué et mis en œuvre 23 lois anti-blanchiment / CFT.

Cependant, l'AGLA a déclaré que l'opposition a causé des retards inutiles dans la rédaction de la législation au cours des quatre dernières années.

Le procureur général a pris les mesures suivantes pour assurer la conformité:

– Mesures avancées de confiscation des biens civils et de confiscation, introduisant une nouvelle législation pour profiter de la criminalité en utilisant des ordonnances de propriété inexpliquées avec deux UWO anticipées

– Création d'unités spécialisées dans les poursuites et les enquêtes financières au sein du bureau du DPP et du TTPS pour permettre une coopération précoce et conjointe en matière de criminalité financière

– 69% Augmentation des ressources supplémentaires pour l'unité de conformité FIUTT

– 70 pour cent Amélioration de l'ajout judiciaire de l'appareil judiciaire

– mis en place un registre d'informations sur les bénéficiaires effectifs pour toutes les entreprises et les organisations à but non lucratif du bureau du registraire général et augmenté ses ressources humaines de 300%, et

– Un contrôle constant a été mis en place pour garantir le respect des sanctions financières liées au financement du terrorisme et de la prolifération, avec 116 décisions de justice à ce jour.

Par la suite, le procureur général a assisté à trois réunions plénières annuelles obligatoires du GAFI et à des sessions plénières biennales du GAFIC, ainsi qu'à des réunions périodiques en face à face avec le GAFI. Là, AG a présenté des rapports d'étape, y compris des déclarations orales, et Trinité-et-Tobago a démontré une amélioration continue dans 22 domaines impliquant la coopération internationale – informations sur la propriété effective des personnes morales; poursuite et condamnation pour blanchiment d'argent, confiscation et saisies; enquêtes sur le financement du terrorisme et tribunaux spécialisés fournissant un soutien administratif aux délits financiers.

Le processus comprenait un dialogue intensif de quatre ans et s'est terminé par une inspection intensive de deux jours sur place de deux jours du GAFI à Trinité-et-Tobage en 2020. 6-7 janvier. Dans sa finale, AG a fait des commentaires aux délégués du GAFI sur le pays. réforme systémique lors de la plénière du GAFI en 2020 16-21 février Paris, France.

Le président du GAFI, Xiangmin Liu, a félicité l'AG et a noté que la Trinité-et-Tobago avait renforcé l'efficacité du régime de lutte contre le blanchiment d'argent et les armes terroristes.

"Le gouvernement de Trinité-et-Tobago est heureux d'annoncer cette percée importante, ce qui signifie que le GAFI n'a pas mis la Trinité-et-Tobago sur liste noire et a maintenant de bonnes notes sur le front international", indique le rapport.

AGLA: Il n'y a pas de liste grise du GAFI pour T&T ◄ garantie santé entreprise
4.9 (98%) 32 votes